suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/03/2016

La complainte des pylones !

15a0b5a8919ed85b42de93073555d9aa.jpg


La protection de l'environnement est un sujet complexe dont la responsabilité incombe toujours aux autres ! Par facilité on accuse les industriels, les agriculteurs, les pêcheurs de polluer la planète ou de surexploiter ses ressources, mais finalement nous sommes tous concernés étant les consommateurs des produits et services mis à notre disposition.

De fait cette question nous met face à nos contradictions. La solution n'est pas dans les anathèmes mais dans la modification de notre mode de vie. Nous pourrions prendre exemple sur les pays nordiques dont la culture est basée sur un profond respect de la nature et où un mouvement se développe qui prône la "simplicité volontaire" visant à éliminer le superflu de notre vie. Chez nous Pierre Rahbi a publié en 2010 chez "Acte Sud" en 2010 un ouvrage décapant et salvateur "Vers la sobriété heureuse" qui oeuvre en ce sens, n'en déplaise au Zozo Sarko qui n'y voit qu'une préoccupation de "Bobos".


Cela dit, loin de moi l'idée de vous inciter à faire la peau de la fée "Electricité" et à revenir au temps des cavernes (encore que j'en connaisse de bien confortables avec une vue paradisiaque) mais de simples gestes peuvent déjà contribuer à réduire notre impact sur l'environnement. Boudha a dit « Si tu veux changer le monde commence par te changer toi même..... ». Le problème est que chacun pense que c'est plutôt à l'autre de changer, car comme l'on dit, on voit "la paille dans l'oeil du voisin mais pas la poutre qui est dans le sien...". De même on veut de l'électricité chez soi mais pas d'éolienne ou de ferme photovoltaïque dans son environnement et encore moins de pylônes électrique. C'est une réaction humaine que les anglo saxons,  qui ont le sens de la formule, qualifient de 'NIMBY" qui veut dire "Not In My Backyard" (pas dans mon environnement).


Pour illustrer nos contradictions sur ce point, j'ai composé cette fable intitulée "la complainte des pylones"

medium_img_3463.jpg



De jour comme de nuit, hiver comme été,
Faisant fi de la canicule et des gelées hivernales,
Nous traversons le pays à grandes enjambées,
Par monts et par vaux, la tête dans les étoiles.
Nous apportons, tels de modernes rois mages ,
Au plus lointain hameau, à la moindre chaumière,
Le feu du ciel dérobé aux orages,
Pour faire tourner télé, fours et frigidaires !
Et pourtant, nous sommes mal aimés,
Nous défigurons paraît il le paysage !
Mais que veulent donc ces humains insensés ?
S'éclairer à la bougie et revenir au moyen âge ?
Certes nous sommes prêts à en convenir,
Nos volts ne font pas toujours l'objet d'un bon usage,
Mais si on les utilise souvent pour le pire,
Que l'on ne nous reproche pas ce gaspillage !
Il est vrai que pour rien notre énergie se perd,
Nous donnant alors envie de baisser les bras,
Quand elle transporte dans votre salon Foucauld Jean Pierre
Ou vous lave le cerveau avec Hanouna.
Mais quand elle réconforte l'insomniaque solitaire,
Qui, voulant calmer ses angoisses et sa faim,
Trouve dans l'antre de son frigidaire,
Du pain frais, du vin et du Boursin,
Alors, nous avons le sentiment d'être utiles
Et d'adoucir l'humaine condition.
Mais hélas les humains, souvent, sont futiles
Et dénaturent notre noble mission !
Et puis, n'en déplaise à nos critiques,
Nous avons une certaine élégance,
Nous sommes tout aussi photogéniques,
Que la tour Eiffel d'Ile de France,
Devant qui le monde entier est bouche bée,
Malgré son allure famélique,
Et dont il faudrait se taper les escaliers,
Sans notre courant électrique !



******

Vous aimez lire mes récits ou mes poèmes publiés sur ce blog, alors sans doute apprécierez vous la chanson que j'ai composée " Léo là haut" qui célèbre la marche en haute montagne et que vous pouvez écouter sur mon blog PIQUESEL (cliquez sur le nom)

 

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

ON ne se rend pas compte de notre bonheur
sachons l'utiliser
ton texte est lucide, je m'y retrouve bien il oblige à la réflexion

Écrit par : ginette | 30/06/2008

ça me paraît tellement vital de faire un peu, beaucoup attention à notre terre ( même sans chocolat !)que je passe mon temps à le mettre en pratique et à le dire au quotidien à qui veut bien m'écouter
bravo pour ta fable

Écrit par : colette | 30/06/2008

t'as pensé à ceux qui vont se faire du fric sur la "dépollution", voilà la boucle est bouclée, avec l'argent-roi, on va dépollué en polluant...
ta télé super_slim pollue 1O fois plus, que ton bon vieux cathodique, qui a duré 20 ans, les composants sont fabriqués en polluant et polluent eux -mêmes, de plus ces télés sont faites pour durer que très peu de temps, et on va te faire croire que c'est plus petit donc plus facile à éliminer, tant que y'aura du fric en jeu ......
cela dit retrouver soi-même, une façon de vivre et concevoir son monde, d'une manière plus simple et naturelle, c'est agréable..; moins étouffant, même dans le langage , il faudrait dépolluer, moins de préjugés, plus d'animalité....

salut toi et....gros bisous.
La zazel toujours chiante.

Écrit par : azazel | 30/06/2008

Azazel tant qu'on est chiant, c'est que l'on est vivant !

Écrit par : ulysse | 01/07/2008

Bonjour Ulysse,

Du bon sens lucide, votre beau texte,
bien entendu que nous devons chacun, faire un EFFORT QUOTIDIEN ET SOUTENU pour notre planète

Écrit par : senioretjournal | 01/07/2008

Silence, respect et bien l'bravo.
J'applaudis des deux pales d'é-oli-enne ....
(...)
Juste pour et par parenthèse; manière de détendre l'atmosphère...

http://www.animalssavetheplanet.com/

Écrit par : Ji-el-Bê | 01/07/2008

Tu es raisonnable et donc pour l'utilisation raisonnée. Logique et sain.

Écrit par : marie | 02/07/2008

Vive la liberté

Écrit par : michel, à franquevaux. | 03/07/2008

noyau d'abricot !

Écrit par : la calmette | 04/07/2008

Joliment dit, Ulysse !
Chacun peut nettoyer le pas de sa porte d'abord, avant de critiquer le voisin...
La fée électricité est un progrès indéniable à ne pas galvauder.
Gros bisous

Écrit par : siratus | 06/07/2008

Conscientiser avec humour ...
Quel beau chemin ...

Écrit par : Kaïkan | 06/07/2008

Bonjour Ulysse,

C’est vrai , tu mets le doigt pile où ça fait mal. On ne peut pas se passer de l'électricité mais on peut commencer à faire un effort pour réduire notre consommation. Pas facile. Nous nous y efforçons avec mon mari. Nous avons encore une bonne marche de progrès comme on dit.
Merci pour ce beau texte Ulysse
Doux WK
;)

Écrit par : Martine | 19/03/2016

Un article tout à fait intéressant pertinent, si riche en remarques personnelles.
Que faire de ces dinausaures qui passent leurs temps à écarter les bras pour soutenir
les fils qui nous rattachent au progrès? Un peu derrick, un peu tour de guet.
On les enterre .....
Yann

Écrit par : yannn | 19/03/2016

Les bras toujours écartés à l'horizontale, courageusement les pylônes portent les lourds câbles qui me permettent de t'écrire ces mots. Merci les pylônes. Je les ai toujours appelés "tours Eiffel", elles sont pareilles. Ces pylônes m'ont toujours intrigués lorsque je les vois lors des longues routes en voiture.
J'aime tes mots qui disent ce que je pense.
Merci Ulysse et gros bisous
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 19/03/2016

Déjà Pierre Rabhi est une excellente référence car c'est un philosophe d'une grande sagesse, j'ai également beaucoup aimé LA PUISSANCE DE LA MODERATION dans lequel il dit : "il incombe à chacun de se demander à quel moment il outre-passe la juste mesure. Car l'indispensable à la survie est par nature limité"(...) "il ne s'agit pas de régresser ou de manquer, mais au contraire d'assurer notre subsistance dans l'équilibre et l'harmonie"
Ensuite j'ai beaucoup aimé la complainte des pylones et je crois qu'en les croisant sur mon chemin j'aurais un petit sourire mais et surtout une indulgence car s'ils ont dépoétisé la nature c'est par eux que le courant passe et il n'y a pas que le courant électrique mais bien d'autres courants de pensées qu'il serait bon de faire passer sans systématiquement crier au loup !!! Jolie complainte Bravo !

Écrit par : monique | 19/03/2016

que ferions-nous sans.......rien ou presque..... !
revenir au temps passé ? oh que non....

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 19/03/2016

C'est l'amoureuse de la nature que je suis qui ose écrire ceci :
Du moulin à vent, aux éoliennes en passant par les pylones, l'homme a toujours trouvé matière à critique.
Dans toute invention, nouvelle technologie, il y a du bien et du mauvais, à nous de savoir juger de façon honnête et sincère.
Chinou

Écrit par : Chinou | 19/03/2016

c'est super ta contribution pour nous aider à continuer.
Nous avons supprimé le lave vaisselle; personnellement, je ne fais la lessive que lorsque la machine est pleine ... et nous allons à pied quand c'est possible.
Et les éoliennes, je ne trouve pas ça laid ... ce sont de grandes mouettes.
Bises et bon dimanche

Écrit par : durgalola | 19/03/2016

J'aime ton texte.
Pour ma part, je fais très attention à ne pas trop consommer d'électricité.
Aucun appareil superflu, surtout, quand on est à deux !
Je fais presque tout manuellement et y trouve beaucoup de plaisir.
Pas de gadgets inutiles qui simplifient peut-être la vie de certains mais sont très énergivores ...
J'ai la chance d'habiter la campagne et, crois moi, j'en profite un max !
Bon dimanche, c'est repos, après une bonne journée de jardinage, élagage ...
Bisoux, cher poète

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 20/03/2016

Très beau texte , Ulysse , et réaliste !
je fais des expériences assez fréquentes , je vis sans chauffage lorsque la température extérieure le permet, me soigne avec les plantes simples de mon jardin ( thym, romarin )cueillies en pleine nature , et la bougie me tient compagnie ...Quel plaisir de se défendre ...de se couvrir et de méditer....j' ai même sur une étagère , des plumes anciennes avec porte plume d'époque ...livres anciens ..il faut se souvenir ..nostalgie !
Cela fait un bien fou et permet de se recentrer sur les vraies valeurs !
Merci encore pour ce joli poème qui rend hommage aux " hommes " de fer ( la Dame de fer ...)
Bon dimanche ..Moi, je vais a la foire aux plantes a Montpellier ..
Pat

Écrit par : pat | 20/03/2016

Nous sommes de grands exploitants de nos faibles ressources
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 20/03/2016

Il est certain que nous sommes envahis par les paradoxes !!! MAIS, il existerait peut-être d'autres pistes à explorer - du style géothermie ?- si les lobbies des centrales nucléaires ne voulaient nous faire croire à leurs mensonges ! Le problème de notre société est, il me semble, dans cette lutte effrénée du commerce, on perd au passage beaucoup de la belle créativité humaine et on se retrouve avec des Hanouna et leurs business... bouh ! Beau dimanche et belles balades Ulysse. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 20/03/2016

Martine tout le monde a une marge de progrès tant nos vies sont engluées dans des habitudes pas toujours vertueuses

Yann on peut en enterrer certains mais quand ils traversent des régions montagneuses ce n'est pas évident

Annick et oui ces géants nous ont permis de nous connaitre qu'ils en soient remerciés !

Monique nous avons les mêmes valeurs...je vous invite aussi à lire l'ouvrage de Jacques Lacarrière grand marcheur (aujourd'hui décédé) qui a écrit un magnifique récit de sa traversée de France à pied "Chemin faisant..."

Petits coeurs vouloir revenir en arrière serait un aveu d'échec...

Chinou oui toute beauté ou laideur n'est qu'une question de point de vue. Le sage ne dit jamais ceci est laid mais peut dire je n'aime pas !

Andrée, Dom et Pat nous aussi essayons d'être le moins énergivores possible

HIL le génie de l'homme sert le pire et le meilleur

Plumes d'Ange oui des solutions existent comme la géothermie où cela est possible, les hydroliennes, les éoliennes, le solaire il faut diversifier le plus possible les sources d'énergie mais aussi gaspiller le moins possible

Bonne semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 20/03/2016

Jacques Lacarrière, un Grand Monsieur que j'adore, un poète extraordinaire et puis j'ai un petit penchant tout particulier pour lui qui aimait tant la Loire comme je l'aime.... merci Ulysse. "Il habita la terre en poète" dit Georges Perros dans la préface de ses oeuvres poétiques
" il n'est de manque véritable que le vide d'un monde privé de poésie" écrit Jasques Lacarrière
et c'est bien cette recherche continuelle que nous poursuivons tant que cela nous est possible de le faire pour graver en nous ces instants de bonheur où elle nous accompagne sur les chemins que nous parcourons et puis comme lui pouvoir et savoir les partager comme vous savez si bien le faire.

Écrit par : monique | 20/03/2016

En Espagne, il y a énormément d'éoliennes et je les trouve jolies et élégantes, je suis donc pour.
J'ai écouté dernièrement un débat sur France Inter et un couple de vieilles personnes m'a bien amusée. Ils ne pouvaient soi-disant plus dormir à cause de la proximité de ces engins, alors leurs solutions étaient comiques, le papi allait dormir à la cave mais ça vibrait et la mamie à l'étage avec des boules Quiès ! mais la meilleure, c'est qu'on leur avait proposé d'acheter la maison à un bon prix et qu'ils n'avaient pas voulu vendre, non mais, plutôt crever que d'aller ailleurs. La bêtise humaine n'a pas de limites !
Bon début de semaine et amicalement.

Écrit par : clara65 | 21/03/2016

Je hais, je ne dis pas "je n'aime pas" ces énormes pylônes qui traversent les champs au milieu des vaches. A chaque fois que nous passons à St Pourçain sur Sioule, j'ai un haut-le-coeur en voyant ces dizaines de monstres métalliques..Bien-sûr qu'il en faut, mais alors qu'on les enterre. Je préfère les éoliennes au champ de panneaux voltaïques qui remplacent de plus en plus les vaches dans les champs.
Pitié, ne comparez pas ces pylônes à notre Tour Eiffel.

Écrit par : Julie | 21/03/2016

très bien dit, je suis bien d'accord et ,moi, ça ne me gêne pas que tu compares les pylones à la Tour eiffel

Écrit par : gazou | 21/03/2016

Monique oui la poésie est une voie privilégiée pour capter la beauté du monde et avoir un aperçu de ses mystères. Car la poésie ne décrit pas le monde mais le suggère avec cette part d'indicible où se cache l'essence des choses.

Clara65 ton histoire me fait penser à ces paysans qui accusent les éoliennes de faire tourner le lait des vaches!

Julie enterrer tous ces pylônes couterait un coût faramineux et il faut accepter leur présence , de même qu'il y a des villes et des gratte-ciel, des usines, des autoroutes et des aéroports.....Quant à la Tour Eiffel quand elle a été dressée nombreux sont ceux qui voulaient la démolir !

Gazou aux dernières nouvelles la Tour Eiffel serait tombée amoureuse d'un pylône !

Gazou

Écrit par : Ulysse | 21/03/2016

Un petit coucou pour te souhaiter un bon mardi, toujours avec un vent très frais !
Bisoux, claude

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 22/03/2016

Coucou Ulysse

Merci de ton article qui me va droit au cœur ! Les éoliennes commencent à faire partie de notre territoire... Par contre, je suis tellement habituée aux pylônes qu'ils "vont de soi", je ne les vois plus ! Bcp de voisins et amis se sont équipés de panneaux voltaïques, malgré de nombreux cas de probs d'étanchéité !
Mais je pense que, dans un futur sans doute plus proche qu'on ne le croit, il faudra réduire toutes nos dépenses énergivores et polluantes sous peine de calamités !
Bises et merci

Écrit par : luciole 83 | 22/03/2016

Pas trop le coeur à commenter ... :cry:
Bon mercredi, avec un vent glacial ...
Bisoux

Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ ♥ dom ♥ Ƹ̵̡Ӝ̵̨̄Ʒ

Écrit par : dom | 23/03/2016

Salut Ulysse

Très beau texte une fois de plus (restons les pieds sur terre ont ne refera pas le monde)
la preuve la bêtise humaine n'a plus de limite même chez nous ,dans quel monde vivons nous.
Amitié Jean -Marie

Écrit par : Jean-marie | 23/03/2016

Dom ici le vent souffle aussi mais la température est printanière !

Luciole oui il faut aller vers la sobriété heureuse comme le suggère Pierre Rahbi

Jean Marie nous sommes de tout coeur avec vous en ces jours dramatiques mais ils ne nous auront pas !

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 23/03/2016

Ben oui, on ne peut pas faire autrement que d'accepter ces pylônes, ils nous le rendent bien. De bonnes réflexions, merci et bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 31/03/2016

Les commentaires sont fermés.