suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2006

Bagnoles et camping-cars à gogo au Lido !

medium_img_8790.jpg

Je ne fais pas allusion ici au Théatre du Lido de Paris haut lieu de la paillette et de la plume, mais au cordon dunaire qui relie Marseillan à Sète. C'est un endroit rare et magique si vous y cheminez entre octobre et avril quand les eaux fraiches de la méditerranée et un soleil timoré découragent la plupart des baigneurs et bronzetteurs. Vous jouissez alors d'un spectacle panoramique sur les 11 km d'une plage de sable vierge de toute construction et d'une mer émeraude, outremer ou argent selon le moment de la journée auquel vous passez. On distingue au loin la masse trapue et sombre du Mont Saint Clair qui, avec l'immense arc de cercle de la plage, ponctue la Méditerranée d'un somptueux point-virgule.
medium_img_3255.jpg


En dehors de cette période, le spectacle change complètement, la mer et la plage disparaissent à vos yeux masqués par un mur de bagnoles et de camping-cars qui s'approprient les cotés de la route et s'y accrochent comme des moules ou des berniques sur leurs rochers. Je ne vais pas contester le droit légitime qu'à tout un chacun d'accéder à la plage et à la mer, mais on peut rêver de voir ce site unique préservé d'une telle pollution automobile .
medium_img_8791.jpg


Et pour une fois on n'a pas tort de rêver, car ce rêve a des chances de devenir réalité dans le cadre d'un grand projet d'aménagement soutenu par l'Etat et financé pour partie par l'Union Européenne. Je reste prudent car ce projet a rencontré quelques oppositions locales pour des raisons qui tiennent sans doute au coût (mais souvent ceux qui ne payent pas d'impôt sont ceux qui râlent le plus) ou plus prosaiquement parce que certains confondent leurs chaussures avec leur voiture et répugnent à faire 500M à pied ou en vélo.

De toute façon, opposition ou pas , on n'a pas vraiment le choix car le site subit une très forte érosion côtière depuis les années 1950 qui se traduit par des coupures récurrentes de la route (elle même facteur d'érosion) qui nécessitent des interventions lourdes et couteuses. Selon certains experts, si l'on ne fait rien dans 20 ans le Lido risque d'être submergé par la mer conduisant du même coup à la disparition du Bassin de Thau, ce qui entraînerait de désatreuses conséquences économiques pour les villages du pourtour.
medium_img_9037-1.jpg


Le projet dont la mise en oeuvre devrait débuter en 2007 vise à réinstaller la route littorale en arrière du cordon dunaire le long de la voie ferrée qui va de Montpellier à Perpignan. Ce recul doit permettre de reconstituer une large plage de plus de 70 m et son système dunaire en vue de rétablir un réensablement naturel et assurer une protection durable contre l’érosion.

A cet effet des parkings en retrait du littoral seront aménagés et une voie de découverte du lido sera créée avec piste cyclable et navette de desserte en remplacement de la route actuelle. Trois types de plage seront créés pour répondre à l'ensemble des besoins(sauvage, semi-naturelle et urbaine), en fonction de leur niveau d’équipement et de leur accessibilité . Les milieux naturels dégradés seront réhabilités tout en conservant des conditions d’exploitation viables pour l’activité viticole (Domaine de Listel) élément clé du paysage.

Pour en savoir plus sur ce projet consulter le site qui lui est consacré et soutenez le dans le cadre des enquêtes publiques qui seront menées afin de préserver cet endroit unique.

medium_leo_et_luna_062.2.jpg


A ceux qui sont, comme moi, amoureux des espaces lagunaires du Languedoc je recommande la lecture de l'ouvrage "Ce pays des Etangs" (du Méjean à vendres) de Loïc Chauveau avec de superbes photographies de Michel Descossy et André Hampartzoumian édité par Les presses du languedoc
medium_img_9029.3.jpg

Commentaires

Je propose une dune faite de camping cars et de caravanes ce qui permettra de loger les sans-abris qui eux aussi ont le droit à la mer, cette mer qu'on voit danser le long des glofs clairs comme l'a si bien dit le poète trop tôt disparu.

Écrit par : Jardinou | 31/05/2006

excellente idée Zec-Jardinou mais pourquoi ne pas les mettre dans les jardins de matignon pour leur faire admirer le golfe de Clearstream

Écrit par : ulysse | 31/05/2006

Bonjour Ulysse, je suis d'accord avec toi pour la protection de ces lieux fragiles. L'accès à tous à la plage peut-être, mais la nature protégée afin que nous puissions nous et nos enfants en profiter longtemps.
Même initiative que pour le Lido entre Carnon et La Grande Motte au petit et grand Travers.
Merci pour ta note, les belles photos et la poésie qui s'en dégage.

Écrit par : florida | 01/06/2006

Oui il est important Florida de conserver ces lieux pour les générations à venir et il est heureux de voir qu'il y a une prise de conscience sur ce point car 8 sites de réhabilitation (dont le Lido de Carnon) sont prévus dans le languedoc

Écrit par : ulysse | 01/06/2006

Bonjour Ulysse,
Merci de nous faire rêver devant ces belles photos du littoral mais pour combien de temps ? Si notre littoral est depuis très longtemps polué par les véhicules de tous genres, nous retrouvons ce même phénomène aussi en montagne. Depuis mai jusqu'à l'automne, notre village montagnard sera sillonné chaque semaine par des milliers de motos (95% étrangères) qui traverseront tout le massif vosgien avant de regagner les pays frontaliers.
A bientôt,
Christian.
http://mesvisites.canalblog.com

Écrit par : Christian TAROZZI | 01/06/2006

En réponse à votre post.

Cher Ulysse,

??? Nous n' avons pas compris votre commentaire.
Nous ne vous citons pas, tout simplement parce-que vous êtes nombreux à exprimer vos reproches dans les mêmes termes.

Le blog d' ELDORA D'OC :
http://eldorad-oc.midiblogs.com/
Blog sympa pour les randonnées.

Bien cordialement.

Les lolo's 34.

Écrit par : Les lolo's 34 | 01/06/2006

Je connaissais ce projet de débarrasser le lido des camping cars et autres morceaux de fer roulants. Espérons que les lobbies des marchands de soupe et de frites molles ne réussiront pas à faire capoter cette oeuvre de salubrité publique autant que de sauvetage écologique.
P.S. J'irai boire un coup au bistrot de Marseillan!

Écrit par : Victor | 01/06/2006

d'ac avec toi ulysse

Écrit par : pierrot le zygo | 01/06/2006

J'aime beaucoup la 5ème photo,
bien que ne connaissant pas très bien la région, je voie ou c'est à peu près et en effet la vue n'est pas très dégagée avec tous ces véhicules.
Par contre tous ces pocesseurs de campings-car ont une vue magnifique ! en se garant le long de la plage.

Écrit par : soezic | 03/06/2006

Certains confondent lidos de Marseillan et de Carnon bien que le problème soit similaire.Il n'en reste pas moins qu'il ne faut pas confondre route nationale et ses camping-cars d'un coté et route de desserte de la plage sans camping-cars de l'autre.Les 2 projets ,traités soit-disant à la sauce écologique, sont en fait destinés à diminuer de moitié la fréquentation et à faire du fric avec ceux qui ne pourrons pas refuser de payer comme les héraultais éloignés par exemple.quant à l'écologie, on fait passer la nouvelle nationale dans des lieux similaires à ceux du Petit-travers ( Carnon)qui sont eux, d'après l'Administration et les Elus, absolument à sauvegarder ! Cherchez l'erreur !

Écrit par : Georges LUCAS | 04/06/2006

Je ne connais pas le cas de carnon et je suis d'accord sur le principe qu'il faut assurer l'accès gratuit aux parkings desservant les plages. Quant aux intentions de certainz aménageurs qui s'abritent derrière une étiquette écologique je ne suis pas naîf et je sais que le monde est hélas rempli de magouilleurs qui habillent leurs projets des meilleures intentions...il faut être vigilant ! Dans le cas du Lido de Sète c'est véritablement un impératif mais il faut bien évidemment que les parkings qui seront créés en retrait de la route restent gratuits.

Écrit par : Ulysse | 05/06/2006

ich schreibe auf deutsch,es wahr so schönn,als wier noch auf der strasse von marseion nach seht auf der alte strasse noch halten konnten.mit den cammper,ich komme aus der schweiz,ich vermisse das,ist schade,aber ia man muss mitmachen.aber dise strasse wirt es nicht mehr geben.allso faren wier ich und meine frau weiter???woh??es gab kein schönneren platz auf der strasse von marseion nach sete geschriben von rene und silvana aus der schweiz.den 31, 05 ,2012.

Écrit par : werro rene | 31/05/2012

Désolé Werro mais je ne parle pas allemand !!

Écrit par : ulysse | 31/05/2012

bonjoure oui en regrette aussi sette belle plage au long de set et marseillon ces pas juste de nous l avoire sequestres en aimer bien depuis notre camping-car regarder la mer et le soleil couchant,,et ils devrais pas non plus fermer tt les parcs au rabort de mer ces domage en plus marseillon-plage en peut plus s arreter en ville comme avant a proximiter des restaurants et magasins,,ils ont deja fait un air de camping-car mais sans carte de credit en ne rentre pas...domage ils deviennet trop sever partout pour les vacanciers,et dans les villes de france a proximiter de marcher ils devrais nous fair aussi des parcs specialment pour camping-car pour quelque heures,pour que nous pourions profiter de fair quelque hachats.a nous camping-cariste de montres nos dents et de les faire reagire..car ces desevant de venire en vacance et de ne pas pouvoire profiter de la mer comme nous le moi passer en a rien trouver de pres des plages des aires de parc a l exterieure des villes lugubre et demoralisant..bonne journee silvana werro et son mari rene de suisse.

Écrit par : silvana werro | 15/07/2012

Silvana l'ancienne route a été remplacée par une piste cyclable ce qui est bien plus agréable . Si vous venez hors saison vous trouverez toujours de la place pour stationner Merci de votre visite et bonnes vacances malgré tout

Écrit par : ulysse | 15/07/2012

Le camping-cariste montre du doigt l'étendue de la mer,
L'imbécile regarde le mur de camping-cars entre lui et cette étendue...

Là où on ne peut pas mettre de béton, on met de la tôle et du plastique.
C'est ce que j'ai retenu de plusieurs balades sur cette route entre Marseillan et Sète.
A vous dégouter des utilisateurs de camping-cars!
Il faudrait réserver cette route exclusivement aux vélos ou apparentés (sans moteurs), ça serait bon pour le tourisme d'avenir.

Écrit par : Yannick | 11/09/2012

yannick depuis la route a été déplacée et les campings cars s'agglutinent sur les parkings avec vue sur le macadam , on se demande vraiment si les gens qui les habitent sont intéressés par la mer !

Écrit par : Ulysse | 11/09/2012

Les commentaires sont fermés.