suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/03/2015

La pêche au cornichon ! (reprise d'archive)

 
 
 
medium_img_9311.2.jpg
 
 
Le printemps est une période propice à la pêche et nombreux sont ses adeptes qui vont  jeter le bouchon  au bord des lacs et des rivières, souvent après  l'avoir prélevé sur une dive bouteille ! Il existe pour les profanes de nombreuses revues qui leur enseignent les mille et une manières pour leurrer goujons, carpes, perches, sandres ou brochets. Mais jamais aucune ne  traite d'une pêche réputée parmi les plus difficiles dans le cercle des experts et dont je suis un adepte : la pêche aux cornichons et je vais donc aujourd'hui vous en livrer tous les secrets.


medium_img_9296.3.jpgBien entendu, je ne parle pas ici du cornichon qui prolifère dans les eaux saumatres d'un bocal "Maille" et que l'on pêche avec un filet en plastique...je laisse celà aux paresseux qui ne pensent qu'à dévorer leur sandwich jambon-cornichon sans faire le moindre effort. Certes quand on est patron de bar et que l'on est face à une meute de clients accros au jambon-beurre-cornichon, qui vous menacent d'une émeute si vous ne les servez pas dans la minute, je comprends que l'on choisisse la solution de facilité. Mais quand on est chez soi et que rien ne nous presse alors la déontologie de la pêche au cornichon exige que l'on s'attaque à l'aide d'une fourchette (et non d'une cuillère comme pour les autres pêches) au cornichon qui évolue librement dans le milieu saumatre d'un bocal artisanal.

Voici donc à cet égard quelques conseils tirés de l'expérience: premier point important mettez vous face au soleil pour mieux surprendre le cornichon, sinon votre ombre portée pourrait l'alerter et alors adieu le cornichon ! Deuxième règle ne regardez jamais le cornichon que vous voulez attraper mais celui d'en dessus ou d'en dessous pour endormir sa méfiance. Bon je sais cela ne facilite pas la tâche mais avec un peu d'entraînement vous arriverez très bien à dissocier le mouvement des yeux et celui de la fourchette. Troisième point si vous manquez votre coup ne le traitez sutout pas de cornichon, car alors il deviendrait irrascible et du coup sa chair en raison de la tension accumulée deviendrait immangeable.

Si vous respectez ces trois points, je suis sûr que vous deviendrez un expert de la pêche au cornichon et vous savourerez alors le plaisir incomparable de déguster un jambon beurre au cornichon pêché à la fourchette. Je vous assure que vous trouverez la même différence, si vous êtes par ailleurs amateur de poisson, qu'entre un loup (ou un bar pour les bretons !) pêché à la ligne par rapport à un loup pêché au filet ! Et si jamais vous n'arrivez pas à pêcher vos cornichons à la fourchette, des stages sont organisés par des spécialistes au 55 rue du Faubourg Saint-Honoré Paris 8ème
 . Bonne pêche !

PS : je rappelle aux amateurs que tous les cinq ans notre beau pays organise une série de  compétitions au niveau national de pêche au cornichons...Consultez régulièrement le Journal officiel !

 

Et maintenant si vous souhaitez vous réchauffer je vous invite à aller faire un tour à Madère sur mon blog PIQUESEL (cliquez sur le nom du blog).

Ou alors à aller écouter ma dernière chanson "La tête dans les étoiles" sur mon blog OLD NUT (cliquez sur le nom du blog)

 

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

en attendant..les cornichons, c'est nous...belle amenée de l'histoire

Écrit par : ginette | 13/07/2009

Bonjour Ulysse,

je vous prie de bien vouloir excuser mon silence:
j'ai déménagé et je vis dans le Gard depuis çe printemps.
Eldorad'oc ...

En vous souhaitant un bon été

Olivia Eva

Écrit par : Olivia Eva | 13/07/2009

les cornichon avé le pâté, et le pâté avé le cornichon, et un bon verre de bière fraîche.hou , j'ai chaud...

Écrit par : azazel | 13/07/2009

HUMMM!!!les cornichons,j'adore avec une bonne assiète de cochonaille.mais ce qui m'amène c'est de vous faire voir la video voici le détail:et à bientôt...
Lors de la f
ête votive de boucoiran ce dimanche 11 juillet 2009,la foule était massée devant la mairie et un laché de taureau était au programme de cette après-midi.Comme beaucoup de jeunes un garçon de dix huit ans ,qui prenait son bain dans la piscine,s'est trouvé soudain nez à nez avec l'animal qui fonça sur lui et le boulègua jusqu'à le sortir de la piscine avec ses cornes,puis l'envoya à hauteur d'un premier étage,puis continue sa course folle tandis que le jeune homme,ayant donné une bonne dose d'adrénaline à l'assistance massée devant la mairie du village,se relève après une belle frayeur.(document exclusif).VOICI LA VIDEO:
http://dominiquedeboucoiran.midiblogs.com ou sur youtube voir "boucoiran"

Écrit par : ddb | 14/07/2009

mdr
Pêche subtile des cornichons... Moi, je les prends avec les doigts.
Je garde la fouchette (du tiroir du buffet de ma grand-mère) pour "piquer" les palourdes...
A marée basse sur la côte bretonne, je repère les trous; si 2 se présentent, rapprochés, je fouille le sol (mélange sable et vase) de ma fourchette; un bruit remarquable se fait entendre : d'un mouvement souple du poignet, ma fourchette contourne la coquille du Mollusque bivalve; les longues dents soulèvent le gris animal et hop, le sort en plein jour.
La palourde de belle taille, plus que réglementaire, rejoint vite mon panier grâce à ma main droite. La gauche, avec sa fourchette, en tâte déjà une autre... On va se régaler !

Écrit par : siratus | 15/07/2009

Je pratique aussi la pêche à la palourde Siratus mais avec les doigts en repérant le petit trou qu'elles font dans le sable à marée basse ...

Écrit par : ulysse | 15/07/2009

Juste pour dire bonjour en cette période de l'année ou je n'ai pas trop le temps de visiter les collègues bloggueurs.
Je croyais que la fouchette en métal dans le bocal de cornichon les "faisaient tourner", mais peut-être n'ont ils pas le temps de se gâter !!!!
Bon été.

Écrit par : bénis soient les félés | 16/07/2009

Gloup, j'ai eu peur en lisant ton article que ce soit de mon mari que tu te moquais.. Mon mari adore les cornichons et la pêche...Mais, il est vrai qu'il est + doué à la pêche dans un bocal que dans une rivière...

Fort bel article plein d'humour..
Là, je suis d'humeur morose et je me demande si en ce dimanche de juillet où tout le monde ne pense qu'à farnienter,je dois déposer mes pensées sur mon blog et si je ne vais pas semer la panique..De quoi ai-je envie de parler ? De mon inquiétude, face à la grippe H1N1..Ce matin, en écoutant la radio, on disait : pas de panique..Et, plus on nous le serine, plus je sens une sourde angoisse m'envahir.

Écrit par : juliette03 | 18/07/2009

chez les lutins, les anciens prétendent qu'en en mettant dans les biberons et ça développe des anti-corps contre la betise universelle.

Écrit par : lutinbleu | 18/07/2009

çà m'aille

Écrit par : telos | 06/09/2012

Bel exercice manuel et bel exercice de prose ! bises

Écrit par : Colette | 06/09/2012

Bonjour Ulysse,
La pêche à la fourchette est particulièrement hasardeuse lorsque le bocal est à moitié vide (ou à moitié plein - chacun son point de vue)!
Bonnes randonnées! Je serai probablement au plat pays qu'est la Hollande lorsque tu reviendras. Des montagnes de 20 mètres à gravir tout de même :-)
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 07/09/2012

Je vois que ton article date de 2009 et qu'on était en pleine grippe H1N1...
Là, vous êtes partis à la chasse aux cornichons ? Pensez-vous en croiser quelqu'uns ?

Écrit par : juju | 07/09/2012

Et pour les cornichons quinquénals-naux, on peut aussi y aller à la fourchette ?
J'adore votre prose Ulysse, autant que les mollets de Gibus ;-DDD
Belles balades pyrénéennes (pas de risque de croiser des cornichons là-bas)

Écrit par : Pat | 08/09/2012

ha ha ha!

J'avais entendu dire que les cornichons se trouvaient très mal en présence d'une fourchette en métal!

Écrit par : Maïté/aliénor | 08/09/2012

Hello Ulysse !
alors reparti en rando, il fait beau en plus,
je reviendrai voir,
MIAOU !!!!!!

Écrit par : Mistigris | 08/09/2012

QUOI ? avec une fourchette ? échange d'ions entre le métal et le vinaigre, altération du goût et patati et patata ? hi hi .... bref, moi je plonge ma main avec grande délicatesse dans le bocal et j'attrape le cornichon avec cette pince en doigts (et non en bois).
Mais pfffff, heureusement que tu es là pour notre éducation à tous !!!! Merci Ulysse.
Mais maintenant j'ai fort envie de baguette fraîche et de pâté moi !
Gros bisous :)

Écrit par : Anniclick | 10/09/2012

Je te souhaite une bonne pêche de sommets.

Écrit par : bernard | 10/09/2012

Arpente, mon ami, arpente les cimes pyrénéennes et que la pêche aux photos soit bonne. À bientôt.

Écrit par : jeandler | 11/09/2012

Me voilà revenu des cimes pyrénéennes mais je ne suis ici qu'en transit car je repars pour d'autres horizons aussi n'ai je pas le temps de vous rendre visite. Mais merci à ceux qui sont passés me voir qu'ils aient ou non laissé un message

A bientôt

Écrit par : Ulysse | 11/09/2012

a bientôt donc !!!

Écrit par : jeanne | 12/09/2012

Bonjour Ulysse, oups une pêche que je ne connaissais pas du tout hihihi merci pour tous ces bons conseils... Bise et bonne journée tout en douceur!

Écrit par : Maria-Lina | 07/03/2015

Chez nous les cornichons sont fourchettivorent, donc impossible de les pêcher avec une fourchette, ils les mangent. Ils ont aussi tendance à sauter et à nous mordre les doigts. Nous devons donc les attraper avec des baguettes, les mains protégées par des gants de boxe...
Bravo pour ce conte.

Écrit par : Loqman | 07/03/2015

Un beau jour qu'il faisait beau, un cornichon s'en alla avec sa canne à pêche sur l'épaule.
Mais où s'en va-t-il donc ce cornichon se questionna sa femme....
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 08/03/2015

Merci Ulysse de ton billet et tu m'as bien fait rire :-) Pour la pêche aux cornichons, j'utilise un pince en bois et hop, il est dans le sandwich!
Belle soirée.

Écrit par : Denise | 08/03/2015

Eh eh... certains bocaux sont équipés d'un ascenseur en plastique vert bien pratique pour remonter la chose convoitée, à savoir le cornichon... Nino Ferrer le chantait bien aussi...merci,JB

Écrit par : jill bill | 08/03/2015

la pêche aux cornichons est un sport national, seulement le cornichon n'est pas celui qui pense. heureusement quelques empêcheurs de pêcher en rond ...

Écrit par : thé âche | 09/03/2015

bonjour la semaine dernière pêche aux tellines sur les plages de Maurice, juste pour donner du goût à un bouillon de poissons
bonne semaine

Écrit par : chevrette13 | 09/03/2015

bonjour la semaine dernière pêche aux tellines sur les plages de Maurice, juste pour donner du goût à un bouillon de poissons
bonne semaine

Écrit par : chevrette13 | 09/03/2015

bonjour la semaine dernière pêche aux tellines sur les plages de Maurice, juste pour donner du goût à un bouillon de poissons
bonne semaine

Écrit par : chevrette13 | 09/03/2015

Pêcher le cornichon est tout un art, le manger au comptoir d'un bar ou chez soi est banal mais que dire d'un tout petit cornichon qui a voyagé dans un sac à dos prisonnier entre pain et jambon et qui libère tous ses arômes après quelques heures de randonnée.
Après cette page d'humour, j'adopte définitivement le "tu" avec toi en espérant que tu laisseras tomber le "vous" dans le Jaur,l'Orb ou un torrent tempétueux en montagne.

Écrit par : Chinou | 09/03/2015

C'est vraiment très amusant, tout ça ! mais je croyais qu'il fallait les pêcher avec les doigts, pour que la fourchette ne provoque pas d'oxydation ?
Bonne pêche alors pour aujourd'hui, si toutefois, tu manges un sandwich !
Amicalement.

Écrit par : clara65 | 09/03/2015

Amusant !!
Belle journée

Écrit par : fontaine | 09/03/2015

rien de meilleur qu'un cornichon....toujours un bocal dans le réfrigérateur........oh que oui

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 09/03/2015

quand j'irai à la pêche au cornichon, je penserai à toi!
bon lundi

Écrit par : eki eder | 09/03/2015

Je n'en mange plus depuis un certain temps, mon estomac les supportent moins :)
Excellente semaine Ulysse...

Écrit par : Philippe | 09/03/2015

Bonjour,
Très bien vu !
Merci du conseil.
Bonne journée.

Écrit par : tmor | 09/03/2015

Au final, quand mon instit de CM2, Mr Ferrand, me traitait de cornichon, c'était un compliment!

Écrit par : lutinbleu | 09/03/2015

et bien je vais à Madère ... car les cornichons c'est bon, mais MAdère c'est beau ... bon après midi Ulysse

Écrit par : durgalola | 09/03/2015

MDR :))))))
Fini la pêche pour moi, je ne les digère plus et ceux du faubourg St Honoré me donnent des boutons :(
Merci pour ton humour @++

Écrit par : chris H | 09/03/2015

Un coup de fourchette pour un malheureux cornichon ! Non, pas pour moi :-)

Écrit par : bernard | 09/03/2015

Bonsoir Ulysse .... une pêche originale qui aurait fait rire mon papa, grand amateur de pêche en rivière .... on y allait tous les dimanche en saison, de très bonne heure, moi, les yeux encore battus de sommeil .... et c'est comme çà que ma foi, j'ai appris à vider et écailler le poisson, papa pensant que dans l'affaire, chacun devait remplir sa part de contrat : lui les pêchait, moi, je les nettoyais et maman les cuisait .. et on les mangeait tous ...
Pour les cornichons, papa n'aurait voulu pour rien au monde avoir MAILLE à partir avec quelque produit de commerce ... les cornichons venaient tous du jardin .. on les frottait au torchon, on les faisait tremper dans le sel puis dans du vinaigre blanc ... et bien sur, on les "cueillait" à la fourchette ...

J'avoue que maintenant, à ma grande honte, et au risque de crampes d'estomac, je dévore encore le cornichon ... à l'aide du TIRE'CROC !!! lol
bisous rieurs - bonne soirée

Écrit par : dacaiod | 09/03/2015

Maria-Lina tu vas maintenant être une experte !

Loqman je vais essayer ta méthode

HIL voir ses confrères lui répondit-il

Denise c'est de la triche mais je te pardonne

Jill Bill c'est trop fantoche avec un ascenseur

Thé Ache on est toujours le cornichon de quelqu'un

Chevrette des tellines aux cornichons : un délice !

Chinou oui le cornichon est l'ami du randonneur et tout à fait d'accord pour le "tu"

Clara avec les doigts c'est dangereux certains cornichons mordent !

Fontaine délicieux aussi !

Petites fleurs moi également

Eki et moi itou

Philippe c'est dommage pour toi

Tmor c'est le fruit d'une longue expérience

Lutin bleu le cornichon c'est celui qui le dit qui y est !!

Andrée à madère les cornichons se plaisent aussi

Chris ceux de St Honoré sont il est vrai immangeables !

Bernard ferait tu partie du comité de défense des cornichons

Dacaiod il faut revenir à la bonne vieille tradition de ton papa

Belle semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 09/03/2015

très humoristique ce texte je m'en vais essayer la pèche aux cornichons dès le printemps
bonne journée

Écrit par : Venusia | 10/03/2015

Bonjour, la pêche aux cornichons, mode d'emploie, fallait y penser, il est vrai qu'extraire un cornichon d'un bocal, fabrication artisanale je précise, s'avère être un exercise difficile, merci pour les conseils. Bon nmardi, amitiés

Écrit par : miou14 | 10/03/2015

Quelle succulente pêche au cornichon! J'ai bien ri!
Mais la première photo m'a étonnée!
Jamais au grand jamais il ne faut taquiner le cornichon avec une fourchette en métal -paraît-il! C'est d'une hérésie!C'était sans doute au temps où l'on ne plongeait pas les fourchettes dans un bain inoxydable!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 10/03/2015

Venusia je te souhaite bonne pêche

Miou 14 il faut effectivement un long entrainement

Maïté Aliénor c'est de l'acier inoxydable qui résiste au plus redoutable cornichon

Belle semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 11/03/2015

Bonjour,
Sacré cornichon !
Mieux vaut un corps-nichon qu'un con-combre...
à +

Écrit par : Rafaël | 12/03/2015

Bonjour
Voila des conseils utiles pour la pêche aux cornichons!
Bisous

Écrit par : wolfe | 13/03/2015

Bonjour,
Excellent sujet excellemment traité - et dont on traite si peu !
Les petits oignons blancs au vinaigre présentent aussi, je le crois, une belle difficulté de pêche, surtout avec une fourchette à la dent polie par les ans.

Jean-Claude

Écrit par : Jean-Claude | 15/03/2015

Les commentaires sont fermés.