suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/04/2013

Le secret de la musique de Mozart !

 
Je m'absente quelque temps et poste des notes tirées de mes archives.

Je vous remercie de votre visite
 
 
IMG_1641.JPG


Vous avez tous, sans aucun doute, entendu au moins une fois une oeuvre de  Mozart et vous avez trouvé cela divin. De fait les musicologues s'accordent à reconnaître un caractère céleste à la musique d'Amadéus. Or celui ci n'était pas réputé pour être un habitué des églises, sauf pour y jouer SA musique.  On peut donc légitimement douter que les dieux aient inspiré un humain qui n'était pas, loin s'en faut, l'un de leurs adorateurs. La question reste donc posée de l'origine de l'inspiration de Mozart ! Bien que n'étant pas musicologue, je pense, toute modestie mise à part, avoir découvert le secret de Mozart!

En effet, un soir que je marchais le nez levé vers le ciel (ce que je fais souvent à mon détriment : merci les chiens !) je vis un groupe d'hirondelles perchées sur des fils électriques comme des notes sur une portée musicale. Selon que les hirondelles étaient de face ou de dos on voyait le plumage noir de leurs ailes ou le duvet blanc couvrant leur poitrail, correspondant en quelque sorte à des notes noires et blanches. Grâce au maigre viatique hérité de mes laborieuses années de solfège, je me mis à « lire » et à chantonner le morceau de musique qu'elles composaient ainsi. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir quec'était le début de la Flute enchantée.....

Le moment de stupéfaction passé, j'en vins à la conclusion que c'est en parcourant les rues de sa ville et en décryptant la musique composée par les groupes d'hirondelles posées sur les fils à linge installés sur les terrasses des maisons que Mozart a composé son oeuvre ! (il n'y avait pas de fils électriques à l'époque !) Sa musique lui a donc bien été inspiré par le ciel ! Merci aux hirondelles !



Texte & Photo Ulysse

Commentaires

bonjour Ulysse,

merci aux hirondelles... ton article est génial!

je te souhaite un agréable dimanche, avec un soleil mitigé...

bien amicalement

Écrit par : laurent | 09/11/2008

Des noires et des blanches
Des croches, doubles ou triples, une poignée de bémols, une brassée de dièses
une partition envolée jusqu'à l'année prochaine.

Tu as bien de la chance! En ma campagne, si j'ai toujours des fils en veux-tu, en voilà, il n'y a plus guère d'hirondelles. Difficile, dès lors, de composer, le nez en l'air.
Bon week-end.

Écrit par : pierre | 09/11/2008

Ulysse, c'est une évidence que tu viens de nous faire découvrir! Merci et buvons un coup à la mémoire du grand Momo...et des jolies arondes musiciennes!

Écrit par : Victor | 09/11/2008

J'ADORE... jolie portée...

Écrit par : Maria-D | 09/11/2008

j 'aime beaucoup cette version des choses , elle est fraiche et douce , normal pour de la musique( humm pas top ) et ta photo est bien adaptée a la situation ... bonne journée Ulysse

Écrit par : canelle56 | 09/11/2008

Très jolie portée en effet...et les oiseaux sont sans doute plus sensibles que les humains..(certains...!) et les artistes inspirés communiquent avec autre chose...Van Gogh peignait le ciel étoilé comme un astronome de haut niveau et sans doute Mozart entendait-il le chant des sphères...

Écrit par : D'Ocean~ | 09/11/2008

Note que je n'avais pas lue... Découverte, donc, pour moi ! et note d'écriture ou note de musique douce à mes oreilles !

Écrit par : merise | 09/11/2008

sourire
l'autre jour sur des fils
électriques
des centaines d'étouneaus
c'estait pas une cantate
c'etait un brouhahahahahhhahahhaaaaaaaaaaaaaaaa

Écrit par : jeanne_01 | 09/11/2008

les fils à linge étaient des portées bien plus poétiques !

Écrit par : colette | 09/11/2008

qu'aurait fait Mozart si un malencontreux chasseur s'était manifesté, question bête mais j'imagine la douce mélodie se transformant en une cavalcade échevelée, emportant au passage la cinquième ligne de la portée

Écrit par : ginette | 09/11/2008

Cher Ulysse, je suis presque certain d'avoir posté ce poème en commentaire à votre note lors de sa première parurion, mais je ne résiste pas à ce petit plaisir :


Les anges musiciens

Sur les fils de la pluie
Les anges du jeudi
Jouent longtemps de la harpe
Et sous leurs doigts Mozart
Tinte délicieux
En gouttes de joie bleue
Car c’est toujours Mozart
Que reprennent sans fin
Les anges musiciens
Qui, au long du jeudi,
Font chanter sur la harpe
La douceur de la pluie

Maurice Carême.

(L'épouse de Maurice Carême se prénommait : "Caprine", cela n'a rien à voir avec notre affaire, mais c'est assez drôle).

Écrit par : michel, à franquevaux. | 09/11/2008

Et bien je vois que les hirondelles vous inspirent chères et chers Blogonautes et font courir vos "plumes" pardon! vos souris...

Pour répondre à Ginette, il est vrai que les coups de fusil ne font pas bon ménage avec la musique, quand les chasseurs sont de sortie la nature est muette !

Quand aux étourneaux cités par jeanne c'est sans doute leurs congénères qui ont rendu sourd Beethoven !

Écrit par : ulysse | 10/11/2008

Bonjour Ulysse,
Une gamme très originale et belle à la fois !
Amitiés,
Christian

Écrit par : christian | 11/11/2008

Un artiste nancéien qui inspira Walt Disney et de nombreux autres poètes (les cartes d'Alice au Pays des Merveilles viennent de lui), caricaturiste de talent à ses heures, a dessiné une partition avec des hirondelles ... Il s'appelait Jacques Grandville. Lui aussi avait découvert le secret de Mozart ...
Et quand ce sont des corbeaux, nous plongeons dans du Wagner ! ;-)
Bonne soirée Ulysse !

Écrit par : Bandolera | 11/11/2008

Bonsoir et merci pour le commentaire.
Vous n'avez pas fini la phrase de commentaire et je n'ai pas compris ce que vous avez remarqué, merci de me le faire savoir votre remarque.
Au plaisir de vous lire

Écrit par : Francisco | 11/11/2008

Oserais je ? OUI... Quel beau mariage Mozart et les hirondelles... Merci divin Ulysse !

Écrit par : Françoise | 12/11/2008

Te voilà devenu Mozart... nous attendons tes prochaines créations
bonne journée

Écrit par : ANDREE | 12/11/2008

Tout ça tombe à pic , j'aime les hirondelles ( mais il y a en a de moins en moins ) et Mozart est toujours là , intemporel , immuable ! Bien vu la portée d'hirondelles mozartine ( j'ai inventé là !) et le secret est éventé maintenant que vous nous l'avez divulgué ;))

Écrit par : Alice | 12/11/2008

Très joli mais je persiste à croire que c'est une musique divine, qui m'a sauvée la vie souvent mais ça c'est une autre histoire.

Écrit par : marie | 12/11/2008

Bonsoir.
Je comprend la gen et le problème pour poser les coms.
C'est très certainement du à Over Blog (l'hebégeur du blog)ça arrive parfois mais c'est rare heureusement.
Merci beaucoup pour la remarque, je vais le signaler.
Au plaisir de te lire

Écrit par : Francisco | 12/11/2008

mozart? franchement je préfère les hirondelles!

Écrit par : saadou | 12/11/2008

Ah oui alors, merci au ciel et aux hirondelles !
Excellente cette photo.
Bonne journée

Écrit par : Nokomis | 01/04/2013

J'aimerais bien entendre votre morceau de flûte enchanté!!! Superbe photo! Merci pour ce magnifique partage, bisou et bonne semaine tout en douceur!

Écrit par : Maria-lina | 01/04/2013

Et si c'était vrai ? j'ai brodé une oeuvre musicale, assez grande broderie d'ailleurs, à la place des hirondelles, des chats !
Quelle poésie dans cette photo ...
Merci Ulysse et à très bientôt
Gros bisous

Écrit par : Anniclick | 01/04/2013

Cette version m'enchante ! bisous

Écrit par : Colette 43 | 01/04/2013

Bonour

une belle inspiration que regarder le ciel
et les charmantes demoiselles hirondelles, oh tu sais les crottes de chien parait que ça porte bonheur :o)

a bientôt
:o)

Écrit par : nays | 01/04/2013

Bonjour Ulysse,
Elles ont l'oreille musicale :-)
Amitiés, Frans

Écrit par : Frans | 01/04/2013

Merci Ulysse pour ce très beau billet. Maintenant, je regarderais les hirondelles d'une autre façon... ;-) Je me régale d'Amadeus!
Belle soirée amicalement!

Écrit par : Denise | 01/04/2013

Un grand écart musicien qui me fait rire! Bien plus que le temps!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 01/04/2013

S'il n'y avait pas de fils électriques, il y avait certainement des fils pour étendre le linge.

Écrit par : bernard | 02/04/2013

Belle imagination... Et belle jounée Amicalement

Écrit par : patriarch | 02/04/2013

Quelle imagination ! Mis à part toi Ulysse, qui aurait pu voir des notes de musique sur un fil électrique...Où as-tu pu passer pour être absent si longtemps !

Écrit par : juliette | 02/04/2013

Oh que c'est bien vu ça, quelle belle idée les hirondelles notes de musique sur la portée, j'adore. Et Mozart lol... joyeux luron... belle journée à toi

Écrit par : katara C.Néri | 03/04/2013

Hello me voilà de retour d'un périple Andalou que je vous conterai bientôt sur PIQUESEL mon autre blog Je remercie chaleureusement celles et ceux qui m'ont laissé des commentaires pendant ma longue absence

Nokomis hirondelle rime avec ritournelle

Maria Lina joué par des hirondelles ça "déplume" !

Annick connais tu le duo des chats dans un opéra composé je crois par Puccini ?

Colette la musique enchante toujours

Nays je ne suis pas sûr que ce dicton soit vérifié !!

Frans mais où sont donc les oreilles des hirondelles !

Denise les oiseaux ont été les premiers compositeurs

Maïté le chant de la pluie est parfois plaisant aussi

Bernard il faut alors remercier les lavandières

Patriarch l'imagination nous aide à vivre

Juju te voilà rassurée je suis enfin revenu merci de ta sollicitude

Katara si l'on croit les historiens Mozart était un sacré chenapan et c'est aussi bien

Belle journée à toutes et à tous et à bientôt

Écrit par : Ulysse | 03/04/2013

L'idée était pourtant bien sympa ...
bonnes vacances

Écrit par : Framboise44 | 03/04/2013

Les yeux sur la portée et l'âme s'envole vers le ciel sur les ailes d'un oiseau....

Écrit par : monique | 04/04/2013

Framboise mais ce n'est pas un canular !

Monique je sais que votre âme est prompte à s'envoler

Belle journée

Écrit par : Ulysse | 04/04/2013

Les commentaires sont fermés.