suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/08/2006

Les martiens ont débarqué !

medium_img_2450.jpg


Dans une note du 18 février dernier, j'ai apporté la preuve de la présence de la vie sur la Planète Mars. Mon propos a suscité quelques sourires et ricanements et personne ne m'a alors pris alors au sérieux.

Et pourtant d'autres avant moi ont envisagé l'existence des "petits hommes verts". Ainsi H.G. Wells dans son roman "La guerre des Mondes" décrit l'invasion de la terre par les martiens et Steven Spielberg, après d'autres, en a récemment tiré un film terrifiant. Orson Welles s'en était également inspiré dans les années 50 pour faire une émission radiophonique qui avait paniqués les américains et les avaient jeté sur les routes en les persuadant d'une réelle invasion des petits hommes verts !

En fait, le roman, comme les films qui s'en sont inspirés, connaissent un « happy end », les envahisseurs insensibles à nos armes traditionnelles étant, au moment où tout semble perdu, décimés par les microbes infestant l'air terrestre.

Et bien, cette fois il ne s'agit plus de littérature ou de cinéma mais d'un témoignage vécu : les martiens ont bel et bien débarqué sur la planète terre, je les ai vus de mes yeux vus au cours de l'une de mes balades qui semaient la terreur dans leur voisinage...j'ai prévenu les autorités locales qui ne m'ont pas pris au sérieux ! Un conseil donc, faites au plus vite vos bagages et changez de planète car cette fois il n'y aura pas de happy end !
medium_img_2455.jpg

27/08/2006

Marche et méditation dans la garrigue de Puéchabon!

medium_img_2844.jpg

Afin d'aérer vos poumons saturés de vapeur d'ambre solaire et votre esprit encrassé par les séries racoleuses de la télé estivale, je vous invite à prendre un bain revigorant de garrigue et à vous immerger quelques heures dans un lieu pétri d'histoire et de spiritualité. Pour ce faire, dirigez vous vers Puechabon (cliquez ici pour la localisation) et garez vous sur le parking qui se situe près du domaine du Mas des Brousses (qui produit d'excellents vins) à proximité de l'église. La Balade que je vous propose vous fera cheminer à travers une garrigue luxuriante à la découverte de la magnifique Eglise millénaire de St-Sylvestre des Brousses qui se dresse au milieu des oliviers.

En sortant du parking partez vers la droite sur la route qui longe bientôt un terrain de football et croise le chemin Farrat. Tournez à gauche dans le chemin de Crouzille bordé de murs de pierres . Le chemin aborde bientôt la garrigue et passe devant un magnifique chêne multiséculaire dont le pied est assorti d'un banc de pierre ou pendant des générations des hommes sont sans doute venus méditer. Les ramures de l'arbre bruissent encore de leurs pensées.
medium_img_2798.jpg

A la rencontre d'un chemin tournez vers la gauche pour rejoindre une petite route qu'il faut suivre vers la droite pendant 400m, puis la quitter en empruntant un chemin vers la gauche (direction Ouest et présence d'un poteau vert de circuit VTT). La garrigue environnante est parsemée de vignes et d'oliveraies composant un somptueux camaïeu de verts.
medium_img_2802.jpg


Parvenus à environ 20m du sommet d'un courte cote (d'où part une piste vers la gauche que vous prendrez au retour), quitter votre chemin en vous engageant vers la droite sur une piste herbeuse qui bientôt descend au travers d'une végétation luxuriante peuplé d'arbousiers, de genévriers, de chênes verts séculaires. Elle débouche sur une piste forestière qu'il faut prendre vers la gauche et qui monte vers l'église St Sylvestre des Brousses.
medium_img_2843.jpg


Cet austère et majestueux édifice construit au XIème siècle émerge bientôt de la garrigue entourée de frêles oliviers, jeunes rejetons florissant sur des pieds sans doute aussi vieux que l'église elle même. Du plateau où elle est installée, on jouit d'une vue panoramique sur la campagne environnante d'où se détache au loin le pic isolé de Tantajo.
medium_img_2838.jpg


Pour revenir à Puechabon, empruntez la piste qui part de l'église vers le sud-est puis s'oriente vers l'est et descend au milieu de la garrigue pour remonter en zig zags jusqu'à un croisement de chemins. Tournez alors vers la gauche et allez tout droit en ignorant les autres chemins. En étant attentifs et avec un peu de chance, vous trouverez des fossiles parmi les pierres qui bordent le chemin.medium_img_2907.jpg

Parvenus au sommet de la cote mentionnée à l'aller, tourner à droite sur un chemin qui descend vers le sud-est et rejoint une large piste qui vous ramène au village.Ne manquez pas de saluer au passage, un très vieil et majestueux olivier qui, à l'instar du vieux chêne du début de la balade, a du voir passer plusieurs générations de paysans ou randonneurs et vous invite à méditer sur la brièveté de l'existence humaine.
medium_img_2887.2.jpg

medium_img_2895.jpgAvant de reprendre votre attelage, la visite de la circulade de Puechabon prolongera un instant votre incursion dans le riche passé de ce pays.

Ref. Cartes : IGN Carte de promenade 65 Béziers-Montpellier et TOP 25 2642 ET St Guilhem le Désert- Cirque de Navacelles.

14:45 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (4)

26/08/2006

La Belle et la Bête .....

medium_img_3195.jpg


La Belle cheminait seule ruminant et se désespérant de n'avoir point d'amoureux quand soudain elle tomba nez à nez avec la Bête !

Constatant sa frayeur, la Bête lui dit : " ne craignez rien, je ne vous ferai aucun mal, au contraire, si vous acceptez ma compagnie, je vous prendrai sur mon dos et avec mes grandes jambes nous parcourerons le monde !". Pas farouche la Belle se dit qu'au prix où était le pétrole et les billets d'avion, c'était là une occasion inespérée de voir du pays! Elle se mit à califourchon sur le dos de la Bête et on ne l'a pas revu depuis !

24/08/2006

Allez voir les yacks du Cactus parc !

medium_img_2419.2.jpg

Vos enfants n'ont plus rien à apprendre de la technique des chateaux de sable et sont écoeurés des gaufres du plagiste, votre bronzage est à point et vous aspirez à contempler autre chose que les charmes indiscrets de vos congénères. Vous pouvez à peu de frais vous dépayser en vous rendant au Cactus Parc situé à mi chemin sur la D 137 entre Bessan et Vias (localisation). En deux heures vous ferez un voyage express à travers les continents en déambulant au milieu d'intéressantes plantations de cactus et d'enclos peuplés d' animaux exotiques (notamment des yacks et des lamas)
medium_img_2478.2.jpg


medium_img_2537.jpg

medium_img_2520.jpg

Mais ce tableau séducteur s'accompagne de quelques "couacs", car, comme trop souvent malheureusement dans notre région, le professionnalisme de l'accueil laisse à désirer (ce qui explique sans doute pour une part la baisse de fréquentation touristique). Ainsi, alors que le parc présente une intéressante collection de cactus et des animaux que l'on ne rencontre pas dans la région, le tout est un peu gâché par un laissez aller général dans l'entretien et l'aménagement. Les mauvaises herbes envahissent les lieux, les clotures des enclos sont bancales, des bâtisses et des murs en parpaing ornés de tessons de verre gâchent l'environnement.
medium_img_2535.jpgmedium_img_2523.jpg
medium_img_2574.3.jpg

Ces aspects mis à part, avec un oeil très indulgent, vous y passerez malgré tout un bon moment avec vos enfants.

15:45 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (9)