suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/09/2006

A l'assault de la Pique Rouge de Bassiès (2676m)

medium_IMG_3650.JPG

Vous voulez rompre avec la routine d'une vie programmée et quitter le confort douillet de vos demeures domotisées. Vous aspirez à retrouver ou découvrir les horizons infinis de la Haute montagne et n'entendre que le bruit des pierres qui tombent, du vent qui souffle ou de l'eau qui ruisselle. Alors suivez les pas d'une bande de copains qui pendant trois jours ont affronté le monde minéral des Pyrénées ariégeoises en partant à l'assaut de la Pique Rouge, dent rocheuse qui domine de ses 2700m les étangs de Bassiès et tente vainement depuis des millions d'années de mordre le soleil.(voir le circuit détaillé en fichier joint)
medium_IMG_3533.JPG

Notre périple (localisation ) commençe à l'heure où la rosée ne sent pas encore le pastis, alors que les premiers rayons du soleil dissipent les nuages qui se sont installés pour la nuit dans la vallée.
medium_IMG_3537.JPG

Après nous être mis en jambes sur une route grimpant doucement au travers de la superbe forêt domaniale de Montcalm, le chemin se fait soudain plus raide et les sourires radieux du départ commencent à se transformer en rictus,chacun se demandant quel gentil farceur a mis une cocotte en fonte dans le fond de son sac à dos.
medium_IMG_3561.JPG

Mais la beauté du paysage environnant et l'arrivée sur le plateau où s'étalent langoureusement les étangs de Bassiès ramène vite la sérénité sur les visages et rend un peu de légèreté à nos sacs et de vigueur à nos jambes

Après un pique nique gargantuesque où la sangria concurrence généreusement l'eau de source, nous nous remettons en chemin vers le fond de la vallée en direction du refuge de Bassiès. Le spectacle des lacs qui occupent le fond de la vallée nous récompense de nos efforts et lave nos yeux et nos esprits des miasmes urbains qui les encrassent.
medium_IMG_3567.JPG

medium_IMG_3575.JPG

medium_IMG_3582.2.JPG

En approchant du fond de la vallée, nous nous inquiétons de voir que des nuages ont résisté aux assaults du soleil et coiffent les sommets que nous avons projeté de gravir le lendemain, ce qui augure mal de la suite de notre périple.
medium_IMG_3595.JPG

Nous prenons enfin nos quartiers dans le très confortable refuge de Bassiès tenue par un couple sympathique qui y sert de surcroît une cuisine délicieuse.
medium_IMG_3594.JPG

Nous noyons notre inquiétude quant à la météo du lendemain dans la mousse d'une 1664 que l'on déguste sur la terrasse face à la somptueuse perspective qu'elle offre jusqu'à l'embouchure de la vallée. Je me demande si les vaches qui paissent dans un tel lieu sont sensibles à sa beauté et si la qualité du lait qu'elles produisent s'en ressent ? Je me dis qu'il vaut sans doute mieux naître vache dans ce pays que naître humain dans certaines parties du monde.
medium_IMG_3625.JPG

Nos inquiétudes quant à la clémence du ciel étaient sans fondement car le lendemain matin un soleil radieux caresse déjà les cîmes à l'heure où nous nous mettons en chemin.
medium_IMG_3642.JPG

La fraicheur aidant nous prenons vite de l'altitude et découvrons les lignes des chaines de montagne successives qui offrent un sompteux camaÎeu de bleus.
medium_IMG_3651.JPG

Nous nous rapprochons progressivement de notre objectif La Pique Rouge qui se dresse (à gauche sur la photo) comme un pyramide tronquée vers le ciel. Nous commençons à puiser dans nos réserves de friandises (quelle bonne excuse !) afin de donner à nos gambettes le carburant nécessaire pour l'ascension finale qui s'annonce plutôt raide !
medium_IMG_3671.JPG

Nous pénétrons bientôt dans un monde exclusivement minéral sous l'oeil de quelques vautours qui attendent que l'un de nous chute (ce n'est pas une galéjade, des vautours tournoyaient effectivement dans le ciel!)
medium_IMG_3674.JPG

Mais nous arrivons tous au sommet sans encombre sous le regard dépité des vautours qui du coup redescendent vers la vallée en quête d'une brebis égarée.
medium_IMG_3677.JPG

D'un pas léger nous entamons notre descente vers la vallée ennivrés par ce (petit) exploit et lestés de nos soucis et préoccupations ordinaires dissous par la beauté du spectacle et la pureté de l'atmosphère.
medium_IMG_3684.JPG

Sur le chemin du retour l'étang bien nommé des Lavants permet aux plus valeureux d'entre nous de se rafraîchir
medium_IMG_3709.JPG

Nous affrontons les jambes un peu lourdes la dernière descente sous le regard plein d'espoir des vautours revenus - sans doute bredouilles - parmi nous.
medium_IMG_3712.JPG

Les embruns jaillissant des cascades qui ponctuent le parcours nous apportent un rafraîchissement bienvenu
medium_IMG_3734.JPG

Parvenus au refuge, la soirée se passe à vider la réserve de bières en contemplant la lente et magnifique venue du crépuscule et de la nuit, le torrent et les lacs gardant prisonniers dans leurs eaux quelques rayons de lumière volés au soleil.
medium_IMG_3723.JPG

Après un repas délicieux et roboratif et une nuit courte mais réparatrice nous reprenons avec regret le chemin du retour magnifié par le spectacle toujours changeant des lacs qui bordent le chemin et nous renvoient le spectacle des cîmes environnantes.Alors que nos pieds descendent vers la vallée, nos esprits pensent déjà à la prochaine cîme !
medium_IMG_3760.JPG

10:40 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (10)

Commentaires

Vraiment extraordinaire. Moi qui pensais avoir battu un record en montant à environ 2200 m (record pour moi et mes capacités bien sûr), je vous tire mon chapeau. Faut dire que nous sommes montés avec tout notre attirail comme on allait loger dans un refuge tout en haut. Nous n'étions pas tout à fait au même endroit que toi mais ça y ressemblait beaucoup.

Écrit par : marie | 10/09/2006

Effectivement Marie nos sacs étaient allégés pour grimper à la Pique Rouge .

Écrit par : ulysse | 10/09/2006

formidable!

Écrit par : pierrot le zygo | 10/09/2006

je suis émerveillée par tout ce que tu nous explique et si vivant qu'on s'y croirait, surtout moi qui n'ai plus la capacité de telles randonnées, avec l'imagination et les photos si belles, je respire à pleins poumon l'air de cette montagne
ah que j'aimerai renaitre vache dans le coin

Écrit par : Ginette Ayral | 10/09/2006

Je suis heureux Ginette de te faire rêver comme tu le fais pour moi avec tes tableaux

Écrit par : ulysse | 10/09/2006

Que la montagne est belle !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Une région que je connais un peu.
Merci pour ces belles photos qui nous feront rêver un instant !
Bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 10/09/2006

Quelle magnifique randonnée tu nous fais vivre virtuellement, et quel spectacle pour les yeux, merci

Bises

FRançoise

Écrit par : francoisepaul | 11/09/2006

Bonjour. Magnifique !!!! Ca donne envie mais j'ai mal à un genou depuis une semaine ... et la marche me manque .

Écrit par : olaf | 12/09/2006

merci Ulysse pour ce parcours,mais efffectivement ,on oublie les vautours ,et je vis intensement,cette "balade"et quand je te lis,eh bien !!qq souvenirs enfouis réapparaissent;Belles photos,je pense bp a toi, j'aimerais,te siuvre avec tout ces copains...continue,et a bientôt,de te lire ,lors de ta prochaine excursion,cela va être (a ne pas manquer) alors que tous ceux qui seront du "voyage"en profite ,je penserai a vous BYE

Écrit par : france | 12/09/2006

Quels paysages merveilleux !!!
Ca me ferait presque envie, si je n'avais pas autant le vertige.....

Écrit par : Flo | 13/09/2006

Les commentaires sont fermés.