suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/09/2006

Les moulins de la Foux

medium_img_6517.jpg

Si vous avez envie d'emmener votre petite ou grande famille au vert l'un de ces prochains jours dans un cadre enchanteur où les seuls bruits du monde que vous percevrez sont le chant de l'eau et des oiseaux, je vous invite à suivre l'itinéraire ci-après.

A partir du parking situé au terminus de la route d'accès à Navacelles (localisation) il faut prendre la direction du village haut qet le traverser pour emprunter la route d'accès à Navacelles et rejoindre la jonction de la route qui part à gauche vers la Baume Auriol et de celle qui va vers Blandas. A cet endroit un panneau indique le départ du chemin bordé d'églantiers et de genets et qui peu après longe une paroi rocheuse surplombant la Vis.
medium_img_7783.jpg
Le chemin descend bientôt en pente raide vers la rivière au milieu des chênes verts et des buis et passe devant une mini centrale hydroelectrique. Il longe ensuite la rivière bordée de peupliers et d'aulnes, tantôt en surplomb tantôt en vous permettant de mettre les pieds dans l'eau (désolé Waterplouf mais c'est un peu juste pour s'y baigner !)
medium_img_7838.jpg

Il rejoint un méandre de la Vis d'où surgissent les ruines de la ferme de Poujol et poursuit le long de la rivière en révélant au promeneur attentif les richesses de la faune et de la flore.
medium_img_7840.jpg

medium_photo_014.jpg

Il prend ensuite un peu de hauteur jusqu'à un sentier qui descend en pente raide vers les anciens moulins et la résurgence de la Foux.

L'histoire et le fonctionnement des moulins ainsi que l'économie de la minoterie font l'objet de panneaux pédagogiques forts instructifs installés dans les anciens moulins remarquablement restaurés. Après cette parenthèse culturelle il reste à admirer l'impressionnant spectacle de la Vis surgissant d'un gouffre et se précipitant au pied des moulins.
medium_img_7825.jpg

Le retour qui s'effectue par le même chemin est tout a fait dépaysant car il offre dans ce sens des vues différentes sur les falaises qui dominent la vis.
medium_img_7834.jpg

Il existe un chemin qui revient par l'autre rive et qui emprunte en partie la route mais je le trouve personnellement moins agréable mis à part la traversée au départ d'une belle forêt de cèdres.

En fonction de l'heure et de l'état de vos petons et gambettes nous pourrons sur la fin du parcours, emprunter le chemin des écoliers qui suit la rive de la Vis jusqu'au magnifique vieux pont du village.
medium_img_7858.jpg


La balade aller-retour fait environ 8 à 9 km avec un dénivelé d'un peu plus de 100m et représente 2H30 à 3H00 de marche effective sans difficulté particulière, mise à part une courte descente assez raide et caillouteuse.

Cartes IGN Top 25 2642 ET et carte promenade 65 Béziers Montpellier

19:00 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (36)

21/09/2006

Le monde est presque beau vu du Pic de Tantajo !

medium_IMG_3837.JPG

Savez vous reconnaître un chêne blanc d'un chêne vert, un érable commun d'un érable de Montpellier, un peuplier noir d'un aulne gluteux? Non ! Et bien vous avez la possibilité de remédier à cette honteuse lacune en vous rendant à Bédarieux (localisation) au Bord de l'Orb pour faire l'ascension du Pic de Tantajo (circuit détaillé en fichier joint)

Le chemin commence par longer l'Orb qui prend à cet endroit des airs d'Amazone, les moustiques et les piranhas en moins !
medium_IMG_3898.JPG

Puis l'on s'engage sur un sentier botanique fort bien aménagé par la commune de Bédarieux mais dont hélas certains poteaux d'information ont été vandalisés par des imbéciles de passage dont la cervelle ne doit pas peser plus lourd qu'une crotte de moineau.
medium_IMG_3789.JPGmedium_IMG_3786.JPG





Le chemin aboutit à la pittoresque Chapelle Saint Raphaël bâtie au bord de l'Orb et à coté de laquelle jaillit une source miraculeuse utilisée autrefois pour soigner les maladies des yeux. De l'autre coté de l'Orb on aperçoit l'imposant édifice du domaine de la Bastide qui dépendait de l'abbaye bénédictine de Villemagne l'Argentière située en amont sur les rives de La mare, affluent de l'Orb.
medium_IMG_3802.JPG

Revenu sur nos pas, on emprunte le chemin qui grimpe vers le Pic de Tantajo.Il sinue sous le couvert d'une dense forêt peuplée principalement de chataîgners exubérants et débordant de vitalité. On en voit ainsi qui s'enlacent avec passion et de jeunes et vigoureuses branches jaillissent de vieux troncs.
medium_IMG_3811.JPGmedium_IMG_3819.JPG





Un chataîgner vénérable tend au dessus du chemin une branche amicale comme s'il voulait prendre par l'épaule les randonneurs de passage.
medium_IMG_3823.JPG

Il est vrai que depuis un siècle l'homme vit en paix avec le peuple des arbres, mais il n'en a pas été toujours ainsi. Avant l'arrivée du gaz et de l'electricité dans les campagnes le charbon de bois servait de combustible et les hommes décimaient les forêts pour le produire. Seules subsistent aujourd'hui les anciens abris de pierre des « charbonniers »medium_IMG_3828.JPG


Puis le chemin prenant de la hauteur la forêt fait place à la garrigue et l'on commence à apercevoir les monts environnants.
medium_IMG_3848.JPG

Après avoir contourné le Roc Blanc on aperçoit enfin le Pic de Tantajo que l'on rejoint par un chemin qui joue au montagnes russes. Nous sommes enfin au sommet qui offre une vue imprenable sur la plaine de Bédarieux
medium_IMG_3850.JPG

Notre bonheur serait complet si le sommet n'était pas pollué par les mégots laissé là par des nicottineurs indélicats qui ont du emprunter avec leurs 4x4 la route qui mène aux relais hertzien et téléphonique coiffant le Pic pour venir admirer le panorama ! De vrais amoureux de la nature ces gens là ! medium_IMG_3854.JPG





Les magnifiques chataîgners qui bordent chemin du retour nous font vite oublier cette petite contrariété
medium_IMG_3867.JPG

et le message laconique mais expressif laissé par un promeneur (faché avec l'orthographe!) au terme de la descente un peu rude nous fait sourire.medium_IMG_3874.JPG





La rencontre inespérée avec une orchidée ornant de sa beauté un modeste fossé communal nous réconcilie totalement avec le monde..
medium_IMG_3897.JPG

15:40 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (11)

19/09/2006

L'amandier

medium_img_2932.jpg

Bel amandier,
Arbre espiègle,
Qui nous piège,
Avec ses fruits tantôt sucrés,
Tantôt plein d'amertume,
Comme les agrumes,
Ou nos amours,
Certains jours !

16/09/2006

Allez vous la couler douce sur les hauteurs de L'Espinousse !

medium_IMG_3371.JPG

Depuis que vous avez repris le travail vous vous retrouvez le nez dans le guidon à tenter de faire face aux milles activités qui ponctuent vos journées. Un beau dimanche s'annonce et vous avez envie de troquer pour quelques heures l'air urbain parfumé au pétrole pour des senteurs de bruyère, de fougère et de pins. Alors, chaussez vos brodequins et allez fouler la poussière des chemins qui sillonnent le massif de l'Espinousse !

Rendez vous au col de l'Espinousse situé sur la D 180 en passant par Le Poujol sur orb, Combes puis Rosis (localisation) Cette route montagnarde et sinueuse offre de vertigineux points de vue que l'on peut contempler à loisir à partir de quelques dégagements permettant de garer son véhicule.
medium_IMG_3334.JPG

Garez vous sur le grand terre plein à gauche de la route où sont installés des panneaux d'information sur la réserve nationale de chasse et de faune de l'Espinousse. Avant d'entreprendre votre randonnée, allez jetez un généreux coup d'oeil au somptueux panorama que vous découvrez sur les contreforts du Larzac et des Cévennes à partir de la platerforme d'orientation située de l'autre coté de la route.

Le regard et l'esprit rafraîchis par ces vastes espaces infinis, mettez vous en chemin en vous dirigeant vers le bout du terre plein où vous êtes garés jusqu'au panneau d'information sur le « Chemin de la Mazade »que vous allez suivre en partie.
medium_IMG_3354.JPG


Vous suivez une large piste orientée vers le sud qui longe tout d'abord une vaste pinède, puis revient légèrement vers le plateau avant de bifurquer vers la gauche pour se rapprocher de nouveau d'une pinède. A l'endroit où elle la rejoint, empruntez la piste qui part en biais vers l'est (et contourne la cote 1072 marquée sur la carte IGN). La piste offre dans les trouées de pins des vues spectaculaires sur le vallon de l'Espinousse avant de bifurquer vers le sud et de longer le vallon du Vialais.
medium_IMG_3367.JPG

A un moment ignorez la piste qui vient de la droite et poursuivez plein sud, la piste bifurque bientôt vers l'ouest en direction du « Point Sublime ». Avant d'y parvenir quittez la piste en sous bois d'une vingtaine de mètres pour vous rapprocher du bord du vallon et jouir d'un fabuleux spectacle sur le massif du Caroux. De surcroît, le tapis d'aiguilles de pins est propice au pique nique et à une petite sieste ! Mais évitez de dormir comme une souche sinon vous risquez d'avoir la visite du grand capricorne qui pourrait être tenter de vous grignoter vos orteils !
medium_IMG_3389.JPG

La piste vous conduit ensuite vers un plateau dégagé correspondant au bien nommé «  point sublime » où la vue sur le massif du Caroux est epoustouflante!
medium_IMG_3372.JPG

La piste fait ensuite un grand zig zag dans une zone d'élevage (passage de barrières électrifiées adaptées aux randonneurs) avant de rejoindre une large piste qu'il faut emprunter vers la gauche en direction de l'ouest. Elle vous fait traverser d'immenses pinèdes et sapinières qui vous donnent l'illusion de traverser les immensités sauvages du Canada!
medium_IMG_3406.JPG

A la sortie d'un grand virage vers la gauche dans le bois de Peyre Taillade (voir carte IGN), empruntez la piste qui part à droite en direction de l'ouest puis du nord et rejoint le GR 71 au niveau du ruisseau de Cazalous. Suivez le GR vers le nord (en ignorant la route qui part à droite vers Foumendouyre) jusqu'à la D 180 que vous empruntez à droite jusqu'à la bifurcation avec la petite route qui mène à la source de l'Agout. Suivez cette route qui part vers l'est, passez entre la ferme de lEspinousse et le gite d'étape jusqu'au panneau signalant la source de l'Agout qui se trouve en plein champ sur la droite.Cette source est jalousement gardés par deux gentils elfes qui vous laisseront boire à la source en échange d'un paquet de bonbons !
medium_IMG_3340.JPG

Poursuivez tout droit sur une centaine de mètres (ancien itinéraire du GR) pour tournez à gauche entre des arbres dans une sente mal dessinée et couverte de feuilles mortes qui monte vers un bosquet entrouré de champs de bruyères. Parvenu au bosquet, empruntez à droite une sente très étroite et assez mal dessinée qui traverse le champ de bruyère vers l'Est en longeant la limite de la réserve nationale de la chasse et de la faune de l'espinousse et vous ramène au terre plein du col de l'Espinousse où vous retrouvez vos montures !
medium_IMG_3421.JPG


La balade fait environ 11 Km quasiment sans dénivelé soit 3H de marche effective.
Ref Cartes :2543 TOP 25 Lamalou-lesBains/L'Espinousse.Le Caroux et Promenade N°65 Béziers Montpellier

09:35 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (16)