suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/11/2006

Préférez vous le pain assez cuit ou pas trop cuit ?

medium_pain_003.jpg

Les conversations et dialogues de mes concitoyens me plongent parfois dans un abîme de perplexité qui m'entraîne dans des réflexions sans fin sur les subtilités de la langue française. Ainsi, je prends l'exemple de ce dialogue entendu ce matin chez mon boulanger. Une cliente qui commandait un pain, se voit demander par le boulanger « vous le voulez cuit ou pas trop cuit ? » celle-ci répond du tac au tac « non, je le veux assez cuit » et le boulanger, grand expert en cuisson de pains devant l'Eternel, de se saisir immédiatement d'un pain parmi la dizaine entreposés sur son étagère à la grande satisfaction de la cliente! Moi j'avoue que j'aurais été bien en peine de distinguer un pain assez cuit d'un pain pas trop cuit ! Je ne saurais vous dire quel est le moins cuit des deux et si j'avais un jour à vendre du pain (tout peut arriver dans ce monde de plus en plus imprévisible) je crois que je resterais des heures devant les pains pour déterminer ceux qui sont assez cuits et ceux qui sont pas trop cuits. Car enfin un pain assez cuit, n'est, à mon avis, pas tout à fait cuit, sinon il serait tout simplement cuit et donc il n'est pas trop cuit ! Alors quelle est la différence ? J'avoue que je suis admiratif devant ces personnes qui en l'espace d'un soupir savent décoder ces subtilités de language. Peut être que Pierrot, qui doit savoir faire la différence, entre une 1664 assez fraiche et une 1664 pas trop fraiche peut m'éclairer sur le sujet et m'éviter de tomber ainsi chaque fois dans un abîme de réflexions ? Je le remercie à l'avance....

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

En fait comme souvent ici, c'est une question de vent,
Tramontane prend le pas trop cuit...
Grec prend prend le bien cuit...
Dans tous les cas, le meilleur pain est bien cuit...
Sinon c'est pour les pauvres édentés,
Marc

Écrit par : Marc Ayral | 15/11/2006

tu as raison, je pense que le boulanger rentre dans le jeu de la cliente en faisant semblant de choisir
sa cliente repart ravi et sûre d'avoir eu le pain à sa convenance parmis les centaines.

Écrit par : pierrot le zygo | 15/11/2006

Pour moi c'est pas trop cuit, en fait ça veut dire que je ne veut pas du pain marron, mais du pain juste cuit avec une croute encore claire, et quand les rares fois où j'achète du pain, je demande une baguette pas trop cuite.
Je ne suis pas une pauvre édentée, tout en préférent un pain tendre plutôt qu'un pain dur, et je trouve encore meilleur quand il est bien chaud sortant du four (pourtant il parait que c'est très mauvais pour l'estomac)

Écrit par : Soezic | 15/11/2006

et si on demandait à (feu) Raymond DEVOS

Écrit par : ginette | 15/11/2006

à sacré Ulysse tu nous mène à la baguette!

Écrit par : pierrot le zygo | 15/11/2006

je crois que Ginette a raison seul Raymond Devos aurait pu nous éclairer sur le sujet...car si je me réfère au propos de notre chère Soezic pour elle le pays pas trop cuit est un pain juste cuit...j'en perds mon levain !

Écrit par : ulysse | 15/11/2006

moi aussi j'aime d il est juste bien cuit. pas trop. pas une grosse croute brûlée!

Écrit par : objectif-plume | 15/11/2006

Je pense comme Soezic. Mais enfin Ulysse, ça se voit à la couleur! :-)

Écrit par : Marie | 15/11/2006

Bonsoir Ulysse,
J'aime le pain bien cuit avec une croûte bien croustillante.
Bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 16/11/2006

du moment que le pain n'est pas posé à l'envers (dit pain du bourreau) tout va bien!

Écrit par : Adey | 19/11/2006

Bonjour Ulysse. A mon avis, tout ça ... c'est du commerce. Cuit ou pas cuit, froid ou glacé, le tout c'est que le client pense que l'on prend bien soin de lui. Il faut dire aussi que c'est plus agréable ainsi !

Écrit par : olaf | 20/11/2006

Les commentaires sont fermés.