suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/11/2006

Miracles à Sylvanès !

medium_sylvanes_021.2.jpg

Avant d'aller visiter l'Abbaye cistercienne de Sylvanès je ne croyais pas aux miracles, mais en me rendant en ce lieu mon chemin a croisé celui d'un homme dont les récits m 'y ont fait croire.....Toutefois avant de vous conter par le menu les raisons de cette conversion inattendue, je vous invite à suivre mes pas au travers du domaine de cette Abbaye (localisation).
medium_sylvanes_055.jpg

Sise dans un vallon bucolique du sud du parc Régional des Grandes causses, cette abbaye vue de l'extérieur n'a ni la majesté ni la grandeur des abbayes bourguignonnes ou de celle de Fontfroide que je vous ferai découvrir un prochain jour. De fait, une grande partie de ses bâtiments et les trois quarts de son cloître ont été démantelés par des générations peu respectueuses de l'élan spitituel qui l'a fait naître en 1136.
medium_sylvanes_067.jpg

Elle doit son existence à la repentance d'un seigneur, Pons de l'Héras, brigand impitoyable qui fut touché, dit on, par la grâce divine un soir de noël et qui fonda l'ermitage de Sylvanès pour se racheter. Après un rayonnement de quelques siècles, elle fut vendue comme bien national lors de la révolution et fut transformée en bergerie puis utilisée comme « pierrier » pour les constructions des environs.
medium_sylvanes_068.jpg

Son salut et sa renaissance sont dues à l'action déterminée du père dominicain André Gouzes et d'un chanteur M. Wolkowitsky. Tous deux passionnés par la musique et le chant vont rendre Sylvanès à sa vocation première d'accueil, de louanges, d'art et de rencontre.
medium_sylvanes_057.jpg

Grace à leur action, elle abrite chaque année le festival International de Musique Sacrée et recèle en son sein quelques splendeurs qui valent le voyage. Ainsi faut il visiter l'église abbatiale dont la nef surprend par sa forme (elle est aussi large que longue) son harmonie et sa luminosité. Sa voute bâtie en tuf, pierre poreuse qui absorbe les sons, lui confère une acoustique remarquable.
medium_sylvanes_066.2.jpg

Une porte sur le coté droit de la nef conduit à l'ancien Cloître dont il ne reste qu'une allée qui parvient néanmoins à ressusciter la magie des lieux.
medium_sylvanes_061.jpg

La visite se termine par la salle capitulaire (dont le style roman originel est malheureusement gaché par décor en stuc du XVIII ème siècle) et surtout le scriptorium où les moines recopiaient les manuscrits de la bibliothèque de l'Abbaye.
medium_sylvanes_064.jpg

Les piliers qui soutiennent la magnifique voute présentent un symbolisme intéressant. La base de celui le plus éloigné de l'église est carrée, symbole de ce qui est terrestre et humain, alors que celle du plus proche est circulaire, symbole du divin et du spirituel. Les moines ne passent de l'un à l'autre qu'au terme d'une vie laborieuse, symbolisée ici par la base octogonale d'un pilier central représentant la transition entre la terre et le ciel.
medium_sylvanes_023.jpg

En sortant du scriptorium il vous reste un joyau à visiter : la chapelle orthodoxe en bois dite de « l'Unité » ou « Etimasis » qui se situe à quelques kilomètres de l'Abbaye. Pour vous y rendre il vous faut emprunter vers le sud la D 540 puis la D92 et tourner à gauche en direction du hameau des Bertrands, le dépasser pour aller se garer sur un parking d'où part un sentier forestier qui mène en 10 mn à cette chapelle édifiée au coeur de la forêt des Pessalles.
medium_sylvanes_038.jpg

medium_sylvanes_026.jpg

C'est en ce lieu magique que je me suis mis à croire aux miracles ! Habituellement cette chapelle n'est ouverte que pendant les offices qui y sont donnés, or le jour de notre visite, l'le père Gouzes venait de dire une messe et nous a accueilli à bras ouverts pour nous permettre de contempler cet étonnant et splendide édifice dont une partie des murs ornés de magnifiques icônes. Le rêve du Père Gouzes est d'ailleurs de recouvrir d'Icônes l'ensemble des murs et des plafonds...avis aux mécènes !
medium_sylvanes_030.jpg

C'est à sa demande que cette chapelle fut construite en 1994 dans la forêt de Khirov à 700km de Moscou pour symboliser le rapprochement des églises catholique et orthodoxe voulu par jean XXIII. Mais une fois construite le problème se posa de son rapatriement en France....et là un premier miracle se produisit sous la forme d'une rencontre du Père Gouzes avec le responsable du fret international de la SNCF qui rechercait une opération de mécénat pour inaugurer l'ouverture d'une ligne de fet international vers la Russie..Ainsi la SNCF accepta t elle d'acheminer gracieusement la chapelle jusqu'à Millau où des agriculteurs bénévoles en prirent livraison avec leurs charrues et leurs tracteurs pour l'amener jusqu'au lieu d'édification.
medium_sylvanes_029-1.jpg

Mais une année après sa reconstruction le bois de sapin qui avait résisté au climat rigoureux de son pays d'origine commençait à pourir et à être attaqué par les parasites dans le climat doux et humide de la région de Sylvanès. Les sommes nécessaires au traitemnt des boiseries dépassaient de loin les moyens de l'abbaye de Sylvanès.Et c'est à ce moment là que le second miracle intervint ! Un visiteur de la chapelle auquel le père Gouzes fit part de ses préoccupations au sujet de sa détérioration se révéla être un menuisier à la retraite qui offrit au père de consacrer son temps libre à sa restauration. Avec l'aide de quelques apprentis compagnons et d'une subvention accordée par le département soucieux de préserver une telle merveille, il assura le sauvetage de la chapelle.
medium_sylvanes_050.jpg

Voilà le récit qui me fut conté avec passion par le père Gouzes, à moi le mécréant qui ne croyait pas aux miracles mais qui se demande aujourd'hui si certaines rencontres ne sont pas organisées par celui qui la haut jongle avec le soleil la lune et les étoiles....Je vous laisse en juger par vous même, mais je dois ajouter que le père Gouzes rayonne d'une foi sereine et tolérante qui imprègne le lieu. L'épitathe inscrite sur la tombe du père Serge de Lauzier de Beaurecueil co-fondateur avec le père Gouzes de cette chapelle et inhumé en ce lieu, illustre cette foi sereine et gaie que l'on aimerait rencontrer chez tous les religieux du monde. Cette épitaphe est une pensée d'un mystique afghan, Ansari, qui a écrit ceci :

« Frère si tu viens visiter ma tombe, ne t'étonnes pas si tu vois le monument danser et n'oublie pas ton tambourin, la tristesse ne convient pas au banquet de Dieu
medium_sylvanes_049.jpg


Pour connaître les horaires des offices de la chapelle et la visiter appeler au 05 65 49 90 34

PS: Merci à Ginette Ayral du blog Free Art de m'avoir révéler l'existence de ce lieu magique grâce à une photo postée sur son blog.

Texte & Photos Ulysse

17:30 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (18)

Commentaires

Bonsoir Ulysse,
Une très belle abbaye que nous avons visité il y a quelques années ! un coin merveilleux parmi tant d'autres dans ce département que nous aimons beaucoup !
Bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 27/11/2006

superbe recit

Écrit par : pierrot le zygo | 27/11/2006

Belle histoire, Merci Ulysse

Écrit par : Soezic | 27/11/2006

La belle histoire et toutes les petites que j'aurai l'occasion de te raconter de vive-voie! Mon enfance passé dans les bois, dans les champs de Sylvanés, celle de mon père Marcelou, l'histoire du maquis (Paul-Claie) dans lequel non loin de là au col dit de la Bataille il s'engagea à l'âge de 19 ans.
Et plein d'anecdote qui font de ce coin de verdure haut languedocien un lieu "spécial"...
Ton reportage, c'est du Géo!

Écrit par : Marc Ayral | 27/11/2006

C'est un reportage éblouissant. Sylvanès, c'est dans l'Aveyron?

Les photos, tu les as retravaillées? Elles ont un côté magique. Vraiment très beau.

Moi aussi j'ai été vraiment très contente de te rencontrer et de rencontrer ta très charmante épouse.

Écrit par : Marie | 27/11/2006

extraordinaire ton histoire et belles photos...
bye à bientôt

Écrit par : azazel | 27/11/2006

il est tard, je viens de prendre connaissance de ta note, je suis touchée de revoir ces lieux que j'aime tant qui ont fait le bonheur de notre vie à Marcel ( Marcellou) et à moi, où la famille Ayral a ses racines, avec ton talent de photographe, et les commentaires je viens de passer un très bon moment; Sylvanes est un lieu magique , je comprends que le Père GOUZE a su si bien t'en parler et c'est vraiment une rencontre miraculeuse car il n'est pas souvent là, il a aux Bertrands une maison magnifique non loin de la chapelle.
Je vous embrasse à tous les deux.

Écrit par : ginette | 27/11/2006

il est tard, je viens de prendre connaissance de ta note, je suis touchée de revoir ces lieux que j'aime tant qui ont fait le bonheur de notre vie à Marcel ( Marcellou) et à moi, où la famille Ayral a ses racines, avec ton talent de photographe, et les commentaires je viens de passer un très bon moment; Sylvanes est un lieu magique , je comprends que le Père GOUZE a su si bien t'en parler et c'est vraiment une rencontre miraculeuse car il n'est pas souvent là, il a aux Bertrands une maison magnifique non loin de la chapelle.
Je vous embrasse à tous les deux.

Écrit par : ginette | 27/11/2006

Cette abbaye est magnifique, quel beau voyage tu nous fais découvrir, Ulysse, merci

Bises

Françoise

Écrit par : francoise | 28/11/2006

Ah, dommage que ce soit un peu trop loin de chez moi... lol
Ca donne vraiment envie d'aller voir ca en vrai !!!

Écrit par : Flo | 28/11/2006

belles photos et histoire intéressante

Écrit par : objectif-plume | 28/11/2006

Merci à toutes et à tous pour vos commentaires et appréciations mais le mérite principal en revient au lieu qui est vraiment magique....

Marc et Ginette la prochaine fois que nous nous verrons je serais heureux d'entendre vos souvenirs des moments passés dans cette magnifique région que je viens de découvrir et où je retournerai

Pour répondre à la question de Marie je lui confirme que j'ai retouché la première photo de l'abbaye ainsi que la vue d'ensemble de la chapelle car malheureusement le soleil était bas sur l'horizon à cette saison et les photos étaient à contre jour ne permettant pas de voir les détails J'ai donc "éclairer" les photos artificiellement ce qui donne ce résultat très poétique ....

Écrit par : ulysse | 28/11/2006

Je te suivie avec beaucoup de plaisir sur cette ballade, Ulysse. J'avais découvert ce lieu avec Claude Rudel dans les années 90 - il connaissait le père Gouze du petit Séminaire à Montpellier et tout en étant pas croyant, il en avait gardé le gout de la musique et de l'art sacré...

Nous avons donc passé des journées magnifiques à piqueniquer entre deux concerts dans les prés de Sylvanes et des soirées inoubliables à assister à des concerts de musique ancienne, renaissance ou orthodoxe dans la nef de l'abbaye.

Je ne connaissais pas la symbolique des piliers - mais elle m'enchante d'autant plus, qu'un ami m'a offert une sculpture en fer après le décès de Claude, qui réuni rectangle et cercle, pour symboliser son personnage - et l'épitaphe de la chapelle, qui me reste encore à découvrir, m'enchante autant et me rappelle le Midi Libre refusant mon épitaphe pour Claude, le vigneron "buvez un verre en son souvenir" qui était refusé comme "pas conforme avec l'éthique du journal" - apparemment ni catholique ni mystique, ni hédoniste....

Donc beaucoup de souvenirs à la lecture de ton billet – beaucoup de plaisir dans la nostalgie d’un lieu unique et de moments passés en compagnie inoubliable. Merci !

Écrit par : Iris | 28/11/2006

Merci Iris pour ton commentaire très émouvant. Il y a des lieux dans nos vies qui nous rappellent d'agréables souvenirs et sont habités par eux....Notre société est envahit par le politiquement correct et nos élites peuvent tout se permettre en matière de mensonges et de vilénies mais on ne peut plus lever son verre à la mémoire d'un ami....
J'espère pouvoir prochainement lever en ta compagniec un verre de ton vin à la santé des vignerons qui réjouissent le ceur des amoureux du vin dont je suis ...

Écrit par : ulysse | 28/11/2006

Merci pour le beau recit! Je viens juste de regarder le film "La petite soeur de Sylvanes" de Vladimir Kozlov qui raconte l'histoire de cette eglise russe. J'espere que les Orthodoxes vont etre plus nombreux dans la region!
Merci.
Sofia, Russie.

Écrit par : Sofis | 05/03/2008

Bonjour Sofis et merci pour votre visite et votre commentaire. je suis heureux que ce récit vous ait plu mais le mérite en revient pour l'essentiel à cette merveilleuse église de Russie

Écrit par : Ulysse | 05/03/2008

j ai participe a la renovation de cette chapelle en 2005 avec une dizaine de jeunes europeens et trois autre compagnons nous y avons passes 6 mois.j ai des photos et quelques films qui retracent cet evenement.

Écrit par : gilardi christian | 31/03/2012

Bienvenue sur mon blog Christian et bravo pour votre action

Écrit par : ulysse | 31/03/2012

Les commentaires sont fermés.