suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/01/2007

Suivez mes pas sur le chemin Farrat !

medium_soubes_078.2.jpg

Parfois je suis d'humeur forestière, j'éprouve le besoin de me retrouver au mileu de grands arbres qui sont pour moi des relais entre la terre, quils fouaillent et enlacent de leurs racines, et le ciel, qu'ils caressent ou griffent de leurs cîmes. La forêt domaniale Notre Dame de Parlatge qui s'étend au nord est de Lodève est un lieu idéal pour ce genre de rencontre. Aussi, ai je pris il y a quelques jours la direction de Soubès, charmant village médiéval juché sur une éminence dominant le vallon de la Brèze. Ses ruelles dominées par un château privé magnifiquement restauré, arborent quelques maisons bourgeoises datant de Napoléon III qui témoignent d'un passé prospère quand l'élevage des ovins avait permis le développement dans la région d'une importante industrie textile. Les temps ont changé et seule l'agriculture maintient aujourd'hui un peu d'activité ainsi que le va et vient des randonneurs séduits par la beauté des environs.
medium_soubes_020.2.jpg

On gagne la forêt Notre Dame de Parlatge en rejoignant à la sortie du village le « Chemin Farrat » qui correspondrait à une partie du tracé de la voie romaine qui allait de Lodève à Arisitum (Le Vigan). Le chemin grimpe sur le flanc du Cirque du Bout du Monde qui domine de ses falaises de calcaire le village de Gourgas, lieu de départ d'une magnifique balade décrite précédemment dans ce blog. Le chemin large et ombragé monte vers le plateau de Beyrasses qui domine le Cirque.
medium_soubes_022.2.jpg

La pente progressive ménage le souffle du randonneur et lui laisse le loisir de méditer sur les générations de migrants et les cohortes de moutons qui l'ont précédé sur ce chemin depuis la nuit des temps. Outre son passé romain, le chemin Farrat était, en effet, jusqu'au milieu du siècle dernier une voie importante de transhumance vers les hauts plateaux des Causses. Parvenu sur le plateau, il ne faut pas manquer de faire une brève incursion sur le bord de la falaise qui offre un panorama à couper le souffle jusqu'au miroir de la Grande Bleue qui ferme l'horizon.
medium_soubes_036.jpg

Revenus sur vos pas le chemin emprunte une piste forestière qui sinue en contrebas du plateau et tantôt offre de magnifiques échappées vers la plaine vallonnée de Soubès et tantôt traverse d'orgueilleuses futaies de pins larricio ou de pins noirs.
medium_soubes_062.jpg

Par endroits s'y mêlent des chênes, des chataigners et hêtres dont le feuillages automnal flamboyant, que l'hiver tardif n'a pas encore moissonné, égaie le vert sombre des pinèdes. De fait, il en est de forêts comme des villes des hommes, le mélange de couleurs les rend plus belles.
medium_soubes_076.jpg

La piste traverse à un endroit donné leGR 71 qu'il faut prendre à droite.Il descend dans le vallon sauvage du ruisseau du Font d'Amans pour rejoindre Soubès.
medium_soubes_070.jpg


PS : Des précisions sur l'itinéraire figurent en fichier joint

Texte & photos ulysse

19:05 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (13)

Commentaires

à couper le souffle et les jambes, c'est beau Ulysse, jamais je ne pourrais marcher dans de si long paysage, mais ça me fait rêver....
bises à toi et merci pour ces rêves imagées de photos, comme en vrai, comme si je marchais dans ses paysages...

Écrit par : azazel | 07/01/2007

j'connais un peu c superbe, quand j'etais gamin mes parents m'amenaient souvent dans la foret dominicale de partlages , c t super

Écrit par : pierrot le zygo | 07/01/2007

A Azazel : je suis très heureux de te procurer ce petit bonheur...mais tes poèmes et histoires sont aussi des lieux où j'aime m'aventurer !

A Pierrot : les arbres ont du alors un peu grandir depuis ton dernier passage ?

Écrit par : ulysse | 08/01/2007

Bonjour Ulysse,
Quelle superbe balade automnale ! Ton coin s'y prête beaucoup !
Amitiés,
Christian

Écrit par : christian | 09/01/2007

Bonjour Ulysse. Belles photos. 13 kilomètres, c'est mon maximum... surtout avec le dénivelé !

Écrit par : olaf | 09/01/2007

La 4e photo, on dirait presque la grande muraille de Chine !

Bravo, comme d'habitude.

Je suis allée voter pour toi.

Écrit par : Marie | 09/01/2007

Bonsoir Ulysse,
Encore une jolie balade que voilà, tu as bien de la chance de faire une aussi belle rando dans cette lumiére; c'est vraiment le lumiére qui m'a supris.
Drôle d'hiver,
merci pour la balade, ici on est sous la pluie, alors un peu de soleil....
A bientot, David

Écrit par : David | 09/01/2007

David j'aime aussi la pluie et les odeurs qu'elle fait naître dans les sous bois et j'avoue qu'elle commence à me manquer car celà fait deux mois que nous n'avons pas vu une goutte sur le littoral languedocien

Écrit par : ulysse | 10/01/2007

jolie région !
et jolies photos y compris la derniere avec les rayons du soleil !
je connais assez cette région, et ces photos m'ont donné envie d'y retourner y faire un tour !

Écrit par : laurence | 11/01/2007

c'est trés vrai qu'elle est bonne cette odeur de pluie dans le sous bois, nous avons cette foret, là à quelques kilométres de la maison c'est la foret de mornal, la plus vaste du nord pas calais, c'est là que les lumiéres et les odeurs sont les plus surprenantes.
Tu peux venir, je suis sur que tu seras charmé.
Tu as bien raison, nous avons de la chance pour la pluie même si par moment elle nous semble un trop présente si seulement nous pouvions vous en faire parvenir un peu...
A bientôt
David

Écrit par : David | 12/01/2007

j'ai fais une faute de frappe c'est la foret de MORMAL, la foret des legendes, celle des druides et des nervins, on en dit que sont nom vient de ''foret des hommes morts'' car la legende dit que dans les temps anciens les femmes ont planté un arbres pour chaques hommes morts sur le champs de bataille

Écrit par : David | 12/01/2007

elle est très belle cette légende de la forêt de Mormal David, si mon chemin m'amène un jour dans ta région j'irai m'y promener !

Écrit par : ulysse | 13/01/2007

Quand tu veux!!

Écrit par : David | 13/01/2007

Les commentaires sont fermés.