suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2006

Que l'année 2007 vous soit douce et légère !

medium_voeux2007txt.jpg

Nous oublions trop souvent,
Que de mère Nature,
Comme toute autre créature,
Nous sommes les enfants.
Nous devons prendre soin,
De la terre et de la mer,
Si fragiles et si chers,
Qui sont notre bien commun.
Ce lien qui nous unit,
Indéfectiblement,
En tous lieux est écrit,
Où porté par le vent.
En est témoin ce message,
Qu'hier au coucher du soleil,
M'ont adressé dans le ciel,
Des oiseaux de passage.
Je vous l'adresse aussi,
Afin que l'année 2007,
Soit une année de fête,
Pour vous et vos amis.

Photo Télémaque Texte Ulysse

27/12/2006

Perdu entre ciel et eau autour de l'étang de l'Aute

medium_sigean2_059.jpg

Les étangs sont l'un des lieux les plus emblématiques du littoral du Languedoc-Roussillon. Ce sont de vastes espaces entre terre et mer où les effluves poivrées de la garrigue se mêlent aux senteurs salées et iodées des milieux lagunaires et de la mer.
medium_sigean2_082.jpg

Le niveau de l'eau qui varie en fonction des marées et du vent dessine des entrelacs et des lacis de presqu'îles et d'îles qui offrent, selon leur relief et la salinité des sols, des milieux différents. Ainsi là prospère une pinède, là une vigne, ailleurs la « sansouire »,composée de salicornes et de soudes, colonisent les zones inondables salées. A l'embouchure des rivières ou près de la resurgence d'une source, où l'eau est plus douce, surgissent les roselières!
medium_sigean2_099.jpg

Ce paysage magnifique s'est modifié au cours du temps. A l'époque de l'occupation romaine cette zone était ouverte sur la mer et permettait aux navires de remonter vers Narbonne qui était alors un grand port de commerce. Mais dès le moyen age le processus d'envasement a coupé Narbonne de la mer mettant fin à sa prospérité. Quel est l'avenir de ces espaces fragiles ?
medium_sigean2_123.jpg

L'envasement va t il se poursuivre et les faire disparaître ou au contraire la mer reprendra t elle le dessus, du fait du réchauffement climatique ? Nul ne peut aujourd'hui répondre à cette question mais leur disparition nous priverait de paysages qui sont parmi les plus envoûtants du pays d'OC
medium_sigean2_081.jpg

Car c'est le pays où la terre se mire voluptueusement dans l'eau en disant au ciel « Ne suis je pas belle ? » le pays où l'homme, cet impitoyable prédateur, se fait humble et discret, griffant à peine l'eau de quelques perches pour y accrocher ses filets,
medium_sigean2_044.jpg

ou il se prend à rêver planté au bout d'une presqu'île en faisant semblant de pêcher!
medium_sigean2_063.jpg

C'est le pays où les ponts sont construits en bois d'allumette et ne supportent que le poids de nos âmes,
medium_sigean2_135.jpg

un pays où le ciel se noie dans les canaux,
medium_sigean2_117.jpg

un pays où les îles ressemblent à des mirages.
medium_sigean2_134.jpg

et où soudain au détour d'une roselière vous vous retrouvez au fond d'un fjord de Norvège,
medium_sigean2_145.jpg

Après s'être perdu quelques heures dans les méandres de ce pays moitié terre moitié eau on a envie de devenir flamant rose pour pouvoir y admirer chaque jour le lever et le coucher du soleil!
medium_sigean2_133.jpg


Photos & texte Ulysse

12:20 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (18)

24/12/2006

L'hiver est sur le talus !

medium_garrigue12-06_073.jpg


Un vent glacial
Brode
Sur la robe
Végétale
D'un talus
Pentu
Des échardes d'argent.

Les rayons du soleil
Qui s'éveille
S'y blessent
Et laissent
Couler le sang or
De l'aurore
Dans les champs.
medium_garrigue12-06_082.jpg


Texte & Photos Ulysse

22/12/2006

Va, cours, vole au Saut de Vezole !

medium_vezole_018.jpg

Il y a des ambitions qui provoquent chez moi des éclats de rire, par exemple celle de Météo France qui nous a annoncé l'acquisition d'un super calculateur leur permettant de faire des prévisions à 15 jours ! Ce serait bien déjà qu'ils s'emploient à établir des prévisions fiables à 24 h! Cela m'éviterait , comme cela m'est arrivé la semaine dernière, de partir en vadrouille sur la foi d'un grand soleil annoncé et de revenir en fait trempé comme un cormoran. Et oui car le cormoran se mouille quand il plonge pour pêcher du fait qu'il n'a pas les plumes huilées comme celle du canard, ce qui l'oblige ensuite à étendre ses ailes au soleil pour sécher !
medium_vezole_007.jpg

Pour ma part n'ayant ni les plumes huilées du canard ni l'obligation de plonger dans l'eau pour me nourrir, j'ai moyennement apprécié la douche que j'ai reçu ce jour là. Heureusement que la magnificence des paysages a su me faire oublier mon état temporaire de cormoran.
medium_vezole_008.jpg

J'étais parti avec quelques compagnons insconscients du sort funeste qui nous attendaient pour accéder par le sentier mythique des « Mille marches » au Saut de Vézole, cette cascade sur le cours du Bureau qui alimente le lac de Vezole et qui fait l'objet d'une belle légende.
Certes les nuages couvraient les monts et une fine bruine nous humectait le visage lorsque nous avons entamé notre balade à partir de la piste Forestière du Rouvials, mais la foi dans les prévisions de Météo France nous laissa espérer une amélioration rapide du temps.
medium_vezole_013.jpg

C'est bien entendu le contraire qui se produisit et la pluie se fit soudain plus cinglante au moment même où nous commençions l'ascension des « mille marches ». Le cadre somptueux qui nous environnait et l'espoir que le temps allait s'arranger nous donna néanmoins le courage de continuer.
medium_vezole_021.jpg

medium_vezole_015.jpg

L'ascension sur des marches mouillées couvertes de feuilles mortes dissimulant des chausses trappes fut assez sportive et nous n'avons pas eu coeur à barboter dans les vasques d'eau limpides, qui en d'autres circonstances auraient fait notre bonheur.

Arrivés sur le plateau au niveau du lac, un vent tempêtueux vint s'ajouter à la pluie, ce qui nous fit renoncer à la visite du Saut de vézole. Affrontant vaille que vaille les intempéries je me suis remémoré ces quelques lignes lues la veille au sujet du site :" C'est ici que se situe la frontière entre le Languedoc lumineux des plaines et des vignes et le Languedoc sombre et frais du hêtre et du chène, du cèpe et de la truite. C'est ici la frontière où se partage l'eau, versant méditerranéen, versant atlantique. C'est ici que les éléments se disputent la souveraineté du Somail. Le vent, la pluie,le brouillard, le soleil. Tous se retrouvent ici. Tous veulent être les maîtres."
medium_vezole_030.jpg

Après un rapide coup d'oeil au lac à peine plus mouillé que le ciel , nous nous sommes alors précipités en fliqueflaquant dans nos godasses transformées en éponge vers la piste forestière qui nous ramenait au point de départ.
medium_vezole_032.jpg


La précision des cartes de l'IGN nous sauva d'une broncho-pneumonie certaine. Cherchant désespérément un raccourci pour le chemin du retour, je vis que la carte faisait mention d'un abri un peu plus loin en aval le long de la piste forestière menant au Rouvials. Je ne pense pas que des randonneurs aient jamais descendu aussi vite ce bout de piste jusqu'à l'abri, mais les rédacteurs du Guiness Book n'était pas là, hélas, pour homologuer notre record

medium_vezole_036.jpgDes âmes charitables – mais à l'humour douteux et à l'orthographe approximative, vu les graffitis qui ornaient les murs - avaient laissé du bois sec et du papier journal dans l'abri. L'un de mes compères, grand baladeur accoutumé au climat rigoureux des Alpes, avait fort heureusement sur lui un briquet Bic (c'est ma page de pub !).
medium_vezole_043.jpg

Une grande flambée jaillit bientôt dans la cheminée autour de laquelle nous nous installèrent en étendant nos bras pour mieux sécher comme font les cormorans. Une fois séchés et notre pique nique englouti, assorti, vous ne serez pas surpris, d'un flacon de jus de vigne pour nous revigorer, nous avons regagné , toujours sous la pluie, notre point de départ.

Moralité de cette histoire, ne faites pas confiance à Météo France et ayez toujours un briquet, des allumettes ou à la rigueur des silexs dans votre sac à dos quand vous partez en balade !

Des précisions sur l'itinéraire fiurent dans le fichier joint

Photos & texte Ulysse