suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

19/01/2007

Qui vous empêche d'aller marcher autour du Puech ?

medium_puech_113.jpg

A quand remonte votre dernière marche à pied ? Au moins à l'année dernière je pense ! Vous n'entendez pas ce bruit de cliquetis quand vous marchez ? Il vient probablement de vos articulations qui commencent à rouiller ? Et puis en faisant les soldes vous avez découvert avec douleur que vous aviez du mal à rentrer dans la jupe ou le pantalon que vous lorgniez depuis l'automne dernier ! Il serait peut être temps que vous bougiez un peu! Allez pas d'excuse, rien ne vous empêche d'aller marcher dimanche prochain autour du village du Puech, par exemple.

medium_puech_021.jpg


Il y a à cet endroit de quoi vous dérouiller la tête et les jambes, et vous passerez quelques heures plus revigorantes et enrichissantes que de rester affalé dans un canapé à contempler en somnolant les nanardises de Druquier, de Rucker ou de Bouricault.

Avant d'entreprendre votre périple prenez le temps de flâner dans ce village, dont les maisons ont été bâties en pierres de ruffe rouge, qui tranchent avec le camaieu de verts de la garrigue environnante.
medium_puech_025.jpg

L'itinéraire débute par une petite grimpette qui mène sur le plateau du Cayroux (370m) à ne pas confondre avec le massif du Caroux qui culmine à 20km de là à 1091m (à faire absolument quand vous aurez un peu d'entraînement !). On est récompensé de ses efforts par des vues splendides sur la vallée de l'Aubaygues que surveille le village perché d'Olmet.
medium_puech_112.jpg

Cette vallée est le trait d'union entre les terres escarpées des contreforts des Causses couvertes de prés et de chataîgneraies, dont la vocation principale est l'élevage, et les premières vignes du Lodévois.
medium_puech_038.jpg

Parvenus sur le plateau du Cayroux le chemin passe près d'un dolmen de belle facture. Une légende prétend que si l'on met à l'intérieur une timbale en argent un soir de pleine lune, les mânes des druides qui occupaient autrefois ce lieu la remplissent avec la potion magique qui a rendu Astérix et Obélisque invincibles. De fait j'ai rempli le bidon accroché à mon VTT avec cette potion et mes pneus sont devenus increvables !
medium_puech_048.jpg

Votre chemin passe ensuite devant une capitelle dont la technique de construction simple et astucieuse -l'encorbellement- permet à des pierres de plusieurs kilogs de vaincre la force de gravité sans recourir à un seul gramme de mortier ! Notre civilisation soit disant hautement technologique est loin d'atteindre ce niveau de simplicité et d'efficacité .

Le chemin traverse ensuite un vaste enclos rectangulaire bordé d'un mur de pierres qui devait servir à protéger les moutons des prédateurs pendant que leur berger dormait du sommeil du juste. N'oublions pas que le loup rodait encore dans une grande partie de la France jusqu'au début des années 1930.
medium_puech_054.jpg

Puis le chemin redescend vers le bassin du lac Salagou dont les eaux miroitent dans le lointain.
medium_puech_062.jpg

Il traverse un paysage digne de l'Arizona, l'eau et le vent ayant creusé des canyons et sculpté des dunes dans les ruffes rouges qui environnent le lac.
medium_puech_069.jpg

On passe devant une impressionnante capitelle en pierres de ruffes, qui peut servir de confortable abri en cas d'intempérie, puis devant un gite plus moderne qui jouit d'une vue imprenable sur la vallée du Salagou et dont les propriétaires ont généreusement installé un banc au bord du chemin pour les randonneurs qui auraient un petit coup de fatigue.
medium_puech_087.jpg

Le chemin reprend un profil plus horizontal et sinue entre d'antiques murs de pierres. Une magnifique bâtisse, elle aussi faite exclusivement de pierres, apporte une touche de civilisation humaine (si l'on fait abstraction des hideux poteaux d'EDF) dans un océan de garrigue où domine les senteurs envoûtantes de la ciste de Montpellier (cette ciste aux petites feuilles et aux fleurs blanches secrète une essence très odorante qui colle aux doigts)

medium_puech_097.jpgAprès avoir traversé les villages de Rabejac et des Hémies touchés par l'exode rural, le chemin, qui joue par moments les (modestes) montagnes russes, longe les ruines d'une chapelle malheureusement abandonnée aux intempéries, et où des fresques subsistent -par miracle ?- sur les murs de l'abside.
medium_puech_101.jpg

Il descend ensuite tranquillement vers Puech en offrant de jolies (ça va de soi !) vues sur le village et ses environs.

Des précisions sur l'itinéraire figurent dans le fichier joint

Texte & photos Ulysse

10:04 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (21)

Commentaires

Je vais déjà regarder où se situe le village du Puech, dans les Cevennes? En fait j'habite depuis quelques années l'Hérault mais comme je suis partie 8 mois de l'année dans d'autres contrées, je ne connais pas très bien la région!

Écrit par : merise | 19/01/2007

C'est une belle promenade

Écrit par : ginette | 19/01/2007

Hey !!!!

.....en somnolant les nanardises de Druquier, de Rucker ou de Bouricault !!!!

Infatiguable Ulysse qui nous berce de belles histoires accompagnées de leurs Sirènes envoûtantes que sont les photos présentées pour nous enchanter.

Continue tes randonnée, et surtout n'oublie pas ton stylo et ton clic-clac magique.

@+
Rockin'Daddy
http://pappy-srock.midiblogs.com/

Écrit par : Rockin'Daddy | 19/01/2007

mais, mais, ... tu es dur comme tout avec moi ce matin !!!!!!!!!! :>))
non, je n'ai pas grossi, non je ne suis pas allée faire les soldes !!!! et si j'aime marcher !!!!!!!!!!!!!!!!
intéressante ta ballade, j'y ai vu un banc géant !!!!!!
jolies photos ! tu nous as tout fait voir, à quoi bon y aller maintenant, hein ? tu vois, je peux continuer de rester assise sur ma chaise pour consulter ton blog !!!!!!!
bises et bon week end

Écrit par : laurence | 19/01/2007

A Merise :pour localiser le village clique sur son nom dans le texte et tu accèdes au plan correspondant

A Rockin'Daddy :je ne suis pas prêt de m'arrêter maintenant que j'ai des pneus increvables !

Écrit par : ulysse | 19/01/2007

A Rockin'Daddy : la rubrique commentaire de ton blog ne s'ouvre pas quand on veut y accéder !

Écrit par : ulysse | 19/01/2007

Bonjour Ulysse. Belle balade ! Certaines de tes photos font penser au Luberon (Arizona, capitelle... ) même si les capitelles ne portent pas le même nom, je crois.
Tu remarqueras comment j'écris Luberon...
Je ne savais pas que Laurence avait grossi...
Bon W.E.

Écrit par : olaf | 19/01/2007

je te rassure Laurence je ne pensais pas à toi en écrivant mon introduction

Il est vrai Olaf que certains endroit du Luberon que je connais bien ressemblent à cet endroit...

Écrit par : ulysse | 19/01/2007

Bon, c'est vrai qu'en cet hivers il fait bon marcher ou veloter, vu que le froid et la neige ne sont pas au rendez-vous !!!
Il faut en profiter, vu le dicton du père Fouchtra : Noël en short et rand'jo ...... A Pâque pastaga et glaçons.

Écrit par : Jacques | 19/01/2007

avant sur cette comune il y avait la source d'eau chaude, gamin on y allait se tremper

Écrit par : pierrot le zygo | 19/01/2007

encore une bien jolie balade que voilà
vraiment magique
merci ulysse

Écrit par : David | 19/01/2007

ça c'est la super note et la superbe balade
merci à toi et bon week end

Écrit par : bernard | 19/01/2007

Bonjour Ulysse,
Quelle superbe balade ! En revenant du viaduc de Millau, nous nous sommes arrêtes au bord du lac Salagou .
Bon dimanche,
Christian

Écrit par : christian | 20/01/2007

il y a des dolmens en languedoc? tu en connais l'origine?

Écrit par : David | 20/01/2007

C'est trop beau. Je suis trop triste de ne pas faire de rando pour le moment mais vraiment je n'ose pas !

Écrit par : Marie | 20/01/2007

ben pourquoi tu peux faire de rando???? d'ailleur Ulysse les raconte si bien qu'on n'a l'impression de la faire avec lui

Écrit par : David | 20/01/2007

A Azazel, Marie , Ginette, Olaf,Laurence, Françoise, David, Christian, Rockin daddy , Pierrot et toutes celles et tous ceux avec lesquels je partage mes balades et qui n'ont pas toutes et tous la disponibilité ou les possibilités d'aller sur les chemins....je peux dire que parfois les plus belles découvertes se font au coin de la rue, De fait tout dépend du regard que l'on porte sur les choses et un géranium en fleurs sur le rebord d'une fenêtre aux volets bleus peut être aussi dépaysant qu'un voyage à Bali !

Écrit par : ulysse | 21/01/2007

" A Rockin'Daddy : la rubrique commentaire de ton blog ne s'ouvre pas quand on veut y accéder "

Merci Ulysse, j'ai regardé, effectivement ça ne marche pas, et n'ai pas su trouver comment "réparer"...

Si quelqu'un peut m'aider :sergebasset@aol.com
@+
Rockin'Daddy

Écrit par : Rockin'Daddy | 21/01/2007

Hey Ulysse !

ça y'est, une clé de huit et un tournevis et la rubrique commentaires s'est rouverte.

Merci encore de l'avoir signaler

Tu as écrit:

..... " je peux dire que parfois les plus belles découvertes se font au coin de la rue, De fait tout dépend du regard que l'on porte sur les choses et un géranium en fleurs sur le rebord d'une fenêtre aux volets bleus peut être aussi dépaysant qu'un voyage à Bali !"

Assez d'accord, d'ailleurs c'est en cela que résulte tout le succès de Tatie :
http://quandpuisserguiers-eveille.midiblogs.com/

Bonne journée

@+
Rockin'Daddy

Écrit par : Rockin'Daddy | 21/01/2007

A David : le languedoc ets la deuxième région de france pour le nombre de magalithes érigés . Dans l'hérault ils sont l'oeuvre de la culture des Ferrières qui propéra 2500ans avant JC . J'an ai visité quelques uns dont ceux du Pouget, des Laudes et du Toucou (décrits dans mon blog) Voici un site où tu pourras trouver de l'info Bonne
lecture http://dolmen2.free.fr/oc2/ :

Écrit par : ulysse | 22/01/2007

merci ulysse
encore un beau sujet de balade avec les garçons cet été
a bientot

Écrit par : David | 22/01/2007

Les commentaires sont fermés.