suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/01/2007

Parlez vous le flamant rose ?

medium_phare_041.jpg

Le flamant rose n'a rien à voir avec le flamand qui est parlé dans le royaume belge. C'est une langue répandue dans le sud de la France, notamment dans le bassin de Thau et qui est beaucoup plus simple à maitriser que le flamand. En effet, elle ne comprend qu'une syllabe «  prrrrret ». Cela étant selon le nombre de fois que cette syllabe est prononcée et selon l'intonation que lui donne le locuteur son sens peut varier. Voici quelques exemples de phrases (si l'on peut dire) et leur signification :

un seul «  prrrrrèt » avec un accent grave veut dire « attention humain à 100m », s'il y a deux humains on entendra « prrrrèt » « prrrrèt » et ainsi de suite en fonction du nombre d'humains en vue
medium_blanville-pomerol_036.jpg

Si l'humain ou les humains sont à 50m du locuteur on entendra  « prrrét » avec un accent aigu (ou un multiple de « prrrétt »en fonction du nombre d'humains ) qui veut dire « les humains se rapprochent, soyez vigilant »

Enfin si vous entendez « prrrrêt » avec un accent circonflexe, cela veut dire « les humains sont trop près, on décolle ! »
medium_thau_097.jpg

Pour les photographes, il est très précieux de pouvoir ainsi reconnaître les différents accents et notamment le "prrrêt" avec accent circonflexe pour être prêt à prendre la photo au moment où les flamants roses s'envolent.

Pour ceux qui auraient des difficultés à faire cette distinction les mairies de Marseillan, Bouzigues, Balaruc et Sète organisent des stages de formation au flamant rose, éligibles à la formation professionnelle financée par les employeurs.
medium_phare_048.2.jpg


Texte & photos Ulysse

26/01/2007

Festin d'arcades à Fontfroide

medium_fontfroide_099.jpg

Je suis un républicain convaincu et j'adhère sans réserve au principe d'égalité des chances. Et pourtant je suis aussi un grand admirateur des chateaux, églises, abbayes et autres monuments, témoins d'une époque où une minorité d'hommes privilégiés par leur naissance exploitaient leurs congénères, ce qui leur a permis d'édifier ces monuments dans lesquels ils ont vécu dans le luxe et l'insouciance. Surmontant ces sentiments contradictoires, mon admiration va à tous ceux, architectes, sculpteurs, charpentiers, tailleurs de pierres, dont le génie ou le talent ont permis l'édification de ces monuments.
medium_fontfroide_148.jpg

J'ai visité récemment un tel lieu, l'Abbaye de Fontfroide, où quelques uns de ces hommes ont su, à partir de milliers de bloc de calcaire extraits du massif sauvage des Corbières, édifier une ode de pierre à la spiritualité, à l'harmonie et à l'élégance.
medium_fontfroide_155.jpg

Cette abbaye a été fondée au XIème siècle par des religieux choqués par les dérives somptuaires de l'Eglise et soucieux de revenir aux principes de St Benoît prônant la frugalité et la prière.
medium_fontfroide_111.jpg

medium_fontfroide_110.jpg

La majesté de l'église et l'élégance du cloître et des autres bâtiments conventuels témoignent de cette ambition spirituelle.
medium_fontfroide_102.jpg

medium_fontfroide_100.jpg

Ainsi est on progressivement gagné par un esprit de recueillement et de méditation en parcourant ces lieux d'où se sont élevées tant de prières (vaines ?) vers les cieux !
medium_fontfroide_060.jpg

medium_fontfroide_136.2.jpg

Mais l'on retrouve sa faculté de parole en pénétrant dans le "Chapître" seul endroit de l'Abbaye où les moines pouvaient se parler (ce qui a donné naissance à l'expression "avoir droit au chapître" !)
medium_fontfroide_122.jpg

Toutefois au fil des siècles, son administration fut confiée à des « abbés » commanditaires qui n'avaient de religieux que le titre et qui, revenant aux errements de l'Eglise, en ont fait un lieu où les plaisirs de la vie l'emportaient sur la prière.
medium_fontfroide_053.jpg

medium_fontfroide_062.jpg

Une cour d'honneur « princière » et des appartements luxueux sont ainsi venus s'ajouter aux monuments « religieux ».
medium_fontfroide_082.jpg

medium_fontfroide_087.jpg

Je ne vous conterai pas dans le détail ni l'histoire ni la vie quotidienne de cette abbaye que vous trouverez sur le site en lien fort bien documenté. Je vous invite simplement à en découvrir les splendeurs au travers de ces quelques photos qui, je pense, vous donneront l'envie d'aller la visiter.

Si vous y rendez, grimpez sur la colline où trône une croix qui domine l'abbaye pour jouir d'une vue d'ensemble qui met en valeur son harmonie.
medium_fontfroide_144.2.jpg


Texte & photos ulysse

19:00 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (19)

24/01/2007

Partir.....

medium_garrigue_041.jpg


Un ardent cyprès,
Enfant de Babel,
Grimpe vers le ciel,
Si loin et si près.

Une antique route,
Traverse les vignes,
Et me fait un signe,
Qui apaise mes doutes.

Mon âme et mon coeur,
Assagis par l'age,
Rêvent d'un voyage,
Sans but et sans heure.

Poussé par la brise,
Rompant toute attache,
je me mets en marche,
Vers la terre promise....

Texte & photo Ulysse

22/01/2007

Pétition pour retourner au paradis !

medium_pomme_001.jpg

Pendant des millénaires l'église nous a fait croire que nos malheureux ancêtres, Adam et Eve, avaient été chassés du Paradis pour avoir « croqué la pomme » c'est à dire pour avoir fait des galipettes dans l'herbe verte de ce lieu idyllique! Mais ce ne sont là, bien sur, que fadaises ! Comment imaginer que le créateur, que l'on décrit comme un être d'une infinie bonté, ait eu le sadisme de nous doter d'instruments de plaisir tout en nous interdisant de nous en servir ! Non, la véritable raison pour laquelle Adam et Eve ont été chassés du paradis vient d'être découverte par une équipe d'archéologues qui ont mis à jour, à l'endroit supposé où était situé le paradis terrestre (sur le Mont saint Clair à Sète) des monceaux de trognons de pomme fossilisés....

Ce n'est pas donc pas d'avoir « croqué la pomme » qui a valu l'exil à nos toutereaux mais c'est d'avoir jeter leurs trognons dans la nature. Le créateur s'était, en effet, donné un mal fou pour leur arranger un endroit confortable et sympathique et voilà que ces pourceaux y jetaient sans vergogne leurs déchets ! Furieux devant leur comportement irresponsable Dieu invita Adam et Eve à allez jeter leurs déchets ailleurs. Et c'est ainsi qu'Adam et Eve furent chassés du Paradis et commencèrent à polluer la Terre...

Si nous voulons que notre Créateur veuille bien nous accepter de nouveau au Paradis, il faudrait que nous prenions l'engagement de ne plus jeter ou abandonner dans la nature nos trognons de pomme et autres débris (mégots et paquets vides de cigarettes, cartouches de fusil , vieux pneus et vieux matelas , gravats, vieilles bagnoles , vieux tracteurs etc..)

Si vous êtes d'accord signez et faites largement circuler cette pétition dans votre entourage...!