suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/04/2007

De l'Airette à Montahut, la digue la digue ....

medium__DSC6279.JPG

Si vous ne dédaignez pas les chemins pentus et rocailleux balayés par le vent qui flirtent avec les nuages et traversent des paysages qui vous nourrissent l'âme (mais n'oubliez pas pour autant de quoi vous remplir l'estomac!) , alors suivez mes pas et partez pour le Lac de l'Airette.

Dès le départ, les eaux sombres du lac enchassés dans un vallon boisé du massif de l'Espinousse vous ouvrent les portes d'un monde sauvage et c'est d'un pas allègre que l'on s'engage sur le chemin qui rejoint ses rives.
medium__DSC6284.JPG

On entame ensuite la montée vers les sommets par un antique chemin de pierres bordé d' arbres tortueux, étrange armée de soldats à l'aspect menaçant qui vous incite à presser le pas.
medium__DSC6286.JPG

Mais soudain le hameau accueillant du Bardou s'offre à votre vue, harmonieuse cité de pierres qui témoigne du sens de la beauté qui inspirait nos ancêtres et qui malheureusement s'est perdu, leurs petits enfants étant devenus des adorateurs du « parpaing nu »!

medium__DSC6301.JPG

Après avoir franchi un col le sentier s'élève en lacets au travers d'une garrigue couverte de buis et vous gratifie de magnifiques vues sur les sommets qui dominent les gorges d'Héric. Puis il se dirige vers une pinède qui sert d'écrin à la modeste chapelle St Martin du Froid. qui surplombe la vallée du haut de sa plateforme située à 1023m d'altitude.
medium__DSC6323-1.JPG

On chemine ensuite sans effort sur le vaste plateau du massif de l'espinousse au travers de forêts d'immenses pins et sapins qui vous donnent le sentiment d'avoir traversé l'Atlantique et de vous retrouver au Canada.
medium__DSC6330.JPG

Puis l'on revient progressivement vers le bord du plateau en direction du Montahut dont la crête rocheuse émerge à 1053 m.
medium__DSC6346.JPG

Après l'avoir contourné le chemin redescend vers le lac de l'Airette par le col de Peyre Azent au milieu d'une forêts de hêtres qui se livrent à une course folle vers le ciel pour mieux capter la lumière qui ne daigne pas s'aventurer au fond du vallon.
medium__DSC6351.JPG

Puis après avoir traversé les ruisseaux qui dévalent du haut du plateau, le chemin passe devant les ruines du hameau de Chavardès qui recèlent un magnifique four à pain.
medium__DSC6376.JPG

On se retrouve un instant reporté un siècle en arrière imaginant les habitants du village réunis dans une joyeuse cohue autour du four à pain devisant et se racontant les derniers potins baignés par les effluves du pain en train de cuire.
medium__DSC6383.JPG

Aujourdh'ui seul le craquement des branches mortes sous nos pas et le chant des oiseaux se font entendre et la végétation ensevelit peu à peu ce monde évanoui.

Parvenus aux abord du lac le chemin traverse le torrent qui l'alimente et dont le généreux débit vous impose généralement de vous déchausser. Si vous ne craignez pas l'eau fraiche profitez en pour aller jouer les castors dans la vasque alimentée par une cascade qui vous tend les bras un peu en amont.

medium__DSC6400.JPG


Le circuit détaillé figure en fichier joint

Texte & Photos Ulysse

16:20 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (15)

Commentaires

superbissime !!!

Écrit par : pierrot le zygo | 30/04/2007

j'étais parmi les bonnes femmes autrefois, près du four à pain, dans une autre vie, c'était fatiguant, j'ai traversé le gué toujours en chantant, j'ai lavé mon linge à la rivière et au "pesquier " revigorant et d'une eau très douce, j'ai marché par les chemins ....c'était hier, non, autrefois, enfin, je ne sais plus.., c'était moi
très beau Ulysse, comme d'habitude
la facilité et les murs de cairons ou de béton nous ont volé un peu de notre âme.

Écrit par : Ginette | 30/04/2007

A Ginette : quand je fais ce genre de balade j'ai toujours une pensée pour toi

Écrit par : ulysse | 30/04/2007

Elle a raison Ginette. C'est une grande sage. Quand on part comme ça dans la nature ce n'est pas seulement pour la nature c'est pour retrouver les traces de ceux qui sont venus avant nous.

Écrit par : Marie | 01/05/2007

Bonjour Ulysse,
Encore un superbe parcours dont tu as le secret !
Amitiés en te souhaitant une bonne soirée !
Christian

Écrit par : christian | 01/05/2007

merci Ulysse
pour ces pas en ailleurs
là où l'on peut encore aller
doucement
ces ailleurs existent...

Écrit par : jeanne_01 | 02/05/2007

Du haut du Montahut t'as dominé le vignoble de Lisson sur sa colline en contre-bas en face - l'Airette alimente encore toute la vallée en eau potable et Bardou était mon premier point de chute dans le pays (il y a 36 ans...), quand j'avais encore le temps de jouer à la touriste.
Pour moi, la traversé du guet à pied (parfois en me mouillant) et l'eau de la source, les craquements des sangliers dans les soubois des châteaigneraies, les feux de bois et les chants des oiseaux (coucou et rossignoles sont bien au rendez-vous) sont encore mon décor quotidien...

Écrit par : Iris | 02/05/2007

C'est tout simplement magnifique. Ces chemins tortueux cachent leurs trésors et pour y parvenir, il faut les mériter en les traversant, et là bonheur de voir une vue merveilleuse et cette petite chapelle sympathique. Bonne soirée Mog

Écrit par : Mog | 02/05/2007

Ulysse...je ne sais si la chance est pour Marie Claire....cela fait 35 ans qu'elle me supporte : turbulent , impatient, bougon , nounours ronchon, intransigeant, généreux , débordant, envahissant, exigeant, aimant....indépendant,etc...etc...pas facile à vivre quoi.....c'est à elle qu'il faudrait demander...."lapenseedekrishnamurti.midiblg.com"...moi je pense que j'ai de la chance d'avoir Marie Claire et que veux tu, je suis tombé amoureux comme Obélix est tombé dans la marmite de potion......c'est à vie je crois!!!!!!!! cordialement à toi. ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 02/05/2007

C'est très beau et moi qui parcours les vignobles j'ai rarement le temps de me promener ainsi, alors merci.

Écrit par : Baraou | 02/05/2007

superbe balade Ulysse, et que l'eau doit être bonne.....
rafraîchissant, surtout que je trouve que chez nous il fait déjà trop chaud, le soleil oui, mais cette chaleur déjà qui pourtant nous apporte un bien -être illusoire, on en profite ,mais....
bisou à toi, merci pour tes passages pendant que je n'étais plus, vraies pensées amicales.
Azazel

Écrit par : azazel | 02/05/2007

Quelle belle balade tu nous offre ce matin, cela représente combien de kms, ce lac est sublime et ces ruines du vieux village, j'aime beaucoup

Bises
Françoise

Écrit par : francoise oléron | 03/05/2007

Françoise tu trouveras les précisions technique sur la randonnée dans le fichier joint (mention dans le texte)

Écrit par : Ulysse | 03/05/2007

bonjour Ulysse,
merci encore pour cette balade, notre programme de balades, pour cet été est de plus en plus riche. C'est toi dans l'eau en avril ??? fait si chaud que ça chez vous??? Nous on a eu jusque 28 à 30° c'est du jamais vu.
A bientôt,
DAvid

Écrit par : David | 05/05/2007

A David : au contraire il ne fait pas très chaud ce qui permet de se baigner dans les rivières à 14° car il n'y a pas trop de différence entre l'air et l'eau ...

Écrit par : Ulysse | 05/05/2007

Les commentaires sont fermés.