suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/05/2007

Allez vaille que vaille, à l'église de St Jean de Dieuvaille

medium__DSC7484-1.JPG

Levé tôt le matin pour aller au turbin, couché tard le soir pour s'occuper de la maison et des bambins, toute la semaine vous avez marché au radar en rêvant de la « grasse mat » que vous alliez faire dimanche matin....

Mais voilà, c'était sans compter avec votre charmant voisin de gauche (géographiquement parlant!) dont le clébard aboie après la lune et votre non moins charmant voisin de droite qui tond sa pelouse dès "potron minet" pour éviter l'ardeur du soleil, sans oublier celui d'en face qui a du perdre son sonotone et met la télé à fond pour réécouter sur "Télé-matin" les nouvelles de la veille (il y en a qui ont du mal à suivre l'actualité...!.)

Alors vous vous prenez à rêver d'un endroit où vous seriez seul au monde, d'une île au soleil où l'on n'entend que la douce chanson des alizés.
medium__DSC7485-1.JPG

Mais vous n'avez pas besoin d'aller si loin, passez chez Décatelon acheter un sac de couchage et une lampe de camping, videz votre frigidaire dans un sac à dos, prenez un ou deux bouquins (par exemple « Petite philosophie du marcheur «  de Christophe Lamoure aux éditions Milan et « Les expressions familières du Languedoc et des Cévennes de Christian Camps aux éditions Bonneton) et un flacon de Chateau Haut Blanville (voir le lien et la rubrique "délices" du blog) et partez pour le canyon de Dieuvaille, près du hameau de Barroubio.
Parvenu au hameau, suivez les panneaux indiquant « Eglise du Trou » autre nom, très évocateur, donné à l'Eglise saint Jean de Dieuvaille, qui se trouve de fait blottie au fond d'un canyon où coule un ruisseau nommé « Eglise » !(je ne l'invente pas !) Je ne connais pas d'endroit plus sauvage et plus calme à des milliers de lieues à la ronde.
medium__DSC7475.JPG

Bâtie au XIIIème siècle sur les fondations d'un ancien ermitage, l'église, que l'on peut visiter, recèle deux peintures rupestres de bonne facture représentant, l'une, Saint Pierre, reconnaissable à la clé du Paradis qu'il tient dans ses mains. Cette clé enorme laisse penser que les portes dudit lieu ne sont pas en contreplaqué et que l'on ne doit pas facilement y entrer. L'autre peinture représente sans doute Saint Jean, si l'on se réfère au nom attribué à l'église.
medium__DSC7472.JPG

Un cimetierre fort romantique entoure l'église. L'une des tombes, où gît la dépouille d'un jeune homme de 23 ans mort en 1915, sans aucun doute à la guerre, est particulièrement émouvante car elle est ornée d'une photo jaunie et de fleurs artificielles qui semblent, elles, avoir été apportées la semaine passée. On s'interroge sur la personne qui plus de 90 ans après le décès de ce jeune homme a déposé récemment des fleurs. Est il possible que sa compagne soit encore en vie, où est-ce un membre de la famille ou tout simplement une main amie qui, plusieurs décennies après, ne l'a pas oublié. Quoi qu'il en soit, en s'arrêtant sur sa tombe, cet être revit un instant dans nos pensées.
medium__DSC7473-1.JPG

Ce cimetierre est également le lieu d' un autre phénomène étrange. On y voit, en effet, un arbre planté près d'une tombe dont les deux premières branches suivent les deux bras de la croix qui l'orne. On a le sentiment que l'arbre, dont les racines doivent taquiner le cercueil du défunt, manifeste ainsi sa sympathie à son égard.
medium__DSC7476-1.JPG

Croyez moi, lorsque vous aurez passé quelques heures, voire une nuit (on peut dormir dans l'église) en ce lieu sauvage baigné de spiritualité, vous attaquerez avec sérénité la semaine qui s'annonce et vous dormirez dimanche prochain comme un bébé malgré les nuisances sonores de vos chers voisins.

Des précisions pour vous y rendre sont données en fichier joint.

Texte & Photos Ulysse

15:30 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (23)

Commentaires

d'un peu plus, c'est là qu'on y faisait la moutarde maille que maille !!!!!!!

Écrit par : L@urence | 31/05/2007

Eh bê dis-donc !
Vu la taille de la clé que tient Saint-Pierre et à voir son air de cerbère pas franchement des plus débonnaires, il doit être bien gardé ce fichu paradis !
Ne doit pas y rentrer qui veut, hein ?
M'est avis que pour des mécréants de notre trempe c'est même pas la peine d'y escompter une petite place....

Écrit par : Ji-el-Bê | 31/05/2007

Mais je pense mon cher Ji-el-Bê que ni toi ni moi n'avons vraiment envie d'aller au Paradis !

Écrit par : ulysse | 31/05/2007

la grassse mat ..connait pas .!.quant aux voisins ils "se foutent pas mal "l'heure ici midi_1/4 ou 16h 30 pas de problème !!!!! Decatlon ..connais pas (ici je suis,je vais, )a cette heure 19h06 eh bien il pleut /orage/j'èspère qu'il "fait beau" quelque part !!!!le paradis ???? pourquoi pas ?

Écrit par : france | 31/05/2007

laurence tu me la enlevé de la couche !

Écrit par : pierrot le zygo | 31/05/2007

Bonsoir Ulysse,
Encore une très belle église un peu perdue au coeur de cette belle nature !
Bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 31/05/2007

toujours aussi sympa ce blog ! tes ballades sont supers

Écrit par : la calmette | 31/05/2007

Tu nous convie encore à une belle balade, cette église est très belle et très perdue dans la nature, comme tu me le dis, ce doit être magnifique en ce moment, ah si j'avais un mari qui ne soit pas si pantouflard.....

Bisous
Françoise

Écrit par : francoise oleron | 01/06/2007

j'aime bien les mots qui accompagnent tes photos

Écrit par : objectif-plume | 02/06/2007

Ulysse, est-ce une illusion d'optique, je vois de personnages dans l'arbre ?

Écrit par : ginette | 02/06/2007

Ulysse, on va finir par te retrouver portant une robe de bure et une tonsure sur la tête :-)) à ce rythme là.

C'est beau, moi aussi je passerais bien ma vie dans les églises et les monastères. Enfin, plutôt les couvents (je précise parce que sinon on va penser que j'ai des idées derrière la tête !)

Écrit par : Marie | 02/06/2007

Ravie de lire tes commentaires et de voir tes photos Ulysse. D'autant que j'ai fait la balade il y a une quinzaine, la boucle qui " fait le tour" comme tu l'évoques et qui est, ma foi, très agréable. Ca fait 5/6kms au total. Plus de voisins, rien que les oiseaux et des chuchotis d'eau. Nous avons commencé la balade à Gimios: hameau tout petit, maisons toutes petites, placettes mini...Un petit chien au milieu! Pour trouver le chemin qui mène à la chapelle, y'a la rue "C'est par là". Petits coquins à Gimios!
J'ai vu aussi ce bouquet de fleurs plastifiées tout récent sur une ancienne tombe. Le temps est suspendu et on s'interroge, on imagine...

Écrit par : Dominique | 02/06/2007

Bisous et bon dimanche de fêtes des mères

Françoise

Écrit par : francoise oleron | 03/06/2007

A Dominique : ton commentaire me donne envie d'y retourner pour faire la boucle Merci pour l'info !

Écrit par : ulysse | 03/06/2007

A Marie : la tonsure ! mais je l'ai déjà Marie ! quant à la robe de bure je vais attendre le prochain hiver....

Écrit par : ulysse | 03/06/2007

A Ginette : tu as raison on a l'impression de voir une tête qui dépasse de la branche...peut être est ce celle du défunt qui a fusionné avec l'arbre ?

Écrit par : ulysse | 03/06/2007

Je me suis mise à rêver un moment que c' était dans le cimetière que tu nous invitais à dormir ... Qui des racines de l' arbre ou des chatouillements du défunt viendrait alors nous titiller les "paumes" de pieds?

Écrit par : Kaïkan | 05/06/2007

Ben je tombe par hazard sur cet article en cherchant mon hameau de Gimios. Et que vois-je quelqu'un qui parle de la tombe de mon grand-oncle. Pour l'histoire il n'est pas mort à la guerre, qu'il n'a pas faite (mon grand père, son frère ainé lui la faite) il travaillait aux ponts et chaussées, il est mort d'une méningite foudroyante !!! En temps de guerre !! Et les fleurs quelques membres de notre famille sont là encore pour leur dire que on ne les oublie pas. Ce coin, l'église et le cimetière est pour ceux des deux hameaux Gimios et Barroubio un lieu privilégié où on admet que les touristes respectueux. Votre article est très bien merci.

Écrit par : aline | 02/09/2010

Bienvenue Aline sur mon blog et merci pour votre chaleureux message. Je suis très ému de connaître l'histoire de cette tombe qui était pour moi énigmatique. Paix à l'âme de votre grand Oncle et longue vie à vous

Écrit par : ulysse | 03/09/2010

Nous avons visité l'église du trou avec un groupe d'amis, c'est un lieu un peu mystérieux, poétique et sauvage. Depuis je cherche sur internet et à d'autres sources d'info et si la légende sur ce lieu est fantaisiste : ce serait dans cette église que serait enterrée une des femmes de Charlemagne, je n'ai pas trouvé. Ce serait sympa si quelqu'un savait quelque chose...Quant au cimetière, depuis combien de temps est-il utilisé et pour qui, il y a des traces très anciennes de tombes...en attendant d'en savoir plus, j'ai mis l'imaginométre en route...

Écrit par : M.BARON | 30/11/2010

Bienvenue M Baron sur mon blog et merci pour votre commentaire. Je ne peux hélas apporter aucune information sur cette légende et je fais comme vous appel à mes lecteurs qui auraient des informations sur le sujet

Écrit par : ulysse | 30/11/2010

Bonjour,

je vais justement en rando -plaisirs a l' église du trou ..Bonne préparation que de lire avant
de découvrir ...Jolie cette découverte sur la tombe du grand oncle d' Aline..Comme quoi, tout fini par se savoir!!!ou presque grâce a des personnes comme vous , passionné et attentif au moindre détail.
Merci et bonne journée
patricia

Écrit par : patricia | 24/01/2013

Patricia bienvenue sur mon blog je suis heureux que cette note vous ait plu

Écrit par : Ulysse | 24/01/2013

Les commentaires sont fermés.