suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/09/2010

Le nuage et les fils barbelés

REPRISE D'ARCHIVE
medium_DSC06377.JPG



Par une belle après midi d'été
Un nuage à l'humeur vagabonde
Insouciant des dangers de ce monde
Au sommet d'un coteau folâtrait

Il sentit soudain une douleur irradier
Son flanc doux et blanc comme neige
Et vit alors qu'il était pris au piège
D'une barrière de barbelés

Qui fut ravie de l'opportunité
Car elle souffrait de solitude
Vu qu'avec ses manières un peu rudes
Les hommes comme les bêtes la fuyaient

Libère moi lui dit l'infortuné nuage
Sinon tous ceux qui vont passer par là
Me prendront pour de la barbe à papa
Et je ne pourrai achever mon voyage

Mais la barrière de barbelés
Heureuse d'avoir enfin la compagnie
D'un voyageur ayant vu du pays
Refusa de le laisser aller

De ce refus, la barrière eut à se repentir
Car le nuage usant de patience
De son eau rouilla en silence
Les fils barbelés qui se rompirent

Il put ainsi reprendre son périple
Jurant qu'on ne le reprendrait plus
A trainer ainsi sur les talus
Loin de ses condisciples

Pour la barrière le coup fut terrible
Elle apprit ainsi à ses dépends
Que l'on ne peut contraindre impunément
Ceux qui sont déterminés à vivre libres!

 

PS: Je m'absente quelques jours et prendrai connaissance de vos commentaires à mon retour. Merci de votre visite

Texte & photo Ulysse

Commentaires

très joli poème plus que jamais d'actualité

Écrit par : ginette | 23/09/2010

Faut être drôlement fortiche pour faire un poème avec du fil de fer barbelé et un nuage....Joli tout plein....Tu mélanges allègrement La Fontaine et la politique actuelle....

Écrit par : juju | 23/09/2010

J'ai beaucoup aimé. Merci

Écrit par : Claudine | 23/09/2010

Si c'est Claudine de Seloncourt ; Bisous de Gibus

Ulysse et moi, sommes quelquefois dans les nuages, mais ce n'est pas une barrière rocheuse, un col escarpé ou un pic de 3000m qui nous arrêteront dans nos escapades montagneuses !

Écrit par : Gibus | 23/09/2010

toi aussi nuage libre, tu es parti parcourir le monde
beau texte
bonnes vacances

Écrit par : andrée | 23/09/2010

Bien évidemment j'apprécie la forme et le fond de cette "fable"

Cela m'a fait penser au film de Lioret "Welcome", l'as-tu vu ?

Écrit par : colette | 24/09/2010

Un Lafontaine des temps modernes vous êtes... et dites avec humour et poésie les affres de la vie d'aujourd'hui.

Écrit par : Maria-D | 24/09/2010

je déteste ces barbelés qui casse l'espace
qui déchire les nuages
qui disent
ici c'est à moi
rien qu'à moi

Écrit par : jeanne | 26/09/2010

Bah c'est l'histoire de la bouteille à moitié vide/à moitié pleine Jeanne : souvent les barbelés c'est pour dire "bétail reste ici, ne va pas brouter l'herbe du voisin, ou te faire casser le nez sur la route...."
En parlant de bouteille ça me fait penser que j'ai pensé à vous Ulysse tout à l'heure !
Vous avez deux minutes je vous raconte :
Voilà il parait que entre 1881 et 1890 on fabriqua en France près de 4 MILLIONS de LITRES de VIN à partir de raisins....SECS IMPORTES DE GRECE ET DE TURQUIE ! Ceci afin de satisfaire les besoins de la consommation nationale après la chute de production due au phylloxéra. L'inventeur se faisait fort de fabriquer 300 litres de vin à 11° à partir de 100 kg de raisins de Corinthe mis à tremper dans 300 litres d'eau à 30° !!!
L'histoire ne dit pas quel goût ça avait !
En tout cas "toutes mes sincères condoléances Ulysse" vous avez rudement bien fait d'attendre la 2e moitié du XXe pour aimer le bon vin ;-DD
Désolée pour une fois que vous pratiquiez l'abstinence dans une de vos notes ;-DDDDDDDDD
[Lu dans un bouquin de Jean Contrucci]

Écrit par : Argelas | 26/09/2010

Me voilà de retour ayant fait une belle moisson d'images qui illustreront mes notes de l'automne . Je remercie celles et ceux qui sont passés voir mon blog pendant mon absence.

Ginette la liberté est notre bien le plus précieux il faut veiller sur elle...

Juju et Maria sans fausse modestie je n'arrive pas à la cheville de Maître Jean

Claudine bienvenue sur mon blog et merci pour le commentaire

Andrée pendant mon périple j'ai croisé de magnifiques nuages que je vous montrerai

Colette je n'ai pas vu le film Welcome mais je vais voir s'il existe en DVD

Jeanne les anciens posaient des haies de buis ou bâtissaient des murs de pierre..le barbelé est une invention nuisible

Argelas bienvenue sur mon blog et merci pour votre long commentaire. Pour répondre à votre remarque un simple fil de fer non barbelé ne suffit-il pas pour contenir le bétail ?...Quant à la fabrication de vin à partir de raisin de corinthe cela devait donner un breuvage immonde ! Comme vous le dîtes, sur ce point, je suis heureusement né à la bonne époque !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 01/10/2010

Nuage ! synonyme de liberté et de rêverie.

Écrit par : bernard | 03/10/2010

Une jolie fable, originale et pleine de bons sens :-)
Marcelle

Écrit par : Pâques | 03/10/2010

Les commentaires sont fermés.