suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/09/2007

Périple pyrénéen 2ème étape : le massif de la Fache

medium_DSC07135-1.JPG

Le soleil commence à peine à dévaler les pentes des cîmes environnantes lorsque nous quittons le refuge pour faire l'ascension de la Grande Fache (3005m).

Stimulés par l'air vif nous gagnons bientôt la zone des alpages où le soleil daigne enfin nous réchauffer la couenne.
medium_DSC07139-1.2.JPG

mais notre passage n'est pas sans inquiéter un couple de marmottes qui se demandent ce que viennent faire ces bipèdes dans des lieux aussi désertiques.
medium_DSC07143-2.JPG

Au fur et à mesure que nous prenons de l'altitude la végétation se fait plus rare et l'ossature minérale des Pyrénées envahit le paysage.
medium_DSC07183-3.JPG

Les parois et le sol sont un patchwork de grès sédimentaires, de granites, de quartz, de minerai de fer dont la texture révèle un passé tumultueux de roches en fusion.
medium_DSC07161-1.JPG

Il faut dire que les Pyrénées ont eu une existence mouvementée. Une première chaine de plus de 6000 mètres a surgi il y a environ 300 millions d'années, sous l'effet du choc de la plaque Africaine contre la plaque eurasienne.
medium_DSC07159-1.JPG

Cette chaine a été érodée puis recouverte par la mer avant que la chaine actuelle n'émerge il y a 60 millions d'années, sous la poussée de la plaque Ibérique contre la plaque eurasienne.
medium_DSC07167-2.JPG

Après 2h30 d'ascension nous parvenons au col de la Fache dominé, vers le sud, par la Grande Fache (3005m) et, au nord, par le Pene d'Aragon (2916m) et la Petite Fache (2947m). Au loin vers l'ouest nous apercevons le Pic dOssau dont le sommet ressemble à la gueule d'une baleine mordant le ciel. Au fond de la vallée en territoire espagnol resplendit le lac de Respumoso, semblable à un gigantesque oeil bleu de Gaïa. Et oui , notre planète se fait vieille mais elle a encore de beaux yeux !
medium_DSC07170-1.2.JPG

Gibus, notre meneur, contemple d'un oeil sceptique la Grande fache (3005m) que nous avions prévu de gravir, mais ses abords rébarbatifs nous amènent à lui préferer le Pene d'Aragon (2916m) qui lui fait face et dont dont les rondeurs relatives sont plus rassurantes.
medium_DSC07200-1.JPG

Mais ces rondeurs ne sont qu'une apparence trompeuse car son ascension se révèle assez vite sportive et nous conduit à abandonner nos prétentions de bipède pour redevenir par endroits d'humbles quadrupèdes.
medium_DSC07172-1.JPG

De fait le Pene d'Aragon n'est qu'un énorme tas de cailloux et de blocs de rochers qu'il faut contourner ou escalader un à un. Après 6743 cailloux on arrive enfin au sommet où le panorama nous récompense de nos efforts.
medium_DSC07182-3.JPG

Nous découvrons alors le sommet de la Petite Fache et celui de la Grande Fache dont la silhouette fort pentue ne nous fait pas regretter de l'avoir dédaignée.
medium_DSC07185-2.JPG

A la descente nous découvrons que les cailloux sont toujours en place et sont encore plus difficile à descendre qu'à monter !
medium_DSC07197-2.JPG

mais fort heureusement le chemin du retour passe au bord d'un lac dont les eaux fraiches nous ragaillardissent.
medium_DSC07215-1.JPG

La rencontre avec un troupeau de moutons nous indique que nous approchons de la zone des estives où se situe notre refuge.
medium_DSC07226-1.JPG

nous hatons alors le pas pour célébrer notre ascension en dégustant un délicieux vin chaud !
medium_DSC07239-1.JPG

Ainsi revigorés nous sommes prêts à aller prendre un bain dans notre baignoire panoramique !

Texte & Photos Ulysse

09:29 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (9)

Commentaires

Ces lieux sont magnifiques, mais tu devrais essayer d'aller faire quelques balades en Bretagne, genre Morbihan, c'est magique.

Écrit par : soezic | 16/09/2007

un trés joli voyage. bonne soirée Ulysse

Écrit par : norbert | 16/09/2007

chère Soezic je partage ton avis car j'ai suivi le sentier des douaniers de Trégastel au cap Fréhel et j'ai fait une partie du golfe de Morbihan ainsi que l'ile aux moines à pied !

Écrit par : ulysse | 16/09/2007

Très belles photos, très différentes des photos auxquelles tu nous avais accoutumés.

Écrit par : Marie | 16/09/2007

Bravo !
Tout simplement bravo.
D'autres mots seraient franchement de trop.
Bravo pour l'ascension.
Bravo pour les photos.
Bravos pour les descriptions.
Bravo pour le topo.
Chapô !
Bravô !
Bravo & à Bientôt !!!

Écrit par : Ji-el-Bê | 17/09/2007

hou la la arrêtez les compliments sinon je vais rougir comme un jeune fille ....sauf que les jeunes filles d'aujourd'hui ne rougissent plus !

Écrit par : Ulysse | 18/09/2007

Alors tu n'as pas regardé les bonnes jeunes filles, j'en connais qui rougissent encore.

Écrit par : soezic | 18/09/2007

ben dis donc, dépaysement total, pourtant si proche de nous, et le plaisir qu'on lit dans vos efforts pour gravir et vous confronter , vous frotter à la matière , la vie...
chapeau Ulysse , beau c'est.
bises à toi.

Écrit par : azazel | 18/09/2007

J' aime te suivre et je souris à l' humour de tes mots ...
Quelle belle ascension, pour moi, qui suis loin d' être sportive et au dos fatigué, une admiration aussi devant votre persévérance à tous ... L' impression de partager un peu de ces escapades ...

Écrit par : Kaïkan | 19/09/2007

Les commentaires sont fermés.