suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/10/2007

Chaud, le Pic d'Anjeau !

medium_DSC07956-1.JPG

Je suis un passionné des cartes et je les « lis » comme un roman d'aventure. Pour les déchiffrer il suffit de connaître une cinquantaine de signes symbolisant les chemins, les cours d'eau, les espaces, les reliefs et toute une kyrielle d'autres éléments qui vous permettent, avec un peu d'expérience, de deviner le paysage avant même de l'avoir parcouru.

Mais parfois on a des surprises, on croit partir pour une promenade de santé et parce qu'un détail vous a échappé ou que la carte n'était pas assez détaillée, vous vous retrouvez embrungué sur un chemin que n'aurait pas renié Gaston Rebuffat !
medium_DSC07969-1.JPG

C'est la mésaventure qui nous est arrivée lorsque nous avons décidé de grimper le Pic d'Anjau qui s'élève non loin de Montdardier, étonnant village des Causses doté d'un chateau digne des chateaux de la loire !

Sur la carte le Pic d'Anjeau affiche un modeste 866m, hauteur qui n'était guère en mesure de nous impressionner, comparé aux 3032 m du Petit Vignemale que nous avions gravi un mois auparavant.
medium_DSC07894-1.JPG

Mais dès le départ nous aurions du nous méfier, les nuages qui s'accrochaient aux collines environnantes donnaient à la contrée un air de haute montagne qui sonnait comme un avertissement ;
medium_DSC07896-1.JPG

Et puis les immenses pins noirs d'Autriche qui bordaient notre chemin semblaient vouloir nous avertir que nous entrions dans un univers privilégiant la verticale.

Les cheminées de fées qui émergeaient des pentes environnantes témoignaient également de la présence d'un monde minéral plutôt mouvementé.
medium_DSC07905-1.JPG

Et soudain au détour du chemin le Pic d'Anjau s'imposa dans le paysage comme une gigantesque pyramide d'un pharaon exilé semblant nous défier.

Un instant le doute nous saisit quant à la faisabilité de notre objectif, mais Gibus, notre expert en la matière, nous indiqua de quelle manière nous allions aborder l'obstacle !
medium_DSC07910-1.JPG

Notre ascension commença alors sous l'oeil d'un guetteur de pierre semblant défendre l'accès au sommet. Mais sans doute somnolait il car nous pûmes passer sans encombre.
medium_DSC07919.JPG

Mais très vite les défis se succédèrent : un bout de chemin en balcon dominant le vide à franchir,
medium_DSC07921-1.JPG

puis un mur de quelques mètres qui faillit nous faire renoncer mais qûe finalement on se décida à escalader,
medium_DSC07926-1.JPG

une courte pause pour reprendre son souffle et admirer le paysage vertigineux...
medium_DSC07931.JPG

quelques pas àfaire sur chemin de crête sur lequel nous étions comme des funambules
medium_DSC07912-1.JPG

un dernier mur à gravir pour accéder enfin au sommet !
medium_DSC07934-1.JPG

Le Pic d'Anjau beau joueur reconnut sa défaite et nous laissa jouir en paix du panorama
medium_DSC07938-1.JPG

Le chemin de descente sur le flanc sud se révéla plus abordable nous immergeant bientôt l'océan de forêts environnant le pic.
medium_DSC07941-1.JPG

Et nous amenant bientôt en surplomb des magnifiques gorges de la Vis cachant dans ses replis de minuscules villages, dont les quelques habitants doivent tout ignorer du reste du monde.
medium_DSC07966-1.JPG

La fin du parcours se fit au travers de magnifiques forêts, bercé par le doux murmure de la lente respiration des arbres, et le discret bruissement des pattes d'un splendide calosome sycophante, grand prédateur de chenilles processionnaires, sur les feuilles mortes tapissant le chemin.
medium_DSC07949-1.2.JPG


Le circuit détaillé figure en fichier joint

Texte & photos Ulysse

Commentaires

Trop beau ! A votre futur recueil de ballades, pour notre bonheur, essayez d'y penser sans "oublier". @++

Écrit par : PANET TAKA-YAKA | 29/10/2007

Ah dis donc, pour du sport c'était du sport cette fois-ci mais ça en valait la peine. Le village ressemble à un village de conte de fées. Et les fées on les retrouve dans la montagne. Décidément tu es le sorcier de la randonnée, Ulysse Potter :-))

Écrit par : Marie | 29/10/2007

oui, cher sportif et poète fais nous vite un recueil , qui va nous enchanter

Écrit par : ginette | 29/10/2007

C'est magnifique dis moi! Vraiment, je faisais l'ascension là avec vous ;-)

Bonne journée, Ulysse, et bonne semaine

bonjour chez toi,

bien amicalement

Écrit par : laurent | 29/10/2007

la vraie vie !

Écrit par : pierrot le zygo | 29/10/2007

Tu as raison Ulysse...ce causse du Blandas est magnifique avec vues plongeante sur les cévènnes côté Alzon, Le Vigan...avec marie claire ns aimions ns y promener, mais de façon nettement plus sage...bravo!...
Le château de Montardier est effectivement anachronique dans l'ambiance caussenarde....
cordialement à toi...ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 29/10/2007

Ulysse
vous etes combien à partir comme ça ?
je suis toujours impressionnée par les hauteurs
les denivelés !!!
quel courage et surtout quelle forme !!!

Écrit par : jeanne_01 | 29/10/2007

Récit captivant d'une belle randonnée sportive.
Félicitations pour ton blog, que je continuerai à consulter.

Écrit par : gem | 29/10/2007

Beau compte-rendu et magnifique panorama !

Écrit par : Tietie007 | 29/10/2007

une rando un peu plus sportive que d'habitude , il me semble ? le beau temps était de la partie, ce qui ne gache rien !
bonne journée .

Écrit par : norbert | 29/10/2007

A Jeanne : celà dépend de la difficulté mais ce jour là nous étions 4

Écrit par : ulysse | 29/10/2007

captivante randonnée,magistrale ..ce guetteur ,en phase 5"est impressionnant,a qui va-t-il piquer ..qqchose :mais bravo ,j'admire toute ton équipe,ainsi que toi !!!!!quelles belles découvertes et sensations,continue....merci pour ce dépaysement.

Écrit par : france | 29/10/2007

Consoir Ulysse,
Quelle belle balade ! Un peu d'escalade à la clé mais des coins magiques avec un retour en douceur en traversant la forêt ! Une journée de rêve pour les marcheurs !
Bonne soirée,
Christian

Écrit par : christian | 29/10/2007

Fichtre !
ê bê :
j'en ai les mollets tous ratatinés !!!

Écrit par : Ji-el-Bê | 29/10/2007

ils ont tout dit ! superbe rando et si bien racontée ! merci

Écrit par : la calmette | 29/10/2007

Passionné de nature et venant de chez pierre, je me devais mettre une trace de mon passage ici ! Bonne journée

Écrit par : Bruno | 30/10/2007

oH oui, belle promenade ! cela me fait vraiment envie. A Grenoble, il y a l'air d'avoir de belles randonnées aussi à faire, en rentrant des Maldives, nous allons explorer les lieux mais doucement pour commencer, les genoux sont rouillés de 7 mois de car. Les paysages ressemble à ceux que je vois en montant des Gorges de la Jonte au Causse Méjean. Je ne connais pas ce pic, il se situe pas très loin de là, non ?

Écrit par : merise | 30/10/2007

Je voudrais bien répondre à vos questions, mais je ne comprend pas comment ca marche. Quand je clique sur le lien "répondre à ce commentaire" sur le mail que vous m' avez-envoyé, je tombe sur mon blog...

Écrit par : La norvégienne | 30/10/2007

Merise le Pic d'Anjau se trouve au nord est du cirque de navacelles mais je pense que la géologie de la région est semblable à celle du Causse Méjean

Écrit par : ulysse | 30/10/2007

sportif, l'Ulysse!

Écrit par : lutinbleu | 31/10/2007

impressionnant! comme j'aimerais être de vos randos , mais je ne suis vraiment pas de taille ! il faut savoir apprécier ses limites !!

Écrit par : claude | 10/11/2007

Belle description pour cette rando à conseiller sans modération.

Écrit par : Jean-Jacques | 14/04/2008

Merci Jean-jacques pour votre passage et commentaire , vous semblez avoir un joli site pour y faire étape je note votre adresse à toutes fins utiles

Écrit par : Ulysse | 14/04/2008

Hello.

Je suis allé avec ma compagne me "balader" au Pic d'Anjeau, mais en partant de Saint Laurent le Minier.

La progression semble plus facile de ce côté.

Écrit par : JoFission | 30/08/2010

Grace aux commentaires
je trouve des notes que je n'avais pas vues
Ouah!! qu'elle ascension, mais...vous étiez + jeunes tous les deux :-))

Écrit par : Colapat | 31/08/2010

Bienvenue Jo sur mon blog et merci pour votre commentaire. J'ai fait aussi l'ascension à partir de Gorniès l'Escoutet et c'est beaucoup plus facile !

Colapat nous venons de faire en Andorre des sommets bien plus difficiles malgré nos quelques années de plus....mais je raconterai cela un peu plus tard !

Écrit par : ulysse | 03/09/2010

Les commentaires sont fermés.