suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/02/2018

La mer retient ses vagues...

http://eldorad-oc.midiblogs.com/images/DSC00237.JPG
 
N'ayant pas eu le temps de rédiger de nouvelle note, je vous poste un ancien poème, un brin mélancolique, mais le "spleen" cher à Baudelaire, qui nous saisit tous à un moment ou  un autre de notre existence, est une belle source d'inspiration :


La mer retient ses vagues,
Le vent est hors d'haleine,
J'ai le vague à l'âme,
Et le coeur à la traîne.

D'où vient donc la sève,
Qui anime mes pas,
La vie n'est elle qu'un rêve,
Dont on sort au trépas ?

Je ris, je pleure, je souffre,
Simples hallucinations ?
J'oscille entre cîmes et gouffres,
Qui prête attention ?

Y a t il un démiurge,
Au dessus des nuages ?
Trouve-t-on un refuge,
Après le naufrage?

Est-on donc toujours seul ?
Vient-il un moment,
Ou se déchire le linceul,
De nos tourments ?

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons ?

Mon dernier album "TU RAMES" est disponible sur les plateformes musicales

dont DEEZER (cliquez sur le nom)

Vous pouvez aussi écouter mes autres chansons sur mes autres blogs

1) CANTA-la -VIDA

(blogs de chansons illustrées par des photos)

La dernière chanson mise en ligne étant "On s'était promis"

2) OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf le dernier album - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photo Ulysse

Commentaires

Salut Ulysse Quel poète tu es et quel cachotier tu fait, que du bonheur et de la sensibilité Merci pour la belle vision qui accompagne ce texte. Amitiés André

Écrit par : André | 24/08/2010

Vendredi,
Ulysse, hélas,
je travaille,
merci encore.

Écrit par : michel, à franquevaux. | 24/08/2010

cher ulysse

oui nous sommes seuls
devant le dernier rempart
à la dernière minute
mais avant il y a les "chers"
et alors par moment nous oublions
que oui nous sommes seuls

Écrit par : jeanne | 24/08/2010

superbe ciel qui se déchire

Écrit par : jeanne | 24/08/2010

Qu'elle est belle cette image, les couleurs sont extraordinaires et harmonieuses, vraiment superbe Ulysse. Quant à ce promeneur solitaire, c'est vous, c'est moi sur le parcours de notre vie avec combien de questions sans réponses, nous, avec nos hésitations et nos doutes, absolument seul jusqu'au bout du chemin même entourés de tous nos amis et y compris des nôtres.Jamais le cerveau humain sera capable de tout comprendre et de tout expliquer ; on ne peut être objet et sujet à la fois, les réponses ne seront jamais autre que des arrangements pour notre confort moral.

Écrit par : monique | 24/08/2010

ça interpelle...
Ulysse c'est :
"Le sens des mots
Le plaisir des photos"
plus fort que la pub de la presse
.............
Et le schmilblog c'est donc vendredi

Écrit par : Colapat | 25/08/2010

André nous sommes tous poètes certains le sont avec des mots , d'autres avec leur coeur et leur façon d'être

Michel tout n'est pas perdu...

Jeanne et Monique oui il y a les "cher(e)s" qui nous accompagnent et nous réconfortent mais comme vous le dites chacun est seul face au mystère de sa vie et à la porte qui en marque le terme ....

Colapat tu aurais pu écrire les mêmes mots puisque tu les ressens....(je reporte le Schmilblog à une date ultérieure)

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 25/08/2010

Ulysse, qu´il est beau ce poème.
Emue en le lisant.

A bientôt de te lire

Écrit par : Alba | 25/08/2010

C'est vrai que la mer est belle surtout quand elle est vivante et scintillante de mille feux au soleil.

Écrit par : gard | 25/08/2010

Merci de votre visite Gard. votre blog est intéressant mais je ne peux laisser de commentaire car je ne souhaite pas m'inscrire à un service commercial de skyrock

Écrit par : ulysse | 25/08/2010

Merci, Claude pour le lien concernant le soutien à Jean-Baptiste. Les petits ruisseaux font de grandes rivières...

Écrit par : PLANET TAKA-YAKA | 25/08/2010

Très touchant poème, cher Ulysse.
Oui, je crois qu'au fond de nous, nous sommes toujours seuls, sans que cela soit forcément triste, car nous avons appris au fil du temps ce qu'est la véritable compagnie, quel est son prix, et quelle est sa valeur. Il arrive un jour où cette grande solitude ne nous fait plus peur, ne nous fait plus mal, et alors nous voyons là notre source, notre fondement, et parfois notre refuge...
Merci pour votre lien sur mon blog, j'y ai reçu aujourd'hui grâce à vous de nombreuses visites !
Douce nuit, Ulysse, prenez bien soin de vous !
Amitié
@+ michelle

Écrit par : michelle | 26/08/2010

Grande question existentielle, que vous posez bien joliment ... merci pour les liens ils y répondent en partie

Belle journée

Écrit par : Maria-D | 26/08/2010

J'oubliais : votre photo est sublime

Écrit par : Maria-D | 26/08/2010

Où va t'on dans ce monde devenu fou ?
On va chez Ulysse qui sait si bien panser nos blessures avec de belles images et de doux mots !

Écrit par : Pat | 26/08/2010

Salut l'ami Ulysse, j'aime beaucoup cette photo et ce poème. Planet sera contente de ce lien sympa !

Écrit par : La Calmette | 26/08/2010

on est nombreux à ressentir ces "choses-là". Mélancoliques et bercées aux rythmes des vagues...

Écrit par : lutinbleu | 27/08/2010

Superbe!!!

Écrit par : Pâques | 27/10/2010

Tristement beau ce texte de chanson. Le spleen que J'ai rarement me fait perdre mon inspiration. Beau week-end

Écrit par : Martine Martin | 17/02/2018

Merci pour ce superbe poème, même s'il est un peu triste.
Bon week end, pluvieux, ce matin, alors, repos.
Bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 17/02/2018

Il donne envie de la contempler en tout cas, la mer. Beau texte.

Écrit par : tmor | 17/02/2018

eh bien superbe et que rajouter oui bises

Écrit par : amandine durez | 17/02/2018

Pas très joyeux, certes, mais tellement vrai, à certains moments

Écrit par : gazou | 17/02/2018

allons tenons bon....!!!
très bonne soirée...
il a neigé mais quelle idée !!!!!!!!!

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 17/02/2018

Joli Poème
BonDim l'ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 18/02/2018

J'aime beaucoup cette photo où le ciel et la mer se mélangent adroitement.
Bon dimanche.

Écrit par : tanette2 | 18/02/2018

Coucou Ulysse
Spectaculaire vue entre la mer , la terre et les cieux !
beau poème ...
Dimanche commence bien ...
Pat

Écrit par : pat | 18/02/2018

C'est un beau sujet Ulysse, et la question qui vaut un million, quel est le sens de notre existence ?!
l'amitié est-celle un remède pour l'incertitude ?! surement elle l'est plus que l'amour qui est peut-etre plus egoiste :) nous sommes tous dans le bateau de l'ignorance, ce qui est sur c'est que nous voyons disparaitre les autres alors para comparaison ....
voilà qui nous aide à nous refugier dans la contemplation et peut-etre à avoir moins envie de tout transformer et de "detruire" en laissant les merveilles que nous voyons pour les autres,
j'entends les bien faits de la contemplation aussi de ce coté là!
donc c'est un poeme qui esperons le sera toujours d'actualité tant que la nature humaine ne sera pas changée, moitié robot, qui arrivé à un certain temps a perdu sa validité, donc avec une etiquette qui marque le jour, le mois et l'année de la fin de son utilité ! Et là les humains sauront qu'ils partent peut-être au recyclage ?!
bon dimanche Ulysse et bonnes randonnées
Angie

Écrit par : Angie | 18/02/2018

comme tu dis , ce n'est pas gai gai ...

Écrit par : Framboise à Pornic | 18/02/2018

MARTINE à chacun ses sources d'inspiration

DOM le repos hivernal est réparateur

TMOR la mer fascine toujours, c'est notre lointain berceau !

AMANDINE oui laissons la mer tranquille !

GAZOU la vie est faite de joies et de peines

PETITS COEURS pour moi c'est une bonne idée, j'adore la neige !

HIL bon dim à toi aussi

TANETTE comme le jour se fond dans la nuit au crépuscule

PAT le monde à qui sait le regarder est spectaculaire

ANGIE oui nous sommes tous dans le bateau de l'ignorance et à chaque escale certains descendent qui découvrent le pays mystérieux objet de nos fantasmes et angoisses. En attendant mettons dans nos vies amours et amitiés pour agrémenter notre voyage

Écrit par : ulysse | 18/02/2018

Oui cher Claude... je crois qu'on est toujours seul...
Même très entouré, chaque humain est un être unique et, au fond de lui, solitaire.
Et c'est bien comme ça...
Un peu de vague à l'âme n'est pas de la tristesse. Peut être un moment de réflexion ???

Écrit par : Françosie | 18/02/2018

Coucou le cascadeur. Comme toi, il y a des jours où je me demande parfois ce qu'on fait sur cette planète. Et les angoisses arrivent, me submergent. Et quand cela arrive, je m'en vais regarder la nature qui m'entoure, écouter le chant des petits oiseaux, deviner de quel animal sont les traces qui courent dans la neige. Et j'écoute les mots des gens qui m'entourent et me réconfortent. Et après cela va mieux. ;-) Le spleen disparaît mais je sais qu'il reviendra et j'aurai le même rituel pour m'en débarrasser. Bises alpines et belle semaine à toi.

Écrit par : Dédé | 18/02/2018

Je me souviens de ce poème, tristement beau et qui ne peut laisser indifférent...

Temps suspendu à l'utopie des rêves, même au bord du gouffre j'oserai les mots, parce que la vie les vaut, je m'en persuade pour ne pas sombrer et si je chemine le plus souvent seule c'est que peut-être je ne veux pas entraîner dans mon sillage tous les amis que j'aime et qui m'aiment lorsque mes pensées trop réalistes deviennent sombres et se traduisent en élucubrations parfois tristes et dures. De toute façon même dans la foule, en famille, entre amis, on est, on reste, on sera toujours seul, jusqu'au dernier jour, et ce, sans réponses aux questions fondamentales de la vie, c'est ainsi nous n'y pouvons rien et c'est peut-être aussi bien ! J'emprunte fréquemment le chemin de la poésie car même entravé de lianes, bordé de buissons d'épines et d'herbes sauvages il offre ses fleurs, et son parfum de bonheur nécessaire à la survie, un moyen de partage et de confidences.

Écrit par : monique | 18/02/2018

Dédé depuis qu'il pense l'homme se pose la question du sens de son existence et d'une transcendance qui la justifie. Comme toi dans mes moments de spleen je trouve un apaisement dans la nature qui par le cycle des saisons porté par un éternel retour nous suggère que nous sommes les enfants d'un mystère que nous découvrirons au terme de notre existence.

Monique oui nous gardons secrets nos pensées le plus intimes et nos tourments intérieurs et nous sommes de facto seul car ce que je ressens ne peut l'être que par moi même chacun étant empli de son égo. Le mystère qui fonde la vie et notre existence est la source de l'art et de la poésie qui nous aident à vivre

Écrit par : Ulysse | 18/02/2018

Très belle photo... mais le texte ! je suis triste que mes petits enfants soient partis ce matin, mais du coup maintenant j'ai carrément envie de pleurer ! Ceci dit, bravo pour le poème !

Écrit par : Praline | 18/02/2018

PRALINE les petits enfants nous offrent une deuxième jeunesse ...

Écrit par : Ulysse | 19/02/2018

et super encore bises

Écrit par : amandine durez | 19/02/2018

Bonsoir. Le texte est beau. Qu'il soit signé Ulysse, l'homme qui est parti loin pour trouver un sens à sa vie et libérer Hélène, qu'à son retour, seul son chien le reconnaisse : je trouve ce rapprochement magique !
Et l'image est à sa bonne place !

Écrit par : Michel Hugues | 19/02/2018

Ulysse, les vagues vont et viennent comme le bonheur.

Écrit par : bernard | 19/02/2018

Nos vies sont traversées par mille et une rencontres, amours, chagrins, joies, rires, découvertes, chants et tout s'efface comme les nuages de ce superbe ciel... Mais rien ne se perd, tout se transforme... Très beau texte comme toujours ! Merci Claude!

Écrit par : Elisabeth | 20/02/2018

Amandine c'est sympa de revenir

Michel Hugues le hard des rencontres fait bien les choses

Bernard et elles sont parfois tempétueuses

Elisabeth oui les bonheurs et les soucis sont comme les nuages ou les vagues de la mer

Écrit par : ulysse | 20/02/2018

Bonjour Ulysse, ton poème est de toute beauté et ta photo un petit bijou. En regardant la beauté qui nous entoure, mer ou montagne, cela fait un bien fou.
Mes amitiés.

Écrit par : Denise | 20/02/2018

Denise oui contempler la nature nous fait un bien fou

Écrit par : Ulysse | 21/02/2018

Bonjour Ulysse,
Une image et un poème qui méritent bien ce "déterrage" :-)
Bonne journée,
Frans

Écrit par : Frans | 22/02/2018

Frans ne dit on pas que c'est dans les vieux pots que l'on fait la bonne soupe ?

Écrit par : Ulysse | 22/02/2018

Ah, questionnements sans fin, même la poésie - si chère à mon cœur - parfois se fait la malle !!!
Allez, courage, demain ou après-demain viendra le printemps... des poètes. Doux week end Ulysse, à bientôt. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 23/02/2018

Seuls au moment de franchir la porte pour un nouveau voyage vers l'inconnu à l'insondable mystère
très beau poème Ulysse

Écrit par : Martine | 05/03/2018

Brigitte oui courage ! je suis heureux de chaque matin qui se lève

Martine le mystère fait tout le charme de la vie

Écrit par : ulysse | 05/03/2018

Écrire un commentaire