suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2009

Le Caroux est en vue, mouflon y es tu ?

DSC08258.JPG



Respectueux des traditions j'ai pris une certain nombre de résolutions pour 2009 et jusqu'à présent, foin de fausse

modestie, je suis assez fier de mon score ! J'avais en effet prévu de commencer l'année comme j'avais fini 2008, en allant

tenir compagnie à Neptune, ce que j'ai fait avec deux de mes compagnons « chemineurs » le 1er janvier au matin dans

une mer à 7°, bien moins que les divins breuvages bus la veille au soir !
DSC00148.jpg


Un autre de mes objectifs était de photographier un (au moins !) mouflon (d'autres

préfèrent les starlettes, c'est une question d'age sans doute !) Un ange a du lire ma liste

par dessus mon épaule, car le 5 janvier sur les hauteurs du Caroux j'ai enfin pu apercevoir

cet animal mythique que je traque sans succès depuis des années! Mais laissez moi vous

conter cette dernière aventure !


DSC08263-1.JPG


Ce jour là, la météo annonçant un temps froid mais ensoleillé pour la journée nous prenons la direction du hameau

de Fages sur les contreforts du Caroux où nous abandonnons notre cercueil à roulettes (il faut dire que rouler sur les routes

de l'Hérault, champion toutes catégories en 2008 des accidents de la route, équivaut certains jours à jouer à la roulette

russe !)



L'équipement hivernal de notre ami Gibus, qui, comme à l'accoutumée, ouvre la marche malgré le fagot de bois

qu'il porte sur son sac, est un bon indicateur de la température qui sévit alors en ces lieux malgré un soleil éclatant.

Tous nos sens sont aux aguets dans l'espoir d'apercevoir des mouflons qui peuplent le massif depuis leur réintroduction

à la fin des années cinquante à partir de sujets originaires de Corse.


DSC08274-1.JPG


La pureté de l'air qui offre une vision à l'infini, nous permet de vérifier que la terre est toujours ronde, ce qui

malheureusement ne garantit pas pour autant au monde de tourner rond, tant certains bipèdes ont l'esprit tordu ! Malgré

la magnificence du paysage, nous sommes quelque peu frustrés, pas une seule corne de mouflon ne se montrant

à l'horizon !



Nous progressons d'un bon pas en direction du plateau, en foulant les os granitiques du Caroux qui émergent de la

maigre couche de terre arable où ne poussent que la bruyère et quelques arbres égarés que le vent se plait à torturer.

A défaut de mouflons, nous croisons des 4X 4 de chasseurs, pourtant interdits sur les sentiers du Caroux, et de temps à

autre l'écho d'une détonation vient troubler le silence qui règne en ces lieux.



Marianne est bien complaisante avec ces nemrods au petit pied qui hantent monts et vaux leur pétoire en

bandoulière ! Il est vrai qu'elle est née dans l'odeur de la poudre ! Et nos gouvernants actuels qui ont pourtant signé les

accords de Grenelle sur l'environnement ne sont pas à une contradiction ou a une lâcheté près vu qu'ils viennent de faire

adopter des mesures de simplification et d'élargissement du droit de chasse ! C'est sans doute parce qu'il court comme

un lièvre que Nicolas se laisse impressionner par les frénétiques de la gachette !



DSC08278-1.JPG


Parvenus sur le plateau, nous découvrons, campé à l'horizon, le Canigou, roi des Catalans, emmitouflé dans

une écharpe de nuages qui lui confère une grande élégance. Mais toujours pas la queue d'un mouflon en vue !


DSC08282-2.JPG


Pour rejoindre le refuge de Fontsalès, nous empruntons le chemin sur pilotis qui franchit la tourbière qui occupe

le centre du plateau où prolifère la drosera, appelée aussi« rosée du soleil » seule plante insectivore croissant sur le

pourtour méditerranéen. Ces pilotis et les panneaux pédagogiques qui les accompagnent sont en bien piteux état et

menacent de sombrer dans l'eau, mais en ces temps de vaches maigres, qui ira mettre un euro pour restaurer un

ouvrage emprunté par des traînes-godillots ?


DSC08292-1.JPG


Parvenus au refuge, nous faisons un feu d'enfer pour nous régaler - entre autres mets qui n'ont rien à envier à

ceux du réveillon - d'un déliceux vin chaud et d'une galette des rois. J'hérite pour une fois de la fève et j'ai ainsi l'immense

bonheur d'être nommé, par les amis qui m 'accompagnent, roi du Caroux. Je mettrais mes cheveux à couper que c'est

un titre que ce cher Barak Obama, s'il connaissait la beauté des lieux, souhaiterait troquer contre son poste de Président

des Etats Unis.


DSC08319.JPG


Nous nous rendons ensuite à la table d'orientation qui domine la vallée de l'Orb où je prends la mesure de

l'immensité de mon domaine, mais un coup de vent facétieux emporte ma couronne. Me voici roi déchu, mais j'accepte

ce sort sans amertume aucune, n'ayant aucune inclination pour la vie de fanfreluches que mènent les reines et rois

de ce monde.


DSC08310.JPG


Puis nous nous dirigeons vers le flanc ouest du Caroux dominant les Gorges d'Héric et dont l'ossature

d'orthogneiss (mes connaissances géologiques en épateront sans doute certains mais, pour être honnête, elles

doivent beaucoup à internet) a été mis à nu par les intempéries et dresse des chaos rocheux ruiniformes au dessus

du vide. Nous scrutons des yeux les alentours, mais toujours pas la pointe d'une oreille de mouflon à l'horizon !


DSC08324.JPG


J'invite les grelotteux et frissonneux qui passent leur hiver à ramper sous leur couette à affronter a moins une fois

dans leur vie les frimas hivernaux du Caroux pour en admirer la beauté des dagues de glace qui ornent son pourpoint

de pierre.


DSC08327.JPG


Du sommet du Caroux, l'Hérault, que les nordistes prennent pour un département exclusivement balnéaire peuplé

de nudistes, révèle sa nature montueuse. Notez que j'aurais pu choisir l'adjectif montagneux, car certains dénivelés de

randonnée n'ont rien à envier aux balades pyrénéennes ou alpines, mais j'ai voulu éviter le reproche que l'on fait

généralement aux gens du sud ( quelquefois justifié) d'être tous des clones de Tartarin !


DSC08333-1.JPG


Nous sommes encore émoustillés de la vision des mamelons bleutés des "collines" héraultaises, lorsque enfin

nous apercevons sur la crête devant nous un couple de mouflons qui, grâce au vent contraire, ne nous ont pas « senti »

arriver. Ils nous observent un instant avant de nous montrer leur derrière, manifestant ainsi tout le respect qu'ils ont

pour l'espèce humaine !


DSC08349.JPG


Des Lutins malicieux ont dessiné dans la neige un visage grimaçant qui nous tire la langue ! Sans doute ne savent ils

pas que je suis un ami de Lutin Bleu ! Sans rancune, chers Lutins, le monde a besoin d'irrévérence et d'insolence à une

époque où l' Ordre des Ploutocrates du Rendement à Quinze pour Cent nous a mis dans l'ornière !


DSC08359.JPG


Nous arrivons sur le ponti culminant du Caroux (1090m) et Gibus qui veut faire la pige aux Mouflons se perche sur

le cairn sommital. Sans en référer à Nicolas qui pourrait se "rembrunir" ...nous nous autorisons à lui attribuer le titre

d'homme le plus en vue de ce début d'année 2009 !


DSC08352-1.JPG


Nous n'avons pas besoin de suivre son exemple pour admirer une dernière fois le majestueux Canigou que

le soleil qui décline commence à ourler d'un brouillard doré.


DSC08364.JPG


Nous empruntons un sentier qui semble mener tout droit au ciel, mais ragaiilardis par cette journée sur

le Caroux nous décidons de rester encore quelques temps sur cette planète, aussi mal en point soit elle, et au dernier

moment nous basculons vers la vallée.


DSC08367-1.JPG


Revenus près de notre charrette, une voix nous hèle ! Surpris nous nous retournons et découvrons avec

stupeur l'une des falaises du Caroux prendre la forme d'un visage humain et nous adresser ce message

« Merci de votre visite, amis des mouflons, revenez quand vous voudrez, vous serez toujours les bienvenus ! »

Emus aux larmes, nous lui faisons un signe de la main et nous lui promettons de revenir dès que possible.



Texte & Photos Ulysse

Commentaires

émue, moi aussi, sans toi je n'aurai jamais connu ces magnifiques espaces, comme si on y était.

Écrit par : ginette | 09/01/2009

heureusement que la terre tourne et que les paysages sont beaux (pour le moment!)

Écrit par : saadou | 09/01/2009

Que ça fait du bien un peu de folie et des défis!
Superbe balade, j'avais l'impression d'être à vos côtés et de respirer à pleins poumons!

Écrit par : Josiane57 | 09/01/2009

Salut A toi Ulysse le grand randonneur et le roi du Caroux que tes balades me font du bien j'ai l'imprécision de prendre un sérieux bol d'air Merci mon Ami et merci aussi pour tes amical compliments sur ma belle région une bonne journée par chez toi Amitiés André

Écrit par : Bouchaud | 09/01/2009

Non...non!...Barak Obama aux Amériques...Le roi du Caroux, reste chez nous...ceci dit le petit bain du matin en janvier...sans moi...t'es fou Claude!
Cordialement ALAIN.

Écrit par : bordeau alain | 09/01/2009

Bonjour Ulysse,
merci pour la randonnée, je ne connais pas ce bel endroit, le Caroux et le Canigou.
Amicalement
Olivia-Eva

Écrit par : Olivia-Eva | 09/01/2009

bonjour mon cher Ulysse,

quelle beauté, le Caroux est vraiment beau, et le Canigou magnifique avec la neige!

Tu me fais bien rire avec ton article, toujours beaucoup d'humour...

je te souhaite un bon après-midi et une bonne fin de semaine,

bien amicalement

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 09/01/2009

mon regard se perd dans la beauté des paysages et l'originalité des photos ... que je dois le dompter un peu pour qu'il accepte de lire le texte les accompagnant.
Bravo sa Majesté roi des petits mots bloguiens ...
L'inspiration est toujours là ... il faut dire qu'entre la mer et la montagne, les mots magiques se bousculent dans ta tête
bonne soirée

Écrit par : Andrée | 09/01/2009

Je voudrais corriger une petite chose... je crois que les femelles mouflon n'ont pas de cornes... C'est comme la gente humaine, non Ulysse ??? Que les mâles qui portent des cornes !!!

Écrit par : merise | 09/01/2009

Bonjour Ulysse
Merci encore pour cette jolie balade et pour tes bons tuyaux de balades
Nous te souhaitons ma petite famille et moi une très bonne année 2009
Qu'elle te soit heureuse, pleine de bonnes choses et de belles randos pour toi et les tiens
Bien chaleureusement,
David

Écrit par : David | 09/01/2009

A David : merci pour ton message , j'adresse également mes meilleurs voeux à ta petite famille en te souhaitant moult balades ensoleillées en 2009

A Merise : d'après les définitions du mot couple données par le Larousse ce mot n'implique pas forcément la présence de membres de sexes différents mais la réunion de deux personnes ou êtres qui se déplacent ensemble " un couple de patineurs, un couple de perdrix" Quant à l'exclusivité masculine des cornes, les chèvres en portent aussi ....rien n'est simple ici bas ! merci de ton passage et de ton commentaire

Écrit par : ulysse | 09/01/2009

merci ,tu es un guide extra,je découvre,ta région pas a pas,belle rando .quant a la baignade BRRRRR

Écrit par : france | 09/01/2009

Merci pour tes encouragements France ..quant à la baignade depuis le Tréport , tu te souviens, j'ai l'habitude !

Écrit par : ulysse | 09/01/2009

Très belle épopée ... en mots, en images, en rêve ... Tant de mots en résonance ...
Thank you so much for your words that went straight to my heart . When writting about the Milky Way, I was thinking that we're all brothers and sisters as you said ... our souls are so close since they're linked to the stars and come from them ... this is called the big Love . But most of people on this Earth don't want to understand that . Believing in nothing must be the worst .

Écrit par : Liza Peninon | 10/01/2009

Merci Ulysse pour ce très beau récit et ces admirables photos.A chaque fois, tu nous donnes l'envie de découvrir ces nouveaux lieux. A toi et aux tiens, je souhaite une très Heureuse Année 2009.Christine

Écrit par : Christine | 10/01/2009

Mais ? mais ? mais ?
Ai-je la berlue ?
ou qu'il est passé le slip de bain ?
hein ? hein ?
Ha ! ces jeunes...

Écrit par : Gene | 10/01/2009

Bonjour Ulysse,

je retourne pour vous dire que j' aime les photos, surtout la dernière montrant une falaise. Ce visage a vu tant de choses, survécu beaucoup de génerations. Je sens toute la paix et la sagesse de cette vieille pierre.

En vous souhaitant une excellente fin de semaine,
Olivia-Eva

Écrit par : Olivia-Eva | 10/01/2009

Tu as raison Ulysse, d'ailleurs, après avoir envoyé le commentaire, j'ai relu ta note et me suis dit qu'un couple ne veut pas dire deux personnes de sexe différent...Trop tard le commentaire était parti ! Mais bon c'était rigolo ! Tu as tout à fait raison ! Mea Culpa !

Écrit par : merise | 10/01/2009

A Christine : merci pour tes voeux , je te souhaite également une très belle année riches en rêves et émotions Merci de suivre si fidèlement mes mots et mes pas..

Écrit par : ulysse | 10/01/2009

Superbe, absolument magnifique !
Félicitations pour le bain du 1er janvier, 7° et de plus sans maillot !

Écrit par : PLANET TAKA-YAKA | 10/01/2009

bjr ulysse, ce parcours, ns l'avons fait un dimanche 14/09/2008,par temps couvert,mais exaltant,seulement, vs etes mieux pourvu pour avoir vu ces mouflons....bravo comme tjrs pr vos discours aussi riches lors de vos randonnées.
a part avec un ami,est ce que vs faites les randonnées seul parfois?ou avec plusieurs?etcccc
bonne année 2009 et bcp de reussite pour vos ballades futures
amicalement

Écrit par : manon_34200 | 10/01/2009

Quelle magnifique épopée tu nous contes et que tes photos sont sublimes !
Alors Ulysse coquin, tu vas rejoindre les sirènes même dans les eaux glacées ?
bises d'une non sirène-amie

Écrit par : colette | 10/01/2009

A Manon : merci pour vos voeux je vous souhaite également une très belle année 2009 riche de belles randonnées Pour répondre à votre question je marche parfois seul mais le plus souvent avec des amis

A Colette : hélas les sirènes se font rares avec les thoniers qui ravagent avec leurs chaluts le fond des mers !

Écrit par : ulysse | 10/01/2009

divin, cher Ulysse. Merci pour le cadeau. Même très touché. Les lutins sont parfois un peu trop timide, trop pour dénicher les mots justes. Mais une question me tarraude...Puis-je? Mais nom d'un elphe à corne recourbée, qu'est-ce qu'il y a dans le sac à l'Ulysse? A tous les coups, des étoiles, du saucisson, du bon vin, mais y-a-t-il une potion-bonheur? T'en a un p'tit coup?

Écrit par : lutinbleu | 10/01/2009

Merci Ulysse pour toutes ces magnifiques photos du Caroux, les mouflons viennent boire et manger au pied de la montagne en avril. Ils sont peureux, mais n'ont-ils pas raison?
Lo que demora jos son cobèrt, se res non ganha, res non perd.
Bonne année, troubadour des temps modernes.

Écrit par : marc | 10/01/2009

Encore une très belle série de photos, et puis bravo pour la baignade, nous, on veut bien prendre un bain de mer le 1er janvier mais aux Maldives, (sauf qu'on a pas les moyens), nous attendrons le mois de juin pour nous baigner et nous laver.
Amitiés
les toinous

Écrit par : Les Toinous | 11/01/2009

A Marc : merci pour votre chaleureux commentaire et votre dicton occitan que je traduirais par : celui qui reste à couvert, ne gagne rien ni ne perd ! Est ce exact ? Bien que ne parlant pas, hélas, l'occitan j'aime l'aspect chantant de cette langue . je sais que l'on ne comprend bien l'âme et la culture d'un pays que si l'on connaît sa langue car les mots forgés par une culture sont comme des clés qui correspondent ausx "serrures" du monde dans lequel elle s'est développé. Quand on perle de la mer à un breton, ou de la neige à un inuit sa langue à de nombreux mots pour en décrire l'état qui correspondent chacun à une situation favorable ou défavorable à la chasse, à la pêche , à la marche, à la navigation etc...

Écrit par : ulysse | 11/01/2009

Que dire ? de la mer à la montagne, infatigable Ulysse pour ton bonheur et le notre - continue - apporte nous ces plaisirs simples et la randonnée à nous tous un peu frileux mais toujours amoureux de la nature -

Écrit par : La hulotte | 11/01/2009

Banal comme toujours, mais tellement sincère. Merci Roi Ulysse... du fin fond du coeur ? merci pour ce clin d'oeil au Canigou que j'ai la chance d'admirer tous les matins en faisant pisser Mirza (pas très poétique, mais très hygiénique pour l'un et l'autre...) Ce matin Monsieur Canigou était somptueux. Blanc de haut en bas... Bien envie d'oublier la couette pour m'y envoler comme... une mouette !

Écrit par : Françoise | 11/01/2009

Celui qui reste sous son toit, s'il ne gagne rien, il ne perd rien.

http://pagesperso-orange.fr/proverbes/patois.htm

Bonne journée.

Écrit par : marc | 11/01/2009

Quel bonheur que tu te sois décidé à ne plus chasser les starlettes lol et à préférer l'appel de ces paysages là et du mouflon. Je viens de faire grâce à toi une balade merveilleuse dans un endrôit de rêve.
Bises et bonne semaine, Syl

Écrit par : Sylviane | 12/01/2009

Merci Ulysse de ton passage sur mon blog, cela me permet de découvrir ton blog sympa, j'aime beaucoup tes photos et aussi ton humour, la nature nous surprend toujours..Je te souhaite une bonne soirée. Irène

Écrit par : eneri | 12/01/2009

Encore un texte qui atteint les sommets du lyrisme et de l'humour. Belle randonnée vivifiante, cher roi du royaume du Caroux. Je me souviens avoir parcouru cette région lorsque mon fils cadet était encore très jeune (et moi beaucoup moins vieux), voici une quinzaine d'années, accompagnés d'une ânesse nommée Prospérine que nous avait louée un éleveur très sympathique. Caroux et massif de l'Espinousse si mes souvenirs sont exacts, rien que des bons souvenirs du reste. En remontant vers le nord, j'ai appris la mort du roi Baudouin 1er, qui provoqua le chagrin des belges, quand cette peuplade semblait encore un peu unie. On en revient toujours à des histoires de rois, finalement.

Écrit par : gem | 12/01/2009

Mer, Montagne, sentiers, sommets, creux de vague, rivages, et... Même une flambée dans la cheminée ! Que du Bonheur !
Merci !

Écrit par : Danièle | 13/01/2009

quelle ballade
j'admire
combien d'heure de marche ?
quelle forme tu as
et faut porter son bois ???

Écrit par : jeanne_01 | 13/01/2009

Cher(e)s merci d'avoir encore une fois cheminé à mes cotés, la prochaine fois que j'irais sur le Caroux je lui chuchoterai vos messages qui ne manqueront pas , j'en suis sûr, de le ravir. Nul doute qu'il vous accueillera à bruyère et fougère ouvertes si un jour vous allez lui caresser l'échine de vos semelles...

Pour répondre à Gem effectivement le Caroux est adossé au massif de l'Espinousse qui offre de magnifiques balades dans les forêts de pins et de cèdres

Quant à la question de jeanne sur la durée de la rando , ce jour là nous avons marché 6 heures mais on peut varier de 2h à plusieurs jours tant les itinéraires et les points de départ sont variés. Pour le bois, l'hiver il est préférable d'emporter un peu de bois sec car on en trouve sur place mais il est parfois humide et peu propice pour lancer le feu

A demain pour une nouvelle note....

Écrit par : ulysse | 13/01/2009

rapport, a ta baignade a Etretat:....17°(eau) et ton age 17ans .........................!!!!et cela en juin 19...(.bises ).bon y a prescription .mais attention .....rebises

Écrit par : france | 13/01/2009

Quel bonheur ces balades auxquelles tu nous invites, Ulysse, quel bonheur !

Écrit par : lacalmette | 13/01/2009

Bonjour Ulysse et bonne année 2009

Je lis avec plaisir vos récits de sorties magnifiques .
Je rêve et aussi vous envie car j'adore me ballader et fouiner dans notre région regorgeants de beauté mais souvent le temps manque.....
Au sujet des mouflons, il est impossible de ne pas en voir.
Un conseil: y aller à la tombée de la nuit vers la Fage et grimper sur la crete de la Cabriere toute proche (à l'est).
Et la chaque fois que je suis allé, c'etait magique: des troupeaux entiers de mouflons à quelques mètres et même des sangliers plus le crépuscule.

Bonne continuation et promis pour 2009 je reste fidèle au blog.

Écrit par : bibindum | 14/01/2009

Merci Bibindum de votre visite et commentaire et merci aussi pour cet excellent tuyau pour voir les mouflons . J'irai passer une nuit à La Fage ce printemps pour suivre votre conseil..et j'en ferai une note ! Bonne continuation et merci de votre fidélité

Écrit par : ulysse | 14/01/2009

ouahhh moi j arrive a la fin de l année 2009 pour mon com ,
je viens juste de voir tes photos , et vraiment sublime , pas d autres mots .
moi aussi j ai du mal a revenir vers les hommes ici bas quand je suis sur le caroux .déconnection totale...
tu as souvent , si tu me permets , les mouflons en montant vers douch. il y a un sentier juste av le village, tu peux t y garer , monte jusko plateau , puis bifurque sur la droite tu te retrouves sur le flanc de l autre coté de la table.sur ce plateau , souv il y a des mouflons , il m est arrivé des les avoir a 5 metres de moi..trooooooo boooooooooo...bonne continuation , pat

Écrit par : pat | 12/11/2009

Bonjour Pat, bienvenue sur mon blog et merci pour le commentaire. je connais bien les sentiers autour de Douch mais merci néanmoins pour l'info . On voit aussi beaucoup de mouflons dans le secteur du Montahut et de la montagne de Rosis sur lesquels j'ai fait également des notes

Écrit par : ulysse | 12/11/2009

bravo!c est toujours un plaisir de voir des photos du plateau et des mouflons . Samedi derniers il y en avait 1 petite douzaine dans les gorges heric au niveau du pont des soupir dont 3 males qui avait de superbe cornes . Magnifque cela a bien cloture l apres midi .Oula nature est toujours aussi genereuse

Écrit par : sicard | 29/12/2009

Bienvenue Sicard sur mon blog et merci de votre commentaire

Écrit par : ulysse | 29/12/2009

Les commentaires sont fermés.