suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/02/2009

Les enfants sont à bonne école à Caissenols ...(1ère partie)

DSC02551.JPG


Je suis issu d'une « tribu » de marcheurs. Mes ancêtres, tous paysans ou viticulteurs en Touraine, ont arpenté

leur vie durant champs et vignobles, et probablement le dimanche venu, les planchers d'estaminets. Mes deux

grand-pères ont parcouru en long et en large et surtout en travers les collines de Verdun guidés par les néfastes

étoiles de généraux sanguinaires et incompétents. Tous les dimanches de mon enfance et de mon adolescence

j'ai marché, parfois en rechignant je l'avoue, sur les talons de mes parents avec en fin de journée la suprême

récompense d'un « Pschitt citron », ma chère soeur ayant droit, à cette époque où la parité n'était pas encore

inscrite dans la loi, au Pschitt orange ( le slogan de l'époque, que les féministes d'aujourd'hui dénonceraient avec

véhémence, était – ceux qui ont comme moi les tempes grises s'en souviennent sans doute - « Pour moi

Garçon un Pschitt citron, pour toi Cher Ange, un Pschitt orange ! »).


DSC09118.JPG


Plus tard, à l'aube de ma vie d'adulte, j'ai passé dix huit mois dans les combes et sur les croupes

vosgiennes (je parle ici de montagnes !) pour traquer un invisible et improbable ennemi qui aurait pu être tenté

de trousser notre chère Marianne. Il faut dire que la bougresse a le sang chaud et ne s'est guère montré difficile

ces dernières décennies sur le choix de ses amants, se vautrant hier avec des vieux chevaux sur le retour et

aujourd'hui avec un adolescent attardé qui pense, comme ce marchand de soupe décati de Séguéla, que la possession

d'une "Rôôôlaixe" est le but de toute existence


DSC09132.JPG


Puis, après avoir convolé en "justes" noces (c'était une époque légaliste ) j'ai emmené chaque été ma

progéniture en montagne traquer la marmotte, le chamois ou le mouflon et descendre les névés, un KW sous

les fesses. Le soir venu je descendais avec le même entrain Mondeuse, Chignin , Roussette et autres Abymes,

seul anti-gel vraiment efficace en haute-montagne. Et aujourd'hui la chaine se poursuit avec mes petits enfants

Léo et Louna qui sont nés avec des chaussures de randonnée aux pieds et me tannent, dès qu'ils descendent dans

le sud pour les vacances, pour faire des randonnées-pique-nique.


DSC09126.JPG


Et quand je parle de randonnée, le tarif minimum est de 5 heures de marche soit environ 15km et 500m de

dénivelé ce qui n'effraie guère leurs gambettes de 8 et 11 ans.


Aussi dès qu'ils sont arrivés pour les dernières vacances, avec nos amis « es » sentiers nous leurs avons programmé

une rando-merguez au refuge de Caissenols dans la montagne de Rosis ! Je peux vous assurer que rien n'aurait pu

leur faire plus plaisir, comme quoi il ne faut pas désespérer de la jeunesse qui n'est pas condamnée à être que

« du temps de cerveau disponible » (selon l'ignomineuses formule du sieur Le Jay, ancien expert « es » conneries

de l'entreprise de décervelage Bouig) pour des jeux vidéo et des émissions de télé débiles.


DSC09127.JPG


Après avoir marché une petite heure, nous faisons une petite pause agrémentée de quelques fruits secs

qui font le bonheur des « becs sucrés » de mes « petits loups », grands détrousseurs de boites de bonbons aussi

bien cachées soient-elles.


Quoi de plus réjouissant que de voir des visages d'enfants épanouis, se réjouissant du spectacle de la nature et

ne rechignant pas à l'effort de la marche. J'oserais dire que la vraie vie est là, celle où le corps s'accorde au tempo

des éléments, débarassé de l 'appareillage mécanique et électronique qui s'interpose trop souvent entre le monde

et nous et nous empêche d'en jouir pleinement.


DSC09134.JPG


Or contempler le monde c'est introduire en soi l'infini, c'est agrandir son esprit jusqu'à la ligne d'horizon,

c'est retrouver le sens de l'unicité avec l'univers dont nous ne sommes que l'une des infimes particules.


DSC09137.JPG


Cette ruine au milieu d'antiques chataîgneraies est l'occasion d'une leçon de choses sur l'histoire de la région

où la culture et le commerce de la chataîgne occupait autrefois une place importante. Ces chataigneraient aujourd'hui

délaissées dégénèrent, mais qui sait si les évolutions économiques en cours et à venir ne conduiront pas à

leur réhabilitation.?


DSC09138.JPG


Le chemin progresse en balcon au dessus du vallon du Goligné et se dirige vers la serre de Majous sur

laquelle des nuages font la grasse matinée. Louna, fière d'étaler ses connaissances récemment acquises, saisit

l'occasion pour me rappeler que l'eau peut connaître trois états : liquide, solide et gazeux, ce que je n'avais pas

oublié malgré ma relation distante avec ce breuvage, car les trombes d'eau, les averses de neige et de grêles

et les brouillards sont le lot commun à tous les randonneurs.


DSC09141.JPG


Parvenus à l'imposant portail de pierre de Roquendouire, curiosité géologique dont mes lectrices et lecteurs sont

familiers, nous faisons une nouvelle pause pour permettre à la troupe de se regrouper, les plus jeunes n'étant

pas les derniers !


DSC09145.JPG


J'aime contempler du haut des cîmes le fil d'ariane des chemins, simples égratignures que l'homme fait

sur le dos des montagnes et qui nous met à notre juste place de fourmis besogneuses, nous qui nous voyons comme

les maîtres de l'univers


DSC09148-1.JPG


Et nous arrivons enfin au refuge, par chance inoccupé (les réservations sont impossibles !) et nous célébrons

cet heureux évènement en dégustant un délicieux vin chaud amené par Gibus, sauf les petits loups bien évidemment qui

ont droit à un verre de thé (les ligues anti-alcooliques qui traquent sans merci les moindres « déviances » en seront

pour leurs frais !)

A suivre....


Texte & photos Ulysse

Commentaires

bonjour mon cher Ulysse,

je me régale de te lire, tes petits enfants suivent ta trace, la tradition...
j'ai toujours marché aussi, tout petit, et j'en éprouve encore un grand plaisir.

Il me tarde de lire la suite...

je te souhaite un bon après midi,

bien amicalement

Écrit par : laurent | 26/02/2009

Bonjour !
Les journées sont toujours plus belles lorsqu'un nouveau et merveilleux compte-rendu arrive du blog Ulysse !!! Nous sommes un groupe d'amis qui partagent tout au long de l'année le plaisir d'être ensemble d'abord et celui des bienfaits de la marche tous les dimanche. Comme vous, nous apprécions le fruit du labeur des viticulteurs....
Mais le moment le plus attendu est celui où nous partons pour le CAROU dans les gîtes de Sévirac. Nous décomptons les jours jusqu'au moment suprême ou en arrivant dans les oliviers et les vignes de la famille Renal, nous apperçevons en arrière-plan la divine montagne...Nous sommes originaires d'un petit village belge près de la frontière des Pays-Bas mais le Caroux est notre deuxième chez nous !!! Et grâce à vous, nous le revivons au fil de vos "reportages", de vos photos qui nous rappellent tant d'endroits appréciés, de votre poésie qui nous fait rêver !!! Et lorsque vous changez de région pour une randonnée, ce sont bien souvent des souvenirs de vacances d'été que vous ravivez ! Alors de tout coeur, un grand merci pour vos textes si magnifiquement écrits, vos superbes photos et surtout en ces temps de crise et de grisaille économique et sociale, merci pour l'appaisement ressenti quand grâce à vous, la nature vient vers nous !!!! Je me réjouis de vos randonnées à venir et bientôt de partir vers notre destination de prédilection !!! Sincères salutations, Eric.

Écrit par : eric | 26/02/2009

ça du bon la rando quand même je regrette de n'avoir pas le temps tout simplement d'aller marcher plus souvent

Écrit par : jc | 26/02/2009

Bonjour Ulysse,
une belle photo de Léo et Louna, merci pour ce reportage.
Eva

Écrit par : Olivia-Eva | 26/02/2009

Salut Ulysse sais tu que tu serrais un bon écrivain et romancier. quand tu parles de tes deux grands pères et ci bien des généraux Sanguinaires pas mal. je me rends compte que tes amis ne doivent vraiment pas s'ennuyer avec toi Hein!!! bonne soirée Ulysse Amitiés André

Écrit par : André | 26/02/2009

je ne fais pas partie de cette" tribu " de vrais marcheurs mais plutôt de celle des flâneurs qui vont lentement et s'arrête parler avec chaque arbre, danser avec chaque nuage, chanter avec chaque fleur... peu de klms mais beaucoup de récoltes
amitié cher grand marcheur

Écrit par : colette | 26/02/2009

trop bon les pschiiittttt on devrai faire un film " bienvenue chez les Pschitt "

Écrit par : pierrot le zygo | 26/02/2009

A Eric merci pour votre chaleureux commentaire, nous devrions créer une amicale du Caroux ce géant débonnaire qui domine la vallée de l'Orb de ses larges épaules granitiques couvertes de bruyère. J'espère vous en faire découvrir de nouveaux aspects le printemps prochain....Salutations à vos ami(e)s marcheurs

Écrit par : ulysse | 26/02/2009

Bonsoir, cher Ulysse

Superbe note écrite de tout ton coeur. Et tes petits-enfants sont si radieux!
Et quel plaisir de t'entendre commenter doivent-ils retirer de ces ballades.
Et quelle école! La nature a livre ouvert. Directement en prise avec la vie. Sans rapport avec l'école de la rue.

Je note au passage, les vieux murs d'une clède, dans la chataigneraie. Elles sont légions en Cévennes!

Écrit par : pierre | 26/02/2009

c'est toujours un bonheur de te lire ! quoi de plus beau pour un grand père que de partager de tel moments avec ses petits enfants, n'est ce pas !

bonne soirée Ulysse

Écrit par : norbert | 26/02/2009

Que du bonheur!
Merci Ulysse.
Mon amis Eric, après de longues palabres, a finalement rejoint le blog.
Il faut dire que je fait ta promos, ton blog est merveilleux pour nous, les petits belges du Nord.
Et comme dit Eric: Nous décomptons les jours jusqu'au moment suprême ou en arrivant dans les oliviers et les vignes de la famille Renal, nous apercevons en arrière-plan la divine montagne.

Merci Eric et vive Ulysse.

Écrit par : marc | 26/02/2009

Merci Marc pour ta fidélité et la promotion faite à mon blog C'est un vrai bonheur que de partager avec toutes celles et ceux qui me lisent mes balades dans ce surprenant pays d'Oc dont je suis loin d'avoir épuisé les merveilles !

Écrit par : ulysse | 26/02/2009

tes petits enfants sont bien heureux en plus d'être très beaux d'avoir un tel papy

Écrit par : ginette | 26/02/2009

Voilà une rando que je connais bien. Avec vos petits enfants vous n’y avez pas mis le feu à Caissenols ? Il y a trois ans il avait été détruit par un incendie, certainement des énergumènes qui ont voulu faire une trop grosse flambée.

Écrit par : Bernard | 26/02/2009

Toujours aussi sympa de te lire ! bravo Ulysse !

Écrit par : lacalmette | 26/02/2009

Quel plaisir de te lire, je vois que tu as parcouru des kilomètres et différents endroits de la France, et tu nous en fais profiter, merci de tous ces beaux paysages que tu nous offres

Bisous
françoise

Écrit par : Francoise du Var | 27/02/2009

A Bernard : je vous rassure je n'ai pas mis le feu à Caissenols qui j'espère sera encore debout quand je retournerai vivre avec les cailloux !

Écrit par : ulysse | 27/02/2009

Bonjour Ulysse,
Quel plaisir de lire ce nouveau récit.
De plus découvrir tes petits-enfants et savoir qu'ils apprécient les randonnées. Quel bonheur.
Que de beaux souvenirs pour eux et surtout quelle chance d'avoir un Papy comme toi.
Vivement la suite de ton escapade.
Belle journée
Christine

Écrit par : Christine | 27/02/2009

Belle journée aussi à toi Christine et merci de ta fidélité à me lire

Écrit par : ulysse | 27/02/2009

aujourd'hui juste un coucou aux petits loups .... et je reviendrai un jour prochain lire calmement ton article - bises

Écrit par : andrée | 27/02/2009

Bien heureuse de savoir, Ulysse, que vous êtes bien loin d´avoir épuisé les merveilles de votre pays.

Écrit par : Chantal | 28/02/2009

Très beaux enfants. Petits randonneurs deviendront grands.

Écrit par : marie | 28/02/2009

C'est formidable ce gène de la rando qui lie les générations. Ces Petits sont un grand espoir pour les parents désespérés par la difficulté du sevrage télévisuel.
Je vous souhaite un excellent week-end.

Écrit par : Geneviève | 28/02/2009

Voilà un post qui me réconcilie avec le temps ...
Juste une envie de me mettre au diapason des pas, au diapason des in-tempéries et je souris à ce passage d'héritage ... Tu offres Ulysse à tes enfants, petits enfants et nous - même par blogs interposés ce quelque chose du temps juste, ce quelque chose du temps ajusté, ce quelque chose de la vie qui ouvre notre âme à l'infini ... Et cette nourriture sera de bon augure pour les générations à venir ... De côtoyer au quotidien, dans mon boulot, la misère et les conséquences d'enfances brisées pour l'adulte en souffrance me font prendre conscience plus encore de la valeur existentielle d'êtres à ta hauteur ... Merci de ces bouffées d'air vrai ...

Écrit par : Kaïkan | 28/02/2009

Encore une belle promenade accompagnée de "jeunes jambes" bien courageuses !
moins bonne marcheuse, j'amène mes petits enfants aussi faire quelques balades hier un petit tour Aux Concluses près de Lussan, descente dans la gorge, les pierres qui roulent sous nos pas, l'odeur des buis, le plaisir de trouver entre les roches creusées l'eau laborieuse et tenace qui fraye son chemin inlassablement ....

Écrit par : La hulotte | 01/03/2009

Ulysse à travers tes "mots illustrés", si bien contés, n'y aurait il pas un magicien qui... ne sommeille pas ! Ce ne sont pas des histoires, ni des itinéraires, ni de splendides photos que tu nous offres en cadeau... ni même des instants, parce que tout cela reste gravé en nous... Tu éveilles l'envie, le besoin... de suivre tes traces. Tu nous prouves que la magie existe. Merci.

Écrit par : Françoise | 01/03/2009

Très beau récit, texte à savourer en famille, partage, découverte...et émotions assurées. Merci Ulysse. Bon dimanche Irène

Écrit par : eneri | 01/03/2009

Salut Ulysse je vois que des heureux Hein! ces gamins sont a la bonne école Hii!! pas celle de la république comme tu dis. Tu me surprends avec ce délectable rosé aux arôme de coquelicot ça alors il faudra que je le goutte un jour Ho!!!! Tes photos sont superbeS chez toi c'est toujours un puits de bons souvenirs. Bonne semaine a toutes et tous Amitiés André

Écrit par : André | 02/03/2009

j'arrive un peu tard...pour qq commentaires (j'étais en "panne" p c ),mais j'ai lu et apprécié toutes tes randonnées ,avec tes "petits enfants" formidable !!!mais je me souviens ,......(.je n'ai jamais aimé le pschitt !!!!orange,)mais des randonnées du côté de la VALLOUISE ...etj'admire toute la force que tu (vous) avez ,de parcourir,de donner cette force ,de convaincre ,de bouger ;très belles photos et bravo les "petits "suivez Papy ,Mamy que de découvertes encore a faire!!!! BIses ;

Écrit par : france | 02/03/2009

bonjour à tous,
il y a bien des années je parcourais le CAROUX et fréquantais trés régulièrement CAISSENOLS : vers les années 80 . Après maint et maint voyages me voici de retour . On m'avait dit que CAISSENOLS n'existait plus , qu'il avait brulé. Quelle ne fut pas ma joie d'apprendre que le refuge a été retapé. Aujourd'hui j'ai 60ans mais bien décidée à retourner voir CAISSENOLS et j'espère y amener mon dernier fils , 20ans , à qui j'ai souvent parlé de ce refuge.
Bravo à tous ces bénévoles !
Bonne et belle journée
Claude

Écrit par : lafon | 26/07/2013

Lafon bienvenue sur mon blog .Nous sommes aussi un groupe de randonneurs amoureux de Caissenols et nous y allons souvent L'association a fait un superbe travail qui mérite le respect !

Écrit par : Emilie & Romain | 26/07/2013

Les commentaires sont fermés.