suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2009

Brèves de mare ....

DSC09530.JPG


Lorsque je travaillais à Paris, j'adorais aller déjeuner d'un jambon-beurre-cornichons accompagné d'un verre

de beaujolpif ( je n'avais pas encore découvert les vins du pays d'Oc) au comptoir d'un café et je me délectais des

propos que l'on pouvait y entendre sur les affaires du monde.


Il y a, en effet, dans notre pays plus de 50 millions de citoyens (j'exclus les moins de 20 ans qui fréquentent plus les

boites de nuit que les bars) qui, à les entendre, sont capables de régler en trois coups de cuillères à pot tous les

problèmes auxquels non seulement notre pays mais le monde entier sont confrontés. Manque de bol les seuls qui soient

incapables de les résoudre sont toujours ceux qui sont élus ! Il doit y avoir un vice dans le système quelque part,

mais lequel ?


Toujours est -il que je me délectais de ces propos, que certains écrivains, écumant comme moi les cafés, ont collecté

et consigné sous le titre de « Brèves de comptoirs » qui sont la quintessence des réflexions que notre système

éducatif - le meilleur du monde, cela va de soi - fait naître dans le cerveau de mes congénères.



Hélas cette pratique de se regrouper autour d'un comptoir pour discourir des affaires du monde et

accessoirement dévorer un jambon-beurre-cornichons n'a pas cours sur les rives de la Méditerranée, où les

consommateurs ont du mal à rester debout plus de cinq minutes et ont besoin de s'affaler sur les fauteuils

d'une terrasse. J'ai donc du renoncer à mon plaisir depuis que je suis établi dans ce pays d'Oc, au demeurant

l'un des plus beaux, sinon le plus beau au monde.


Mais voilà que l'autre jour, visitant le parc zoologique de Sigean, j'ai entendu un brouhaha qui m'a rappelé

l'ambiance des bars de la capitale. Me rapprochant de l'endroit d'où venait la rumeur, je découvris un

peuplement de volatiles qui cancanaient à qui mieux mieux. Ramené avec ravissement quelques années en

arrière, je suis resté un long moment à écouter leurs propos. Je vous en livre aujourd'hui la teneur et vous

constaterez que la hauteur de vue et la délicatesse de ces volatiles n'ont rien à envier à celles de mes contemporains


DSC09426.JPG


« Vous avez vu ces mouettes qui se croient tout permis et passent au dessus de notre territoire » disaient

les flamants roses « elles respirent notre air, veulent nous ôter les crevettes de la bouche et nous envoient leurs

fientes, on devrait les reconduire à la frontière !»


DSC09451.JPG


« Ne nous laissons pas faire » poursuivaient-ils «  serrons les rangs, gavons nous et ne leur laissons

pas une miette, mais dépêchons nous car on aura bientôt fait nos 35 heures et ce sera le moment de piquer

un roupillon! »


DSC09465-1.JPG


Entendant ces propos un flamant qui venait d'arriver de Cuba et avait connu des temps difficiles devint

rouge de fureur et leur dit «  bandes de traîne-savates, nantis de sud-plumes accrochés à vos 35 heures et vos

roupillons ! Sortez un peu de votre lagune pour aller voir le sort de vos congénères ! Moi qui ait crevé la dalle,

j'ai envie de travailler plus pour bouffer plus ! Allez je m'casse ailleurs et, sur ces mots, il partit rejoindre un groupe

des pélicans établis dans le voisinage


DSC09433.JPG


Le moins que l'on puisse dire est qu'il ne reçut pas un accueil chaleureux des pélicans qui commencèrent

à marmonner « Qui c'est celui là ? Qu'est ce qu'il veut ? Qu'est ce qu'il fait là ? C'est certainement un rupin qui

croit nous épater avec sa jaquette rouge ferrari. Il nous regarde de haut avec ses longues pattes. Encore un qui

veut fienter plus haut que son trouffion ! » Et ils le harcelèrent si bien que le flamant dégoûté s'en alla voir ailleurs


DSC09430.JPG


Le flamant parti, les pélicans se congratulèrent bruyamment en s'exclamant « On est quand même mieux

entre nous, ce n'est pas parce qu'on est bas sur pattes, que l'on va se laisser marcher sur les pieds ! Ces rupins

sont tous les mêmes, ils pensent pouvoir nous impressionner avec leurs grands airs, mais c'est pour mieux nous

exploiter et nous spolier »


DSC09439.JPG


Et les voilà à se hausser du col fiers d'avoir chassé l'intrus et de rester ainsi entre eux en préservant leur existence

routinière et jouir de l'ineffable bonheur de s'entendre dire "c'est toi !" sans accent pointu !


DSC09471.JPG


Puis ils se mirent à l'eau pour aller conter à leur colonie établie sur un île leur exploit d'avoir chassé

un malheureux flamant émigré de Cuba


DSC09522.JPG


Leurs congénères confortablement installés sur leur ile singulière les accueillirent en héros pour avoir préserver leur

territoire de toute intrusion étrangère


DSC09518.JPG


Une cigogne venant d'Afrique et qui s'apprêtait à s'établir en ces lieux qu'elle pensait idylliques, ayant assisté

à la scène, reprit son vol bien vite à la recherche d'une contrée plus hospitalière.


Mais je doute qu'elle l'ait trouvée sur cette terre!


Texte & photos Ulysse

Commentaires

Tout le monde en prend pour son grade!!!
Bravo!!!

Saluutations Jacques

Écrit par : Le clochard céleste | 07/04/2009

L'âme de Jean de La Fontaine est passé par là. Sublime !

Écrit par : planet-taka-yaka | 07/04/2009

Salut Ulysse que les photos de ce monde a plumes sont géniales il n'y a que toi pour nous dénicher des coins pareil tu est sensationnel Hein!!! Merci pour cette sympathique rime au sujet de ma belle sœur c'est une chouette fille que j'aime beaucoup.Passe une bonne soirée Amitiés André

Écrit par : André | 07/04/2009

M de la Fontaine aurait été sans doute jaloux de cette fable des temps modernes. En fait, c'est aussi grâce à toi que l'on voit que rien n'a changé... La loi du plus fort est toujours la meilleure même si la morale manque à l'histoire. En tous cas, bravo à toi pour cette histoire.
Bisous, Syl

Écrit par : Sylviane | 07/04/2009

Les grands esprits se rencontrent Ulysse ! mais tu as beaucoup plus bossé que moi ! ton histoire est très belle ! comme quoi les estrangers sont jamais bien acceptés...

Écrit par : lacalmette | 07/04/2009

Magnifique série de clichés...il ne manque que le son pour croire que l'on y est. Ça devait papoter!

Écrit par : jean-claude | 07/04/2009

tu as du t'en mettre plein les mirettes en admirant ces oiseaux ....
et les petites histoires animales sont franchement hilarantes me rappelant aussi des histoires de bureau
bonne soirée

Écrit par : andrée | 07/04/2009

Je savais qu'à Sigean il y avait de drôles de "zèbres", mais à ce point ! A en croire l'histoire, l'animal est l'égal de l'homme.

Écrit par : bernard | 07/04/2009

Bonsoir,
Tout est tellement juste, c'est bien vrai que celui qui arrive de loin a parfois du mal à se faire accepter par la masse, tant au niveau d'un continent que du quartier voisin quelquefois.
Du nord au sud c'est pareil, "la guerre des boutons" continue à l'age adulte dans les bistrots.
Quand au vin, j'adore le Brouilly et le Fleurie, mais il y en a rarement sur les cartes des restaurants modestes que je fréquente.

Écrit par : bénis soient les félés | 08/04/2009

Ces flamants et autres sont magnifiques, tu en as de la chance de pouvoir les approcher si près, ici il y en a beaucoup, mais séparée par des ruisseaux, je ne peux m'approcher, et ils sont extrêmement loin.... dommage pour les photos, comment fais tu....

Bisous
Françoise

Écrit par : Francoise du Var | 08/04/2009

Coucou ce matin vous avez droit a un copié collé je dois rentrée a l’hosto aujourd’hui pour des examens. Je devais en réalité rentrer que vendredi mais le toubib a avancé la date a ce matin ne vous inquiétez pas il n’a a rien de grave , que des examens donc je vous laisse jusqu'à Dimanche ou lundi je pense a vous pleins de bissssssssous Amitiés André.

Écrit par : André | 08/04/2009

Aux bénis soient les félés : Brouilly, Fleurie, St Amour, Chenas...sans oublier le Moulin à Vent qui donne un âme de Don Quichotte !

A Françoise du Var : je n'ai pas eu de mérite de les approcher car ce sont des photos prises dans la réserve de Sigean où les nemrods ne peuvent venir perpétrer leur massacre ...aussi la vue des humains ne les effraie pas , mais s'ils savaient !!!!

A toutes mes lectrices et lecteurs je souhaite une belle journée ....sous la plume vu le temps qu'il fait !!!!

Écrit par : ulysse | 08/04/2009

Un p'tit bonjour de passage (bien que je regarde chaque jour) à celui qui (ne) nous dit (pas) tout
il ne pleuvra peut-être pas aujourd'hui dans notre grand sud............... va savoir!!!

Écrit par : Jacques | 08/04/2009

Fantastiques photos et commentaires grandioses. Dire que je ne suis jamais allée visiter cette réserve !

Écrit par : marie | 08/04/2009

bonjour Ulysse,

belle fable des temps modernes, il ne manque que la parole aux animaux... tu as su joliment la leur donner...

merci, et bonne journée à toi aussi, on va rester dedans...

bien amicalement

Écrit par : laurent | 08/04/2009

savoureux caquetage, j'ai apprécié aussi mon passage à Sigean
amitiés mosieur le drôle d'oiseau !

Écrit par : colette | 08/04/2009

On ne laisse pas assez souvent les commandes à tous ces volatiles qui ont plein d'idée pour faire que le monde tourne mieux, c'est pour ça qu'on ne décolle pas des problèmes. Les aigles voient les problèmes de trop haut, les autruches de trop bas. Quand au flamant, il s'est visiblement goinfré de crevettes "low cost" pour prendre cette teinte easyjet.

Écrit par : Joël | 08/04/2009

Un immense merci, de tout coeur, pour votre soutien dans la terrible épreuve que je traverse . Je suis sans repères, désormais, comme seule au monde . J'ai été très touchée par votre message, vraiment . Désolée de n'avaoir pas les mots, j'aime votre blog, mais je suis en miettes ... Toute mon amitié .
Liza

Écrit par : Liza Peninon | 10/04/2009

Si si, je la reconnais cette cigogne, elle est arrivée chez nous !!! A l'étang de Lindre, les migratrices croisent des cigognes désormais sédentaires et mille autre oiseaux ... Non, j'exagère ! Seulement 250 espèces ont été répertoriées et un pélican solitaire s'y est même aventuré un jour ... Mais point de flamand rose à l'horizon ... Merci pour ces magnifiques photos et pour la traduction de cette discussion de bord d'eau ... Bon week-end pascal Ulysse !

Écrit par : Bandolera | 10/04/2009

bonjour mon cher Ulysse,

petit passage ce jour pour te souhaiter un agréable week end de Pâques!

profitez bien, malgré cette météo peu favorable

(vous faites Pâquette lundi?)

bien amicalement

Écrit par : laurent | 10/04/2009

Ah : si goélands, Flamants, et pélicans avaient la faculté de déblatérer du gosier comme toi de tremper aussi joliment ta plume dans l'encrier ; sûr qu'ça fr'ait un bien-et-bel fou à l'ambiante morosité !....

Écrit par : Jean-Luc | 10/04/2009

Bonjour Ulysse, Très belle histoire, réelle et de tout temps. Bon week end de Pâques Irène

Écrit par : eneri | 11/04/2009

j'aurais bien voulu que la fin soit belle...

Écrit par : saadou | 11/04/2009

Ulysse tes amis ont tout dit ! Une fois encore je ne trouve que ce petit mot "merci".
Merci pour tes idées, tes mots, tes images...
Merci de nous faire partager un peu de ta vie !
Joyeuses Pâques...

Écrit par : Françoise | 11/04/2009

Belle leçon d'éthologie..."humaine"...
Espèce "animal" particulièrement complexe!...
Merci Claude pour ton humour caustique...
Cordialement ALAIN.
Bonnes Pâques...

Écrit par : bordeau alain | 11/04/2009

Bonjour Ulysse, que tout est juste en effet ! et combien les photos sont belles, je connais Sigean en saison non estivale, plus tranquille pour visiter et admirer ! Je me croyais il y a 30 ans lorsque je suis arrivée dans ce Sud, si beau mais si détestable cet esprit de clocher!!
un jour j'ai dis à une de ces personnes qu'heureusement qu'à une époque lointaine elle avait
quand même été accueillie ici par des vrais personnes acceuillantes pour y être restée et que malgré tout elle ne mettait pas en pratique, de l'autre cûté des Pyrénées elle aurait dû rester
sinon. Mais il faut en effet mettre tout cela de côté et rester là pour tous les autres..!
Merci encore c'est toujours trés agréable de retrouver ton blog. Miaouuuuuuuuuuuu!!!!

Écrit par : mistigris | 11/04/2009

je me souviens aussi,de ce passage ,a Paris
Jambon beurre -cornichons !!!!!!!!!
je te remercie de transmettre ce que j'ai ressenti ,a un certain moment ,de ma vie
Souvenirs ,souvenirs ,
a travers tes écrits,j'ai le blues !!!
Mais ainsi va la vie ,et MERCI





J'

Écrit par : france | 14/04/2009

Les commentaires sont fermés.