suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2013

Périple en Cerdagne : le dolmen de Brangoly

Je vous invite à suivre sur mon blog PIQUESEL le récit de mon périple à
travers le parc naturel des Bardenas Reales en Espagne.

Pendant ce temps, vous retrouverez sur Eldorad'OC le récit d'un périple effectué en Cerdagne en 2009 et tiré de mes archives
 
 
 
 
 
DSC00317.JPG

Quelque peu échaudés par la mésaventure de Marie (voir la note précédente), nous décidons le lendemain de rester sur la terre ferme et d'aller rendre visite au dolmen de Brangoly. Nous prenons la direction du col de Jouell qui permet de franchir la montagnette derrière laquelle se niche le dolmen à la sortie du hameau du même nom. Le versant qui y descend est couvert d'une forêt inextricable de hêtres, de bouleaux et d'aulnes vénérables dont les frondaisons, l'été venu, doivent assurer une fraîcheur bienvenue dans cette région qui jouit de trois mille heures de soleil par an et où a été installé à Odeillo l'un des deux plus grands fours solaires du monde. 



DSC00322.JPG

Si vous aimez les cailloux (et pas uniquement ceux qui sont transparents et brillent de mille feux!) la Cerdagne est faite pour vous. Ce bassin d'effondrement riche en roches métamorphiques comme le granit est parsemé de moraines abandonnées par le recul des glaciers intervenu il y a 10.000 ans, à la fin de la dernière période glaciaire.


DSC00326.JPG

D'aucuns, dont je suis, penseront qu'il s'agit de gigantesques dés jetés par les divinités pour décider de notre sort. Le fait est que certains ont un équilibre plutôt instable et mieux vaut passer au large si l'on ne veut pas s'exposer à être transformé en crème catalane !


DSC00331.JPG

Les arbres quant à eux sont condamnés à l'immobilité et doivent croître coute que coute là où le sort en a décidé. Certains ne se laissent guère intimider par les rochers qui leur servent de nid et ils les écartèlent comme nous le ferions d'un morceau de guimauve.


DSC00330.JPG

Nous arrivons enfin aux portes de l'étrange hameau de Brangoly dont les habitants nous paraissent un peu « chiffe molle » mais il est vrai que nous sommes au sortir de l'hiver et sans doute émergent-ils à peine de leur hibernation.


DSC00335.JPG

Nous faisons une brève halte près du dolmen qui, bien qu'endommagé, résiste vaillamment contre les intempéries et la morsure du temps. Dans quel état par contre seront nos masures en parpaing d'ici 5000ans ? Probablement de la poussière que la Tramontane emportera à la mer.


DSC00343.JPG

Dans le creux d'un fossé nous découvrons un homme de neige en train de suffoquer, nous sommes désemparés mais ne pouvons hélas rien faire pour lui. Ainsi le printemps qui faît renaître tant de choses est il aussi un meutrier ! C'est une dure leçon que la vie nous enseigne : d'un bien peut naître mal et d'un mal peut découler un bien ! Ainsi peut être que la crise qui nous frappe nous amènera-t-elle à bâtir une société plus juste et moins sujette à la fascination de l'argent ? Bon , à vrai dire je n'y crois pas vraiment !

DSC00346.JPG

Les antiques murs qui courent encore à travers nos paysages témoignent de la solidarité qui animait les générations passées et sans laquelle elles n'auraient pu survivre. Chacun mettait sa pierre à l'édifice pour assurer le bien être de tous. Aujourd'hui les murs que nous construisons sont des murs  qui  nous séparent.


DSC00384.JPG

Un vieux saule séculaire nous regarde passer, ses yeux sombres emplis de mélancolie . Il nous fait part de sa tristesse de ne pouvoir vadrouiller, comme nous le faisons, par monts et par vaux. Nous le consolons en lui disant que vu l'état du monde il est aussi bien qu'il ne puisse quitter cet idyllique coin de Cerdagne

DSC00391.JPG

Soudain la terre se met à trembler ! Nous venons de lever un énorme lièvre qui détale sans demander son reste. Sans doute nous a-il pris pour des chasseurs, ce qui nous vexe car nous n'avons pourtant pas des mines patibulaires !

DSC00385.JPG

Nous retrouvons le chemin pris à l'aller qui ne sent pas encore la noisette, mais avec le temps qu'il fait, ma foi ça ne saurait tarder !


A suivre....

 

Et si vous aimez mes photographies allez sur


Texte & Photos Ulysse

10:28 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (33) | Tags : cerdagne, brangoly, dolmen

Commentaires

Bonjour Ulysse,
A certains, on lit le soir une histoire pour qu'ils s'endorment paisiblement.
Pour ma part, je viens de lire ton récit et c'est la joie au coeur que je vais me mettre au travail.
Ce superbe ciel bleu (j'aime beaucoup la 4° photo) me dit que nous allons vers les beaux jours et j'y aspire tellement.
Quant au lièvre, ne s'agirait-il pas du lièvre de Pâques dont la mission est de rapporter prochainement des oeufs en chocolat?
Allez, je m'en vais au travail.
A bientôt et belle journée.
Christine

Écrit par : Christine | 27/03/2009

Ulysse, nous fait découvrir son monde que nous parcourons toujours avec intérêt.

Écrit par : Chantal | 27/03/2009

cher ULYSSE comme j'aurai aimé t'avoir comme prof de philo.

Écrit par : ginette | 27/03/2009

Très drôle le lièvre. Maintenant je fais comme toi, je prends des photos des animaux "fossilisés" :-)

Écrit par : marie | 27/03/2009

A Christine : je ne sais pas si c'est un lapin de Pâques mais de toute façon je crains que l'on ne verra pas de sitôt la couleur de ses oeufs !

A Chantal : ce monde nous appartient tous il suffit de le regarder..

A Ginette : moi prof ! j'aurais fait les cours dans les champs et je ne suis pas sur que celà aurait plu aux vieux barbons de l'académie !

A Marie : attention je vais finir par demander des droits d'auteur ! blague à part Marie j'aimerais voir tes "prises" !

et belle journée à vous !

Écrit par : ulysse | 27/03/2009

moi c'est de ton saule que je suis tombée amoureuse, il est SUBLIME
bises

Écrit par : colette | 27/03/2009

Encore une magnifique balade en ta compagnie, quel régal, ce dolmen est superbe, et ton lièvre assez coriace sous la dent..... bisous

Françoise

Écrit par : Francoise du Var | 28/03/2009

bonjour mon cher Ulysse,

je commence bien la journée avec toi, ce temps est maussade, pourtant j'ai le sourire aux lèvres à la lecture de ton article,
j'espère également que ce temps de crise nous rendra moins égoïste... (j'en doute un peu...)

je te souhaite un très bon week end,

bien amicalement,

(il me tarde de lire la suite...)

Écrit par : laurent - administrateur du blog | 28/03/2009

J'aime bien la dernière photo , ce chemin creusé sur lequel les arbres veillent ..

Écrit par : Hélène | 28/03/2009

Salut Ulysse sur une de tes photos tu as su bien user de la nature pour lui faire de bonne oreilles a ton lièvre Hein. Super génial!!le tronc de saule aussi ressemble beaucoup a un Âne au sol Vrai!! puis avec toutes ces pierres je pense que on va plus t'appeler Ullysse mes bien Obélix Hii!! Pardon!! bon W-K Amitiés André

Écrit par : André | 28/03/2009

Bonjour, et toujours cet amour de la nature!
le regard de celui qui comprend sur un vieux saule, un rocher transformé par ton imagination créatrice en lièvre, ce dolmen à demi ruiné qui nous parle de notre passé, de nos ancêtres, tout ce que nous ne savons plus voir aveuglés que nous sommes par toutes les lumières factices qui polluent nos esprits les barrières les murs des "propriétés privées" même en pleine campagne ! hier j'étais en petite Camargue, finies les promenades "libres" tout est encadré derrière des grillages, je ne parle pas des parcs à taureaux bien entendu mais des étangs que l'on ne peut plus approcher de près - PROPRIETE PRIVEE !!!!!
- merci et à bientôt encore pour de nouvelles balades !

Écrit par : la hulotte | 28/03/2009

Ulysse, j' adore ton humour et tes photos! Je te souhaite de bonnes ballades ce printemps!

Écrit par : Chevrière en Norvège | 28/03/2009

Merci à toutes et à tous pour votre passage et vos chaleureux commentaires. Notre vieux monde moribond peut encore s'en sortir si nous propageons autour de nous le bonheur simple de se balader et de respecter la nature.Bon week end à vous.

Écrit par : ulysse | 28/03/2009

Merci Ulysse pour ces magnifiques photos et tous ces commentaires, j'adore me balader avec toi,mais je fais la mm chose avec mes amis par messenger car je ne sais pas faire de blog, mais t'es génial ! je reviendrai, bon week-end, et continue de nous enchanter. B

Écrit par : Mistigris | 28/03/2009

Bienvenue Mistigris sur mon blog et merci pour ton chaleureux commentaire. Quant à faire un blog ce n'est pas bien difficile car tout est quasiment programmé par la plateforme Celle de Midi Libre est à cet égard performante

Écrit par : ulysse | 28/03/2009

un fait je pense
avec le recul
que ce qui est important
c'est le regard bienveillant
qui donne tout l'éclat à l'intelligence

je t'embrasse

Écrit par : jeanne_01 | 29/03/2009

tes réfléxions me touchent en plein coeur, j'aime, merci ulysse

Écrit par : saadou | 29/03/2009

Merci Ulysse, pour ce beau récit, j'ai l'impression d'être Alice et de me balader "aux pays des merveilles". Bon dimanche Irène

Écrit par : eneri | 29/03/2009

De très belles photos une fois encore, une vraie bouffée d'oxygène, antidote à mon auto-boulot-dodo ambiant ! Je suis fascinée par lé végétation, par la force qu'il faut à une tige pour soulever les petits cailloux des chemins. De quoi rendre humble le champion des culturistes !!! Beau début de semaine Ulysse !

Écrit par : Bandolera | 29/03/2009

Le menu de ce récit est un régal, un lièvre à la Brangoly, et une neige Catalane, j’en redemande !

Écrit par : bernard | 29/03/2009

Salut Ulysse ! toujours aussi interessant
un bonjour amical de La Calmette

Écrit par : lacalmette | 30/03/2009

Merci Ulysse pour ce fabuleux voyage. Entre autres, le lièvre de pierre est extraordinaire !

Écrit par : Geneviève | 30/03/2009

Qu' est ce que j'aime te suivre en tes escapades, Ulysse, tu m'emporte tout à la fois en mémoire, conte et ouvre la porte de ces regards qui savent décoder les messages des simples et les saluts des êtres élémentaires ... Et je souris plus d'une fois tant ton humour respire ... Mais loin de l'insouciance et de la consommation gratuite des horizons découverts, tu tires aussi et à juste titre la sonnette d'alarme ... Les sentiments d'hommes embrassant alors les émotions de nature ...

Écrit par : Kaïkan | 30/03/2009

bonjour Ulysse

merci pour ton passage et ton commentaire chez moi .
je découvre ton blog et , je pense y passer de bons moments .
tes photos sont magnifiques .
bonne journée ! a tres bientôt !

Écrit par : vikki | 30/03/2009

Je dois avouer que la Cerdagne et les Pyrénées manquent à mes connaissances. Et ton blog me donne de plus en plus envie de palier à ces carences. Il va falloir que je me décide à m'arracher de mes cévennes .

Écrit par : AKELA | 30/03/2009

Très beau reportage, sur une de mes promenades favorites en Cerdagne. Juste une petite rectification cependant : ce relief de blocs granitiques n'est pas le résultat de l'érosion glaciaire mais de l'altération du granite sous l'effet de l'érosion (voir le site http://www.etab.ac-caen.fr/discip/geologie/precamb/chausey/alteration.html )

Écrit par : violette | 05/04/2009

Ces cailloux sont très uniques et impressionnants!!! Une autre magnifique ballade si bien expliquée et avec de si belles photos! Merci pour nous faire découvrir tous ces merveilleux endroits, que du bonheur! Bise et bon jeudi tout doux!

Écrit par : Maria-lina | 03/10/2013

Me voilà rassurée, je ne suis pas la seule à voir des monstres partout ! Par contre pas vu de lapinou à zoreilles ! dommage.
Très très belles photos que l'on ne voit pas sur tous les blogs ... peu ont votre courage de parcourir cette magnifique région de long en large et même en travers !
Merci beaucoup pour ce blog et les autres ... c'est un vrai bonheur de les ouvrir.
Bises amicales d'Anniclick

Écrit par : Anniclick | 03/10/2013

des endroits chargés d'un passé étrange, je n'aime pas y être seule.

Écrit par : telos | 03/10/2013

je suis comme toi, les gros cailloux en équilibre ne m'inspirent jamais confiance ...
je n'ai pas compris la symbolique des épouvantails blancs à l'entrée du hameau !! mais ils ne doivent pas être là par hasard ..
Bon Week end

Écrit par : Framboise44 | 05/10/2013

Maria Lina mieux vaut ne pas prendre ces cailloux sur les pieds !

Annick le lapin pourtant te fait face regarde bien !

Telos les habitants y sont effectivement un peu bizarres

Framboise c'est peut être pour écarter les fantômes ?

Écrit par : ulysse | 06/10/2013

Chaos impressionnants où l'on pourrait presque croire que les lois de la physique sont détournées par les dieux ou les démons, allez savoir ! ils rôdent et peut-être ont-ils plus peur de nous que nous avons peur d'eux et ils n'ont pas tout à fait tort, notre monde est sans aucun doute plus fragile, plus dangereux et moins bien organisé, ils auront encore leurs grandes oreilles et leurs grands museaux quand nous n'auront plus que nos yeux pour pleurer.
Ah je voulais vous dire Ulysse j'ai vu le Canigou et qui n'a pas vu le Canigou n'a rien vu -:) j'étais heureuse, espère y retourner pour de plus amples connaissances, j'ai pensé fortement à vous et à toute votre petite tribu.

Écrit par : monique | 07/10/2013

Monique je pense que les démons et les dieux aujourd'hui se cachent tellement l'humanité les effraie. Mais ils sont patients et savent que nos jours sont comptés. Ils pourront bientôt reprendre leur place. Quant au Canigou je suis heureux que vous l'ayez vu , Maintenant il faut aller frotter la semelle de vos souliers sur son épiderme. C'est un géant débonnaire qui se laisse assez facilement apprivoisé bien que la partie finale soit un peu technique. Mais avec un peu d'audace, ce dont vous ne semblez pas manquer, on y arrive! Si vous allez sur mon blog FOTORAMA dans quelques jours je posterai pour vous un superbe coucher de soleil sur ce mont mythique.

Bonne soirée

Écrit par : ulysse | 07/10/2013

Les commentaires sont fermés.