suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/10/2013

Périple en Cerdagne: le plateau des Plans

Je vous invite à suivre sur mon blog PIQUESEL le récit de mon périple à
travers le parc naturel des Bardenas Reales en Espagne.

Pendant ce temps, vous retrouverez sur Eldorad'OC le récit d'un périple effectué en Cerdagne en 2009 et tiré de mes archives
 
 

DSC00406.JPG

Le soleil persévérant dans ses bonnes dispositions nous renonçons pour notre dernière sortie à aller taquiner la neige des sommets, vu qu'elle doit avoir la consistance d'une soupe au lait, dont les réactions, on l'a vu avec notre chère Marie, (cf. la note précédente) peuvent être imprévisibles ! Nous préférons donc aller baguenauder sur le plateau des Plans qui offre - la nature est généreuse et ne demande jamais rien en échange  - une vue panoramique somptueuse sur la vallée de Cerdagne et les Pyrénées espagnoles.


DSC00404.JPG

Le bleu du ciel infuse toute l'atmosphère, créant une ambiance féérique et les derniers lambeaux de neige  agonisent à l'abri des murs de pierres qui longent le plateau, derniers témoins d'un monde rural aujourd'hui évanoui.

 

 

 

DSC00415.JPG

Nous abordons bientôt une zone de moraines abandonnées par les anciens glaciers et progressivement colonisées par la végétation. Dans le monde vivant, le règne végétal est un exemple de force et de ténacité; il éventre les rochers et bouscule et submerge les anciennes cités abandonnées par les hommes. Si nous ne changeons pas de comportement, il y a de fortes chances que la Tour eiffel, la Cité Interdite et l'Empire State Building soient d'ici quelques centaines d'années submergées par la forêt tropicale où nos cousins les singes, prenant enfin leur revanche, se prélasseront dans nos vieilles bagnoles rouillées.

 



DSC00401.JPG

Certains arbustes, plus téméraires que d'autres, s'attaquent à d'énormes rochers qui doivent se gausser de ces prétentieux avortons. Mais nous connaissons tous l'histoire de David et Goliath et nous avons pitié en pensant au sort qui attend ce pauvre rocher que les racines un jour écartèleront.

 

DSC00417.JPG

Quelques rochers en équilibre instable menacent à tout moment de dévaler la pente, comme nos vies qu'un malheur peut, d'un jour à l'autre, faire vaciller. Jouissons de chaque jour qui passe et ne nous laissons pas « grignoter » par les faux soucis pour ne pas avoir un jour à regretter d'avoir négligé le bonheur qui était à notre portée.


DSC00421.JPG

Soudain un vrombissement empli l'atmosphère: nous découvrons avec stupeur un géant assoupi adossé à un gros rocher et ronflant comme dix sonneurs.

 

DSC00429.JPG

Soucieux de ne pas le réveiller, nous rebroussons chemin sur la pointe des pieds, la pente douce et la pelouse confortable nous laissant l'esprit libre pour admirer le fabuleux spectacle des cîmes enneigées qui, avec la transparence de l'air, semblent être à portée de main.

DSC00424.JPG

Des nuages, que les rayons du soleil indisposent, se rafraichissent en se frottant le ventre sur les cimes enneigées

DSC00441.JPG

En pénétrant dans le bois qui s'étend aux abords de Dorres nous provoquons les hurlements d'un étrange volatile perché sur un vieux saule et qui ressemble étrangement à l'olibrius qui avait tenté de nous chasser du refuge des Bouillousses (cf.une note précédente). Il lui est sans doute apparenté !

 
DSC00445.JPG

Indifférents à ses vociférations nous poursuivons notre chemin jusqu'à Dorres qui, en cette fin d'après midi printanière, est plongé dans une douce torpeur seulement troublée par les sonneries périodiques des cloches de sa pittoresque chapelle.



DSC00452.JPG


Le lendemain matin nous prenons avec regret le chemin du retour. Mais désireux de jouir encore un instant de la douceur de vivre qui règne en Cerdagne nous faisons une halte au « Temps des cerises » où Marie fait une entrée triomphale dans les bras de son chevalier servant (en l'occurrence plutôt son chevalier "portant" !). On s'y régale d'un rosé de la cave coopérative de Rivesaltes qui, foi d'ulysse, mérite une visite. On y trouve notamment des Rivesaltes Ambré hors d'âge dont la dégustation vous fera oublier la crise !


FIN (hélas!)


Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Ton géant assoupi a perdu en cours de route ses petits amis de l'île de Pâques! ^^
bises Ulysse!

Écrit par : Adey | 30/03/2009

j'ai le tiquet pour la photo de la montagne avec les nuages.
ça y est me voilà dans Narcisse et Goldmund (30 ans depuis ma première lecture, sûr j'avais oublié) et je craignais un vieillissement du bouquin, mais non, il me touche tout autant. bonne soirée

Écrit par : andrée | 30/03/2009

pas la crise de foie ?

Écrit par : pierrotlezygo | 30/03/2009

Quelques extraits de votre prose d´aujourd´hui que j´ai beaucoup aimés.

"le bleu du ciel infuse toute l´atmosphère..."

"Moraines colonisées par la végétation..."

"le règne végétal est un exemple de force et de vitalité..."

Oui, vivons l´instant présent.

Écrit par : Chantal | 31/03/2009

tu as aussi un temps des cerises....
j'aime ces roches dénudées
nettoyées par le temps

Écrit par : jeanne | 31/03/2009

toujours les jambes, l'esprit et...le gosier bien alertes cher Ulysse, un vrai plaisir de se balader sur tes pages

Écrit par : colette | 31/03/2009

Merci pour ces magnifiques prises de vues ! Que de bons souvenirs! Excellent complément aux photos que j'ai prises durant le périple.

Écrit par : Rémy Bournoud | 31/03/2009

Les couleurs sont magnifiques. Ca donne une impression d'air très pur. Sont vraiment étranges toutes ces pierres !

Écrit par : marie | 31/03/2009

Ulysse, tu nous permets de découvrir de si jolis coins.Chaque récit illustré par de si belles photos:juste ce qu'il faut de neige, mais surtout un ciel si bleu histoire de nous remonter le moral.Il est vrai qu'en y ajoutant en finale un verre de Rivesaltes Ambré, la vie a de si beaux côtés.
Belle soirée
Christine

Écrit par : Christine | 31/03/2009

Belle cette balade en ta compagnie; et quel spectacle, c'est magnifique

Bises
Françoise

Écrit par : Francoise du Var | 01/04/2009

bonjour mon cher ami Ulysse,

c'est déjà fini???
merci pour ce photo reportage, tes photos sont superbes!
à quand le prochain départ??

je te souhaite une bonne et agréable journée (sous la grisaille et la pluie pour changer un peu...)

bien amicalement

Écrit par : laurent | 01/04/2009

A Rémy : merci pour ton passage et ton commentaire Bises à Suzanne. Au plaisir de vous revoir à la prochaine virée en septembre j'espère....

A Christine : tu apprécies le Rivesaltes Ambré....je constate que l'on a les mêmes valeurs !

Écrit par : ulysse | 01/04/2009

j'avance dans ma lecture et prochainement, je mettrai quelques phrases de Hermann Hesse... bonne soirée

Écrit par : andrée | 01/04/2009

Tes balades sont toujours très agréables à découvrir et quand je vois les paysages que tu as la chance de découvrir, je rêve de les voir à mon tour.
Bises et bonne journée,
Syl

Écrit par : Sylviane | 02/04/2009

De la poésie, de belles photos, des balades superbes, un bon petit rosé de Rivesaltes, la joie de vivre enfin ! rien de mieux pour oublier les "faux soucis"
nous avons l'habitude de nous créer tellement d'embûches face aux bonheurs simples
et pourtant, c'est si facile !!!!! merci

Écrit par : la hulotte | 02/04/2009

Tout est toujours si beau en ce lieu ... merveilleuse nature qui est la plus l' artiste la plus complète que je connaisse... elle sait créer les couleurs, les formes, les sons, les odeurs la lumière, la texture et la matière.... et que sais-je encore ... bref tout pour régaler nos sens... et surtout surtout quand des poètes de l'oeil savent la mettre en lumière comme vous Ullysse... merci merci ... chaque photo nous fait partir loin très loin dans l'imaginaire...

Écrit par : Maria-D | 02/04/2009

Ce reportage en Cerdagne m'a donner une furieuse envie d'aller y traîner mes guêtre. Merci.

Écrit par : Joël | 02/04/2009

Olla ! jeunes mariés ou mauvaise entorse ? très joli balade.

Écrit par : lacalmette | 02/04/2009

Bonjour,
J'aime beaucoup l'expression du visage de "l'homme du nuage au dessus de la montagne".
Bonne journée.

Écrit par : bénis soient les félés | 03/04/2009

Au temps des cerises ! Sans « e » et pourtant c’est bien à cause d’ « e » que nous connaissons la crise.

Écrit par : bernard | 03/04/2009

Très belles photos de rêves et une imagination du tonnerre. Un régal. Irène

Écrit par : eneri | 05/04/2009

Merci pour la beauté de ces images et la justesse de tes commentaires !
Quelle belle philosophie de vie ...
-Jouissons de chaque jour qui passe et ne nous laissons pas grignoter par les faux soucis -
J'adhère !!!

Écrit par : Pâques | 09/10/2013

traverser de grands espaces avec soi et s'asseoir au petit bar du coin, en paix. belles photos

Écrit par : telos | 10/10/2013

C'est si beau la Cerdagne, nous, irons je l'espère ...

Écrit par : marine D | 10/10/2013

Voilà qui termine le mieux du monde votre séjour ... Fort le chevalier "portant" ! voilà qui est très romantique.
De beaux gros cailloux, des êtres étranges, des grandes montagnes décorées de chantilly, que voilà de quoi vous en mettre plein les yeux jusqu'à la prochaine fois.
Merci de ce partage, de toutes ces merveilleuses photos.
Gros bisous à partager
Prendrai bien aussi un p'tit verre du bon nectar qui fait oublier la crise moi ...
Anniclick

Écrit par : Anniclick | 10/10/2013

Bonjour Ulysse

et tu en fais de merveilleux périples et tu racontes si bien aussi non sans humour ce qui est toujours un plus incontestable

et Marie se laisse emporter :o)

bonne fin de journée Ulysse
bouh fait tout noir là

bises

Écrit par : nays | 10/10/2013

Toujours aussi superbes tes balades!!! Vos photos sont magnifiques, je craque pour celle ou il y a les nuages, que les rayons du soleil indisposent, se rafraichissent en se frottant le ventre sur les cimes enneigées... elle vient me chercher en dedans!!! Bise et bonne soirée toute douce!

Écrit par : Maria-lina | 10/10/2013

J'aime ces champs de pierres
toujours l'on y lit quelque chose d'ancestrale
ces temps immémoriaux enfouis au fond de nous

Écrit par : Maria-D | 11/10/2013

Pâques oui nous nous inventons souvent nos soucis ...

Telos s'asseoir au petit bar du coin avec des amis , c'est la belle vie

Marine je vous le souhaite

Annick allez j'en boirai un à ta santé

Nays l'humour est un remède dont il faut abuser

Maria-Lina j'aime bien ton expression "me chercher en dedans"

Maria oui tout homme porte en lui les chemins parcourus par ses ancêtres

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 11/10/2013

J'aime beaucoup l'ensemble, ce bleu incomparable, les moraines et l'arbre perché aux allures de bonsaï. cette balade me rappelle des souvenirs notamment la visite de Dorres.Nous longions des chaos de pierres dont j'ai oublié le nom.

Écrit par : Maïté/Aliénor | 12/10/2013

Maïté nous sommes bien dans les environs de Dorres, quant aux chaos rocheux je ne me rappelle pas non plus leur nom

Écrit par : ulysse | 13/10/2013

Les commentaires sont fermés.