suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/05/2009

En suivant le cours de la Dourbie....(1ère partie)

IMG_7684-2.JPG

 

Une fois n'est pas coutume, je vous emmène faire une balade « Michelin », histoire de soutenir nos

constructeurs automobiles et surtout ceux qui y travaillent encore et qui ont bien besoin qu'on leur

remonte le moral !


Certes, ce n'est pas très bon pour la santé de notre chère Gaïa qui toussotte déjà pas mal et, surtout,

cela contribue à enrichir un peu plus les cheicks, émirs et autres satrapes qui soumettent leurs peuples

à une épouvantable charia ou à une dictature policière, tout en appliquant à leur propre vie la devise

« cigarettes, whisky et petites pépées ! » que célébrait dans ma jeunesse, en me faisant rêver, Eddie

Constantine (cela remonte à loin !)


Mais bon, on sait bien que l'enfer est pavé de bonnes intentions et que toute action aussi bonne soit

elle a toujours son revers, à l'exemple de ce pêcheur qui voyant passer un homme affamé lui donne

un poisson. L'homme se confond en remerciements et s'en va un peu plus loin le faire cuire. A peine

est il cuit qu'il l'engloutit et se fiche une arête dans le gosier. Il en meurt étouffé ! Ainsi le pêcheur

qui croyait faire son bien a précipité sa fin. Tout est dit ici de la tragédie de la condition humaine !

Mais que cela ne vous dissuade pas d'inviter vos copains à dîner, en évitant toutefois les restaus de

plage de Sète ou d'offrir des fleurs à votre bien aimée, en choisissant de préférence celles auxquelles

elle n'est pas allergique (à moins que....) !

 

IMG_7681-1.JPG

Nous débutons notre périple à Nant, niché dans une vallée verdoyante ( à la belle saison, cela va de

soit !) au confluent du Durzon et de la Dourbie. Outre ses ruelles pittoresques, ce village possède

trois merveilles architecturales : l'abbatiale Saint Pierre du XIème siècle, les halles du début du XVIIIème

et surtout le pont de la Prade qui depuis six cents ans franchit la Dourbie de son unique arche aérienne


Pourquoi, vous demanderez vous, a-t-on construit un pont aussi audacieux pour franchir une rivière

aussi anémique et paisible ? C'est tout simplement que la bougresse a des colères terribles alimentées

par les dantesques pluies d'automne qui s'abattent sur les Cévennes où elle prend sa source dans

le massif du Lingas. Ainsi en septembre 1980 son débit moyen de 14m3/s est-il passé en quelques

jours à 728m3/s


DSC01948.JPG

Après quelques tours de roue agrémentés d'au moins autant de tours de volant tant la Dourbie est

sinueuse, nous voilà à Saint Jean de Bruel où la Dourbie s'oxygène un brin en dévalant une mini cascade.

Ce village fut dans le passé un centre minier important et connut même la gloire grâce à se poteries

recherchées, dont notamment les faysselles dans lesquelles on met en forme le roquefort.


DSC01955.JPG

Il faut prendre le temps d'aller boire, selon l'heure, un café, un rosé, un demi ou un pastis, voire même

un diabolo menthe (je ne suis pas raciste) sous les arcades de ses halles tricentenaires. C'est un

bien meilleur remède contre le stress que les cocktails d'antidépresseurs dont les médecins, inféodés aux

laboratoires, nous gavent pour mieux nous faire accepter nos vies déjantées


DSC01966-1.JPG

Après avoir remonté les gorges patiemment creusées par la rivière, nous voilà à Dourbies dont les

maisons, à l'instar des tournesols, tournent leurs façades vers le sud.


DSC01984-2.JPG

Sur la place trône une fontaine où les anciens du village tentent vainement de boire l'eau qui tombe

en une pluie facétieuse de la vasque supérieure.


DSC02019.JPG

Pour se rafraichir mieux vaut descendre le chemin caladé qui descend jusqu'au bord de la Dourbie où

celle-ci se donne des airs de torrent de montagne.


DSC02007.JPG

Mais quelques rochers déposés par les crues détournent une partie de son flot et créent des bras d'eaux

dormantes où les arbres admirent le reflet de leur parure éphémère.

 

DSC02010.JPG

Redescendant les gorges sur l'autre rive nous atteignons Cantobre, nid d'aigle perché à 100m au

dessus du confluent de la Dourbie et du Trévezel

 

DSC02075.JPG


Sur un espace aussi exigu le moindre mètre carré a été exploité, ce qui fait que ce village est à

déconseillé aux somnanbules !

 

DSC02033.JPG

 

 

 

DSC02042.JPG

Cette batisse jouit d'une vue imprenable, formule souvent galvaudée par les agences immobilières peu

scrupuleuses (mais y en a-t-il qui le soit ?)


DSC02051.JPG

L'église Saint Etienne, malgré ses neuf cents ans, se dresse vaillamment au sommet du village, alors que

le château qui la dominait a été détruit en 1629 sur l'ordre de Richelieu après que les protestants

aient pris possession de la ville.


DSC02049.JPG

Ce village est hélas comme un beau fossile du passé, l'école depuis longtemps a fermé et seuls quelques

vacanciers et touristes parcourent ses ruelles dont les portes restent la majeure partie de l'année

désespérément fermées.


NB : je vous invite à aller sur le superbe  blog de Philippe Ibars "les jardins de la Fontaine"  qui traite

avec talent et humour de la question des langues régionales à partir de la mention "escolo" figurant sur 

cette ancienne école.


DSC02067.JPG

 


Mais ne soyons pas passéiste, et reconnaissons qu'il serait difficile de vivre à l'année ici . Cela dit il faut

sauvegarder autant que faire se peut ce magnifique héritage, témoignage d'un monde ancien frugal, authentique

et tenace, pour en nourrir notre imagination et raviver quelques instants nos vies rongées par les

préoccupations matérialistes, la frénésie des divertissements et le souci du confort.


On se voudrait détaché de ce monde matériel et on se verrait bien contempler des nuits durant les écharpes

célestes d'étoiles chères à Giono, mais il faudrait avoir la force la force d'âme de nos ancêtres, ce qui n'est

pas mon cas, je l'avoue humblement.


À suivre....


Texte & Photos Ulysse


 

Commentaires

Belles images et commentaire éblouissant, rien que du bon et du vrai!
Merci Ulysse.

Écrit par : marc | 23/05/2009

je suis passé par cette route, Nant, St Jean .... trés belles et sinueuse, mais c'était pour le boulot, et je n'ai pas pu m'arreter pour contempler le paysage.
bon week end

Écrit par : norbert | 23/05/2009

quel calme
quel repos
que de beautés...

Écrit par : jeanne_01 | 23/05/2009

Quel bain de fraîcheur... un régal ... j'aime...

Écrit par : Maria-D | 23/05/2009

salut Ulysse tu as fait des photos de rêve la première me plait beaucoup. l'église St Étienne et son village son perché vertigineusement Hein!!! Quand a la Dourbie c'est une belle rivière ou il doit bien y avoir de belles truites l'eau y court pas mal iih! Bon W-K Ulysse Amitiés André

Écrit par : André | 23/05/2009

Un petit clin d'oeil sur mon blog... vous comprendrez vite...

Écrit par : Philippe Ibars | 23/05/2009

Rageur de chez rageur.................... Vivement la fin de la crise et la retraite, pour que je puisse remettre à mon consommateur de gasoil 4 michelins neufs et partir comme toi, ho grand pourfendeur la musette bien garnie sur les routes et sentiers.

Écrit par : jacques | 23/05/2009

Ouf, besoin d'un peu de repos... Ulysse tes photos sont si belles qu'elles m'ont invitées à la balade... alors je t'ai suivi ! Quel magicien... je me demande encore comment je me suis retrouvée sur les bords de la Dourbie puis un petit verre de rosé à la main... aurais je rêvé ?

Écrit par : Françoise | 23/05/2009

rêve et beauté au rendez-vous comme toujours,combien ne connaissent pas la richesse de notre arrière pays, tu nous ouvres cette connaissance combien précieuse.

Écrit par : ginette | 23/05/2009

Le photographe a su se situer pour réaliser cette photo et attendre patiemment peut-être que les rayons du soleil viennent éclairer la rivière, bordée d´arbres dont les jeunes feuilles permettent une meilleure vision du site.

Spectaculaire, Ulysse.

Écrit par : Chantal | 23/05/2009

Un plaisir de te suivre, un magnifique village comme je les aime, merci

bisous
françoise

Écrit par : Francoise du Var | 24/05/2009

Comme d'hab, les photos sont limpides, les textes instructifs et bourrés d'humour. Pour la suite, "ça va barder"?

Écrit par : lutinbleu | 24/05/2009

Bonjour Ulysse,
Merci pour cette belle promenade et ces belles photos.
Celles de l'école, de la porte, de la rivière et du village haut perché me touchent beaucoup.
Je te souhaite un superbe dimanche
Christine

PS J'ai beaucoup apprécié ta photo de l'école et celle de Ph. Ibars

Écrit par : Christine | 24/05/2009

Je suis souvent allée dans ce coin à pied, en voiture,... alors pourquoi je ne connais pas Cantobre ? Il va me falloir pallier cette lacune toutes affaires cessantes. Je cours vers ma carte Michelin....
Quelle qualité de photos "the right man in the right place !" Chapeau bas M.Ulysse

Écrit par : Patacol | 24/05/2009

Cher Ulysse,cher Philippe, ceci peut être vous interessera, je vous signale cet essai:
"Flamenca ou le roman français est né dans la vallée de la Dourbie, essai 1991, Yves Frémion. Ateliers du Tayrac".

Il m'a fait rêver, lors de séjours aux Laupies, j'avais la sensation d'être à la source de notre civilisation.


Flamenca, est un roman anonyme du XIIIe siècle.

Flamenca, fille du comte de Nemours, et femme d'Archambaud, comte de Bourbon-les-Bains, est enfermée sans motif par son mari jaloux, contre lequel mille chansons courent aussitôt. Elle est délivrée par Guillaume de Nevers, et recouvre, on ne sait ni pourquoi ni comment, la confiance d'Archambaud. Ce qui fait l'intérêt de ce roman, ce sont les descriptions de fêtes, qui sont nombreuses, et de précieux détails sur les moeurs du XIIIe siècle; on y trouve une liste très curieuse des romans qui étaient alors en vogue, et dont quelques-uns n'ont pas été conservés. II est écrit dans un dialecte voisin de l'ancien catalan. Il n'en existe qu'un manuscrit, qui appartient à la Bibliothèque de Carcassonne.

Tout ceci est doublement en situation, la langue d'oil qui a donné le français était à l'époque une langue de soudards qui n'écrivaient pas, la belle langue d'Oc était une langue de savants et d'artistes, voyez,chers Ulysse et Philippe comme vous avez eu raison de vous arrêter sur cette escolo.

Écrit par : michel, à franquevaux | 24/05/2009

A Michel : comme quoi une école même fermée peut être source de savoir Merci pour ces précisions

Merci à toutes et tous de me suivre inlassablement dans mes périples. Les routes et chemins de notre pays millénaire sont des livres à ciel ouvert et je n'en suis que le modeste scribe .....

Beau dimanche

Écrit par : ulysse | 24/05/2009

Bonjour Ulysse, Cantobre, joli petit village que je découvre. il est vrai pas évident à vivre, mais tellement agréable à regarder. Bon dimanche Irène

Écrit par : eneri | 24/05/2009

tu as trouvé un village "bijou" .. et l'église superbe ... ta région est très belle ... bonne soirée

Écrit par : andrée | 24/05/2009

jolies photos. bises

Écrit par : laé | 24/05/2009

Ulysse, joli périple que je connais mais pas avec ton langage, c'est avec impatience que j'attends la suite. "L'escolo" : c'est peut-être le signe d'une résistance par les habitants de ce modeste village.

Écrit par : bernard | 24/05/2009

bonjour mon cher Ulysse,

tes photos sont vraiment superbes.

passage pour te donner des nouvelles aussi : je te rassure l'eau n'était pas trop froide ... lol, non je n'y ai pas mis les pieds... je me suis contenté d'aller balader...

je te souhaite une agréable semaine,

bien amicalement

Écrit par : laurent | 25/05/2009

un régal ce début de visite !

Écrit par : colette | 25/05/2009

Bonjour Ulysse, je suis un peu hors sujet dans les commentaires à la suite de cette note mais je me suis permise de vous emprunter 1 photo parue sur ce blog et concernant Bouzigues pour agrémenter une note sur notre blog aupieddelatour.midiblogs.com. J'espère que vous ne m'en voudrez pas. J'ai pris soin d'insérer l'adresse de votre blog sur la photo à côté de votre nom et de le citer à la fin de mon article. Si cela ne vous convenait pas j'enlèverai sans problème la photo du blog.
Bien amicalement,
Patacol

Écrit par : Patacol | 25/05/2009

Comme pratiquement chaque mois j'ai effectué la mise à jour des liens de ceux qui m'ont fait l'amitié de laisser un commentaire en passant sur "Le temps des Fleurs"; donc le lien de ce site est maintenant référencé dans la page "ils sont passés par ici" si une erreur s'est glissée dans le lien merci de m'en faire part.
Marithé

Écrit par : Marithé | 25/05/2009

Cantobre ! village fantôme ? village magique entre ciel et eau, perché sur son rocher - village de rêve ? qui ne correspond pas à votre époque où rien n'est bâti sur le roc, mais sur notre bonne terre arable, celle qui donnait de bonnes récoltes, fasse que les vicissitudes de la vie ne nous fasse pas regretter cette imprévoyance !
Gaia toussote mais bonne mère nous donne encore des paysages merveilleux que tu vas chercher pour nous pour une fois oubliant les godillots(certainement pas totalement dans la balade)tu uses un peu la "gomme" de ta voiture et fais marcher la pompe à fric pour nous ramener ce beau reportage plein de sensibilité comme toujours.

Écrit par : denyse | 25/05/2009

Et à nouveau un régal de te suivre dans tes balades... Je découvre ce village qui est sublime et cette promenade à tout pour plaire ceux qui savent s'émerveiller. Rien à envier au désert des Cheiks lol.
Bisous, Syl

Écrit par : Sylviane | 26/05/2009

Que dire de plus ? Ils elles ont tout dit, mais c'est vrai quel conteur tu es et les photos
géniales comme toujours, c'est un régal de te suivre en balade, quelle qu'elle soit. MERCI
Miaouuuuuuuuuuu!!!!Je ronronne de plaisir!!

Écrit par : Mistigri | 26/05/2009

Un parcours que l'on refait toujours avec plaisir.
J'attends la remontée jusqu'à la source ...

Écrit par : jeandler | 26/05/2009

Encore une belle promenade, à la fois érudite et zestée d'humour, je découvre, avec votre aide précieuse, une région que je connais mal ( en Auvergne, j'ai découvert le charme de ces villages perchés, Salers pour ne citer que celui-ci, qui offre une vue imprenable sur la vallée de la Maronne ) .
Belle journée Ulysse

Écrit par : hélène | 27/05/2009

que dire de plus.....
celà fait x fois que je viens faire cette promenade
à demain peut être

Écrit par : colapat | 27/05/2009

tout est magnfiquement bien décrit .
les photos sont magnfiques .
on s'y croirait ....

Écrit par : vikki | 29/05/2009

Les commentaires sont fermés.