suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/01/2014

Périple en Auvergne : 1ère partie de ST Nectaire à Besse en Chandesse


Chères lectrices, chers lecteurs,

Je vous avais annoncé une pause.... je me décide enfin à la faire, ce qui veut dire que jusqu'à la fin du mois de février je vais lâchement vous repasser mes archives ! En effet l'année 2014 s'annonce rude et si je veux aller jusqu'au bout je dois ménager ma monture. Nous allons donc de nouveau faire ensemble le tour des volcans d'Auvergne (périple réalisé au printemps 2009) mais il faut reconnaître que cette région mérite que l'on y revienne. Que ceux qui n'ont jamais pris deux rations de Saint Nectaire lèvent la main! Bon il est vrai que c'est moins sûr pour le Saint Pourçain, encore que j'en ai goûté de très bons! Et puis les nouveaux lecteurs n'y trouveront sans doute rien à redire, eux qui avaient manqué ce magnifique périple. Je me ferai pardonner cet abandon de poste en vous offrant à mon retour des aventures qui j'en suis sûr vous décoifferont. Vous pourrez alors emprunter sa coiffure au Marquis des Bourdils qui vous salue et vous dit à bientôt !



DSC03160.JPG

Nous voilà donc partis, mon ami Gibus et moi, accompagnés de nos compagnes qui vont assurer la logistique de notre « expédition », pour la mission ultra secrète d'auscultation des volcans d'Auvergne que nous confiée le C.A.V.A à l'insu du gouvernement (voir ma note précédente)

Le franchissement du viaduc de Millau nous donne le sentiment de pénétrer dans un tunnel de nuages, ce qui n'augure rien de bon quant aux conditions météorologiques de notre périple. Mais vous vous doutez bien que nous avons pris avec nous les anti-rouilles qui nous permettront de faire face aux intempéries et de sauvegarder ainsi nos (assez) vieilles, mais encore efficaces, articulations .

 


DSC03179.JPG

Midi approchant et nos enzimes stomacaux s'agitant frénétiquement (ce qui rapproche les « anciens » des bébés c'est qu'ils mangent tous deux à heure fixe !) nous faisons une halte à l'Auberge de La Loue dans le village de Vodable sis au pied d'un modeste puy et dont l'origine du nom mérite d'être contée.

Au cours des siècles passés et jusqu'en 1960 les agriculteurs du village qui possédaient des moutons et ne pouvaient s'en occuper se réunissaient la veille de Noêl dans la grande salle de cette auberge, qui était alors une bergerie, pour choisir un berger chargé de la garde des moutons pour l'année à venir et fixer les termes de son contrat. Cette assemblée qui permettait de louer les services d'un berger s'appelaient la réunion de « la loue », nom que la famille qui a racheté la bergerie pour la transformer en Auberge a conservé.

Le repas qui nous est proposé pour un prix qui ferait croire à un smicard qu'il est riche ébranle un instant notre détermination à poursuivre notre périple plus avant. Mais notre honneur (et la perspective de trouver ailleurs d'autres auberges aussi réconfortantes) nous incite à mener à bien notre mission et nous nous décidons, à regret, à quitter ce lieu idylique

 

DSC03231.JPG

Nous passons notre première nuit en Auvergne sous la protection du château de Marchidial qui domine le village de Champeix. On dit que la cloche de son donjon est si sensible que le moindre treissaillement tellurique la ferait sonner. La nuit se passe sans qu'aucune sonnerie ne nous réveille, ce qui est un premier indice positif quant à l'assoupissement des volcans auvergnats, mais bon, il nous reste encore pas mal de « puys » à vérifier.

 

auvergne 001.jpg

Le lendemain matin confiant le véhicule aux bons soins de nos compagnes (bien qu'étant d'un modèle un peu ancien, nous sommes des hommes « modernes » !) à la sortie de St Nectaire nous sommes enfin, si je puis dire, à pied d'oeuvre. Nous prenons la direction du Lac Chambon en empruntant le GR 30 qui traverse de vastes forêts où les arbres se lancent à l'assault du ciel pour tenter d'apercevoir le soleil ....qui se fait rare dans cette région, dénommée, à juste titre, le château d'eau de la France.

Pendant que nous allons baguenauder et conter « fleurette » aux vaches d'Auvergne (seules rencontres hélas que l'on y fait sur les sentiers à cette saison de l'année) nos compagnes vont faire du tourisme culturel et du shopping ....fromager (il n'y a guère heureusement d'autres possibilités ! ) en attendant de nous retrouver le soir dans les chambres d'hôtes ou auberges autour d'un vin chaud. C'est un arrangement à l'amiable qui permet aux uns (c'est nous !) d'avoir des chaussettes sèches et propres pendant le parcours (préoccupation fondamenale des randonneurs et surtout de leur entourage!) et aux autres (nos compagnes) d'avoir des journées pour papoter, oups pardon, discuter et se cultiver en toute tranquillité ( c'est dur d'avoir un retraité sur le dos toute la journée, n'est ce pas mesdames ?)

 

DSC03243.JPG


DSC03285.JPG

Notre chemin prend un peu d'altitude et nous offre une vue plongeante sur le château de Murol fièrement campé depuis le XIIIème siècle sur sa butte de basalte. Le guide vert dit qu'il appartint pendant un temps à la famille d'Estaing avant de devenir un repaire de brigands pendant la révolution. Mais parlant de chatelains et de brigands n'étaient-ils pas, somme toute, généralement de la même engeance ?

DSC03271.JPG

Soudain sous nos yeux éblouis (enfin, n'exagérons rien vu l'état du ciel fort gris) se révèle le lac Chambon que domine l'impressionnante falaise dite de la Dent du marais, vestige d'un ancien volcan:le Tartaret.


DSC03275.JPG


L'endroit où la falaise surplombe le lac est dénommé « le Saut de la Pucelle». En effet, selon la légende, une pucelle qu'un seigneur du lieu poursuivait de ses ardeurs (comme je vous le disais, un brigand, de fait !) se jeta de cet endroit pour y échapper et se retrouva au bord du lac saine et sauve, secourue par Marie qu'elle avait implorée (elle est moins sollicitée aujourd'hui dans ce genre de circonstances !). Revenue au village elle se vanta de son aventure mais les villageois incrédules lui demandèrent de recommencer pour vérifier ses dires. Ce qu'elle fit, mais cette fois ci elle s'écrasa car Marie lui refusa son aide pour la punir de sa vanité. Pas vraiment tendre la Marie à vrai dire ! je parle bien entendu de celle qui serait prétendument dans un coin du ciel, pas de celles, forts sympathiques, qui me lisent.

 

DSC03297.JPG


Aucune châtelaine entreprenante n'étant à nos trousses (hélas!) Gibus et moi suivons tranquillement le GR 30 pour gagner les rives du lac Chambon. Ce lac peu profond (12m) est du à l'éruption du volcan du Tartaret qui bloqua les eaux de la Couze.

Habituellement la vue d'un plan d'eau nous incite à jouer les tritons mais la présence de névés ornant les sommets environnants et qui, à n'en pas douter, s'épanchent dans le lac nous en dissuade.

Nous constatons au passage qu'aucun remous ne trouble les eaux ténébreuses du lac, signe également favorable d'une absence d'activité tellurique... ». So far, so good » comme disent nos meilleurs ennemis les anglais, mais longue est encore la liste des volcans à ausculter...

DSC03308.JPG

Nous plongeons sous le couvert de la forêt de Courbanges, digne des plus belles forêts équatoriales. Tous ces gens qui battent les estrades médiatiques et politiques devraient plus souvent randonner en forêt pour remettre leur égo à leur juste dimension et se rendre compte qu'ils ne sont que des fourmis qui babillent.


DSC03304.JPG

Cette modeste fleur de géranium sauvage offre plus de beauté et d'harmonie au monde que le strass et les paillettes des miroirs aux alouettes que sont devenus les plateaux de télé. Pour le vagabond que je suis la contemplation de ces fleurs est une récompense bien plus belle que les rosettes de la légion d'honneur qui ornent le revers des jaquettes reversibles des "people",  couronnes mortuaires de leur dignité.


DSC03315.JPG


Nous émergeons sur le plateau du Breuil balayé par le vent: j'aime avoir à lutter contre les éléments, ils me donnent de la densité et me confortent dans la réalité de mon existence moi qui parfois ai l'impression d'être rêvé...Ne vous êtes vous jamais posé la question de savoir si vous n'étiez pas le rêve de quelqu'un ?

 

DSC03323.JPG


Au delà du plateau couvert de fleurs s'élève la silhouette sombre des contreforts du massif du Sancy que nous aborderons dans deux jours. Quel magnifique mariage d'un monde où règne l'abondance et  l'exubérance avec un univers pétri d'austérité. Mais ce mariage nous dit aussi que la vie est fragile et a besoin de conditions propices pour s'épanouir. Puissions nous en être tous convaincus avent que l'ensemble de la terre ne devienne comme ces cîmes inhospitalières.

 

DSC03326.JPG


Des vaches inquiètes nous regardent passer. Elles craignent pour leur survie depuis qu'elles sont devenues les bouc émissaires du réchauffement climatique, leur rôts (et non plus leurs pets comme l'a montré une « remarquable » avancée scientifique) étant riches en gaz à effet de serre. J'accepterai que l'on fasse le proçès des vaches le jour où le dernier 4X4 aura quitté les trottoirs de Neuilly, de Saint Cloud ou de Versailles....et à mon avis ce n'est pas demain la veille !

 

DSC03334.JPG

Les pluies abondantes du printemps ont grossi le moindre cours d'eau et notre souplesse ainsi que notre sens de l'équilibre sont mis à rude épreuve pour les franchir au niveau de gués dotés de pierres instables qui semblent animées du désir de nous jetter à l'eau ! Nous sommes ici au pays des bovidés et les bipèdes que nus sommes perdent sur ces terrains boueux beaucoup de leur superbe et de leur fierté !

DSC03347.JPG


Le ballet des nuages que traversent des raies de lumière laiteuse transforme le paysage en un immense tableau de Constable ou de Ruysdael , le premier, peintre néerlandais et, le second, anglais, qui s'y connaissaient en matière de ciels nuageux. Dieu est ,à leur image, un poète et un artiste et  stupides sont ceux qui en font un greffier de nos soit disants péchés, voire, pire, un justicier.

DSC03339.JPG

Mais l'orage gronde et se rapproche; nous pressons le pas entre une haie d'honneur de piquets de chataigners qui n'ont sans doute jamais vu des randonneurs marcher aussi vite. Nous apercevons soudain nos compagnes qui ont eu la sympathique mais malencontreuse idée de venir à notre rencontre, car nous sommes pris de vitesse par l'orage qui s'abat (le mot n'est pas trop fort !) sur nous.

 

DSC03348.JPG


L'eau, cette perverse, s'insinue dans la moindre faille de notre carapace jusqu'au plus intime de notre intimité et coule de notre cape directement sur nos chaussettes qui deviennent des éponges et nos chaussures des flaques. Heureusement l'hotel qui nous accueille à Besse en Chandesse au terme de notre étape dispose de radiateurs et de vin chaud ! Il faut dire que nous ne sommes que le 8 juin et c'est encore l'hiver en Auvergne !

A suivre.....

Texte & Photos Ulysse (sauf 4ème Marie B.)

Commentaires

Une région que j'affectionne tout particulièrement... si belle et haute en couleurs... vos photos savent parfaitement la mettre en lumière... j'aime beaucoup les dernières et tout particulièrement l'avant dernière...

Écrit par : Maria-D | 22/06/2009

Je dois partir ,loin de ma Provence,en Auvergne dans quelques jours, c'est certain je vais relire plus attentivement ton article!
je pars chercher la fraicheur et la tranquillitié, c'est sûr je trouverai l'une et l'autre..
Tes photos sont splendides, çà donne vraiment envie de partir dans cette région.
Vive la france profonde!
Amitiés, à bientôt...

Écrit par : jullia | 22/06/2009

Jolie région en effet, et avec un tel talent de conteur, j'en redemande, heureusement ce n'est que la première étape !
Pour ce qui est de l'eau...c'est la Vie, mais foi de Mistigris je préfère le soleil,
pourtant je reviendrai suivre votre périple, BRAVO; MIAOUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!!

Écrit par : mistigris | 22/06/2009

Envolé mon commencement d'article..Je disais donc que notre chère Auvergne, est bien plus agréable à visiter quand il fait beau que lorsqu'il pleut..Comme toutes les régions d'ailleurs, midi compris
Je cherchais sur google les races de vaches qui sont élevées pour le St Nectaire, et je suis tombée sur votre article...
.Je viens aussi de mettre un article sur l'Auvergne et le St Nectaire...On peut en acheter dans les fermes..J'ai d'ailleurs mis sur mon blog l'adresse de la ferme où nous en avons acheté pour la Pentecôte...Mais, attention, les paysans ne vendent pas de fromages le dimanche..Eux savent encore respecter le jour du seigneur, contrairement aux grandes surfaces alimentaires et zonardes...quoique, une vache a besoin d'être traite tous les jours, matin et soir..

Avez-vous fait le tour du lac Chambon sur la fameuse passerelle en bois ? Superbe réalisation qui nous permet d'être au milieu des marécages et au plus près de l'eau...
Bon, si je me rappelle comment je suis venue ici, j'essaierai de revenir voir si vous dites du bien de l'Auvergne et de ses habitants....
Vos photos, même sous la grisaille sont belles...

Écrit par : juliette03 | 22/06/2009

Hello Mistigris merci de me suivre mais prépare ton KW si tu ne veux pas avoir le poil mouillé !

Écrit par : ulysse | 22/06/2009

Faut pas exagérer..L'hiver, le 8 juin ? Pour la Pentecôte, il faisait très chaud...Vous dîtes que vos compagnes n'avaient pas grand chose à faire..Elles auraient dû pousser jusqu'à Vichy, une des + jolies villes de France...Vichy est la ville du shopping et les magasins sont ouverts 7/7 jours...
Et oui, je fais de la pub pour ma jolie ville qu'on décrie un peu trop à mon goût, mais dont les touristes sont agréablement surpris quand ils la visitent pour la 1ere fois...et ont envie d'y revenir...Le Mont d'Or et la Bourboule sont de jolies petites villes, pas aussi animées que Vichy, mais bien belles quand même pour qui a besoin de repos..Manque un bel hôtel 4 étoiles ou un bon 3 étoiles dans le coin..S'il y avait un bon hôtel silencieux, où l'on entend pas ses voisins ronfler et p....., sûr que j'irai y dormir plus souvent au lieu de rentrer dormir à la maison...Vichy est à 1 heure et 1/2 d'autoroute..110km exactement...

Vous allez vous dire : "mais, qu'est-ce-qu'elle vient faire là celle-là" à nous parler de Vichy quand, nous, ce sont les grands espaces que nous préférons découvrir ?...L'Auvergne, c'est un tout : de grands espaces, le repos, le thermalisme....Mais, pas aussi "morte" et ringarde qu'on le dit..Nous, les péquenots savons vivre aussi...

Écrit par : juliette03 | 22/06/2009

oh là là Juliette on est chatouilleuse sur sa belle Auvergne qui est une magnifique région .....mais où quand il pleut, il pleut ! mais celà ne dérange guère le randonneur aguerri que je suis et quand le ciel y est gris on voit le soleil dans le coeur de ses habitants. Celà dit j'ai aussi vu le soleil dans le ciel, les photos de mes prochaines notes en apporteront la preuve.... Soleil ou pas j'ai tellement aimé votre "pays" que j'y retournerai l'année prochaine...

Écrit par : ulysse | 22/06/2009

Un autre article/photos Ulysse Classique. Classique dans le sens QUALITATIF non pas ANCIEN! :)
Quel plaisir de se ballader en votre compagnie. Vive la France Profonde, c'est bien vrai, surtout vue de cette façon.
Ulysse prouve à chaque article/billet qu'il faut un oeil sensible et un coeur frémissant pour l'apprivoiser cette beauté. Cela me rappelle le Koan Zen: Un arbre qui tombe dans la forét, émet-il un son quand il n'y personne pour l'entendre?
Nous attendons, comme toujours, la prochaine étape...

Écrit par : jean-claude | 22/06/2009

Une belle randonnée dans de beaux paysages, c'est bien d'avoir les compagnes pour vous aider dans vos pérégrinations.Un beau talent de conteur

Bonne continuation

Écrit par : Marithé | 22/06/2009

une belle et agréable balade qui voila. bises

Écrit par : laé | 22/06/2009

Bon, c'est bien vert pour des paysages ulyssiens ... C'est clair, tu as changé de région !!! Je pense en effet que les orages auvergnats ne doivent pas être tendre avec le randonneur ... Merci pour cette immense bouffée d'oxygène qui me donne envie une fois de plus de quitter le travail insignifiant que je fais pour partir voir du paysage ... Je vais bien finir par faire le pas ! Bonne soirée Ulysse !

Écrit par : Bandolera | 22/06/2009

le lac Chambon, un lieu magique où ma mère jeune fille, avait été un été pour travailler dans une famille bourgeoise en vacances ... nous y sommes passés en 90 peut être avec notre petite mousmée de deux ans .... le château de Murol, très beau ... et c'est vrai que c'est encore l'hiver - j'aime les couleurs des photos et ton texte. bonne soirée

Écrit par : andrée | 22/06/2009

On reconnait bien là la marque de fabrique ! Par tous les temps on est partant pour de nouvelles aventures !!...

Écrit par : Rémy | 22/06/2009

magnifique ballade magnifique région merci ...
tilk

Écrit par : tilk | 22/06/2009

j'ai plein de bon souvenirs de cette région où je suis allé souvent, en vacances ou chez des amis.
bonne soirée

Écrit par : norbert | 22/06/2009

Bonsoir Remy pense à prendre ta cape suisse pour la prochaine étape....

Écrit par : ulysse | 22/06/2009

Salut Ulysse je viens prendre un grand bol d'air chez toi et puis te souhaiter une agréable journée Amitiés André

Écrit par : André | 23/06/2009

belle randonnée dans un magnifique paysage, je connais un peu cette région superbe, et servi avec un magnifique texte

Merci

Françoise

Écrit par : Francoise du Var | 23/06/2009

bonjour mon ami Ulysse,

de bien belles photos,

je faisais des cures thermales à la Bourboule, j'aime beaucoup cette région,

il me tarde de lire la suite...

bonne journée et bonne suite à ta semaine,

bien amicalement

Écrit par : laurent | 23/06/2009

J'ai bien noté ; les anti-rouilles...
Mais dis-moi... Ne seraient-ce pas ces breuvages blancs, rosés, ou rouges accompagnant les gastronomies diverses, du pique-nique à l'auberge étoilée, généralement partagés et savourés dans des verres (parfois des biberons, si si), chargés d'anti-oxydants ?

Écrit par : Gene | 23/06/2009

Gène on parle bien des mêmes breuvages dont certains hygiénistes charlatanesques voudraient nous priver !

Écrit par : ulysse | 23/06/2009

Mais où que vous vous rendiez, vous traversez des endroits magnifiques ! non, c'est vous qui savez les accueillir, les recevoir, les regarder, puis les montrer ! je vous le disais, vous êtes un magicien ! rêvé ? peut-être, dans ce sens-là, alors... Ulysse au pays des Merveilles...
Très très beau début de voyage ! quelle poésie se dégage de vos photos, et quelle malice de certains de vos commentaires... je pense à la "couronne mortuaire de la dignité" par exemple ;o)) vous faites fort, Ulysse ! ça donne envie de se commencer une collection qu'on pourrait baptiser ?... "poil à gratter ?"

J'attends la suite, car les facéties de la vie m'ont un jour parachutée par là-bas, du côté d'Issoire, chez "un châtelain et sa châtelaine qui vivaient au château", puisqu'au village on ne les nommait que comme ça, eux et leur habitat, sans qu'ils en aient l'essence ni même l'esprit, mais la respectueuse déférence a parfois la vie dure chez les gens de la terre...

A bientôt de vous lire encore, Ulysse, et bonne promenade aux marcheurs et aux automobilistes magasineuses papoteuses ! Si vous suspendez vos chaussettes à la fenêtre, pensez à en prendre une photo !
Amitié
@+, michelle

Écrit par : michellem | 23/06/2009

Bonjour Michellem je suis ravi de vous ravir, mais étant un ravisseur indulgent je me contenterai pour rançon de vos chaleureux commentaires . Quant à prendre mes chaussettes en photo je n'ose car j'aurais l'air de faire la mendicité vu qu'elles sont pleines de trous...et une pétition risquerait de circuler sur midiblogs Merci de votre fidélité Amicalement

Écrit par : ulysse | 23/06/2009

Quelle balade !!!, n'y aurait-il pas au fond du Lac de Chambon un lointain cousin du monstre du Loch Ness?

Écrit par : AKELA | 23/06/2009

Akela je n'ai pas vu la moindre écaille de monstre....mais celà ne veut pas dire qu'il n'y en a point !

Écrit par : ulysse | 23/06/2009

L'attente en valait la peine!
Je retrouve sur tes photos et dans ton récit, le bonheur que j'ai ressenti la toute première fois où j'ai découvert l'Auvergne, c'est vraiment magnifique là-bas et chaque fois que j'y retourne, même émerveillement
Un beau partage avec toi ce jour et je confirme, pour en faire l'exprérience depuis peu de temps : OUI, je te cite " c'est dur d'avoir un retraité sur le dos toute la journée"

Écrit par : colette | 23/06/2009

A Colette mes sincères condoléances .....et merci d'avoir suivi mes pas !

Écrit par : ulysse | 23/06/2009

Qu'il est beau le Pays Auvergnat vu par les yeux d'Ulysse!
Il faut dire que c'est la région de mes ancêtres maternels...
J'en profite pour confirmer à Julliette03 que VICHY est une ville très sympa aux parcs magnifiques.
Allez Ulysse...si les chaussettes sont sèches reprend vite ton périple,nous sommes tous impatients de nous délecter de la suite.

Écrit par : Niddoche | 23/06/2009

Bonjour Niddoche je ne connais pas (encore) Vichy) mi si la ville est aussi belle que ses pastilles sont bonnes elle doit effectivement valoir le détour....à jeudi soir pour la suite...

Écrit par : ulysse | 24/06/2009

Il est vrai que cette belle région ne laisse personne indifférent, y flotte un certain quelque chose qui vous invite à revenir.

Écrit par : chantal | 24/06/2009

J'avoue qu'à la lecture de ce billet, j'ai eu envie de vous accompagner mais en réfléchissant bien, je me dis que par un jour de pluie lol, j'aurai soudain préféré accompagner vos dames dans un shooping fromager.
En tous cas, une belle balade à faire... en Eté lol.
Bises, Syl

Écrit par : Sylviane | 24/06/2009

Eh bien je me régale de te lire Ulysse, merci pour mes papates qui se mouillent parfois,
mais chez moi en Picardie (c'est loin), il pleuvait beaucoup aussi, alors dans le Midi
j'aime bien un peu de pluie, çà me rapelle mon pays!! Mais je suis trés bien ici et je suis
toujours admirative de tes reportages, photos et textes, alors continues de nous enchanter
et je dis : MIAOUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : mistigris | 24/06/2009

j'admire les mollets...pour sur il vaut mieux que je fasse ce périple devant mon écran,
en sirotant mon café ; et je ne m'en prive pas !!
J'ai même les sensations.....dans ma tête.
J'aimerai bien voir aussi ces dames (en toute sympathie)
vous ne les cachez pas ??

Écrit par : Colapat | 25/06/2009

A Mistigris : on est d'accord la pluie est quelquefois bienvenue, j'aime son chant quand je suis à l'abri...

A Colapat : patience ....vous verrez les dames.....!

Écrit par : ulysse | 25/06/2009

Bonjour Ulysse,
Merci pour cette belle découverte et pour ton récit que j'apprécie chaque fois.
Beau week-end
Christine

Écrit par : Christine | 27/06/2009

Coucou,

J'ai pris un peu de retard, bien involontaire de ma part, pour suivre les nouvelles péripéties de votre petite équipe....mais notre copine commune, j'ai nommé M.C.B m'a rappelée à l'ordre !!! Que te dire, tout est dit !!! fabuleux... Bisous à vous deux.

Écrit par : chris macaronade | 05/07/2009

votre reportage m interresse beaucoup car nous avons prévu cet été de randonner dans cette region , à partir de besse en chamdesse et rejoindre le liorant dans le cantal ,
alors si vous avez de bons tuyaux comme les ransports jusqu a besse de clermont ou des bonnes adresses .........
merci

Écrit par : foise | 19/01/2010

Bonjour Foise bienvenue sur mon blog et merci de l'intérêt que vous y portez. Pour préparez un périple en Auvergne je vous conseille d'acheter le guide du Routard et les topo guides de la région . Pour les transports je suis personnellement venu en voiture du sud de Montpellier et quant aux bonnes adresses elles peuvent varier d'une année à l'autre et je préfère que vous consultiez un guide actualisé. Pensez aussi à Internet sur lequel vous trouverez de nombreuses infos

Je vous souhaite un beau périple

Écrit par : ulysse | 20/01/2010

Ciel, comme j'étais encore jeune à cette époque !
pas une ride à mes mollets !!!

Écrit par : GIBUS | 11/01/2014

Bonjour Ulysse

mais ce n'est pas lâche du tout d'autant plus que je ne te suis pas depuis tes débuts, donc je me régale :) et te dis merci pour les photos superbesssssssssss

je te souhaite de très bonnes randonnées waouw les volcans

a bient ôt
bises

Écrit par : nays | 11/01/2014

C'est toujours un grand plaisir de lire et visionner vos escalades, merci pour ce beau partage! Bisous tout doux et bon samedi!

Écrit par : Maria-lina | 11/01/2014

Voici encore une belle balade. Je n'ai jamais traversé cette région, avec le camping-car, sans que la flotte ou le froid soit de la partie. Bref un pays de loups
Belle journée ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 11/01/2014

les photos sont toujours plaisantes à regarder (plaisir de se remémorer une visite bien ancienne où ma fille était portée par mon mari ...)
l'Auvergne est un paradis ...
bonne pause

Écrit par : durgalola | 11/01/2014

J'avais déjà hâte de votre retour d'Auvergne, aussi je suis contente de lire cet article des temps jadis ! juin 2009, mois d'ouverture de mon propre blog ! que c'est loin. Depuis mon blog a évolué, moi aussi, hum ! mais pas l'Auvergne avec ces paysages magnifiques.
C'est tout un art que de réussir des photos par ciel gris et même sous l'orage et les trombes d'eau. Merci pour votre courage et pour cet article.
A bientôt pour la suite de cette passionnante aventure.
Amitié d'Anniclick

Écrit par : Anniclick | 11/01/2014

Déjà 4 ans que je découvrais ton blog à travers cet article. Nous avons vieilli comme dit Gibus, mais, l'Auvergne, elle, n'a pas changé, au contraire, elle embellit de jour en jour, même que cette année nous allons savoir si elle fait partie du patrimoine mondial de l'Unesco. Même sous la pluie, tes photos sont belles.
Je t'adresse mes remerciements Ulysse au nom de l'Auvergne. Et oui, nos édiles ne se rendent pas compte combien nous-autres sommes des ambassadeurs de nos régions, nous sommes obligés de nous congratuler mutuellement, je lève donc mon verre Ulysse à ta santé et à ton équipe de choc.

Écrit par : juliette | 14/01/2014

La preuve que les plus belles photos ne se font pas par beau temps. Bravo!

Écrit par : Béal Arlette | 27/01/2014

Les commentaires sont fermés.