Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog


01/12/2014

Crapahut vers le Montahut (1053m)

Chères lectrices, chers lecteurs, 

les intempéries ne m'ayant pas permis d'aller arpenter mes chères montagnes, je remets une note tirée de mes archives en vous invitant à vous rendre, si vous recherchez de l'inédit, sur mon blog

PIQUESEL

où j'ai posté la deuxième partie de ma visite "décoiffante" à Paris ....

 

DSC08141.JPG

Crapahut ! voilà un mot comme je les aime : plein de « mâche » comme un vin tannique, tonitruant, rocailleux.  Sans le connaître, on en devine le sens : marcher en terrain difficile ! Le « cra » est là qui rappelle le bruit de nos (hélas !) déjà vieilles articulations, le « pas » s’impose puisque l’on marche et le « hut » sonne comme cette interjection lancée aux chevaux (de retour pour ce qui me concerne ! ) pour les faire avancer .

Quand on dit que l’on va crapahuter on ne va pas flâner ni baguenauder . Ces mots en « n » évoquent la nonchalance, l’allure d’un sénateur (mot qui commence au demeurant comme « sénile » et finit comme « profiteur »).

Mon ami Gibus et moi avions donc décidé de jour là d’aller crapahuter vers le Montahut  en partant de Mons la Trivalle et en passant par le Bardou, les Bourdils, le mont Gros  et la chapelle de St Martin du Froid soit environ 25km et 1300m de dénivelé cumulé.

A Mons la Trivalle, un chat que les premiers rayons du soleil vient de réveiller, nous regarde passer d’un air intrigué, les gens du cru n’ayant pas l’habitude de monter les rues pentues du village en caracolant, même quand il y a  la promesse d’un pastis au bout !

 

DSC08143.JPG

De toute façon vu la sécheresse qui affecte le midi et dont témoigne le défunt torrent du Bardou qui alimente en temps normal le lac d’Airette, il va bientôt falloir faire une croix sur les glaçons et boire son pastis pur !

Espérons aussi que la raison (mais ne nous a-t-elle pas depuis longtemps quittés ?) nous conduira à bannir la culture du maïs et l’arrosage des pelouses et des ronds points dans nos régions, arrosage qui profite d’ailleurs généralement au bitume des chaussées environnantes, quand l’eau ne s’évapore pas avant de toucher le sol !

 

DSC08148.JPG

Nous suivons un moment le fil séculaire d’antiques chemins de pierres qui font mon admiration. Les derniers survivants des chataîgneraies, dont les hommes autrefois tiraient nourriture et bois de charpente ou de marine, les abritent de leur ombre. Mais ces chataîgneraies sont aujourd’hui abandonnées et seront peu à peu remplacées, pour des raisons de rentabilité, par des pins tueurs de biodiversité. Notre logique comptable qui ignore la richesse du vivant et méprise l’humain envahit et détruit peu à peu le monde naturel.

 

DSC08153.JPG

Nous parcourons les flancs du Mont Gros aujourd’hui envahis par les genets et les bruyères qui prolifèrent depuis la disparition des troupeaux de moutons qui abondaient autrefois en ces lieux. Ne subsiste qu’une brebis égarée qui, dressée sur ses pattes arrières, cherche désespérément des yeux son berger. En ces temps complexes et menaçants  les hommes déboussolés ne cherchent ils pas aussi des bergers qui leur promettent la sécurité. Prenons garde à ne pas choisir un jour , comme l’ont maintes fois fait nos ancêtres,  des loups déguisés en bergers.

 

DSC08155.JPG

Parvenus au col de Landres, nous  contemplons le corps tourmenté de notre  Terre Mère  couvert d’une ombre bleutée qui gomme toute présence humaine.  C’est à la fois apaisant et exaltant de pouvoir contempler un monde en apparence vierge et sauvage. Cela réveille en nous un émerveillement venu du fonds des ages quand l’homme  en migrant découvrait peu à peu la planète et explorait des mondes inconnus. 

Nous avons besoin de conserver de vastes zones sauvages et naturelles pour pouvoir nourrir notre imaginaire, et satisfaire notre goût du mystère. Nous avons besoin de savoir qu’une partie du monde est encore libre et échappe à notre contrôle, que les ours , les loups, les mouflons, les éléphants, les tigres ont des espaces où ils peuvent évoluer en toute liberté. Car cette image de liberté qu’ils nous donnent est un antidote contre la tentation d’un monde insidieusement totalitaire centre-commercialisé, anti-dépresseuré, vidéo-surveillé, face-booké, dechavanisés, assurancetous-risquisé où nous évoluerons comme des  zombies lobotomisés.

 

DSC08160.JPG

Un vieillard au visage buriné par la pluie, le gel, le soleil et le vent nous salue au passage, heureux de voir des humains en ces lieux isolés. Il nous  raconte qu’il a été berger  de Chavardès, un hameau en ruine situé plus avant sur le chemin et qu’à sa mort moyennant la livraison à Saint Pierre de 50kg de Pélardons et de 50litres de Faugères il a obtenu de pouvoir passer son éternité là où il a vécu, mais en étant condamné à l’immobilité, afin de ne pas aller troubler les vivants.

«  Certes  l’immobilité me pèse un peu » nous avoue-t-il « mais je suis en plein air et le paysage ici est tellement beau, alors qu’au paradis ça sent l’encens et la naphtaline car ils gardent les portes toujours fermées à cause des courants d’air et des resquilleurs ».

 

DSC08161.JPG

Poursuivant notre route, nous longeons les contreforts du Montahut dont les cotes saillantes émergent d’une toison d’arbres qui commencent lentement à se parer de zébrures oranges sous les premières morsures des nuits fraîches de l’automne.

 

DSC08163.JPG

Nous voilà au hameau en ruine de Chavardès où vécut notre berger rencontré un instant plus tôt. Le four à pain ouvre sa gueule noire qui n’a plus vu de feu depuis bien des lunes.  Ils n’ont pas de visage ces hommes et ces femmes qui ont vécu, aimé, travaillé, souffert, mais aussi  fait la fête, chanté et ri en ces lieux. Mais les traces de leur passage sur terre sont palpables intimement mêlées à ces ruines alors que nos vies nomades qui vagabondent de cube de béton en cube de béton ne laisseront aucun signe de notre passage.

 

DSC08166.JPG

De fait, notre société hyper moderne et nomade est fascinée par les   ruines antiques qui sont comme un fil auquel elle s’accroche pour ne pas sombrer dans le vide.

 

DSC08174.JPG

Ayant franchi le col de Montahut, nous apercevons le roc d’Ourliades (1020m) qui semble nous mettre au défi de le grimper. Mais n’ayant pas 50Kg de Pélardons ni 50 litres de Faugères à livrer à Saint Pierre nous préférons nous abstenir ( j’ai horreur de l’odeur d’encens et je laisse toujours mes fenêtres ouvertes)

 

 

DSC08175.JPG

Nous franchissons le col d’Ourliades gardé par une sorcière perchée sur son rocher qui nous laisse passer à condition de lui citer cinq vins portant le nom de saints, ce qui n’est pour nous qu’une simple formalité. 

 

DSC08176.JPG

Mais qu’en aurait-il été pour vous chères lectrices ou lecteurs ? J’attends vos réponses dans les commentaires.

 

DSC08178.JPG

Et soudain, le sommet du Montahut se révèle à nos yeux, occupé, oh sublime surprise  par un couple de jeunes mouflons et leur petit ! Constatant que nous ne sommes pas armés de fusils, ces phallus de substitution qu’arborent les nemrods pour se consoler du deuil  de leur virilité, les mouflons se laissent un instant admirer.

 

DSC08182.JPG

Puis lentement ils se retirent pour nous laisser la place, la femelle traînant derrière à l’insu de son mari et restant perchée sur un rocher pour nous contempler, sans doute admirative de la belle taille de nos mollets .

 

DSC08183.JPG

Nous en sommes émoustillés. Il faut dire que nous n’avons plus l’habitude que des regards « féminins » admiratifs se posent sur nous !

 

DSC08187.JPG

La belle mouflonne partie, nous accédons au sommet, ajoutant le Montahut à notre collection de pics, de piochs, de monts, de rocs qui ont vu la semelle de nos godillots.

 

DSC08194.JPG

Ayant entendu certaines de mes lectrices émettre des murmures dubitatifs à la lecture du passage relatif à la beauté de nos mollets, je vous livre en exclusivité une vue de ceux de mon ami Gibus en plein action et qui je pense vous convaincront. Certes les miens sont un peu moins musclés, mais j’ai l’excuse de ne pas être marathonien.

 

DSC08197.JPG

D’ailleurs, au détour d’une piste qui traverse les Bourdils nous avons la surprise d’apercevoir de nouveau notre mouflonne qui, encore sous le charme, nous a suivis. Mais son époux jaloux la rappelle à l’ordre et elle nous quitte à regret. J’espère chères lectrices que vos maris ne font pas de même quand vous passez trop de temps à lire mon blog.

 

DSC08207.JPG

Nous passons près de la chapelle de St martin du Froid qui domine le vallon de la Bayssière  et plongeons à pieds joints dans le vallon

 

DSC08203.JPG

Il suffit alors de se laisser entraîner par la pente en se méfiant des cailloux du chemin qui en ont un peu marre de se faire marcher dessus et roulent traîtreusement sous vos pas . Mais  qui peut leur en vouloir ! Je suppose que quand on vous marche sur un pied, vous ne tendez pas l’autre ! 

 

DSC08206.JPG

 

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma derrière chanson MEDIADEAD et les autres si affinité 

 

Cliquez : ICI

 

 

Texte & Photos Ulysse (toute utilisation ou  reproduction des éléments de ce blog est soumise à mon accord préalable) 

 

09:25 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (54) | Tags : montahut, caroux, mouflon, ours

Commentaires

Merci pour cette aventure que j'aime. La photo de ce chat a la fenêtre est superbe il faut être un chat pour cela hein!!!! passe un bon dimanche Amitiés André

Écrit par : André | 17/10/2009

St Saturnin, St Emilion, St Marcelin ( ah, non, c'est un fromage !), St Estephe, St Nicolas (de Bourgueuil... pas l'autre...), Et St Gigondas... ( Oui...)...

Écrit par : Lecabour | 17/10/2009

Je suis toujours émerveiller par l'œil de l'artiste, merci et bravo!
Ces ballades dans le caroux, nous les avons faites et refaites, mais sans cet œil du maitre!
A bientôt, je l'espère.

Écrit par : marc | 17/10/2009

Quand la météo le permet. J'ai la nostalgie du short...

Écrit par : lutinbleu | 17/10/2009

fantastique !
et, quelles rencontres !

Impossible pour moi de faire de telles randonnées, alors les partager avec vous, qu'elle joie.
J'imprime ces images dans ma tête, elles me motiveront dans mes petits parcours.

Je ne fantasme pas du tout sur les mollets (ni sur rien d'autre) mais de voir les votres on ne se trompe pas ce n'est pas la "gonflette" qui les a façonné mais la marche tout terrain, le grand air..
à moins que ce ne soit le St. Emi..

Écrit par : Colapat | 17/10/2009

Allons-y, pour le fun...
D'abord, le local de l'étape: Saint-Chinian, évidemment...
Et puisque cet article est rempli d'une saine passion, citons le Saint-Amour!
Un "petit" blanc? ... allons-y pour le Saint-Véran!
Et puisque la France regorge de petits et grands crus, terminons avec Saint-Pourcain et Saint-Emilion!
Découvrant aujourd'hui votre blog, c'est avec un grand plaisir que j'ai dévoré ce premier article! D'abord parce que vous "crapahutez" dans des lieux qui me sont chers et que j'ai plaisir à retrouver ici en photo (de qualité!), et puis parce que votre style, mariant humour, passion et émotion, tout cela dans un français qu'on aimerait trouver plus souvent dans les blogs, m'a fait passer un très agréable moment.
Il m'a semblé reconnaître des paysages des gorges d'Héric dans l'article précédent?
Vous me verrez certainement bientôt suivre à nouveau vos pas vers votre Eldorad'Oc!
Alors, à bientôt sans doute!
Maëlle.

Écrit par : Maëlle | 17/10/2009

J'avoue que j'aurai bien du mal à te suivre dans ces montées vertigineuses...
Alors c'est toujours un réel plaisir de te suivre d'ici lol et de pouvoir admirer en plus du paysage, ces mouflons tout aussi curieux que vous.
Bises et bon week end,
Syl

Écrit par : Sylviane | 17/10/2009

Bonjour aux "anciens" et bienvenue à Maêlle sur mon blog Je vois que Lecabour, Marc et Maëlle connaissent bien leurs saints et j'espère qu'ils les vénèrent ! Bravo pour ces bonnes réponses et bon dimanche à tous

Écrit par : ulysse | 17/10/2009

Petite précision pour Maêlle : la balade de l'article précédent se déroule effectivement en partie dans les gorges d'Héric : je constate que vous connaissiez bien le secteur ! peut être nous y croiserons nous un jour !

Écrit par : ulysse | 17/10/2009

Ah que j'aime... quand on commence à décortiquer les sons d'un mot, faire couler sur le sol les cailloux de gaves qui se cachaient dans ses syllabes... Encore une bien belle ballade!

Écrit par : Viviane | 18/10/2009

bonjour mon cher ami Ulysse,

merci pour la balade!

oui, bien sûr en local j'avais pensé à St Chinian, sourire

bon dimanche à toute la famille,

@+

Écrit par : laurent | 18/10/2009

La mouflonne, c'était moi mais chuuuuut, ne le dis pas à Gibus ;-) Bon, pour me faire pardonner ... Saint-Amour pour le nom, Saint-Romain (je te le conseille), Saint-Estèphe, Saint-Joseph, Saint-Emilion (ceux-là, je suis sûre que tu les connais) ... Je peux m'arrêter là où tu doubles la mise ;-)))
Merci pour ces superbes photos. J'ai un petit faible pour la vue du col des Landres.
Et puis tu sais, ces photos de mouflons sont bien plus méritées que mon cerf élaphe venu d'un parc où ils sont en semi-liberté dans un espace immense de prairies, de forêt et d'étangs et visiblement heureux de vivre, mais j'avoue qu'il y a une grosse part de magie en moins ... Il y a moins de suspense.
Bonne fin de week-end Ulysse !

Écrit par : Bandolera | 18/10/2009

Bonjour, c'était MOI le CHAT !!Je voulais être sur ton blog en photo!!! Trêve de plaisanterie
mais il est superbe, d'accord avec toi pour les commentaires toujours si bons,les mouflons
quel plaisir de les voir car souvent ils filent bien rapidement. J'aime bien la sorcière
aussi, pour les vins, non je n'ai pas copié, j'avais fait ma liste avant de lire les coms des
visiteurs : alors : St-Saturnin, St Emilion, St-Estèphe,St-Antonin à Cabrerolles(je te le recommande) c'est un FAUGERES, et un ste-Croix du Mont: voilà, certains tu connais mais selon
les années et millésimes...hummmmmmmm, Miaouuuuuuuuuu!!!!!!!!!!!
PS: Ah le four à pain génial !

Écrit par : mistigris | 18/10/2009

je viens de terminer en cette fin de dimanche la balade que tu nous offres chaque semaaine, je respire à pleins poumons, j'admire les photos et je bois...ta prose
merci Ulysse.

Écrit par : ginette | 18/10/2009

un coup de Saint Amour pour le chat
un coup de Pic Saint Loup pour le berger
un coup de Nuits Saint Georges pour la sorcière
un coup de Saint Chinian pour la mouflonne
et un coup de Saint Véran(ben)pour les mollets de Saint Gibus et de Saint Ulysse
autant de coups que ne boira pas Nicolas :-DDD

Écrit par : Patacol | 18/10/2009

Ah que vous me faites plaisir chères lectrices et lecteurs , je constate que vous connaissez par coeur les Saints qui comptent vraiment : ceux qui savent nous rafraîchir le gosier réchauffer le coeur !

Bonne soirée à tous !

Écrit par : ulysse | 18/10/2009

en tout cas c'est TF1 qui doit se faire du souci pour son audimat, car au lieu de regarder le film du dimanche soir, je lis tes superbes articles. Pour les vins en Saint, Saint-Pourçain - Saint Emilion - sinon je cale ....
bonne soirée

Écrit par : andrée | 18/10/2009

Splendide relation: un bonheur que de vous suivre!
S'un si bon pas, de si belle humeur, dans des paysages de rêve qui me rappellent mes chères Cévennes, délaissées malheureusement cette année...

Écrit par : jeandler | 18/10/2009

Hihi, je me marre en lisant les noms de tous ces saints. Vous êtes obsédés de la bouteille. je vous en donne un de plus, un du coin , cherchez le. Saint Martin de Crozes.
Parce que j'aime autant lire le blog que els commentaires qui suivent.
Merci.

Ah oui , pas mal non plus les mollets.

J'aime moins les remarques-coups de griffe à connotation anticléricale ou anti ... politiques (de tous bords d'ailleurs), je trouve que ces sujets doivent rester de notre sphère privé et que c'est démago en diable. Restreignez un peu ce penchant envahissant qui gâche le plaisir que j'ai à vous lire. Merci encore.

Écrit par : mariele | 19/10/2009

Ah je vais rajouter "mon grain de sel"...miaouuuuuu!!!!!!!!!!!!!!!!!
J'adore les commentaires des blogueurs autant que ceux d'Ulysse et chacun est je crois
libre de d'écrire ce qu'il pense, si Ulysse le permet; et chacun est libre de lire ou pas et de penser ce qu'il veux, je trouve ce blog génial, continues Ulysse je partage tes idées et
comme toi j'aime déguster un bon vin et l'apprécier encore plus avec des amis.
Bonne semaine à tous ! MIAOUUUUUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 19/10/2009

Tourjours aussi facinants et bouleversants vos reportages. J'adore !

Écrit par : planet-taka-yaka | 19/10/2009

Dépaysant, féérique, merci pour cette rando. ta poésie et ton regard sur la nature me donne l'impression d'y être;
bravo et encore....
David.

Ps on sommes allé au ravin des arcs en aout mais pas d'eau et nous n'avons pas trouvé l'arc.

Écrit par : David | 19/10/2009

en effet vos mollets, Messieurs les crapahuteurs, ne sont pas du tout mollassons
et que de poésie dans tes photos et ta façon de vivre ls choses

Écrit par : colette | 20/10/2009

A lire vos commentaires qui me réjouissent je vois que la marche a de l'avenir ...et qu'un jour prochain peut être on fera les 24 heures du Mans à pied avec ravitaillement en rillettes et coteaux du vendômois dont le plus noble représentant est Patrice Coilin

A Jeandler : j'adore aussi les cévennes et je vais souvent traîner mes guêtres dans le secteur du Saint Guiral, du lac de Nizes et des Trescoulades...j'en ferai prochaînement une note

A Mariele : bienvenue sur mon blog et merci pour votre chaleureux commentaire....mais il faudra me prendre comme je ne suis car je ne suis pas près de rentrer mes griffes...Je sais que c'est parfois facile mais celà fait du bien car j'ai horreur que l'on me prenne pour une andouille or les hommes politiques aidés par les médias ont tendance à nous prendre pour des crétins. Quant à l'anticléricalisme je dirais plutôt que je suis contre le travers d'institutions qui confondent pouvoir et spiritualité. je n'ai par contre rien contre les prêtres , imams ou rabins qui respectent l'intelligence de leurs ouailles. j'en ai d'ailleurs rencontré d'admirables. Et comme le dit Mistigris, que je salure au passage, on n'est pas tenu de partager mes points de vue, j'ai moi même des amis qui ne partagent pas mes idées.

Merci à Geneviève et David de leur passage : je suis étonné David que tu n'es trouvé ni d'eau ni d'arche , elle est pourtant imposante ! Mais il est vrai que le chemin pour y aller n'est pas évident car il y a dans le secteur de multiples pistes qui vont dans tous les sens

A Colette : merci pour ton indulgence toi dont les mots sont autant de portes et de fenêtres ouvertes sur l'imaginaire. Il est vrai que la poésie classique est une affaire de pieds !

Bonne semaine à tous

Écrit par : ulysse | 20/10/2009

Je me répète, mais encore une fois: bravo, pour ces photos magnifiques, qui mettent en valeur les beautés de mon pays d'en face!

Pour ta réponse à mon commentaire sur l'article précédent: Tout à fait d'accord avec toi, concernant les prédateurs naturels, qu'il faudrait réintroduire (cela sera aussi utile contre les sangliers...), mais malheureusement, je partage tes craintes concernant la discipline et la jalousie des chasseurs - et peut-être même des promeneurs épeurés...

Écrit par : Iris | 20/10/2009

Hello je me suis absentée, un certain ,temps,mais j'ai le plaisir de te retrouver ,je vois que tu es en pleine ..forme...quant aux 24 h du mans .....je t'attends "rillettes et coteaux du vendomois "de chez Collin ...et petie TROO ....Ceci dit ,continue tes ballades,tes crapahutages,ces belles photos qui me donnes envies de bouger.bises
a bientôt

Écrit par : france | 20/10/2009

Je croyais avoir répondu mais je ne vois pas de com..Je suis déjà venue lire cet article et puis j'ai du me dire que j'allais repasser mettre un petit mot..et relire plus calmement..
La moufflonne (ça se dit ?) a l'air fort surprise de voir des hommes à pattes, sans fusil..La preuve, elle ne se sauve pas à toutes pattes...

A propos de vin, quelqu'un a-t-il cité le Saint Joseph ? un des vins que nous achetons souvent pour notre consommation journalière..Moins cher que le Saint Emilion, que le saint Pape (diminutif du châteauneuf du pape que j'adore)...

A propos de François, j'ai entendu ce matin à la radio sa réaction contre le président..Il a dit que le président avait gagné et avait réussi à l'accrocher à un crochet de boucher...Qui veut aller le décrocher ? Ah, ces hommes politiques, ils nous en font voir !...Comment le peuple ne peut-il se révolter ! Nous sommes tous comme des mouflons bêlant à qui mieux-mieux, mais nous nous laissons tous emmener à l'abattoir sans réagir..Bientôt avec leurs taxes, nous n'aurons que la peau sur les os, même pas un pull en Mérino ou en laine des Pyrénées (bien + cher) à nous mettre sur le dos...La prochaine fois que tu vas en montagne Ulysse, pense à me ramener de la laine ou même le mouton entier....Nous râlons mais nos bêlements ne sont que le vague murmure de l'eau d'un torrent en été..
Au fait, un mouflon, ça bêle ?

Écrit par : juliette03 | 21/10/2009

A France : heureux que tu sois de retour , effectivement j'avais oublié le petit TROO qui est indispensable !

A Juliette : le saint Joseph a été cité ma chère Juliette et j'avoue que c'est l'un de mes préférés ! Quant à la colère de François je trouve que c'est un grand acteur de théatre qui pourrait jouer tartuffe comme son compère Nico d'ailleurs...Le système politique est tel en France qu'on récolte ceux qui ont l'égo le plus démesuré et le sens collectif le moins affirmé au contraire de nos voisins allemands. Quant à te ramener un mouton je vais essayer mais je ne te promets rien car ça court vite ces petites bêtes là !

Écrit par : ulysse | 21/10/2009

Saint Amour, Saint Joseph, saint Estèphe, saint véran, et pour le sourire Saint Turon capitale du cuir. J'aime le coté rude de ces montagnes. ah mais je vois que le saint Joseph a été cité !! j'ajoute le saint Firmin qui est un domaine de chez nous.

Écrit par : AKELA | 21/10/2009

toujours autant de merveilles et de douceur.....la poésie de la nature et de celui qui la découvre! le rêve par images!!! Encore

Écrit par : Toy | 21/10/2009

Mais bon sang c'est bien sûr, il ne faut pas oublier le St Firmin Merci Akela !

Merci Toy de la visite et du commentaire....je vous rassure, après une petit détour par d'autres régions je reviendrai à ces chères montagnes du Languedoc

Écrit par : ulysse | 21/10/2009

Bonsoir Ulysse,
Bien jolie rando que je connais bien, les photos sont superbes et ne manquent pas d'imaginations. Au fait ! Savez-vous comment s’appelait la dernière bergère qui a remplie de vie le hameau de Chavardès, non !.......... Marie Calas.

Écrit par : bernard | 22/10/2009

Bonjour Bernard : bienvenue sur mon blog merci pour cette étonnante information concernant une Maria Calas qui a vécu à Chavardès peut être chantait elle aussi en parcourant la montagne ?

Écrit par : ulysse | 23/10/2009

la belle nature. j'aime bien les montagnes. c'est vraiment magique!

Écrit par : Romanian * calling card international | 29/11/2009

A Romanian : bienvenue sur mon blog et merci pour le commentaire

Écrit par : ulysse | 29/11/2009

Un petit retour en arrière pour titiller nos méninges "ça peut pas faire de mal" comme le dit mon petit cousin chaque samedi sur France Inter LOL
Toujours du bonheur de voir tes photos et te lire.
Une mention particulière pour les mollets de Gibus, je les avais oubliés... que du muscle !

Écrit par : Françoise | 01/12/2014

Bonjour Ulysse,
Beaucoup de vérités à méditer dans ton texte...
A mon avis le chat a dû se dire "ils sont fous ces randonneurs de crapahuter ainsi alors que c'est si bon se dorer au soleil du matin :-P
Bonne semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 01/12/2014

La sorcière m'aurait sûrement laissé passer :- St Emilion - St Estèphe - St Nicolas de Bourgueil - Nuit St Georges - St Julien ..
Encore une belle aventure dans tes montagnes
si je ne devais retenir qu'une seule chose , ce serait : Phallus de subsitution .. ça m'a bien fait marrer !

Écrit par : Framboise à Pornic | 01/12/2014

Pffffff, les mollets ! oh la mouflonnette, sont à nous Ulysse et Gibus, oh là ! hi hi ...
J'ai une nouvelle fois adoré te lire, que d'humour mais ce que tu dis interroge aussi. Pourquoi je ne suis pas moi aussi en pleine nature, seule, dans un paysage sublime, loin de tout, juste en compagnie de mouflons qui m'admirent ? ... oui, bon, laisse-moi rêver et puis je n'ai pas d'homme à mes côtés qui risque de tomber raide de jalousie, à moi les mouflons.
Merci, c'était un grand plaisir de lire cet article.
Gros bisous Ulysse et Gibus
Annick

Écrit par : AnnickAmiens | 01/12/2014

Ulysse, un petit mot explicatif concernant le monument commémoratif aux Grecs à Liège:
Le monument interallié de Cointe est dédié à l'ensemble des troupes alliées de la première guerre mondiale. Et les Grecs ont combattu du côté des alliés, notamment contre les Turcs qui s'étaient alliés avec les Allemands et las Autrichiens.
La ville de Liège a été choisie pour ce monument par un comité d'anciens combattants étant donné que c'est la première ville qui a été attaquée durant ce conflit.

Écrit par : Frans | 01/12/2014

Une randonnée qui m'a fait passer,sous ta plume et une fois de plus, un excellent moment de détente :)

Écrit par : chris H | 01/12/2014

Magnifique billet et photos comme d'habitude, Ulysse. Que c'est beau là où vous crapahutez en pleine nature avec les mouflons. C'est superbe.
Je connais le Saint-Amour et le Saint-Joseph :-)
Belle soirée avec mes amitiés.

Écrit par : Denise | 01/12/2014

Même si tes lecteuses sont en extase de, ou plutôt derrière les mollets de Gibus, je les avertis que ce doit être inbouffable :-)
Bon Mardi Ulysse

Écrit par : H-IL | 02/12/2014

Belle balade poétique.

Écrit par : Loqman | 02/12/2014

FRANCOISE demain j'y retourne pour te ramener des nouvelles fraiches du Caroux

FRANS oui le chat a du se dire ça et ses maîtres aussi derrière la fenêtre !!!

FRAMBOISE bravo pour ta culture viticole et je constate que les chasseurs sont aussi tes amis

ANNICK dommage que tu habites aussi loin sinon je t'aurais emmener faire un tour sur le Caroux et merci pour la promotion que tu fais de mes blogs !!!

FRANS merci pour ces précisions , le momument est original et beau

CHRIS je suis heureux que ma plume te dépayse

DENISE tu as bon goût en matière viticole ! l Demain je retourne à le rencontre mes chers mouflons s'ils veulent bien se faire voir !!!

HIL toujours le mot pour rire ! j'aime bien !

LOQMAN et demain je recommence....du bonheur en perspective !!

BELLE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : Ulysse | 02/12/2014

Depuis 2009, mes goûts n'ont pas changé, je bois toujours du St Joseph.
Je vois que la montagne vous manque. La pluie ayant enfin cessé dans le sud, vous allez pouvoir re-crapahuter et nous ramener de belles photos.
Bonne balade.

Écrit par : juliette | 02/12/2014

Ulysse, malheureusement demain mercredi mes obligations sont loin du Caroux. Je te rassure à midi là où je serai je boirai un bon verre de vin à ta santé, même deux. Peut être pour une prochaine fois, il faudrait le projeter à l'avance.
Bonne rando et embrasse notre chère maîtresse Caroux de ma part.

Écrit par : bernard | 02/12/2014

JUJU oui je vais demain sur le Caroux traquer les mouflonnes....

BERNARd dommage mais je l'ai décidé au dernier moment en fonction de la météo , je boirai aussi là haut à ta santé ! et on essaiera de mettre une réunion au point un de ces jours !

Écrit par : Ulysse | 02/12/2014

Le premier nom qui me vient à l'esprit c'est
St Estèphe ( il m'en reste quelques bouteilles)
Puis
St Emilion
St Julien
St Georges
Sainte Croix du Mont ( bof! je chipote là ,mais je me l'aime bien ) :) :)

Belle balade où j'ai pu admirer cette belle nature et... les mollets de Gibus! :) :) :)
Merci Ulysse

Écrit par : Martine | 03/12/2014

c'est vrai que Paris est une belle ville mais la nature est bien plus superbe !! bises

Écrit par : durgalola | 03/12/2014

MARTINE bravo pour ta culture viticole et moi aussi j'admets les sainte....

ANDREE faute de grive on mange des merles !!

Écrit par : Ulysse | 03/12/2014

comme toujours un billet empreint de sagesse et parfois aussi(souvent) d'humour.
De si beaux paysages que j'aimerais contempler sobre comme une mouflonne du cru tant je laisse les vins aux saints!
Mais chauvine comme je suis, je veux bien citer Saint-Emilion et Saint Estèphe!
Eh eh!

Écrit par : Maïté/Aliénor | 05/12/2014

Maïté ceux que tu cites sont parmi les meilleurs ! Bon dimanche

Écrit par : Ulysse | 07/12/2014

Écrire un commentaire