suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/01/2010

Douce est la vie le long du canal du Midi (fin)

 

DSC08550.JPG

Revigorés par notre pause gastronomique, nous flânons quelques instants le long du Canal qui traverse Castelnaudary. Le soleil enfin revenu illumine les façades colorées des habitations bordant ses rives, conférant au lieu un air vénitien.

 

DSC08565.JPG

Puis c’est le retour vers Bram . Les platanes semblent se livrer à un concours de beauté, comparant leurs reflets dans les eaux quasiment immobiles du canal. Ils sont, au demeurant,  forts marris de ne susciter aucun intérêt  de la part de la belle qui passe, plus préoccupée de maîtriser son guidon que de contempler le paysage !

 

 

DSC08572.JPG

Il y a deux appareils qui permettent aux hommes de se croire plus intelligents que les femmes : le vélo avec changement de vitesses et l’appareil photo à réglage manuel ! Car effectivement il semble y avoir une incapacité chromosomique féminine à comprendre et maîtriser les subtilités du braquet et du diaphragme. Pour le reste c’est sûr, nous sommes constamment en infériorité, exception faite bien évidemment de la lecture des cartes routières ! Mais hélas avec l’invention du GPS nous avons perdu cet avantage !

 

 

DSC08577.JPG

Malgré la vision idyllique que l’on peut avoir, en lisant ce reportage, d’une balade en vélo le long du canal du Midi, je dois honnêtement mettre en garde celles et ceux qui ne sont pas des pratiquants de la bicyclette.

Car cet engin se transforme très vite en instrument de torture pour votre fondement. Vous pouvez acheter la Rolls Royce des selles, et la recouvrir d’un matelas de gelée, rien n’y fait ! Au bout de 20 km vous commencez à avoir l’impression que l’on vous empale !

Il s’agit là de l’inévitable effet de la loi de la gravité dû au fait que vous avez entre 50 et 80 kilogrammes de muscles et d’os (pour certains ce n’est pas que du muscle !)  qui reposent sur quelques centimètres carrés !

 

 

DSC08597.JPG

Deux solutions s’offrent alors à vous : Soit supporter stoïquement le supplice en se disant qu’avec le temps votre postérieur deviendra insensible, ce qui nécessite d’adopter un régime avec selle et de s’y tenir ! De toute façon, au prix où sera bientôt le pétrole, on risque de tous y venir !

L’autre solution est  de vous mettre en « danseuse » à l’exemple des grimpeurs du Tour de France, mais la technique n’est pas de tout repos et il faut aimer danser !

 

DSC08602.JPG

Vous avez aussi bien sûr la possibilité à tout moment de vous arrêter et de contempler le paysage environnant le canal.  Mais ce n’est que reculer pour mieux sauter, car les kilomètres restant à parcourir n’en rétrécissent pas pour autant.

 

DSC08607.JPG

Cela dit la sérénité et la beauté des lieux compensent largement cet inconvénient. Et puis si jamais vous craquez, il vous est toujours possible de faire du bateau stop !

 

 

DSC08621.JPG

A chaque écluse, vous avez amplement le temps de faire connaissance et de choisir un bateau correspond à votre standing et des membres d’équipage à votre goût.  Le seul problème, et il n’est pas mince, est que ceux-ci soient d’accord pour vous inviter à bord, le bateau, comme vous le savez sans doute, étant le plus redoutable test que puisse subir une amitié.

 

 

DSC08624.JPG

Pour notre part, nous avons préféré rester sur nos vélos mais il est vrai que nous avons le fondement un peu endurci par une pratique régulière ...dudit vélo !

 

DSC08635.JPG

Le canal est ourlé de ponts, véritables bagues de pierre qui permettent de le traverser à pied sec .  Au total 328 ouvrages d’arts ont été construits : ponts, déversoirs, canelets, épanchoirs, aqueducs qui ont permis d'assurer au travers des âges son bon fonctionnement et cela, par tous les temps.

 

 

DSC08634.JPG

Ainsi se termine notre périple le long de ce canal, pari fou, pari gagné d’un homme de relier deux mers, trait d’union d’eau entre les villes et les hommes où il fait bon aujourd’hui flâner…

Y-t-il des hommes aujourd'hui prêts à engager leur réputation, leurs biens et leur vie pour servir l'intérêt général, personnellement je n'en connais point. Ils oeuvrent anonymement dans les ONG ou ailleurs et ne fréquentent pas les palais de la République.

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

merci Ulysse ! belles photos, moi qui suis toulousaine ;) même si ne connais pas le canal du midi à vélo ! je me rattrape sur le cas saoulé t'en fais pas !

au plaisir !

Servanne

Écrit par : Servanne | 09/01/2010

Que voilà encore une bien belle promenade cher Ulysse ! calme et paisible et douce à l'oeil et au coeur.
Ici je voyage depuis deux jours au pays du silence, la neige enveloppe tout ! silence joyeusement troublé par les oiseaux qui invitent leurs amis au festin que je leur ai servi au bord de ma terrasse, ils semblent bien gais, après ces heures de famine ! ce sont mes petits compagnons du moment, car tout le hameau et les alentours semblent figés.
Merci pour cette évasion douce et mordorée le long de ce cher canal !
Bonne journée Ulysse, amitié
@+ michelle

Écrit par : michelle | 09/01/2010

Voilà une bien jolie randonnée, et toujours ces si jolies photos, calme et tranquille ce
canal, magnifique ! Alors la prochaine c'est où ??? (je donne ma langue au chat!!!miaouuuuuuuuuuu)

Écrit par : mistigris | 09/01/2010

En ce samedi où j'aurais dû solder à donf, mais, qu'à cause de la neige, nous dormirons peut-être à la fin du mois sous un pont de l'Allier, faute de clients, ton joli canal me rappelle que j'ai lu il y a 3 jours, une bien jolie histoire, qui pourrait être un conte de Noel...
Je vous la livre, puisque tout le monde va rester bien au chaud chez soi à regarder tomber la neige au lieu de venir en aide à de pauvres commerçants au bord de la faillite..Mais, vous avez vu, notre président a dit que nous garderions notre toit si nous faisions faillite....Un bien brave homme ce président qui voit loin.....

Au péril de leur vie, malgré le froid et le fort courant, Serge M et Maxime B ont sauté dans les eaux du canal du Nivernais pour ramener un enfant de 2 ans tombé à l'eau..Cet enfant était tombé dans l'eau en donnant à manger aux canards, enfant qui était sous la garde de sa grand-mère...- hou, hou, les grands-parents, m'étonne pas que ma fille ne nous fait pas confiance - Les parents fous de joie, ne savent comment les remercier..Si ce sont des SDF, qu'ils les hébergent, ça en ferait 2 de moins à crever de froid dehors...


Une autre histoire d'O.....lu hier dans la Montagne...

Une jeune femme, voulant se suicider, s'est jetée à l'eau...N'écoutant que leur courage, 2 policiers municipaux ont sauté dans l'eau...L'un d'eux, pris de paralysie, eau à 3°, commençait à couler....Deux policiers de la BAC, alertés, se sont jetés aussi à l'eau..Pendant que l'un attrapait le policier municipal en train de couler, l'autre aidait l'autre policier à sortir la jeune femme de l'eau...Tout ce beau monde se remet de ses émotions à l'hôpital...

Qui a dit que les policiers n'étaient que des vilains qui ne mettaient que des PV ou des coups de matraque !...Merci messieurs..Tout cela se passait sous l'oeil de passants qui regardaient mais dont aucun n'avait sauté dans l'eau pour essayer de sauver cette femme...

La 3e histoire, je ne vous la raconte pas, car, elle finit mal..Lu aussi cette semaine dans la Montagne, une femme qui tombe avec sa voiture dans le canal du Nivernais...Un jogger et un cycliste ont sauté, mais n'ont pû ouvrir la portière de la voiture....Toutes les histoires d'eau ne finissent pas bien...

Merci Ulysse pour la balade..Il est vrai que lorsqu'on n'a pas fait de vélo depuis longtemps, ouille, ouille, ouille, que ça fait mal à notre arrière-train..Pourtant, le mien est rembourré....4 km, ce n'est pourtant pas la mer à boire....Plus on fait de vélo, plus notre derrière s'endurcit...Comme quoi, l'effort ne nuit pas...Alors, à vos vélos, m'ssieurs-dames pour raffermir vos muscles fessiers...

Écrit par : juju | 09/01/2010

De très belles images d'une grand oeuvre
aujourd'hui pour le plaisir des vacanciers

Écrit par : jeandler | 09/01/2010

Magnifique … l’eau… les platanes… les chemins de halage … les écluses… la tranquillité du paysage et le ciel se mirant dans les yeux de l’onde… oui, magnifique monsieur Ulysse... merci pour cette douce vie

Écrit par : Maria-D | 09/01/2010

Ainsi la marche nous rappelle sans cesse notre finitude: corps lourd de besoins frustres, cloué au sol définitif. Marcher ce n'est pas s'élever, ce n'est pas tromper la pesanteur, ce n'est pas s'illusionner, par la vitesse ou l'élévation, sur sa condition mortelle, mais plutôt l'effectuer par cette exposition à la solidité du sol, à la fragilité du corps, à ce mouvement lent d'enfoncement. Marcher, c'est exactement se résigner à être ce corps qui marche, incliné. Mais l'étonnant est que cette résignation lente, cette immense lassitude nous donnent la joie d'être. De n'être que cela certes, mais absolument accordé. Notre corps de plomb à chaque pas retombe sur la terre, comme pour y reprendre racine. La marche est une invitation à mourir debout.


Frédéric Gros
"Marcher, une philosophie"
Juillet 2009
ed carnetsnord

Écrit par : michel, à franquevaux. | 09/01/2010

C'est beau, c'est doux, c'est langoureux et architecturé
cela donne des envies de lenteur exquise, de vent qui brise doucement sur les joues
de fleurs tendues vers les baisers
tes verts sont fabuleux et je gage que comme en peinture ce n'est pas si simple que cela à réussir...

Écrit par : Viviane | 09/01/2010

Punaise ! ces photos font vraiment réver... je vais me décider à les faire en péniche ces foutus canaux, c'est trop génial !

Écrit par : lacalmette | 09/01/2010

Au fait, pour le velo, tu peux aussi essayer le régime sans selle... mais bon !

Écrit par : lacalmette | 09/01/2010

Merci Ulysse, grâce à toi je viens de faire une super balade sans faire souffrir mon
fondement !
J'ai un cuisant souvenir de mai 68 où le seul moyen de locomotion à Paris était le vélo !!!! on n'imagine pas à quel point Paris n'est pas une ville plate.... et combien une selle en cuir est dure !

Écrit par : Françoise | 09/01/2010

Merci Ulysse pour cette balade tout en douceur, assise confortablement devant l'ordi.
ça me change de toute cette neige qui n'est pas faite pour moi, ni le vélo d'ailleurs !
Mais j'ai quand même UNE qualité : je sais très bien lire les cartes routières et je n'ai pas besoin de la greluche à la voix mielleuse de chez GPS pour trouver mon chemin ;-DDDDD
Bon week end Pyrénéen et ramenez-nous de belles photos, qu'on puisse continuer à cocooner "courageusement" ;-)

Écrit par : Patacol | 09/01/2010

vos photos sont si belles !!
quelle invitation ...

Écrit par : martine | 09/01/2010

Magnifiques paysages, toujours, que tu nous offres. Merci, Ulysse.
Je préfère de loin le voyage en péniche plutôt qu'à vélo ;) et j'ai même le sens de l'orientation sans besoin de GPS !
Gros bisous

Écrit par : siratus | 09/01/2010

superbe balade que tu nous a offert.
effectivement, il a fallut la volonté d'un homme,son argent et sa vie pour réaliser ce chef d'oeuvre !!! et au xv eme siecle, ce qui augmente encore la difficulté.
en ce qui concerne les selles de vélo et les douleurs, prenons exemple sur ce qui se fait dans un quartier du Cap d'Agde, le quartier naturiste pour ne pas le cité,supprimons les selles !!!

Écrit par : norbert | 09/01/2010

Troublante, mystique la dernière photo, j´aime.

A bientôt

Écrit par : chantalina | 09/01/2010

Douce très douce cette balade Ulysse !
Blanc mon Périgord et il neige encore....
Bonne soirée et merci de tes passages sur ma planète, vraiment grand plaisir à te lire !

Écrit par : josie | 09/01/2010

A pied ou à vélo, j'aime me promener le long du canal. C'est si agréable.
Lire ton compte-rendu en plein hiver, c'est du soleil dans la maison.
Merci aussi pour ces belles photos.
Un beau dimanche.
Christine

Écrit par : Christine | 10/01/2010

Contraste savoureux entre vos images et le paysage à nos fenêtres !
Elle s'est faite attendre la belle, mais depuis hier elle nous régale...
" Douce est la vie."

Écrit par : Mikèt | 10/01/2010

Hello les ami(e)s qui avaient fait un détour par ce blog, je viens faire quelques mots de conversation avec vous :

- A Servanne : je suppose que ta préférence va au cassoulet de ...Toulouse !

- A Michelle : ce doit être beau les Cévennes sous la neige, il faudra qu'un jour je vois ça !

- A Mistigris :pour la prochaine balade, on fer un voyage dans le temps !

- A Juliette : si tu dois un jour coucher sous un pont j'en connais des confortables et je passerai te voir pour que nous prenions ensemble un coup de rouge/saucisson

A Viviane : oui c'est beau, c'est doux , c'est langoureux...tout est dit !

A

- A Pierre (Jeandler) : on peut effectivement penser que Pierre Paul Riquet n'imaginait pas que son oeuvre serait une grande destination touristique !

- A Maria : le canal du midi a effectivement une vertu apaisante....certains "grands"de ce monde en tireraient profit !

-A Michel: nous avons les mêmes passions...j'ai aussi acheté l'ouvrage de Frédéric Gros (pas Michel) Marcher une philosophie mais ne l'ai pas encore lu...

-A Jack (la calmette) : je ne l'ai pas fait en péniche mais prévois un bon stock de bouquins, de saucissons et de vin d'OC

- A Françoise : on a fait des progrès depuis en matière de selle mais malgré ça ....ça fait mal !

- A Patacol: je note que tu sais lire les cartes routières, une qualité qui peut sauver un couple ! J'ai du annuler mon périple en raison des conditions de circulation

- A Martine : et le canal est ouvert 7 jours sur 7 et 24H sur 24 !

- A Siratus : je ne te vois pas en péniche sur le canal tu serais frustrée de ne pouvoir faire de plongeon !

- A Norbert : il y avait dans l'histoire de France des hommes exceptionnels mais ça fait un bout de temps qu'il y a pénurie !

- A Chantal : oui parfois on est tenté d'aller explorer les eaux mystérieuses du canal !

-A Josie : nous avons tous besoin de douceur compte tenu des intempéries !

-A Christine: heureux d'apporter le soleil dans ta maison .As tu pensé à mettre de la crème solaire ?

-A Mikèt : le bonheur est dans le contraste ! Quel ennui serait un éternel été !

Belle soirée à toutes et tous et merci de votre passage

Écrit par : ulysse | 10/01/2010

Comme toujours, l'image qui envoûte, le texte qui nourrit. Bien joué l'ami!

Écrit par : jean-claude | 10/01/2010

Un autre livre à lire : "Marcher, méditer" de Michel Jourdan et Jacques Lavigne. Magnifique ce canal qu'il faut tout de même préserver, il faut savoir que ce tourisme fluvial n'arrange pas les berges.

Écrit par : Bernard | 10/01/2010

je ne sais pas quel réglage manuel, tu as fait, mais les couleurs sont superbes et différents d'autres paysages. Pour le manuel, je commence à m'y mettre, comme quoi !!!! mais du chemin à faire .. le vélo, je te laisse et garde mes deux pieds pour randonner. bonne soirée

Écrit par : andrée | 10/01/2010

bonjour mon ami Ulysse,

je connais bien le canal, j'y allais marcher à une période entre l'usine de la Cameron et VLB, bonne marche rapide (7km aller retour) et par tous les temps. Il est superbe, quelle que soit la saison.
merci pour la balade, à bicyclette (comme la chanson)

bonne semaine à toi, couvre toi bien ...

bien amcicalement

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 11/01/2010

ulysse

tu as cette douceur sans doute
à tes yeux
qui te permettent de voir
et de partager
merci

Écrit par : jeanne | 11/01/2010

Merci infiniment Jeanne, j'aime effectivement partager et être avec des amis ...et les blogs sont une merveilleuse occasion de s'enrichir du regard et des émotions d'autres personnes que la vie ne nous a pas donné l'occasion de rencontrer

Écrit par : ulysse | 11/01/2010

je fais un petit tour pour vous saluer et vous remercier de votre passage :

- A Jean Claude : en matière d'images tu nous émerveilles aussi

- A Bernard : merci pour cette référence de livre que je note Je te recommande en échange le petit traité sur l' immensité du monde de Sylvain Tesson, grand marcheur (Ed des Equateurs)

- A Andrée : j'ai un appareil qui possède un grand capteur et une optique remarquable (carl zeiss) avec une très grande luminosité. Parfois je surexpose légèrement mes photos.

A Laurent : on ne se lasse pas de marcher le long du canal , les couleurs changent selon le temps et les saisons

Écrit par : ulysse | 11/01/2010

et moi, alors j'ai pas droit à un petit mot, j'ai dû me perdre quelque part dans le récit.JE BOUDE NA

Écrit par : ginette | 11/01/2010

Mais ma chère Ginette je t'ai répondu sur la première partie du périple sur laquelle tu m'avais mis un commentaire .....

Écrit par : ulysse | 11/01/2010

Rien à rajouter à tout ceci, il n'y a plus qu'une seule chose à faire, voir et sentir ce lieu d'une façon ou d'une autre et je compte bien m'y rendre un jour.

Écrit par : monique | 11/01/2010

C'est une excellente idée Monique et je vous conseille pour vous guider de vous munir de l' ouvrage :Le canal du Midi à pied à vélo de jean Yves Grégoire chez Rando Editions

Écrit par : ulysse | 12/01/2010

Belle Promenade au fil de l'eau, au pays du bon vin et du bon goût.
Pour cette année 2010 nous en voulons encore et encore.

Écrit par : AKELA | 13/01/2010

Une envie, comme ça, c'est de mettre l'accent sur l'amour du travail bien fait qui anime Ulysse de la préparation de la course jusqu'à la mise en ligne de sa note.
Son vécu sur le terrain n'appartient qu'à lui mais on peux imaginer ensuite, le choix des photos, le traitement de l'image, et les mots retenus et le sens du texte et l'ambiance à donner, et les commentaires et les réponses comme si chacun était unique...
Des heures généreuses pour son plaisir et le nôtre.
Cela peut paraitre ringard d'en être admiratif mais je persiste et signe.

Écrit par : Mikèt | 13/01/2010

si douce en effet !
et si GPS signifiait :

Glaner pour son
Plaisir
Ses chemins les plus libres

Écrit par : colette | 13/01/2010

Le plaisir de tenir mon blog tient beaucoup au plaisir de vous lire mes fidèles lectrices te lecteurs et de m'entretenir avec vous :

A Akela : et moi en 2010 j'irai me divertir avec les contes du Clan du Loup

- A Mikèt : je rougis sous le compliment mais il est vrai que je prends un grand bonheur à tenir ce blog comme un artisan. Il prolonge le bonheur de mes balades en me permettant de leur associer un thème et une ambiance et de les partager

- A Colette : merci pour ce délicieux acrostiche en vers libres ..

Belle journée à tous et rendez vous demain pour un périple au pays du froid !

Écrit par : ulysse | 13/01/2010

mon ordi étant à nouveau opérationnel ;
je tourne le dos à la télé
(je la laisse allumée pour me faire croire que je ne suis pas seule)
et je flâne sous le charme de ces récits...
merci Ulysse....

Écrit par : ColàPat | 13/01/2010

Bonjour,
Mais comment sais-tu que nous, les filles, on est pas bonne en dérailleur de vélo, carte routière et réglage d'appareil ?
C'est génétique ?
Et en plus cest vrai, dans mon cas!!!
Bonne journée.

Écrit par : bénis soient ect...b | 14/01/2010

Les commentaires sont fermés.