suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/02/2010

Que la neige était douce sur l'Espinousse(fin)

 

DSC00944.JPG

Ayant une nouvelle fois refait le monde, à vrai dire sans beaucoup d’illusion, nous prenons la direction du Mont Tahut en empruntant une piste forestière qui s’enfonce dans la pénombre des vastes pinèdes qui couvrent l’Espinousse..

Des grumes gisent sur le bord de la piste recouvertes d’un linceul de neige, nostalgiques, sans doute, des nuages que leurs cimes caressaient au passage et du vent avec lequel dansaient leurs branches.


 

DSC00959.JPG

La neige symbole de pureté et d’innocence est aussi pleine de traîtrise. Elle guide infailliblement les prédateurs vers leurs proies dont les cheminements s’y inscrivent comme dans un livre.


 

DSC00977.JPG

Mais quel bonheur de l’entendre crisser sous ses pas en se disant qu’on marche sur de l’eau. Alléluia ! Les miracles existent ! Mais bien que nous ayons des yeux, nous ne les voyons pas !


 

DSC00989.JPG

Nous abordons les flancs du mont Tahut d’où l’on domine le roc d’Ourliades, la beauté du site justifiant pleinement …notre odyssée ! ( n’ayez pas honte d’avoir souri !)

 

 


DSC00996.JPG

Avec de tels paysages, la marche devient une drogue mais qui ne présente aucun risque d'overdose !


 

DSC01002.JPG

C’est un lieu sauvage où vit le loup blanc de l’Espinousse, que l’on aperçoit soudain en train de grignoter une pierre, faute d’avoir pu se saisir d’une autre proie. Les chasseurs ont du passer par là !


 

DSC01010.JPG

Nous descendons alors vers les ruines de la jasse de Grassiot, ancienne bergerie, où un vieil arrosoir manchot fait le guet, espérant sans doute que quelqu’un, un jour, séduit par la beauté des lieux leur rendra vie .


 

DSC01016.JPG

La jasse est idéalement située près d’un torrent que l’hiver a orné de dentelles et de broderies de glace. L’eau sans laquelle il n’y aurait pas de vie, ici encore est source de miracles ! Alleliua !


 

DSC01028.JPG
Passant devant les ruines du hameau de Chavardès, je me surprends à fredonner la chanson « il pleut dans ma maison » de ce roqueur des sixeutises : Daniel Gérard . Allez on chante un couplet ensemble ! Qui chante faux ? Ben , heu,  mille excuses, je crois que c’est moi !

 

DSC01034.JPG
Le joyau de ce hameau est sans conteste l’ancien four banal qui n’est plus chauffé, aujourd’hui, que par les rayons du soleil. En fermant les yeux et en faisant silence, on peut entendre le brouhaha des conversations de celles et ceux qui , au cours des siècles passés, sont venus porter leur pain à cuire, dont on peut humer la chaleureuse et appétissante odeur portée par la brise .

Les vies tissées d’amour, de joies, de peines, de souffrances, d’espoirs et de désespérance qui ont gravité autour de la gueule noire de ce four banal sont-elles inscrites quelque part dans les volutes de notre galaxie ?


 

DSC01038.JPG

L’esprit taraudé par cette lancinante question dont j’espère, toutefois, avoir la réponse le plus tard possible, nous rejoignons les rives du lac d’Airette, terme de notre périple. Ah ! que la neige était douce sur le sommet de l'Espinousse !


Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Ulysse,je te suis pas a pas ....dans ces dédales de neige,quel plaisir de te lire,les photos extra,je me surprends a marcher ......a côté .de toi !!!!! ce n'est pas une chanson ..mais tombe la neige .....tu t'en souviens ..et voilà un magnifique tapis blanc au sein de ces montagnes,et ces dentelles et autres broderies,quels beaux paysages .attention au loup ...il peut réagir,le froid ça conserve !

Écrit par : france | 12/02/2010

bonjour mon cher ami Ulysse,

merci pour la balade, bien au chaud... ton article est de saison, avec la neige qui est tombée jeudi en plaine ;-)

je te souhaite un agréable week end,

bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 13/02/2010

"Que la montagne est belle..."Ferrat ! Magnifique le loup blanc! MIAOU ! je ne vais pas
trop m'attarder dans les parages, magnifiques photos et reportage, je vais le refaire
encore une fois c'est trop beau ! Bon wend !MIAOUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 13/02/2010

C'est vraiment très beau, tout, de tes photos à tes mots, posés, telle ces pierres d'âme que tu ramasses de tes yeux sur ton passage, ça sent bon la vraie vie, profonde, pleine, ressentie, aimée ...

Un vrai bonheur à cueillir et partager

Bisous ululyssé ;)

Écrit par : Servanne | 13/02/2010

Des lieux qui rappellent les Cévennes mais qu'en cette saison je ne goûterais jamais. je suis parti trop tard pour vous accompagner. restent les images qui font rêver. Pures et douces.

Écrit par : jeandler | 13/02/2010

Bonjour Ulysse,
ce loup blanc me plait. Il n'a pas peur des chasseurs, seulement du soleil.

Écrit par : Olivia Eva | 13/02/2010

Hello cher(e)s commentateurs (trices) :

France : Non je n'ai pas oublié"Tombe la neige"...et comme je ne suis pas le petit chaperon rouge le loup ne me fait pas peur !

Laurent : de la neige il y en a à foison sur les sommets : un vrai bonheur pour un sudiste !

Mistigris : hélas le loup blanc est une espèce menacée d'extinction

Servanne : oui les pierres en ont des histoires à nous raconter....je suis en train d'appendre leur langage !

Pierre : les Cévennes sont un peu loi de ma base l'hiver car les journées sont courtes mais dès le printemps j'y retournerai

Olivia : oui hélas le soleil aura raison du loup blanc ! mais peut peut être que ses frères au pelage plus sombre prendront sa place !

Beau week end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 13/02/2010

Merci pour ces périgrinations hivernales dans le haut-languedoc. Il semble toutefois que la neige dans vos contrées est moins pénible à supporter que sous nos lattitudes. Est-ce dû aux activités que nous exerçons ? Allez donc savoir...

Écrit par : Rémy | 13/02/2010

Salut Remy je pense que nous apprécions d'autant plus la neige qu'elle est rare et qu'elle est rapidement suivie par le soleil...Bises à Suzanne et à bientôt dans le sud !

Écrit par : ulysse | 13/02/2010

superbe ballade, les photos sont magnifiques, un vrai régal, je reviendrai souvent,à bientôt

Écrit par : gaby | 13/02/2010

Ulysse, magnifique randonnée, et cet arrosoir je ne l'avais jamais vu !

Écrit par : Bernard | 13/02/2010

Bienvenue Gaby sur mon blog et merci pour votre chaleureux commentaire

Il est vrai Bernard que l'arrosoir n'était pas là non plus quand nous y sommes passés en septembre ....c'est sans doute une âme perdue du hameau qui l'y a mis pour attirer notre attention ! un genre d'appel au secours , qui sait ! C'est une affaire à suivre !

Écrit par : ulysse | 13/02/2010

Quatrième photo :

1 - remplacer la neige par du sable.
2 - rectifier la ligne d'horizon.
3 - laisser son esprit vagabonder et se retrouver près d'une pointe bretonne ...

Photos espiègles qui échappent à leur créateur pour une autre vie ; créateur qui je pense leur ouvre volontiers la porte !

Écrit par : Mikèt | 14/02/2010

que la montagne est belle, belle aussi l'odyssée d'ULYSSE? ? non, je n'ai pas souri, je t'ai accompagné dans cette virtuelle promenade, pleine de souvenirs rappelant nos ancêtres, les jasses dont l'appel mélancolique est parvenu jusqu'à moi, le four à pain témoin de tant de rencontres et de chaleur, de bonheur aussi car on se contentait de peu pour être heureux à l'époque et j'ai fredonné une chanson que tu ne connais pas car tu es un jeunet elle était chanté par André CLAVEAU, juste après la guerre en 44 ou 45 " j'ai pleuré sur tes pas "
b ises mon cher ULYSSE pour tous ces partages.

Écrit par : ginette | 14/02/2010

Une bouffée d’oxygène… et merveille de votre deuxième photo… on entend le crissement de la neige, son chant joli…

Beau dimanche à vous

Écrit par : Maria-D | 14/02/2010

Cher(e)s ami(e)s bonsoir !

oui Mikèt tous les rêves ou espiégleries sont permis et mêmes bienvenus à partir de mes photos ... je souhaite que chacune soit une porte ou une fenêtre vers un ailleurs.....

Ginette : je pense souvent à toi dans mes balades car je sais que tu es du "haut pays " et que ton enfance en est imprégnée et je suis heureux de pouvoir te redonner un peu ce que tu as perdu ou ne peux plus découvrir

Maria : c'est étonnant comme quelques traces dans la neige peuvent mettre en émoi notre imagination !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 14/02/2010

Toujours très beau, Ulysse, merci.
J'ai adoré la photo du torrent de dentelles, et puis l'arrosoir, et la maison sans toit, et ce four magnifique. Moi aussi, devant des ruines et des pans de maison, je vois les pans de vie qui ont dû aller avec, j'imagine le claquement des galoches sur les pierres, et les rires d'enfants, les sonnailles des chèvres, et le craquement du bois sous la hache puis dans le feu. C'est qu'il devait y en avoir, du monde, dans tous ces coins perdus... et de la vie, et de l'animation !
Et quel courage et quelle foi, quand on y songe, d'aller construire, avec les moyens de l'époque, des maisons pareilles en ces endroits si reculés.
Merci Ulysse, de nous faire découvrir tous ces trésors que nous ne connaîtrions pas sans vous. Merci grand voyageur. Vos pas vont s'imprimer dans la terre et sur les pierres de tous ces sentiers et chemins de notre belle région...
Bonne nouvelle semaine qui s'en vient.
Amitié
@+ michelle

Écrit par : michelle | 15/02/2010

Petit passage rapide pour te souhaiter une bonne fête Ulysse ! Je sens que ça n'est pas encore cette semaine que je vais m'évader dans la blogosphère ;-)

Écrit par : Bandolera | 15/02/2010

Que nos montagnes sont riches de beautés
je te rejoins totalement sur la tendresse éprouvée pour les vieux refuges et autres maisons de pierres
elles sont posées comme des bijoux dans ces montagnes sauvages
sans jamais déparer, sans faute de gout...

Écrit par : Viviane | 15/02/2010

Je lis, je relis, toujours avec autant de plaisir.

Écrit par : Colapat | 15/02/2010

j'admire vos courages
à parcourir tant d'endroits
si sauvages
où vos pas sont les premiers...

Écrit par : jeanne | 15/02/2010

Aujourd'hui il pleut bergère et j'ai donc rentré mes moutons ! J'allume un petit feu et je viens vous faire la causette :

Michelle : oui, les mas, mazets, jasses , clèdes, fermes qui parsèment les replis montagneux des hauts cantons et les causses sont des fenêtres ouvertes sur notre passé humainement et culturellement si riche auquel notre imagination redonne vie

Bandolera : merci de ton message malgré ton emploi du temps chargé Sais tu que Claude (mon prénom) vient du latin claudius qui veut dire "boiteux" ....et pourtant je marche !

Viviane : tu dis une chose très vrai : jamais il n'y a dans ces constructions une faute de goût : elles sont comme un prolongement du sol et de l'environnement où elles sont installées, ce qui est loi d'être le cas de nos constructions modernes.

Colapat : lire c'est partager et c'est une chose terrible que d'être analphabète...

Jeanne : je pense que l'on trouve en chacun de nous du courage si l'on cherche à vivre dignement chaque jour qui vient

Belles journées à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 16/02/2010

une belle promenade ... et cela me rappelle la terre de mes ancêtres (la Haute Loire du côté de maman) et la souffrance aussi du petit peuple ....
tu sais toujours mêler la beauté, la profondeur, la légèreté et l'humanité. merci

Écrit par : andrée | 16/02/2010

Chouette promenade..avec de jolies photos trés reposantes ( j'adore la neige ) et de superbes paysages.
Merci pour tes messages sur le blog qui font toujours plaisirs .
Bisous et bonne ballades

Écrit par : thérése | 17/02/2010

Que de retard j'ai dans mes lectures !...Oui, j'étais en vacances dans le midi où j'ai eu un temps pourri...Qui dit qu'il fait toujours beau dans le midi !...

J'aimerais bien avoir ce genre de drogue là..Grimper toujours plus haut...
As-tu rencontré le dahut au Mt Tahut ?
Sinon, moi-aussi, je me prends à rêver dès que je vois des ruines..Et je me dis que toute une vie de sacrifices a disparu avec le temps...J'aime ceux qui restaurent les vieilles pierres..Tant pis si ce sont des hollandais ou des anglais...

Ai-je le temps de lire un autre article ou dois-je aller au boulot ?...C'était la reprise aujourd'hui et mon mari est seul...Mais, aller au boulot à 16 h, est-ce que ça vaut le coup ? Je téléphone à l'homme pour savoir et s'il me dit non, je reviens me balader avec toi...

Écrit par : juju | 26/02/2010

Me revoilà, le mari me dit qu'il n'y a personne et qu'il a rangé les 40 chemisettes arrivées...Alors, je n'ai pas insisté...Et, je reste ici....Faut dire que nous avions écrit sur la porte :"fermé du 15 au 26 ou 27 février"....

Écrit par : juju | 26/02/2010

Bonjour Juju c'est toujours un plaisir de te voir dans les parages.....tu fais l'innocente mais tu sais bien qu'il n'y a de dahut que dans les montagnes à touristes or l'Espinousse est tout sauf une montagne à touristes !

PS là où tu es allé ce n'est pas le vrai midi , le seul midi homologué authentique c'est le Languedoc, chez nous tu aurais eu du soleil ....bon soyons honnête parfois un peu voilé !

Écrit par : ulysse | 26/02/2010

Les commentaires sont fermés.