suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/01/2012

Il a neigé dru sur le plo des Brus (fin)

   ACTUALISATION D'ARCHIVE

Etant indisponible jusqu'au début du mois de  février j'ai programmé quelques "archives" pour vous faire patienter. Merci de votre visite


DSC01539.JPG

(Suite de la note précédente)

Quittant la hêtraie qui préfère les versants au nord plus frais et humides, nous basculons vers le sud et  pénétrons au cœur d’une sapinière. Les troncs  sont ornés de mouchetis de neige qui captent et renvoient la lumière donnant un aspect féerique à ce lieu habituellement austère et sombre.


DSC01543.JPG

Nous croisons deux duellistes saisis par le gel. Quelle était donc la cause de leur querelle ? Une rivalité en amour ? Une affaire d’honneur ? Nous ne le saurons jamais comme nous ne saurons jamais de notre vivant si le vin est à volonté et gratuit au paradis ! (C’est pour cette raison que je prends un peu d’avance ici-bas !)


DSC01546.JPG

Même ce lièvre des neiges, familier des lieux, n’a pu nous donner le fin mot de l’histoire ! Avouez que c’est assez énervant de ne pas savoir ! Je lance un appel à celles et ceux qui auraient des informations sur ce drame de me mettre un commentaire. Il ou elle aura droit à ma gratitude éternelle (ce n’est pas rien !)


DSC01548.JPG

Nous ne prenons même pas la peine de poser la question à cet éléphant rescapé de l’armée d’Hannibal car chacun sait que les éléphants ça trompent énormément.

 

DSC01549.JPG

Cet « Ent-chataigner » séculaire aurait, peut être, pu nous tuyauter mais il a oublié la langue des humains apprise dans sa jeunesse du temps où les hommes vivaient dans le vallon et s’occupaient de lui en échange de ses châtaignes. Qu’allons nous devenir si les hommes et les arbres ne peuvent plus communiquer entre eux ?


DSC01550.JPG

Le chemin traverse le ruisseau de l’Ourtigas et Gibus, plus audacieux que je ne le suis, emprunte la passerelle branlante et couverte de neige masquant traîtreusement une couche verglacée. Il en sort indemne en se rattrapant aux branches tandis que je prends le parti moins glorieux de franchir le ruisseau au niveau d’un gué.


DSC01553.JPG

Et c’est l’arrivée à Caissenols le Haut, promesse d’un bon feu de cheminée , agrémenté d’un vin chaud que nous buvons à votre santé chères lectrices et lecteurs en saluant votre fidélité à nous suivre.



DSC01558.JPGIl est toujours émouvant de penser que des gens au cours des siècles passés ont été assis face à ce foyer la tête emplie de soucis, d’espoirs, de rêves. Qu’ils ont ri, discuté, pleuré, qu’ils se sont querellés, embrassés, aimés. Nous nous joignons en pensée à ce peuple de fantômes sachant qu’un jour viendra où nos visages s’estomperont dans le néant comme les flocons de neige dehors dès que reviendra le printemps. Vivons ! vivons ! il est plus tard que nous le croyons ! (cliquer sur la photo pour l'agrandir et vous verrez, enfin, nos bobinettes. Laquelle de vous, chères lectrices, a poussé un soupir de déception ?).

 

DSC01561.JPG

Réchauffés et rassasiés nous prenons le chemin qui mène au portail de Roquenduire. La remise en route, en cette saison qui ne nous permet pas de sacrifier à la sacro sainte tradition de la sieste, est un peu difficile, d’autant que l’ascension du matin a été rude.

 

DSC01567.JPG

Notre chemin traverse le ruisseau de la Raille auquel le gel a brodé de magnifiques suspensions de glace, chefs-d’œuvre éphémères et rares en notre contrée

 

DSC01572.JPG

Les œuvres qui ornent le ruisseau de la Taillade n’ont rien à leur envier. L’hiver doit être follement amoureux de Gaïa pour lui sculpter de tels pendentifs ! Sans doute craint-il d’être bientôt éconduit en raison de l’irresponsabilité des hommes.

 

DSC01575.JPG

Les yeux éblouis par tant de merveilles je marche par inadvertance sur la queue d’un chat sauvage qui s’en prend à mes mollets me forçant à précipiter l’allure

 

DSC01576.JPG

Nous arrivons en vue de la Serre de Majous qui dépasse les 800 mètres mais que l’hiver a déserté du fait d’une généreuse exposition au soleil. Ainsi en quelques kilomètres nous changeons de zone climatique, parfaite illustration de ce patchwork de micro-climats que constitue la zone des hauts-cantons située à la croisée des influences océanique, montagnarde et méditerranéenne.

 

DSC01582.JPG

Sur le versant couvert de genets Gibus qui a un regard d’aigle repère un intrus qui nous observe. Saurez vous vous aussi le repérer?

 

DSC01583.JPG

Nous franchissons enfin l’étonnant portail de Roquandouire pour redescendre en direction de Nougayrol. Vous l'avez déjà franchi en ma compagnie au moins une dizaine de fois mais on ne s'en lasse pas, n'est ce pas ?

 

DSC01588.JPG

Quelle meilleure façon de tirer le rideau sur cette randonnée que de vous montrer ce rideau de glace tissé par le ruisseau du Devois du Fayet que nous traversons avant d'arriver. Il est vrai qu’avec un nom pareil on a le droit de parader !

 

Texte & Photos Ulysse

A ceux qui envisagent l'achat d'un appareil photo je déconseille l'achat d'un appareil SONY qui comme le souligne ce site sont de fabrication légère, ce que je confirme car mon SONYAlpha 55 a eu une panne fatale alors qu'il était encore sous garantie que la société a refusé d'appliquer prétextant un mauvais usage de l'appareil. 

 

Remonter



Commentaires

magnifique randonnée, passer de la neige à cette garrigue d'un versant à un autre c'est un condensé de paysage très étonnant et pourtant commun dans la région

Écrit par : maevina | 29/01/2012

Bonjour Ulysse,
Ah! je me réjouis de poursuivre la ballade car je m'engourdissait là-haut dans la neige :-)
Lorsque tu parles de l'arbre qui a oublié la langue des humains, je me demande si ce n'est pas plutot nous qui ne comprenons plus le langage de la nature? Cela expliquerait notre cécité en ce qui concerne les dégâts que nous occasionnons sans vergogne à notre environnement...
Amitiés et à bientôt,
Frans

Écrit par : Frans | 29/01/2012

Je vous envie un peu..... belle journée.

Écrit par : patriarch | 30/01/2012

J'allais poser la question, à savoir si le début et la fin de votre balade avait eu lieu le même jour..Tu as donné toi-même la réponse...Passer de la neige à un plateau sous le ciel bleu, d'un ciel bleu à une belle cascade figée dans la glace, vraiment dépaysant...
Je ne sais pas si tu seras rentré jeudi ou vendredi, puisqu'on annonce aussi du grand froid dans le midi..Ces paysages seront peut-être à nouveau sous la glace...
Quant à ta question de savoir si le vin est servi à volonté et est gratuit au paradis, je ne saurai te répondre...Personne ne peut d'ailleurs répondre, puisque personne n'est revenu de là-bas pour nous dire si le paradis existe vraiment, s'il y a une autre vie après la vie terrestre..Bienheureux celui qui croit..Peut-être notre président y croit, lui.. En augmentant la TVA sur les vins sur notre bonne vieille terre, peut-être veut-il gagner sa place au paradis...
Je trouve que tu as "une bonne bouille"...Ton visage rieur reflète bien tes écrits pleins d'humour...Même pas déçue la juliette..Il est vrai que c'est amusant de voir la tête qui se cache derrière des écrits..Moi-même, plusieurs fois, on m'a dit en me voyant "en vrai" : "je ne te voyais pas comme ça...Je ne sais jamais si je dois le prendre pour un compliment ou autre.

Écrit par : juliette | 30/01/2012

Bonjour, Ulysse, j'espère que cet indisponibilité n'est pas du genre qui offre un séjour au lit. Qu'est-ce que je ferai sans mon marcheur enchanteur!
A bientôt. Arlette

Écrit par : Béal Arlette | 30/01/2012

"Gratitude éternelle" assurée si je vous dis profitez ici bas nul ne sait ce qu'il adviendra là bas, là haut, qui sait où ? D'ailleurs vu vos hallucinations je crois que vous n'avez guère besoin de nos conseils en la matière.Par contre parler aux arbres est encore le moyen le plus sûr pour des réponses au plus près de la vérité. Quand à vos "bobonettes" (rigolo comme mot) pas du tout décue, déjà entrevues et vos sourires des vrais rayons de soleil !

Écrit par : monique | 01/02/2012

oh voilà que j'écorche ce mot rigolo de "bobinette" troublée sans doute on ne peut rien vous cacher !!

Écrit par : monique | 01/02/2012

OH LA LA !! Mon ami Ulysse, quelle fricasse tes images de randonnées hivernales, alors que nous rentrons juste de la chaleur des îles antillaises !!!
Pourquoi ne pas afficher des photos de nos baignades, tout nus sous les splendides cascades guadeloupéennes, pour réchauffer moralement tes lectrices frigorifiées !!!!!!!!!!

Écrit par : GIBUS | 04/02/2012

tes photos sont en accord avec le temps ... je vais sortir promener Djinnie et il fait quelques degrés sous zéro - heureusement le ciel est bleu
J'espère que tu vas bien. Meilleures pensées

Écrit par : andrée | 04/02/2012

Début février l'hiver s'avise de nous faire un peu grelotter, vos images ne risquent pas de nous faire oublier le froid et le vent nous le souffle sans discrétion, mais bientôt une nouvelle note me réjouit ! ça s'appelle de l'impatience aïe ce n'est pas bien ça !

Écrit par : monique | 04/02/2012

Comme sont beaux ces arbres combattants

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,"

Écrit par : Maria-D | 05/02/2012

Merci à toutes et à tous pour votre visite et grand merci à ceux qui m'ont laissé des commentaires que j'ai pris grand plaisir à lire. Je vais maintenant m'atteler à la rédaction de mon reportage sur mon périple dans l'île de Karukera que vous découvrirez prochainement sur mon autre blog "Escapades" (anciennement Piquesel). En attendant je continuerai à plonger dans les archives d'Eldorad'Oc en espérant que vous ne m'en voudrez pas trop de cette pause.

Bonne semaine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 06/02/2012

Bonjour Ulysse,

je termine cette merveilleuse promenade. Les formes animales des arbres, les fééries de glace, le ciel fabuleux, la sapinière de conte de fée... et cet humour que j'adore. Le tout est un vrai bonheur.
Merci et très bonne journée Ulysse
Martine

Écrit par : Martine | 06/02/2012

non je ne t'en veux pas
pas un brin
raconte raconte !!!

Écrit par : jeanne | 06/02/2012

Je suis rassuré de constater que mes lectrices ne sont pas déçues par ma "bobonette" comme le dit délicieusement Monique et que vous ne m'en voulez pas trop de faire une pause sur Eldorad'Oc mais sachez que c'est pour la bonne cause car je vais vous entraîner sur des chemins exotiques qui méritent le détour.

Écrit par : ulysse | 06/02/2012

Quelle forme de ces arbres, ces glaçons ces magies glacières, quelle ballade dans dame anture tout belle et en hiver, sueprbe image et ensmeble quel travail on avance dans la ballade et on découvre une merveilleux texte des iamges de classe, quel rêve tu nous offres. bravo.

Belle soirée
Nicou

Écrit par : Nicou | 06/02/2012

Cher Ulysse pourrais-je vous emprunter ce rideau de glace pour une note prochaine, pour lundi très certainement... et peut-être la deuxième pour la note suivante

d'avance merci et beau Week end

Écrit par : Maria-D | 11/02/2012

Les commentaires sont fermés.