suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2010

De notre âme, hissons le foc, pour aller à Belloc (1ère partie)

 

DSC02088.JPG

Il fut une époque où les cloches des églises rythmaient la journée des croyants et leur annonçaient les évènements marquants de la paroisse. Ainsi sonnaient-elles l’heure du lever, le début et la fin de la journée de travail ainsi que de la pause déjeuner . Elles annonçaient aussi l’heure des différentes prières et, en Bretagne la fermeture des cabarets . De même sonnaient-elles le tocsin pour une alerte, le glas pour un décès, la volée pour la messe. On notera avec étonnement que la naissance ou le décès d’un homme était annoncé par le tintement d’une grosse cloche alors que celui d’une femme l’était par une petite. On pourrait y voir le reflet du machisme qui imprégnait alors la société, mais personnellement je pense qu’il en était ainsi parce qu'il faut reconnaître que nous, les garçons, sommes généralement plus cloches que les filles.

Aujourd’hui les cloches ne font plus que réjouir nos oreilles, à condition que le clocher ne soit pas à l’aplomb de votre chambre à coucher, expérience que j’ai vécue un certain nombre d’années et qui a - je le confesse - nourri en mon sein, malgré mon éducation chrétienne, l’envie de faire avaler son bourdon au curé du lieu !

L’église de Dorres possède à cet égard un superbe clocher-mur qui arbore trois magnifiques cloches qui ne chantent qu’une fois le soleil levé, ce qui est heureux vu que le seul hôtel du village où nous logions , l'Hotel Marty, très agréable au demeurant, est situé juste à coté.

 

 

DSC02112.JPG

Levés donc à une heure raisonnable au son des cloches, nous décidons malgré le temps maussade de nous rendre à la Chapelle de Belloc, non pas dans un but religieux mais pour la simple beauté du lieu. Il est vrai que notre pratique religieuse se limite à une généreuse consommation du sang du Christ qui n’est pas, au demeurant, incompatible avec une réelle sensibilité à la spiritualité de certains sites.

Et si je suis réticent à imaginer un Dieu barbu faisant dans un calepin le décompte de nos bienfaits et de nos méfaits, je reste fasciné devant la complexité et la beauté de l’univers dont je veux bien croire qu’il n’est que le reflet d’un grand « Mystère » .

 

 

DSC02109.JPG

L’une des manifestations les plus étonnantes de ce « mystère » est la faculté de métamorphose de l’eau qui outre la forme liquide existe à l’état de nuage, de brouillard, de glace et de neige. De surcroît cette substance étonnante constitue l’élément prédominant du vin (de 85 à 90%) ce qui fait que les buveurs de vin sont avant tout des buveurs d’eau, CQFD !

 

 

DSC02121.JPG

La neige sublime les paysages d’hiver et leur confère une douceur rassérénante. Elle donne un relief aux choses et magnifie leur « être » qui sans elle sombre dans la torpeur de l’hiver.

 

 

DSC02123.JPG

Et puis quel bonheur d’entendre son craquement ouaté sous nous pieds : crouac, crouac crouac…sur la neige poudreuse, crunch, crunch, crunch, sur la neige glacée ! Gaïa doit aussi aimer cette douce amie qui la protège du choc de nos semelles.

 

 

DSC02125.JPG

Les mouflons sont moins heureux sans doute qui voient ainsi disparaître leur pitance sous une couche de neige et je ne suis pas sûr que la beauté des lieux les console de cette frustration. Mais sait on jamais, il existe peut être des mouflons poètes, et la probabilité d’en rencontrer un est de toute façon plus forte que de croiser un chasseur qui le soit .

 

 

DSC02132.JPG

Quelques flocons de neige se sont laissés séduire par les corolles des ombellifères qu’ils protègent ainsi du vent glacial (et oui, curieusement  la neige est un bon isolant, comme le prouve les igloos des esquimaux). Mais que vienne à briller le soleil et ils seront ses premières victimes.

 

 

DSC02136.JPG

Notre chemin passe près de ce que l’on croit, au premier abord, être un monolithe, mais à notre immense surprise nous l’entendons nous dire « Paix sur terre aux marcheurs de bonne volonté amateurs de bon vin  ».

De fait il s’agit d’un moine boudhiste vêtu d’une cape, méditant les les yeux mi clos, un bâton dans la main gauche et deux doigts de sa main droite levés pour nous souhaiter la bienvenue.

« Mais comment savez vous que nous aimons le vin ? » nous écrions nous . « Mais c’est évident » nous répond-t-il «  jamais des buveurs d’eau n’oseraient affronter une temps pareil de peur de geler ! Moi même j’ai ma gourde de vin catalan qu’un berger du village vient me remplir régulièrement car l’été je l’aide à garder ses moutons »

« Et vous passez tout l’hiver ici ? » lui demande-t-on . « Oui , car ce lieu me rappelle le Tibet où je vivais autrefois. Mais la soldatesque de Hu Djintao dont l'objectif politique est d'avoir un peuple d'esclaves fabriquant  des chaussettes à trois balles persécute tous ceux qui se font une autre idée de la destinée humaine. Aussi suis je venu me réfugier en ces lieux de haute spiritualité que domine la magnifique chapelle de Belloc »

« Bonne méditation » lui répond –t-on alors, et notre âme émue par cette rencontre hisse son foc pour cheminer jusqu’à la chapelle de Belloc

 

 

DSC02142.JPG
En contemplant la douce beauté de chatons de noisetiers ornés de neige, nous comprenons que le moine ait choisi un tel lieu pour venir y méditer loin de ces fantoches de papier qui rêvent d’une humanité de cancrelats. Une chose nous rend supérieur aux tyrans, c'est qu'ils ne savent rien de la beauté du monde !

 

 

DSC02146.JPG

Et même le vent qui se lève et bombarde nos visages d’une nuée de flocons glacés n’entame notre détermination et n’affecte notre bonheur d’être là dans ce paradis blanc, peut être celui dont rêvait Michel Berger et si joliment chanté par Véronique Sanson

A suivre....


Texte & Photos Ulysse


Commentaires

Lorsque je prends connaissance de vos notes, j'ignore toujours quelle entrée va s'imposer à moi.
Un passage, un mot, une idée, une image, une ambiance... Aujourd'hui c'est la quatrième photo : quelle fantasmagorie ! Alors je vous quitte et je pars en voyage ... Merci Ulysse.

Écrit par : Mikèt | 17/03/2010

Bonjour Ulysse,

je ne fréquente plus l'église mais j'aime écouter le tintement des cloches. C'est paisible et beau.

Vous etes toujours dans la neige, là-haut sur la montagne, tant dis que moi je regarde les narcisses et jonquilles pousser dans mon petit jardin. Ah, le printemps arrive ...

Amitiés
Olivia

Écrit par : Olivia Eva | 17/03/2010

et comment que nous te suivrons cher Ulysse..parmi ces paysages de neige et de montagne, on s'élève dans la réflexion et la contemplation, je ne fréuente pas les églises depuis bien longtemps, cependant je les aime pour leur beaute, surtout dans les petits villages, ce sont des lieux suscitant l'abandon des choses inutiles; quant aux cloches je les aime aussi surtout quand elles apportent du chocolat.

Écrit par : ginette | 17/03/2010

Qui dit que le paradis n'existe pas ? Vous avez même réussi à lui mettre une couleur enfin presque, on acceptera que le blanc en soit une.
A propos des cloches des églises, ici dans mon village, lorsque c'est un homme qui meurt, il est annoncé quelques secondes après la fin de la sonnerie par UN seul son de cloche un peu détaché du reste.
Lorsque c’est le décès d’une femme, il est annoncé quelques secondes après la fin de la sonnerie par DEUX sons de cloches
Sans doute est-ce normal, soit avec les femmes il y a deux sons de cloches pour dire la vérité
Soit une femme mérite bien deux sons de cloches
Ah ! Les femmes, jusqu’à la fin des temps elles poseront toujours des problèmes !! Alors qu’il serait si simple de mettre tout les humains sur un plan d’égalité et un son de cloche pour tout le monde !
Je trouve très jolies et très poétiques vos images de chatons de noisetier et d'ombellifères dans leur cache-coeur de neige.

Écrit par : monique | 17/03/2010

Holà Mikèt ne partez pas trop loin, on abesoin de vous ici !

Olivia cette note relate un périple fait il y a maintenant une quinzaine de jours....et aujourd'hui dans mon jardin les narcisses et jacinthes sont aussi en fleurs !

Ginette je découvre que nous avons un autre point commun : la gourmandise !

Monique oui les femmes valent bien deux sons de cloches d'autant que quand elles nous quittent cela nous donne le bourdon..Pour ce qui est des problèmes qu'elles nous posent, j'adore ce genre de mathématique !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 17/03/2010

Magnifique et comme toujours c'est si bien raconté! Mais il y a enore de la neige
là-bas ?? juste un peu ! Bon les cloches elles ont bercé mon enfance habitant aussi en face de l'église mais nous n'y faisions plus attention, maintenant les gens ne supportent plus rien!
Pas besoin d'y croire pour les visiter et admirer l'architecture ! Bonne soirée, MIAOUUuuu!!!

Écrit par : Mistigris | 17/03/2010

Toutes tes photos me fascinent, je crois bien avoir vu le mouflon sur la sixième.
Où et comment dorment les mouflons ? (ils restent debout comme les chevaux ?)

Écrit par : Colapat | 17/03/2010

De surcroît cette substance étonnante constitue l’élément prédominant du vin (de 85 à 90%) ce qui fait que les buveurs de vin sont avant tout des buveurs d’eau, CQFD !

C'est pareil pour la bière, mais ma femme ne me crois pas!

Écrit par : marc | 17/03/2010

Je me demandais quel personnage allait surgir de ton histoire...Un moine bouddiste transformé en tronc d'arbre, bien-sûr...En regardant bien, je l'ai vu...

Les mouflons, pour les voir, il faut de bons yeux..On les devine au loin...

Je suppose que vous vous apprêtez à "casser la croûte"....J'espère que vous n'avez pas oublié l'eau..On dit toujours : "un verre de vin, un verre d'eau", "un verre de vin", "un verre d'eau"...ça use, ça use les souliers...Je devrais marcher pendant des km...Il paraît qu'il n'y a rien de tel pour oublier ses soucis..

Écrit par : juju | 18/03/2010

Salut Ulysse Excuse Un petit copier coller, pour te remercier de ton passage sur le blog. Avec le beau temps nous avons repris depuis hier nos activités au jardin je pense encore en avoir pour deux ou trois jours. Bonne journée Amitiés André

Écrit par : André | 18/03/2010

Que c'est beau en images et bien troussé de mots... Être religieux, au sens étymologique c'était " relier " et je suis tout à fait d'accord avec toi, on peut être étonné, émerveillé en permanence de cette Dame nature sans pour autant croire en un Dieu barbu qui l'aurait mise au monde et nous y aurait jetés. Religieux. En lien avec ce monde; Connecté.

Écrit par : Viviane | 18/03/2010

bonjour mon ami Ulysse,

j'aime bien la neige, mais sur des photos ou bien à la télé ;-)
et je partage ton goût pour la chanson de Michel Berger (ou Véronique Sanson)

bonne journée,

bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 18/03/2010

j'aime de plus en plus les ombellifères ... qui en photo, s'en sortent toujours très bien - si beau graphisme
bonne soirée

Écrit par : andrée | 18/03/2010

Vapeur d'eau,
invisible,
joyeux printemps.

Écrit par : michel, à franquevaux. | 19/03/2010

Toujours d´aussi merveilleuses photos, Ulysse.

Sur l´une d´entre elles, fleur séchée adepte des pays méditerranéens, la voilà cet hiver bien recouverte de neige.

Bon week-end

Écrit par : Alba | 19/03/2010

Hello je constate avec plaisir que la neige ne vous dissuade pas me rendre visite et je vous en remercie

Mistigris il y avait encore de la neige avant hier au bord du lac de Vézoles qui n'est pourtant qu'à 1000 mètre, le lac était couvert de glace et c'était féérique ...A voir dans une prochaine note !

Colapat oui le mouflon gambade au centre de la photo quant à la position qu'ils prennent pour dormir je ne saurais te répondre car je n'en ai encore jamais vu dormir !

Marc nos épouses sont charmantes mais parfois de mauvaise foi !

Juju l'arbre-moine est en fait un rocher Quant à boire de l'eau à table c'est fort déconseillé pour la digestion ! Lors de notre dernière randonnée nous avons bu un rosé Auvergnat de ST Véry ....nous avons en matière de vin une prédilection pour les "saint quelque chose" sans doute la nostalgie de notre première enfance !

André j'ai aussi un beau programme de jardinage devant moi !

Viviane : être relié au monde qui nous entoure, c'est aussi ce que je ressens

Laurent il faut que tu ailles un jour à la rencontre de la "vraie" neige, celle des montagnes , tu en seras ébloui !

Andrée dans ombellifère il y a "belle" c'est pourquoi on les aime !

Michel joyeux printemps à vous aussi ...sans trop de vapeur d'eau !

Alba merci du compliment , Dorres étant dans les Pyrénnées orientales qui jouissent l'été d'un climat méditerranénen, les ombellifères s'y plaisent beaucoup

Beau week-end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 19/03/2010

C'est très beau mais je serai contente quand même de ne plus voir la neige ni au-dehors ni sur ton blog :-))

En 2006 tu as fait un reportage sur St Félix de MOntceau. J'y suis allée récemment et j'ai posté une photo de la statue qui se trouve dans le jardin de l'abbaye. Sais-tu qui elle représente ? Monsieur Routier ne m'a pas encore répondu.

Bon week-end à ta famille et à tio.

Écrit par : marie | 19/03/2010

La neige sublime les paysages et ... les photos.

Écrit par : jeandler | 19/03/2010

je reviens demain
avec du bleu plein les poches

Écrit par : jeanne | 20/03/2010

MAGNIFIQUE ... la photo n°4 ... et ce moine bouddhiste tel que vous le décrivez... mais en plus je lui vois un oiseau sur l'épaule gauche...

Que du rêve, que du rêve vous nous donnez... merci

Écrit par : Maria-D | 20/03/2010

Je te salue Marie mais je ne pourrai hélas pas exaucer ta prière, car il va encore neiger sur mon blog, et de la belle poudreuse en abondance ! Quant à la statue je pense qu'il s'agit de ....Marie !

Pierre oui la neige gomme les imperfections du monde

Alors Jeanne avec ta permission je te ferai les poches !

Vous avez raison maria il y a un oiseau sur l'épaule gauche du moine , je pense qu'il s'agit d'une colombe !

Beau week-end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 21/03/2010

Même si je n'attends que le retour "enfin" du printemps, je dois dire que la lecture de ton billet et la vision de ce parardis blanc ce n'est quand même que du pur bonheur.
Bises,
Syl

Écrit par : Sylviane | 21/03/2010

Salut Ulysse
C'est grandiose de cette balade avec toi un peu froid aux pieds iiiih!!! Tes photos sont fantastiques celles de cette belle petite chapelle mon émues ! Passe une bonne semaine par chez toi Amùitiés André

Écrit par : André | 22/03/2010

Les commentaires sont fermés.