suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/02/2015

Sur les pas des Templiers - Ste Eulalie de Cernon (reprise d'archive)

Etant occupé par l'écriture de mon reportage sur mon périple à Madère, que j'ai commencé à publier sur mon blog de voyages PIQUESEL, je poste sur Eldorad'Oc une note tirée de mes archives.

DSC09420.JPG

Le Causse du Larzac apparaît aux voyageurs du nord pressés, qui le traversent en empruntant l’A75 pour se rendre sur les plages du littoral languedocien, comme un espace austère et quasi désertique. C’est pourtant un lieu qui abrite une flore et une faune exceptionnelles, ainsi qu’un patrimoine historique millénaire.

Occupé depuis la préhistoire, comme en témoignent les nombreux mégalithes que l’on y trouve, le Larzac a vu ensuite s’établir les Celtes, puis les romains qui y ont également laissé de nombreux vestiges.

Après une longue période d’abandon, cette région a connu un renouveau économique grâce à l’installation au douzième siècle de commanderies par l’Ordre des Templiers. La première d’entre elles fut édifiée en 1152 à Sainte Eulalie de Cernon, idéalement située dans une dépression du plateau à l’abri des vents du nord.

 

 

DSC09355.JPG

L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire créé en 1129 pour assurer la protection des pèlerins qui se rendaient à Jérusalem, suite à la conquête des lieux saints par les croisés. Il se nommait ainsi en raison de son installation dans la mosquée Al Asqua édifiée sur l’esplanade du temple de Salomon à Jérusalem. Il n’était soumis qu’à la seule autorité du pape et était exempt d'impôts vis à vis des souverains temporels.

Cet ordre  constitua à travers l’Europe chrétienne, à partir d’acquisitions et de dons fonciers, un réseau de monastères appelés commanderies pour financer ses activités en orient et recruter de nouveaux chevaliers. Sa prospérité en fit un interlocuteur financier privilégié des monarques de l’époque. La commanderie de Sainte Eulalie de Cernon créée en 1159 et dans laquelle nous allons pénétrer témoigne à merveille de cette puissance et prospérité.

 

 

DSC09367.JPG

Après avoir parcouru un dédale de ruelles sombres et étroites bordées d’édifices multiséculaires, on débouche sur une place typiquement méditerranéenne ombragée de platanes où gargouille une fontaine. On a peine à imaginer qu’en ce lieu aujourd’hui paisible régnait une activité effervescente du temps où les templiers s’y étaient établis.

 

DSC09372.JPG

L’église de style roman bâtie par les templiers est d’une très grande sobriété qui lui confère une suprême élégance. On aurait presque envie de prier si le dieu qu’elle est censée célébrer n’avait servi de prétexte à tant de massacres.

 

 

DSC09415.JPG

Face à la fontaine se dressent les bâtiments où vivaient le commandeur et les chapelains. Avant de les édifier, les templiers avaient acheté à l’abbaye de Gellone (aujourd’hui St Guilhem le Désert) le prieuré de Sainte Eulalie. Puis ils ont reçu de Raymond Bérenger roi d’Aragon et héritier des comtes de Millau toutes les terres que celui-ci possédait sur le Larzac ainsi que la permission d’y construire des villes et des places fortes. Les templiers étaient ainsi devenus les principaux propriétaires du Larzac où ils développèrent les activités agricoles et notamment le pastoralisme assurant ainsi sa prospérité économique.

 

 

DSC09394.JPG

Les règles de l’ordre étaient strictes et les chevaliers qui y entraient devaient prononcer les trois vœux d’obéissance, de pauvreté et de chasteté en vigueur dans tous les ordres religieux.

 

 

DSC09399.JPG

Ils étaient en particulier très à cheval, si l’on peut dire, pour ce qui concerne la bagatelle et celui qui y cédait était soumis à la vindicte publique et devait faire pénitence.

 

 

DSC09375.JPG

Les fornicateurs comme d’ailleurs tous ceux qui enfreignaient les lois de l’époque avaient droit au traitement de « faveur » du pilori. Les dignitaires de l’ordre des templiers ne se doutaient pas qu’au summum de leur puissance, ils subiraient le même sort.

En effet, suite à la reprise des lieux saints par les arabes en 1291, l’ensemble des templiers revinrent en occident occuper leurs commanderies. Ils possédaient alors une richesse immense et disposaient d’une formidable puissance militaire de 15 000 hommes dont 1500 chevaliers entraînés au combat et dévoués au pape. Le roi Philippe IV Le Bel prit ombrage de cette puissance qui ne lui était pas soumise et menaçait son autorité.

Il prit prétexte de révélations faites par un ancien templier affirmant que les pratiques de sodomie étaient courantes dans l’ordre pour faire condamner à mort en 1312 ses dignitaires, dont le grand Maître Jacques de Molay qui, sur le bûcher, déclara qu’il arriverait malheur à ceux qui les avaient accusés et condamnés à tort. Effectivement dans les décennies qui suivirent la dynastie capétienne des rois de France fut foudroyée, donnant naissance à la légende des « Rois maudits ».

 

 

DSC09401.JPG

Leurs biens furent confisqués par Philippe Le Bel, sauf certains d’entre eux qui furent confiés par décision du pape à l’ordre des Hospitaliers, dont notamment Sainte Eulalie de Cernon.

Cet ordre avait pour origine un hôpital religieux fondé à Jérusalem au début du douzième siècle pour venir en aide aux pèlerins malades ou blessés. Il fut reconnu par le pape sous le nom des hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem. Ayant fui à l'instar des templiers les lieux saints repris par les arabes, l’ordre se réfugia à Chypre, puis à Rhodes et enfin à Malte, ce qui leur valut leur dernière dénomination de Chevaliers de Malte.

Installés à Sainte Eulalie de Cernon, ils édifièrent au XVème siècle les remparts protégeant la cité et aménagèrent ensuite la commanderie pour en augmenter le confort. C’est ainsi que furent percées des fenêtres « renaissance » qui laissent entrer la généreuse lumière du sud et confèrent à ces lieux une élégance et une atmosphère festive peu en accord avec la nature religieuse de l’ordre. Mais l’on sait bien que les religieux de l'époque mettaient rarement en pratique les préceptes qu’ils imposaient à leurs ouailles.

 

DSC09386.JPG

Ce sentiment que la vie des hospitaliers n'avait rien de monacale est confortée par la « galerie des fresques » où d’accortes personnages féminins sont censés représenter les vertus cardinales de la foi que sont la prudence, la justice, la force et la tempérance. On est un brin amer quand on pense à ces millions de gens auxquels l'église a promis l’enfer pour une miche de pain volée ou un signe de croix oublié ou pire encore à ceux qu'elle a soumis au supplice de la roue, comme le chevalier de la Barre pour avoir refusé de se découvrir devant une procession religieuse. Et je n’oublie pas les femmes de ces pays où l’on invoque sans cesse la miséricorde de dieu tout en les traitant comme des esclaves.

 A suivre….

Et si vous avez envie d'un intermède musical je vous convie à vous rendre sur mon blog musical OLD NUT pour écouter ma nouvelle chanson "Liberté, Fraternité, Charlie Cliquez :

ICI

Et pour finir j'aimerai juste donner un coup de pouce à un ami qui a besoin d'assistance pour mettre à jour son Macbook pro. Pour le joindre ou avoir ses coordonnées rendez vous sur son blog Lutin Bleu (cliquez sur le nom)

 

Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

Ste Eulalie, la Couvertoirade... les chevaliers étaient enracinés dans le sud Aveyron et laissent un patrimoine solide comme le roc.
Bonne journée.

Écrit par : PLANET TAKA-YAKA | 19/11/2010

les hommes, (j'englobe la gente féminine) hélas ont du mal à vivre en harmonie et de façon équilibrée ...
un coin que j'aimerais bien découvrir
bonne journée

Écrit par : andrée | 19/11/2010

magnifiques pierres
qui défient les temps
tes mots racontent bien
le pilori me fait froid dans le dos !!!!

Écrit par : jeanne | 19/11/2010

bonsoir mon ami Ulysse,

à quelques heures du littoral se trouve le Larzac, merci pour cette leçon d'histoire,
j'ai toujours été passionné par l'histoire avec un grand H.

bonne soirée, et bonne fin de semaine,
bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 19/11/2010

De fameux entrepreneurs (on ne parlait pas encore, bien sûr, de "traders") pour faire fructifier la terre à l'aide de bras corvéables à merci.
Occupant le Causse, ils furent les artisans, en partie, de son déboisement pour y établir les cultures et les parcours des bêtes.
Oui, de fameux entrepreneurs...

Écrit par : jeandler | 19/11/2010

Dans le Larzac il n'y a pas que des brebis, monsieur Bové et un camp militaire... heureusement que tu nous fais découvrir ces trésors. L'art Roman est, pour moi, le summum de la pureté, de la simplicité... de la beauté !

Écrit par : Françoise | 19/11/2010

que ces lieux sont beaux ! Comment pouvait-on être aussi inhumain en de pareils lieux?

Écrit par : gazou | 20/11/2010

Passionnant Ulysse.
Comme j´aimerai connaître ces villages qui, je suis sûre m´enchanteraient.

Bon week-end

Écrit par : Alba | 20/11/2010

Merci Ulysse de nous faire des reportages sans concession
Ce qui est beau à voir est souvent beaucoup moins beau à comprendre.

Écrit par : Arécol | 21/11/2010

Geneviève n'oublions pas les travaux de restauration accomplis par les contemporains et qui nous permettent d'admirer ces belles cités

Andrée certains font plus d'efforts que d'autres...

Oui Jeanne le pilori fait froid dans le dos.... surtout que les victimes étaient déshabillées

Laurent l'histoire avec un grand "H" est aussi malheureusement souvent une histoire avec une grande hache

Pierre oui fameux étaient ces entrepreneurs et richissimes ce qui a causé leur perte...

Françoise j'ai aussi un faible pour l'art roman

Gazou la beauté hélas ne guérit pas de la violence

Alba il suffit de le décider....

Arecol on nous raconte assez de salades aujourd'hui pour ne pas en rajouter avec le passé !

Bonne soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 21/11/2010

Encore une région dont tout m'ignore (sourire)
l'histoire des templiers agit sur moi comme un appeau
il faudra que je cherche sur une carte l'emplacement exact de ce lieu
car la seule église, de toute beauté, donne des envies de halte longue longue...

Écrit par : Viviane | 22/11/2010

Trois lieux qui me viennent : l'Aubrac, le Larzac et la petite Camargue.
Je leur rends régulièrement visite pour ma plus grande joie.
Merci pour ce rappel de l'histoire dont j'ignorais certains détails.
Une précision, n'oublions pas que si le dépouillement est devenu pour nous une caractéristique de l'art roman,les hommes de cette époque aimaient la couleur les ors les pierres et les tentures. Difficile à imaginer !
Bon j'ai pris de retard dans la lecture des notes de Ulysse, je vais de ce pas me plonger dans ses voyages ...

Écrit par : Mikèt | 22/11/2010

Voilà, j'ai fini mes dossiers urgents et je peux à nouveau, pour un temps, me prendre une petite bouffée de soleil..Oui, j'ai vu hier à la télé que cette semaine, il ne ferait beau que dans le midi..Je doute que le Larzac en fasse partie..
La 1ere fois que j'ai vu le Larzac, j'ai été stupéfaite de découvrir de tels paysages, une fois le pont de Millau franchi...
J'ai tout de même pris le temps de m'y promener..Remarque, c'est tout simplement que la 1ere fois que je suis allée dans l'Aveyron, j'ai voulu absolument franchir le viaduc (qui n'était pas sur notre route) et nous nous sommes perdus dans le Larzac..Je n'ai pas regretté cet égarement...Magnifique....Le Larzac et l'Aubrac sont extrêmement dépaysans...Tu as raison quand tu dis que les auvergnats, allant au bord de la mer ne prennent pas le temps de s'arrêter...Ptêtre que les retraités font une petite halte..

Cette petite bourgade m'a l'air fort sympathique...Je ne manquerai pas une fois à la retraite de m'y balader....Ca ressemble au midi...Merci pour la petite histoire...ou la grande, comme on veut...J'adore cet instrument de torture...Ca devait être délicieux d'y glisser la tête et les mains..Manque que les jambes..

Écrit par : juju | 22/11/2010

J'aime aussi le dénuement de l'art roman
Merci pour ton excellente participation chez moi

Écrit par : colette | 22/11/2010

Viviane Saint Eulalie de Cernon est à environ à 20km au sud sud-ouest de Millau . Les templiers ont laissé une image forte dans la mémoire collective du fait de la malédiction proférée par leur grand maître Jacques Molay que les faits ont par hasard corroborée.

Juju je partage ta fascination pour l'Aubrac et le Larzac qui ont une beauté austère qui permet à l'esprit de vagabonder et de rêver. Quant au pilori je n'aurais pas choisi le mot délicieux pour ce qui me concerne , mais à chacun ses penchants !

Colette la vraie beauté reste simple ....

Écrit par : ulysse | 23/11/2010

Très beaux lieux où j'ai eu la chance d'aller il y a deux ans déjà, ainsi que dans la cité médiévale de la Couvertoirade, un joli circuit riche en histoire, Abbaye de Sylvanes, Ambialet, Albi...merci pour ce joli compte rendu et ces belles photos de Ste Eulalie de Cerdon, un endroit merveilleux où j'ai souvenir de cette visite extraordinaire et intéressante du château, lieu qui mérite vraiment un détour et du temps à y consacrer.

Écrit par : monique | 23/11/2010

Monique j'aurai donc plaisir à vous emmener dans ma prochaine note à La Couvertoirade !

Écrit par : ulysse | 23/11/2010

Miket je suis confus je constate en relisant les commentaires de mes lecteurs et lectrices que je n'ai pas répondu au votre. Vous avez raison de nous rappeler que les hommes à l'époque romane aimaient les couleurs, les tentures. D'ailleurs un grand nombre de chapelles étaient décorées de magnifiques fresques qui ont souvent été recouvertes par de la chaux ou qu'on a laissé se dégrader.

Écrit par : ulysse | 29/11/2010

Bonjour,

Historien ruraliste, chargé de TD à Montpellier III, je réalise actuellement un documentaire sur les villages du Languedoc (il s'agit de fêter le millénaire de ces villages) et je me demandais si un arpenteur de la région d'oc comme vous collaborerait avec nous en mettant à disposition ses plus belles photos.

Merci

Bien cordialement,

Écrit par : Palatan | 12/01/2014

Merci pour cette balade culturelle au soleil.
Bonne journée

Écrit par : Pascale MD | 05/02/2015

Dès que le mot templier est prononcé, en règle générale, on ressent une odeur de souffre ! Ils étaient de remarquables bâtisseurs c'est un fait ! je ne connais pas Sainte Eulalie de Cernon qui est beaucoup plus "riante" que La Couvertoirade que je connais ! belle journée !

Écrit par : Colette | 05/02/2015

J'ai visité cette région en 1956... j'en ai gardé un immense souvenir.
Merci pour me permettre de re visiter ce que j'avais tant aimé.
Quand j'emprunte l'A75, si j'ai le temps, je fais toujours un détour et parfois
une halte d'une journée.
La France est un jardin divinement "meublé" :-)

Écrit par : Françoise | 05/02/2015

Je ne connais pas cette région. Je ne l'ai même pas traversé mais tu donnes par tes photos envie d'y aller. J'aime beaucoup la petite place de village si paisible avec sa fontaine. Une région riche en histoire pour ceux qui s'y intéressent. Belle journée

Écrit par : Martine85 | 05/02/2015

Bonjour Ulysse,

J'ai eu la chance de visiter, la Couvertoirade, Saint Jean d'Alcas, Le Viala du Pas de Jaux, Sainte Eulalie de Cernon et la Cavalerie il y a quelques années, j'ai adoré, je prépare une note (en cours) sur les Templiers et Hospitaliers sur mon blog : http://jaimelesmuseesetvieillespierres.blogs.midilibre.com/

J'attends les beaux jours pour y retourner afin de faire connaître à des amis ces sites magnifiques au passé historique intéressant et au Patrimoine extraordinaire.

J'ai beaucoup aimé ta note et tes photos comme toujours, j'attends avec impatience ta note sur Madère, vous avez du vous régaler.

A très bientôt Ulysse.

P.S. : à chaque fois que je peux, je donne l'adresse de ton blog à mes amis qui adorent ton blog comme moi, pour tes textes, tes photos, tes randonnées et aussi ta gastronomie...

Écrit par : Ornella | 05/02/2015

Tous leurs biens furent confisqués par Philippe Le Bel ... ça en dit long non ?

Écrit par : Framboise à Pornic | 05/02/2015

Coucou Ulysse, un bel article remis en avant avec cette page de l'histoire incroyable des Templiers. Dis-moi, çà rigolait pas là-dedans ! L'humour, les randonnées, le bon nectar et l'omelette et les copain Gibus, çà devait pas exister. C'était plutôt la bagarre, joujou avec l'épée, les p'tits plaisirs comme on pouvait et pof ! la grosse punition pour la peine ... aïe, bobo.
Et tout çà en chemise de nuit blanche imprimée que d'une immense croix rouge, bon, faut avouer qu'ils avaient quand même de l'allure là-dedans. C'était qui leur couturier ? vu que c'est mon métier, çà m'intéresse et t'as oublié (pfff, jamais contentes les nanas).
Merci pour cette page d'histoire si bien documentée avec tes photos.
Et pendant que je suis là je vais écouter de nouveau ta dernière chanson :)
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 05/02/2015

j'attends tes photos de Madère - des amis y sont allés l'an passé et sont revenus enchantés.
bonne soirée

Écrit par : durgalola | 05/02/2015

Toujours intéressant de revisiter.
Bonne fin de semaine.
Amicalement.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 05/02/2015

Bonjour Ulysse,
De tout temps les hommes ont été de fieffés menteurs capables des pires exactions envers leurs congénères... Nous devons être la seule espèce d'animal à agir de la sorte :-(
Bonne fin de semaine,
Frans

Écrit par : Frans | 05/02/2015

Magnifique placette ombragée où j'aimerais bien tremper mon pinceau dans l'eau de la fontaine que je serais en train de dessiner.

Écrit par : chinou | 05/02/2015

Un bel article sur ces mignons p'tits guerriers, qui ont aussi passé par chez moi.
Bon Dredi l'am Ulysse

Écrit par : H-IL | 06/02/2015

Pascale le soleil nous fait malheureusement un peu défaut en ce moment ....

Colette l'environnement de Saint Eulalie est aussi moins austère que celui de la Couvertoirade

Françoise oui la France est un grand jardin parfois "sauvage" ce que j'aime

Martine il faut venir la visiter tu seras surprise par la diversité des paysages

Ornella j'aurai avec plaisir lire ta note et je te remercie pour la promotion faite à mon blog

Framboise les gouvernants n'ont pas perdu l'habitude de nous rançonner !

Annick merci pour ton com plein d'humour , quant au couturier des templiers je vais faire des recherches pour tenter de te satisfaire

Andrée je pense que tu ne seras pas déçue par Madère j'ai moi même été emballé !

Yvon ce sont des lieux que l'on peut voir et revoir sans jamais s'en lasser

Frans oui je pense que nous sommes la seule espèce à trahir son semblable

HIL crois tu que mignon soit le mot juste ?

BELLE JOURNEE A TOUTES ET A TOUS

Écrit par : Ulysse | 06/02/2015

Bonjour
Tu me donne envie d'aller visiter cet endroit rempli d'histoire!
Superbes photos!
Bisous

Écrit par : wolfe | 07/02/2015

je ne connais pas cet endroit mais il m'intéresse depuis longtemps , ça doit dater de mai 68 !
un beau récit sur les pas des templiers , je vais aller voir l'autre blog .

Écrit par : ghislaine | 11/02/2015

Que de beaux lieux ! la photo avec la fontaine sur la place me fait penser à St Guilhem le Desert. Je ne connais pas ce lieu aussi merci pour la découverte.

Écrit par : elisabeth | 26/03/2015

MERCI pour vos magnifiques paysages , mais que l'Occitanie est jolie avec votre coup d’œil d'artiste.

Écrit par : claude dubois | 02/04/2015

Les commentaires sont fermés.