suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

11/12/2010

Pérégrinations autour de Puéchabon (fin)

 

Cette note est la suite de la précédente

 

DSC01153.JPG

 

 

Depuis un siècle les hommes ont déserté ces lieux,

Que colonise peu à peu le monde végétal,

Qui lance ses guirlandes sur les murs bancals,

Que, reconnaissantes, elles soutiennent de leur mieux.

 

 

DSC01149.JPG

 

 

Au cœur de ces bâtisses chargées d’histoire,

Les fantômes errent parfois en silence,

De ceux qui y ont passé leur existence,

Tissée de rires, de larmes, de joies et de désespoir.

 

 

DSC01168.JPG

 

 

L’atmosphère qui y règne est si sereine,

Que les promeneurs ignorant les lézardes,

Qui ébranlent les murs, parfois se hasardent,

A y faire insouciants une sieste souveraine.

 

 

DSC01179.JPG

 

 

Au sortir du hameau, c’est la rencontre heureuse,

D’un ardent chêne vert et de sa bien aimée,

Engagés dans une salsa endiablée,

D’où naîtront sans doute de nombreux petits « yeuses * ».

 

* yeuse : autre nom du chêne vert

 

 

DSC01195.JPG

 

 

Ce géant, non loin,  sans doute l’un de leurs ancêtres,

Constitue à lui seul une forêt,

Sa taille imposante inspire le respect,

Et morts depuis des siècles sont ceux qui l’ont vu naître .

 

 

DSC01201.JPG

 

 

Il étend au loin sa vénérable ramure

Afin de capter au mieux les rayons du soleil.

Ce chêne vert, à vrai dire, n’a pas son pareil,

Prétendre le contraire serait lui faire injure !

 

 

DSC01215.JPG

 

 

Nous voilà au pied de Saint sylvestre des Brousses,

Campée sur le chemin qui menait à Gellone,

A l’époque où la foi faisait marcher les hommes,

Quand la menace de l’enfer leur fichait la frousse !

 

 

DSC01205.JPG

 

Mais l’heure avance et le soleil décline,

Les montagnes au loin ne sont plus que des ombres,

La frondaison des arbres prend des teintes plus sombres,

Dans la plaine ne brille plus que l’or des vignes.

 

 

DSC01224.JPG

 

Un antique mazet fenêtre et porte fermées,

Nous parle d’un temps où les vendanges étaient une fête,

Aujourd’hui des machines polluantes font la cueillette,

Le dieu Bacchus, de ces lieux, s’est enfui atterré. 

 

 

DSC01227.JPG

 

 

Dépouillés par l’automne, une vaillante cohorte

De ceps dressent vers un nuage leurs sarments effilés,

Cherchant désespérément à le transpercer,

En vue de préparer, déjà, la prochaine récolte.

 

 

 

DSC01229.JPG

 

Les vignes ont les couleurs des nectars,

Qui coulent généreusement dans nos timbales,

Et de là réjouissent nos poreuses amygdales,

Quand le vin est tiré, c’est sûr il faut le boire !

 

 

DSC01233.JPG

 

Pour certains arbres l’automne est un chant du cygne,

Leurs frondaisons offrent en mourant un feu d’artifice,

Quand d’autres gardent leur verdeur, mais qui n’est que factice,

Car la mort saisit leurs feuilles une à une de façon anonyme.

 

 

DSC01243.JPG

 

Qui peut croire que l’hiver frappe à la porte,

Devant une nature aux si beaux atours ?

Cette loi imparable de l’éternel retour,

Ne rend-t-elle pas la vie chaque fois plus forte ?

 

 

DSC01247.JPG

 

Un cep résiste vaille que vaille et garde sa livrée,

Mais l’hiver le dépouillera comme les autres,

On s’attache à la vie, on dit des patenôtres,

Mais un jour le corps défaille et on doit le quitter !

 

Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

bonjour mon ami Ulysse,

tes photos sont vraiment superbes,

tu as su capter l'essence de notre région, bravo!

je te souhaite une agréable fin de semaine,
bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 11/12/2010

Vos photos sont magnifiques. Vous avez su saisir la quintessence des paysages de notre région qui inventent chaque jour une harmonie différente pour qui sait les regarder.
Continuez à nous régaler.

Écrit par : Bernard | 11/12/2010

Le chêne viendrait-il de la forêt de Quichottine ???... je l'y verrais bien !
Nous admirons ces paysages tous les jours en effet, elle est bien belle notre région.
MIAOUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 11/12/2010

oui, on doit le quitter, mais on le quitte heureux quand on a croisé tant et tant de paysages et de beautés...

Écrit par : Viviane | 11/12/2010

Passé un agréable moment, intéressée, souriante à certains passages et comme toujours ravie de te lire.
Magnifiques, tes photos.

Merci de tes commentaires que je lis avec plaisir.

Écrit par : alba | 11/12/2010

ah le mazet

j'en rêve
mais faudrait la mer ??

superbes tes photos
merci

Écrit par : jeanne | 12/12/2010

Magnifique cette balade poétique sur le Puéchabon. Ulysse, sais-tu que sur le chemin qui passe devant la chapelle de St Sylvestre des Brousses des tombes affleurent le sol ?

Écrit par : Bernard | 12/12/2010

les photos, belles et certaines superbes , les vieilles pierres, le mazet, des ciels bleus, des arbres qui tendent les bras ... la vie quoi !!!
tes dernières me font penser, et les mots ne viennent pas car je connais pas la réponse !!!
bonne soirée

Écrit par : andrée | 12/12/2010

Je viens de voir votre adresse sur le blog de Marcelle,me semble-t-il,j'avais donc envie de voir,curieuse,comme beaucoup de femmes.

Je ne suis pas déçue,avec un beau texte,de très belles photos d'un coin de notre si belle France.

A bientot.Aimée

Écrit par : Aimée | 12/12/2010

Laurent et Bernard si mes photos vous paraissent belles c'est que j'aime vraiment ce pays

Mistigris oui ce chêne mériterait d'être dans Quichotine !

Viviane on le quittera heureux certes mais j'espère avoir encore un petit délai !

Alba ne retrouves tu pas dans ces paysages les couleurs qu'aimaient Rubens ?

Jeanne la mer était là ....il y a quelques millions d'années !

Bernard je ne connaissais pas ce détail je vérifierai la prochaine fois que 'irai la visiter Merci pour l'info

Andrée personne ne connaît la réponse !

Bienvenue Aimée sur mon blog, pour moi la curiosité n'est pas un défaut !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 12/12/2010

Toutes tes photos sont magnifiques mais j'aime particulièrement le chêne et les vignes et les mots dont tu les accompagnes les embellissent encore ou du moins nous permetttent de mieuxles voir

Écrit par : gazou | 13/12/2010

Venir vous rendre visite c'est avoir l'assurance de recevoir plein de cadeaux. Magnifiques photos comme de coutume cher Ulysse.
Merci pour ces pierres et ces arbres "qui parlent". Merci pour vos paysages sublimés.
Ulysse vous êtes un voyageur-découvreur-poète-architecte-peintre-sculpteur-musicien, et j'en oublie sûrement.
A quand un ouvrage en librairie, Monsieur l'Ambassadeur du Languedoc et du Roussillon ?
Belle et douce soirée à vous itou !
@+ michelle

Écrit par : michelle | 13/12/2010

Tout à fait, Ulysse.

Bonne journée

Écrit par : alba | 14/12/2010

Très délicieux poème comme je les aime: des descriptions si proches de l'essence des choses et de la Nature. Une connivence réelle avec les arbre et leur âme cachée...Merci de ces photos de chêne imposant et protecteur!

Écrit par : Viviane | 14/12/2010

Où étais-je encore aller flâner pour avoir omis de venir vous suivre autour de Puéchabon ???

Je fais et refais les 2 promenades avec vous, séduite encore et toujours par tes photos ( celle en gros plan du chêne...m'enchaîne )

Quant aux "patenôtres" ...désolée pour les croyants que je respecte et vais choquer malgré moi mais en bonne iconoclaste que je suis, je préfère réciter avec Prévert
:
"Notre père qui êtes aux cieux, restez-y
et nous, nous restons sur le terre
qui est quelquefois si jolie"

Écrit par : colette | 14/12/2010

Et ben, moi, ça me rend très triste de penser qu'une fois sous terre, je ne verrai plus cette belle nature.C'est ce qui me chagrine le plus...quitter ma famille aussi bien-sûr...
Alors, Ulysse, je veux bien t'accompagner encore dans tes balades et si un jour (on ne sait jamais...Il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas) je croisais ta route, j'espère que tu me feras goûter le vin de ta vigne ou de ta cave...Ne me dis surtout pas que tu n'as pas une cave bien garnie, vu comme tu parles de Bacchus et de ses bienfaits...J'aurais aimé avoir une belle cave (sans souris)...Je me souviens de la vigne familiale (transformé en champ de blé, par un paysan qui a loué nos terres)....Ca me rend malade de ne plus voir la vigne et ses pêches de vigne, si bonnes....Je crois aussi que c'est pour ça que j'aime venir te lire (entre autre, après ton talent et ton humour, naturellement..Oui, oui, tu mérites nos éloges....Tes articles me remuent un ptit quekchose qui s'appelle nostalgie..et ça s'appelle aussi vieillir tout ça"..Soupir...Non, je ne serai pas heureuse du tout ou alors, c'est que j'aurai perdu la vue..ce qui peut m'arriver un jour...J'ai un glaucome..

Écrit par : juju | 14/12/2010

La Beauté est chez vous et en vous... merci pour cela... et puis n'est-ce-pas cela avoir la foi, savoir écouter, regarder, prendre, embrasser du regard, porter en son coeur et laisser filer vers d'autres chemins, vers d'autres destins, vers d'autres cieux... et partir léger le coeur comblé par tant de bonheur.

Écrit par : Maria-D | 15/12/2010

Gazou la nature me parle et je ne fais que transcrire ses propos

Jean Claude c'est le détail qui fait le sel des photos....

Michelle je rougis sous les compliments, je pense que nous sommes tous et toutes un peu ce que vous dîtes mais nous ne trouvons pas toujours le moyen de l'exprimer. Pour le livre j'ai eu plusieurs projets refusés par les éditeurs mais je réfléchis à un projet de livre électronique....

Viviane la photo ne rend pas tout à fait justice à ce chêne qui est vraiment impressionnant d'autant qu'il s'agit d'un chêne vert dont la croissance est plus lente

Colette je fais mienne votre profession de "foi": restons sur terre le plus longtemps possible !

Juju quand nous ne serons plus de ce monde certains nous disent que nous nous promènerons dans les vignes du Seigneur , comme j'ai quelques doutes j'en profite pleinement et j'essaie d'en faire profiter les autres... Quant à ceux qui arrachent des (bonnes) vignes c'est un crime contre l'humanité ! Quant à ton glaucome j'ai lu qu'il y avait de nouvelles pistes qui étaient explorées pour soigner cette affection

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 15/12/2010

Maria mon dernier message a croisé le vôtre : je suis d'accord avec vous pour dire qu'avoir la foi c'est aimer la vie !

Écrit par : ulysse | 15/12/2010

Mon ami Ulysse ,
perdu dans les brouillards givrants de Haute-savoie où la température
peine à atteindre les -3°c au plus chaud de la journée, tes images me
réchauffent et me rendent impatient de nous retrouver pour une autre rando
sous notre soleil !
Gibus

Écrit par : Gibus | 15/12/2010

Hello Gibus merci pour ton message. Hier j'ai voulu aller sur le Caroux mais ma voiture était en panne de chauffage et il faisait-5° à l'aube avec un grand soleil je me suis rabattu sur Mourèze et la montagne de Liausson où j'ai pu pique-niquer au soleil en pensant à vous perdu dans les brumes glaciales alpines....Bises à la famille et à bientôt ...

Écrit par : ulysse | 15/12/2010

Bonjour cher Ulysse,
Merci à la nature pour tant de beauté et à ton oeil avisé de si merveilleusement la capter et la photographier !!!
Autant les arômes du vin dans le verre nous donnent le grand frisson, autant la vigne est belle en toute saison !!!
Les couleurs phénoménales de ton reportage nous réchauffe le coeur en ces temps d'hivernage !
Brrrrrrr, il n'y a pas que sur le Caroux qu'il fait froid....
Amitiés du Nord !

Écrit par : Eric | 15/12/2010

Salut Eric heureux d'avoir de tes nouvelles, si ça peut te consoler on se caille aussi dans le sud en ce moment ! Amitiés du sud à ta fratrie et bonnes fêtes de fin d'année

Écrit par : ulysse | 15/12/2010

Ulyse c'est incontestable , vous faites d'admirables photos et Vous savez également les agrémenter de jolis propos. Comme je n'ai pas envie de vous trouver parfait, je dirai qu'il y a un défaut dans vos textes rimés, notamment dans la nature des rimes, des sonorités et des rythmes.Mais bon, je suis contente de passer un moment avec vous, malgré cela.

Écrit par : pervenche | 15/12/2010

Avec quelques jours de retard, je place mes sabots dans les tiens pour venir admirer le chêne vert. Noueux ce vénérable! Mais tenant toujours la route.
A l'occasion aussi d'admirer le paysage si bien rendu et le plaisir de lire les commentaires toujours bien troussés.

Écrit par : jeandler | 15/12/2010

Pervenche je vais vous faire une confidence : je ne suis jamais pleinement satisfait de ce que j'écris et je reconnais que certains de mes vers sont bancals mais je ne cherche à transmettre que les émotions et réflexions que la nature m'inspire et je n'ai pas pour ambition d'écrire des chef-d'oeuvres...Merci de votre passage

Pierre je transmettrai ton hommage au chêne la prochaine fois que je passerai le voir..

Écrit par : ulysse | 15/12/2010

une promenade bien poètique à travers la vie de ce beau village.
les photos sont magnifiques
bisous

Écrit par : Reinette | 16/12/2010

Reinette point n'est besoin d'aller loin pour faire de beaux voyages....

Écrit par : ulysse | 17/12/2010

Les versificateurs (ça se dit?) que j'apprécie sont rares, mais vous en faites partie !

Accepter la vie, c'est aussi accepter la mort, peu de gens en ont conscience.

Nous souffrons beaucoup en naissant à travers un passage étroit, fort heureusement nous oublions nos souffrances, tout au long de la vie. Alors acceptons les souffrances de la mort.

Bonne journée et merci pour votre humour décapant sur mon blog.

Écrit par : ♫ Aude Terrienne | 19/12/2010

hé ho Ulysse ! faut pas déconner ! où est passé mon commentaire ? enterré en 2010 peut-être... mince alors, à quoi ça sert que je me décacarcasse ? en tout cas pour être bref, bonne et heureuse année à toi et aux tiens et continue à nous régaler.
Bien amicalement
Et en plus (ça n'a rien à voir mais...)A propos de bien commencer l'année, j'ai beaucoup ri en lisant "lettre à mon banquier" de Fumerolles (un blog midiblogs), je vous le conseille !

Écrit par : La Calmette | 01/01/2011

Les commentaires sont fermés.