suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/01/2011

Rêveries un soir de décembre au bord du bassin de Thau

 

DSC00352.JPG

 

Le soleil commence à se glisser  dans sa couette de nuages, mais des lambeaux de ciel bleu subsistent vers l'orient, qui se reflètent dans le bassin et lui donnent un air de Méditerranée. Deux voiliers, las de leur immobilité, attendent de prendre le large. Des promeneurs au loin contemplent le rivage puis les voiliers : cèderont-ils à cette invitation au voyage ? Et toi cher(e) lecteur ou lectrice n’as tu pas envie de larguer les amarres et de partir ? Là bas, loin très loin derrière les collines mauves se trouve Cipango le pays aux toîts d’or. Mais l’or justifie-t-il le voyage ? Ne part-on pas plutôt pour se trouver ?

 

DSC00353.JPG

 

Voici le phare des Onglous posté à l’entrée du Canal du Midi dont le fil d’eau virtuel se poursuit jusqu’à Sète, sise sur le Mont Saint Clair, que l’on aperçoit de l’autre coté du bassin. Son lampion est pour l’heure éteint car c’est un noctambule. Mais quand la nuit viendra, il fera de l’œil à son ami la lune. Dans le ciel passe une mouette, petite boule de vie dans cet univers figé. A-t-elle conscience de sa beauté ?

 

DSC00368.JPG

 

Les pierres manquantes sur le chemin qui mène au phare et la rambarde en partie démantelée témoignent des tempêtes qu’il doit parfois affronter. Qui le croirait à voir cette eau immobile, vaste miroir où il aime à se contempler ?

 

DSC00359.JPG

 

Englués dans la routine de notre quotidien aux horizons bornés, l’infini de l’horizon marin nous fascine et nous rappelle la singularité et la puissance de notre esprit capable de l’appréhender.  Les poissons qui y nagent savent-ils que la mer est vaste ?

 

 

DSC00364.JPG

 

Les piquets qui tendent les filets qui traversent l’étang sont plus hauts que le Mont Saint Clair : magie de la perspective ! Prenez du recul par rapport à vos soucis, vous les verrez s’amenuiser !

 

DSC00365.JPG

 

Sous la lumière rasante l’eau perd sa transparence et apparaît si dense que je suis un instant tenté d'y marcher. Mais étant un homme de peu de foi je ne m’y risque pas !

 

DSC00351.JPG

 

Le soleil décline et le bassin devient une copie conforme du ciel. les reflets ont plus d’intensité que le monde réel. Ne vivons nous pas quand nous rêvons et ne rêvons  nous pas quand nous croyons vivre ?

 

DSC00388.JPG

 

Soudain la terre semble s’être arrêtée de tourner, plus un mouvement n’affecte le paysage. Je  retiens mon souffle pour préserver cet instant qui a un air d’éternité…

 

DSC00372.JPG

 

C’est l’heure où surgissent du fond des eaux les bateaux fantômes. Mais il faut ne pas succomber à la tentation de monter à bord si l’on ne veut pas  s’endormir à jamais dans les bras d'une sirène.

 

DSC00366.JPG

L’or du soleil a déteint sur sa couette de nuages dont le reflet illumine les eaux du bassin de Thau

 

DSC01454.JPG

Quelques mouettes prennent alors un bain d'or avant d'affronter les frimas de la nuit.

 

 

DSC01476.JPG

C'est l'heure où la contemplation du paysage nous fait partir en voyage au delà de l'horizon.

 

 

DSC01485.JPG

 

Nous voguons alors en silence vers le lieu où le soleil sombre dans l'horizon. Et soudain nous étreint l'angoisse qu'éprouvaient les anciens égyptiens : reviendra-t-il demain ?


Texte & Photos Ulysse

 

Commentaires

Magique et je cède à la contemplation et à ta réflexion.
Je devine aussi grâce au libellé de ton blog que le relent d'angoisse antique a pu être vite réconforté par un bon verre de vin de l'arrière pays accompagnant une bonne assiette de moules de sète...

Écrit par : robert | 18/01/2011

Merci pour ce moment de sérénité.

Écrit par : planet taka-yaka | 18/01/2011

dommage que ce jour la le canigou ne fût pas visible de séte sinon c'est trés beau,à ce propos
si vous voulez voir une photo que j'ai faite le 13 janvier 2011 depuis la montagne sainte victoire
montrant le canigou situé à 278 km voici le lien:file:///Users/brunocarrias/Desktop/12112010/P1240356.JPG

Écrit par : carrias | 18/01/2011

quelle belle invitation au départ ulysse
oui je rêve parfois de larguer les amarres
je le fais dans ma tête
et je pars parfois
peut être pas assez loin

Écrit par : jeanne | 18/01/2011

Robert tu es devin !

Geneviève tu peux revenir autant qu'il te plaira

Bienvenue Carrias sur mon blog , je vais aller jeter un oeil à la photo !

Jeanne notre esprit peut nous faire voyager sans que l'on quitte sa chambre

belle soirée à tous

Écrit par : ulysse | 18/01/2011

je ne sais pas si le lien pour voir la photo marchera,sinon il faudrait que je vous en envoie mais je ne sais pas ou!!! il faudrait me dire ou, sinon appelez moi bruno plutôt que carrias je préfère

Écrit par : carrias | 18/01/2011

Ces images ne doivent pas nous faire oublier, hélas, que notre "mare nostrum", notre belle Méditerranée atteint un degré de pollution qui l'asphyxie. Plus de corail, plus de tortues, d'anchois... des méduses envahissantes, des algues dangereuses... et pourtant qu'elles sont bonnes les huitres, les moules... et les oursins, jusqu'à quand aurons nous le privilège de les déguster !
Tes superbes photos accompagnées de ton non moins superbe texte sont une belle contribution à ce respect que nous lui devons, elles nous incitent à l'aimer, la protéger de notre mieux... dans la faible mesure de notre possible. Merci à toi....

Écrit par : françoise | 18/01/2011

Te voilà encore dans les nuages, Ulysse.

On y est bien...

Tes photos sont vraiment superbes

Bonne soirée

Écrit par : alba | 18/01/2011

les photos de l'étang dans les bleus et roses sont splendides, magiques, ... je ne marcherai pas sur les eaux, simplement je me fondrai dans le paysage.
Merci pour la carte reçue
Bonne soirée

Écrit par : andrée | 18/01/2011

De bien belles pensées au bord de l'étang tranquille, de bien belles couleurs, de bien jolis rêves aussi. Le silence est un compagnon de voyage irremplaçable, sans avoir eu à jeter l'ancre, j'ai cédé à l'envie de m'évader attirée par cette douce promenade en votre compagnie, rassurée par ce fil d'Ariane je me suis laissée emporter par ces paysages idylliques comme dans un conte.

Écrit par : monique | 18/01/2011

je partage ton émotion de poète. Tu traduis avec bonheur par les photos, ton regard d'artiste et la sensibilité du texte la douceur d'un monde que nous ne savons pas capter le plus souvent.
encore merci cher ULYSSE.

Écrit par : ginette | 18/01/2011

Comme tout est serein en ce jour, en cette saison même!
De magnifiques photos, cher Ulysse.
Quelle profondeur tu leur a donné!

Écrit par : jeandler | 18/01/2011

La vie serait-elle, ici aussi, un rêve ?
L'as-tu rêvée cette ballade ou bien l'as-tu réellement faite? J'en douterai aisément tant tes mots nous portent vers un au-delà impalpable.

Écrit par : jeandler | 18/01/2011

Françoise tu as raison de t'alarmer des dommages causés à la Méditerranée qui sont gravissimes : le taux de particules de plastiques en suspension est le plus élevé de toutes les mers du monde et cela empoissonne toute la faune maritime ainsi que les oiseaux

Chantal les nuages de décembre sont rafraîchissants et rendent les idées claires !

Andrée la température de l'eau n'est pas vraiment propice à se fondre dans le paysage

Monique pourquoi ne pas jeter l'ancre, les bateaux sont à quai et vous attendent ....

Ginette j'en dirais de même de tes tableaux

Pierre tu me fais douter Peut être que cette balade n'était qu'un rêve !

Belle soirée à tous

Écrit par : ulysse | 18/01/2011

quelles belles photos ! quelles belles couleurs qui donnent envie d'un ailleurs pour goûter des instants d'éternité..mais il est vrai que l'on peut les connaître partout, même tout près de chez soi
C'est vrai, savoir prendre du recul permet d'envisager la situation, quelle qu'elle soit , avec plus de sérénité

Écrit par : gazou | 19/01/2011

bonjour mon ami Ulysse,

tes photos sont superbes,
les couleurs sont magnifiques!! bravo!

je te souhaite une bonne journée,

bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 19/01/2011

ces paysages qui semblent suspendus entre deux mondes
dont on ne sait où se trouve le haut et le bas
où le sol est frontière entre deux ciels
quelle merveille, bravissimo!

Écrit par : Viviane | 19/01/2011

Aucun or ne justifie le voyage si ce n'est l'or du voyage en lui-même, l'or à cueillir des yeux et du cœur
Merci de nous le faire partager et bravo pour ton amusant haïku chez moi !

Écrit par : colette | 19/01/2011

Je me suis laissé aller à voyager immobile sur tes mots, à rêver sur tes jolies photos, à vivre une douce soirée pleine de sérénité.

Écrit par : Josiane57 | 19/01/2011

C'est un feux d'artifice de couleur !!!!!

Écrit par : Marre d'être gentil | 20/01/2011

Touchée...
Touchée car la mer et les bateaux ont dans ma vie une place de choix mais ...
Touchée par votre écriture, légère, du bout de la plume, et peut-on dire, pour les photos, "du bout du viseur " ?
Belle harmonie, belle musique dans cette note, et toujours pour notre plaisir.

Écrit par : Mikèt | 20/01/2011

J'adore l'expression "sa couette de nuages"....Il n'y a que toi pour trouver des expressions pareilles..Je gage que je ne l'oublierai pas et m'en servirai à l'occasion...
La dernière photo, à tomber par terre..Ca va, je suis assise, ne crains pas d'avoir un procès sur le dos....Et, tout ce bleu...Bonté, que j'ai envie de voir la mer....

Écrit par : Juliette03 | 20/01/2011

Si en fin de compte, tu as failli l'avoir ce procès, car, en retournant mon ordi à l'envers pour voir la photo du bateau la tête (de proue) en bas, j'ai failli lâcher mon ordi...

Écrit par : juliette03 | 20/01/2011

Qu'ils sont puissants ces moments de méditation, là à la frontière du physique et l'envers du miroir ... Belle journée à toi, Ulysse ...

Écrit par : Kaïkan | 20/01/2011

Gazou on est bien d'accord sur l'essentiel : prendre du recul et relativiser nos soucis et problèmes

Laurent quand tu penses que les grenouilles voient le monde en noir et blanc !

Viviane le monde était ce soir là sens dessus dessous !

Colette je suis d'accord l'or est dans nos yeux et notre coeur

Josiane "lâcher prise" c'est le chemin vers la sérénité

Bienvenue sur mon blog "marre d'être gentil" (pseudo qui me fait sourire) c'était à vrai dire une "eau" d'artifice !

Mikèt l'harmonie est aussi dans celle ou celui qui la ressent

Juliette par temps clair du haut du Mont Dore peut être que l'on voit la mer ? j'espère qu'en retournant la photo du bateau tu n'as pas reçu un paquet d'eau de mer !

Kaïkan ces endroits nous permettent de passer comme vous dîtes derrière le miroir des choses
Je vous dis à bientôt je m'absente une douzaine de jours


Je vous dis à bientôt car je m'absente une douzaine de jours !

Écrit par : ulysse | 20/01/2011

Une douce rêverie, j'aimerai être une de ces mouettes qui prend un bain d'or...
Marcelle

Écrit par : Pâques | 20/01/2011

Là, tu tutoies les étoiles, Ulysse! Tu dois connaitre la nature intimement pour qu'elle "pose" pour toi. T'es au top du top du top du top du top du top, tu comprend ça?

Écrit par : lutinbleu | 20/01/2011

Coucou ? Alors tu es reparti vers d'autres horizons ?
Enfin c'est vraiment........SU PER BE ! notre belle région : mer et montagne !
MERCI ULYSSE, MIAOUUUUUU!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 20/01/2011

Marcelle tu serais mouette et moi Goéland !

Lutin Bleu ne me fais pas monter trop haut car je pourrai me faire mal en tombant !

Bon ma valise est bouclée je pars ! A bientôt ! Pendant quelques temps vous aurez droit à mes archives car je vais me la couler douce !

Et j'espère que la vie sera douce aussi pour vous !

Écrit par : ulysse | 20/01/2011

Ulysse, Pourquoi larguer les amarres ? Alors qu’au travers de ces photos le trésor est à porté de main.

Écrit par : Bernard | 21/01/2011

Bonjour Ulysse,

Je suis tellement sous le charme que j'en perds mes mots. La magie de tes photos, la poésie de tes mots... du rêve....
Pauvre Méditerranée. En première, le prof d'écologie nous avait demandé de faire un exposé. Moi, j'avais choisi de parler de la triste vallée de la Maurienne et mon "futur mari" avait choisi la Méditerranée". Le titre qu'il avait donné à ses mots?: " Nos enfants naviguent sur une poubelle".
Puissent, en te lisant, les gens prendre conscience de toute cette beauté qu'il faut préserver.
Merci Ulysse pour ces instants précieux passés chez toi

Amitiés
Martine

Écrit par : Martine | 21/01/2011

Cette rêverie m'a fait beaucoup de bien, merci.

Écrit par : et si on allait aux fumades | 22/01/2011

Bonsoir Ulysse,

Quel moment magique,me fais-tu vivre,par la sensiblerie de tes mots et par ces merveilleuses images.

Que notre terre est belle,quand on sait la contempler,la vivre,la chérir.

Merçi pour ce rève éveilllé.A bientot.Aimée

Écrit par : Aimée | 22/01/2011

Bonjour
Merci pour cette balade. Votre regard est amoureux de ce lieu et sait nous le faire partager.

J'ai passé le premier weekend de l'année tout à côté, à Marseillan Plage.
Quelques photos là : http://www.flickr.com/photos/mimitoul1/sets/72157625610309231/with/5319113549/

A bientôt

Écrit par : Michel du Gers | 23/01/2011

Me revoilou après un périple un peu mouvementé dont je ferai le récit dans quelques semaines. Merci à toutes celles et ceux qui ont visité mon blog pendant mon absence.

Bernard larguer les amarres nous procure le bonheur de revenir

Martine oui hélas la Méditerranée devient une poubelle et nos plages de vastes cendriers....

Aimée les rêves peuvent modifier le monde ...Rappelons nous le " I have a dream" de Martin Luther King qui a permis indirectement l'élection d'Obama


Bienvenue Michel sur mon blog je vais aller regarder vos photos

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 04/02/2011

Les commentaires sont fermés.