suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2011

Entre Pinet et Castelnau-de-Guers

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Près de cinq milliards d’années ont été nécessaires pour faire de Gaïa , notre planète, un jardin où « l’homo sapiens sapiens »  a pu s’épanouir. En moins de cinquante mille ans,  ce locataire indélicat a saccagé les lieux et mis en péril son existence.

Pourtant quelques peuples ont su, ici et là, développer des modes de vie respectueux de la nature (comme les indiens d’Amérique du Nord) mais ils ont vite été exterminés ou sont en voie de l’être par ceux qui ont un tiroir-caisse en lieu et place du néocortex.

 Notre pays a connu une telle civilisation rurale,  rude certes  mais harmonieuse et dont l’héritage est encore visible dans certains de nos paysages, qu’il faut à tout prix préserver. Car chaque maille que l’homme détricote dans ces lieux est un coup de scie qu’il donne à la branche sur laquelle il est assis.

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Ainsi, entre Pinet, Montagnac et Castelnau-de-Guers, modestes villages du sud de l’Hérault, s’étend l’un de ces paysages emblématiques d’une relation harmonieuse avec la nature, dont l’homme et les autres locataires de Gaïa  tirent profit .

 Ici, de vastes espaces ont été défrichés pour y planter vignes, oliviers et amandiers, tout en les faisant cohabiter avec des zones sauvages couvertes de pinèdes ou de garrigues. Les zones cultivées sont ainsi protégées du vent et du gel par les zones boisées. Tandis que les oiseaux, les insectes et les plantes trouvent un milieu favorable dans les zones sauvages qui préservent de ce fait la biodiversité.

 Cet endroit est d’une telle richesse et beauté que les vignerons  de la cave coopérative de Montagnac ont demandé à des sculpteurs d’y installer des œuvres célébrant leur métier, tel ce Bacchus qui rend hommage au divin nectar issu de la terre ( Pour une découverte exhaustive des statues voir ma note du 1er novembre 2010)

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

 S’il y a un paradis sur terre, il n’est pas sous les tropiques comme veulent vous le faire croire les agences de voyages , mais ici dans ce mazet planté au milieu des vignes. Certes, vous pouvez avoir une conception du paradis différente de la mienne, genre : yacht, palace, Fouquet, ou île de la « tente-à-cons » de TF Huns. Mais si vous recherchez le calme et la nature et que vous êtes un amateur du jus de vitis vinifera, l’Eden est bien ici. Et pour peu que vous vous fassiez un ami du vigneron du coin, vous ne voudrez plus aller ailleurs sur terre. Vous comprendrez que pour ne pas mettre en péril la sérénité de ce lieu, je ne puisse en donner la localisation précise ! A vous donc de partir à sa recherche !

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Si vous ne trouvez pas le mazet précédent à votre goût, peut être  que vous aurez un faible pour celui-ci, qui n’est pas non plus sans charme, vous en conviendrez ! Certes, vu sa hauteur il est surtout adapté à la sieste, mais n’est ce pas là notre principale ambition quand on est en quête du paradis ? D’autant que Georges (celui du café !) qui a ses entrées en "haut-lieu" aurait laissé entendre que les « angesses » n’y étaient pas farouches !

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

 La diversité des paysages de ce lieu résulte pour beaucoup de l’étonnant « patchwork » géologique provoqué par la surrection des Alpes et des Pyrénées, il y a environ cinquante millions d’années. Se côtoient ainsi des zones basaltiques, calcaires, gréseuses ainsi que des ruffes,  roches sédimentaires ocre-rouges vieilles de deux cent millions d’années, dont cette butte est constituée. On espère y voir surgir une valeureuse cavalière navajo comme à Monument Valley qui nous emmènerait en balade et plus si affinité... !

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Ce sol  rouge produit paradoxalement l’un des vins blancs les plus prisés de la région : le picpoul de Pinet, vin incontournable pour un plateau d’huîtres de Bouzigues (Enfin si elles survivent !)  Son origine lagunaire explique sans doute ce mariage harmonieux entre le vin que l’on en tire et les produits lacustres. De même qu’il n’y a pas de mariage plus heureux qu’un vin des Abymes avec une raclette, une tartiflette ou une fondue savoyarde !

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue 

IL n’y a pas que les hommes qui en ce lieu travaillent ardemment la terre.  Les fourmis ne chôment pas non plus et méritent notre respect, quand on voit qu’elles arrivent à sortir de terre des cailloux qui font pour certains dix fois leur poids ! D’ailleurs la championne en la matière est une fourmi asiatique – étonnante coïncidence - qui a porté 100 fois son poids ! Ces étonnants insectes sont apparus sur notre planète en même temps que les dinosaures et ont résisté à tous les cataclysmes ; au train où vont les affaires d’homo sapiens sapiens, il  y a de fortes chances qu’ils nous survivent.

 C’est d’ailleurs plus que du respect, mais de la frousse que devraient nous inspirer ces bestioles dont certaines espèces africaines sont mangeuses d’hommes. Ce qui, avec le réchauffement climatique en cours et la migration vers le nord des espèces, ne donne plus très envie de faire la sieste dans la nature, comme j’en suis coutumier.

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Nous quittons la zone de ruffes pour aborder un secteur calcaire où la blancheur immaculée du chemin semble se refléter dans la frondaison argentée d’une oliveraie . Etrange correspondance  à l’image de l’harmonie qui règne en ces lieux. Jamais la nature ne commet de faute de goût, c’est pourquoi les impressionnistes en ont fait leur maître.

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Voilà un arbre - je parle de l’olivier - qui mérite également notre respect, mot qui, je le sais, n’est plus très à la mode . Avec le blé et la vigne, il a contribué au développement et à la prospérité des grandes civilisation méditerranéennes. C’est en quelque sorte un arbre civilisé et qui, d’ailleurs, a besoin de l’homme pour s’épanouir et donner le meilleur de lui même.

 En effet, l’homme le taille en créant en son sein un puit de lumière qui permet à ses fruits de se gorger de soleil et de parvenir tous ensemble à maturité. C'est un point important car pour qu'une huile d'olive vierge mérite la mention "Extra", les olives doivent avoir été pressées dans les 24 heures après la cueillette. 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

 Voilà un autre mazet, plus vaste et confortable que les deux que nous avons déjà visités. Vous pourriez penser que l’on y serait encore mieux, si cela est possible. Mais réfléchissez ; comme l’enseigne un dicton populaire, le mieux est l’ennemi du bien. Un grand mazet implique plus d’entretien et donc plus de soucis et on ne va pas au paradis pour avoir des soucis ! Contentons nous donc de l’admirer et poursuivons notre balade.

 

pinet,larcher,sénat,garrigue 

On fait aujourd’hui tout un pataquès sur le développement des énergies renouvelables que l’on présente comme une révolution. Mais c’est comme si l’on réinventait la poudre. Car autrefois il n’y avait pas un village sans son moulin à vent et son moulin à eau et les gens se chauffaient au bois qui n’est rien d’autre que du condensé de soleil.

Le soleil dispense chaque jour sur la terre une énergie qui couvre 8000 fois les besoins humains. Si nous avions investi autant d’argent dans la recherche sur cette énergie que dans celle sur l’énergie nucléaire, nous pourrions de puis longtemps satisfaire nos besoins énergétiques sans mettre en péril la planète. Les chinois, dont les pollutions en tous genres menacent leur propre développement, mettent en ce domaine les bouchées doubles, alors que nos politiques, toujours en retard d’une guerre technologique, appuient sur le frein ! Dormez sur vos deux oreilles, nous disent-ils, nous avons les centrales nucléaires les plus sures du monde, mais on peut craindre que nos descendants se retrouvent un jour avec quatre oreilles pour dormir dessus !

 

 

pinet,larcher,sénat,garrigue

Prions donc, non pas pour que le nectar coule à flot dans nos gosiers assoiffés car sur ce point nous sommes exaucés, mais pour que nous ayons un jour des dirigeants honnêtes, courageux et responsables. Pourtant ce n’est pas faute de bien les payer et on pourrait au moins espérer en avoir pour notre argent !  A cet égard, le site Mediapart a publié une information selon laquelle  les dépenses de personnel du cabinet du président du Sénat du  Gérard Larcher ont augmenté de 26 % par rapport à son prédécesseur avec des salaires allant jusqu’à 19.000 euros par mois. Le rapport qualité/prix de l’institution est l’un des plus mauvais de la République et des deux « chambres » de représentants, c’est certainement celle où l’on entend le plus de ronflements !

 

 

DSC07176.JPG

 Pendant ce temps la nature domestiquée par l’homme s’active. Les gens des villes qui achètent des aliments conditionnés en barquettes, cubes et sachets oublient qu’ils ne doivent leur survie qu’à des savoirs et des gestes ancestraux. Mais ceux qui les possèdent et les maîtrisent et  dont notre existence dépend sont loin d’avoir un train de vie de Sénateur et sont même pour certains en voie de disparition. Quand ces hommes et ces femmes auront disparu, il ne restera plus aux citadins qu’à manger des recueils de lois devenus inutiles car inappliquées (la France est championne du monde en la matière) si « chèrement » concoctées par nos parlementaires !

 

DSC07216.JPG

 Après tant de sujets d’irritation, il est temps d’aller se mettre au vert pour décompresser un peu . Ce pré nous tend les bras pour une sieste réparatrice. Et puisque le monde marche cul par dessus tête autorisons nous en prime à faire quelques galipettes !

 

pinet,larcher,sénat,garrigue 

Et puis, heureusement, qu’il nous reste la beauté ce ce paysage ainsi que l’amour qui dissout les contrariétés et nous fait voir la vie en rose….rose comme le rosé "Trémier" d'Alain Chabanon, artiste-vigneron du pays d'Oc.

  

Texte & Photos Ulysse

Commentaires

Vous dire que j'aime ceci est une redondance, car en vos photos, en vos mots il y a tout ce que j'aime et qui m'interroge ... m'interpelle ...
et j'aime tout particulièrement votre photo n°7 que je vous emprunte ... puisque je peux.

Joyeuses Pâques.

Écrit par : Maria-D | 23/04/2011

Votre blog est une superbe invitation au voyage et à la découverte !

Écrit par : Alain | 23/04/2011

Ce mélange de beautés artistiques et de beautés naturelles avec les beautés paysannes et viticoles ! c'est incroyablement beau. Je me répètes bien sûr mais c'est voulu. La beauté étant la seule possibilité de racheter la veulerie des hommes dont tu parles si bien.
Bravo Ulysse.

Écrit par : La Calmette | 23/04/2011

Le présent c'est toujours le dernier instant, joyeuses Pâques.

Écrit par : michel, à franquevaux. | 23/04/2011

Carpe diem,
j'ai inversé la tendance,
merci pour votre attention,
belle fin de semaine.
Carpe diem.

Écrit par : michel, à franquevaux. | 23/04/2011

J'irai bien siester dans l'un de ces petits mazets... A Paris, rue Saint André des Arts il y a un café qui s'appelle le.. Mazet ! et crois moi, à l'époque où mes filles y retrouvaient leurs copains anglais, chanteurs des rues, personne n'y faisait la sieste... bons souvenirs quand même !!! la bière était fraîche et bonne... la musique aussi !

Écrit par : françoise | 23/04/2011

je me rappelais ton précédent billet sur les statues imposantes.
pas besoin d'aller loin, pour être "ailleurs". Cette année, nous devions partir en Grèce, Turquie ou autre pays. Pour certaines raisons, nous sommes restés en France et j'ai adoré la région de Fontvieille au printemps. Et Arles, la magnifique.
Bonne soirée

Écrit par : andrée | 23/04/2011

Bonsoir Ulysse,
Comme cela me plaît que tu parles si bien de "mes voisins", et le Picpoul de Pinet avec une brasucade de moules...j'adore ! Tu écris si bien sur tout, c'est toujours un plaisir de venir chez toi. Les mazets tu sais qu'avant ils servaient à se mettre à l'abri des orages ou pluies et on pouvait y mettre le mulet qui aidait si bien le vigneron à labourer ses vignes, voilà pourquoi certains sont plus grands. Belle soirée à Toi, Ah si l'olivier bien taillé un oiseau peut voler entre les branches sans les toucher,
MIAOUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 23/04/2011

quel plaisir de se promener en ta compagnie !
Les paysages et les statues aussi sont magnifiques

Écrit par : gazou | 24/04/2011

bonnes fêtes de Pâques et beacoup d'oeufs à éclore promenades, randonnées, air pur et amitié.

Écrit par : ginette | 24/04/2011

Coucou!!! Mais que c'est beau!!!! merci à toi pour ce superbe partage et je suis tout à fait d'accord avec ton point de vue!!!Que la nature est belle et l'homme ne s'en rends même plus compte!!! TEs textes et photos sont superbes! J'aime ta façon de nous raconter tout cela! C'est un réel plaisir!! Bisoussssssssssssssssssssssss

Écrit par : gootchai | 24/04/2011

le nectar est aussi de boire à la source de tes mots et aux couleurs de tes photos
Tchin tchin!

Écrit par : colette | 24/04/2011

Maria pour moi comme pour vous, de l'infiniment petit à l'infiniment grand , tout est sujet à émerveillement ...vous pouvez bien sûr usez de mes photos à votre convenance

Alain c'est notre région qui est une superbe invitation au voyage et à ka découverte...

Jack la beauté est la meilleure thérapie que je connaisse contre la bêtise

Michel le présent est de fait le seul instant qui vaille

Françoise il n'est pas interdit non plus de boire un petit coup de rosé ou de rouge sous le couvert rafraîchissant
de ces mazets..

Andrée voyager en Arles c'est voyager dans le temps

Mistigris les mazets devaient être aussi un refuge idéal pour les amours débutantes....

Gazou j'ai grand plaisir à vous savoir aussi à mes cotés

Ginette je t'offre un oeuf d'autruche truffé à l'amitié

Gootchai raconter est un bonheur car c'est revivre ce que l'on a fait

Colette tchin tchin et que la vie te procure une douce ivresse

Belle soirée

Écrit par : Ulysse | 24/04/2011

Je lis cette note... à retardement et avec beaucoup de nostalgie malgré sa beauté
Ce petit paradis héraultais ressemble tellement à ce qu'a pu être mon petit éden gardois avant l'exode rural, le vieillissement de la population qui en a résulté, la crise viticole et les passages répétés sur les terres arables et les vignobles des modernes voies de communication !

Je boirais bien un petit coup de Picpoul pour me remonter le moral moi ! (sauf que là c'est plutôt l'heure du café)

Amitiés du Pied de la Tour Ulysse ;-)

Écrit par : Pat | 25/04/2011

bonjour mon ami Ulysse,

j'ai appris pourquoi les hommes taillent l'olivier !!

un article qui me fait aimer encore plus ma région et mes racines!

je te souhaite une agréable journée et une douce semaine,
bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent - mon journal de bord | 25/04/2011

Pour une fois, il n'y a pas que les oiseaux qui sont dans les vignes...
Si je ne m'abuse, c'est ici que Noë a abordé et planté son cep.
Une belle terre rouge pour le sang de la terre.
Une ballade à plat mais attention de ne pas trop zizaguer en marchant.

Écrit par : jeandler | 25/04/2011

Pat nos paysages sont des biens précieux qui du fait de l'urbanisation rampante disparaissent à raison de l'équivalent d'un département par an..

Laurent la nature est la plus belle école...

Pierre les rangs de vigne sont là pour nous faire filer droit !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 25/04/2011

Je suis de ton avis, il est temps de respecter cette nature si belle
qui nous émerveille chaque jour!
J'adore les balades et je partage cette passion avec mes amis et la famille.
-j'ai un jour rencontré un cavalier Navajo...
Bon week-end de Pâques.

Écrit par : Pâques | 25/04/2011

Sans oublier que les plus grands saccages ont été commis durant, au plus, le dernier siècle !
J'aime beaucoup votre reportage, cher Ulysse, j'ai tout de suite reconnu la statue, vous en aviez déjà parlé, mais j'ai surtout beaucoup aimé la dernière sculpture, elle est sublime !
Et quelle belle symbolique que d'offrir la nature à des sculptures qui sont d'habitude enfermées entre quatre murs et à la nature des oeuvres qu'elle n'a que rarement l'occasion de côtoyer !... ne serait-ce que pour rappeler que l'art n'est pas uniquement né de la main de l'homme, et voir qu'ainsi il est bien difficile de dire où se trouve l'art véritable...
Merci Ulysse, merci infiniment !
Amitié bises
@+ michelle

Écrit par : michelle | 25/04/2011

Puisque tu parles de vin et de beauté, Ulysse, vois ce que j'ai vu dans la vallée du Rhône et vois ce qui sert de mazet à ceusse qui sont pris sous un orage, comme aujourd'hui...

Paul Jaboulet aîné..Ben, zut, on ne peut pas faire de copier-coller chez toi...Pour une fois que je m'y essayais..J'avais fait le copier-coller d'une chapelle de chez Jaboulet qu'on aperçoit en montant sur Lyon...Que c'était beau ces pieds de vigne qui commencent à pousser ! Que c'était beau tous ces arbres fruitiers qui fleurissent !..Que c'était beau ce ciel bleu et chaud..... Et, c'est ça que la main de l'homme est en train de détruire ? Que bacchus te noit dans sa cuve, monstre destructeur...Heureusement que nous sommes là, le brave Ulysse et moi, pour vous montrer la beauté de nos belles contrées...Ce week-end, j'ai pas mal éclusé, champagne à flots pour fêter l'annif de mon neveu et de sa mère, pour fêter Pâques et la ressurection du Christ dont on ne sait même plus qui c'est....
Hélas, il faut à chaque fois, après avoir festoyer en chantant, en trinquant, retomber les pieds sur terre....J'apprends à l'instant le départ pour d'autres cieux d'une brave dame morte d'un cancer du pancréas, pourtant, elle n'avait abusé ni de la dite bouteille, ni des pieds de veau farcis en compote...Allez, encore un ptit coup mon dieu pour voir la vie en rose...Je crois en toi quand la vie devient trop moche à regarder..et, c'est avec toi que j'ai envie de m'asseoir à ta table...Mais, ça, ce sera une autre histoire à raconter pour la Pentecôte..

Écrit par : juju | 26/04/2011

quelle belle idée ces statues entre les vignes
superbes

pour la taille de l'olivier
il faut que les oiseaux puissent le traverser
d'un coup d'aile

merci ulysse pour ces promenades au sud

Écrit par : jeanne | 26/04/2011

Marcelle n'as tu pas été tentée de partir avec le cavalier Navajo ?

Michelle oui l'installation de ces sculptures est effectivement une idée sublime, c'est un peu comme si eles étaient naturellement sorties de terre !

Juju je suis allé chez Jaboulet dont les vignes couvrent des collines vertigineuses et j'ai bu il y a peu un La chapelle 2002 qui m'a laissé un souvenir mémorable: c'était "le petit jésus en culotte de velours" selon l'expression consacrée. Ce genre de bouteille fait effectivement voir la vie en rose même si après il faut retomber sur ses pieds. Mais bon je ne vais pas me plaindre car mes pieds sont encore capables de randonner !

Jeanne les Colombes viennent parfois y cueillir des rameaux mais hélas les "nemrods" partout leur tirent dessus !


Belle journée à vous mes lecteurs dont les commentaires enrichissent mes notes et je vous en remercie

Écrit par : Ulysse | 26/04/2011

Bonsoir Ulysse
Un reportage extraordinaire
Bonne nuit
Gros bisous
Méline

Écrit par : mel-and-tof | 26/04/2011

J'ai un faible pour le second mazet, bien plus joli que nos cages à poules ou à lapins de nos villes.

Écrit par : bernard | 27/04/2011

Toujours poète mon ami Ulysse, mais un brin rêveur quand tu espères des politiciens honnêtes !!
J'ai entendu récemment un ex-ministre, géo-physicien, prétendre "allègre-ment" que la catastrophe de la centrale nucléaire japonaise, n'était qu'un accident nucléaire mais que l'implantation d'éoliennes dans le paysage français, qui fournissent une électricité bio !étaient une catastrophe !!!
Alors restons entre gens simples, buvons un picpoul dans un Mazet, un chasselas avec une fondue au Bourdils, ou un ti'punch dans un lolo antillais en continuant à rêver d'un monde meilleur !!

Écrit par : Gibus | 28/04/2011

Méline j'espère que mes reportages te font faire de beaux rêves

Bernard mais hélas les mazets ne sont plus guère entretenus...

Gibus j'aurai toujours un flacon à partager avec toi pour rêver d'un monde meilleur

Belle journée à tous

Écrit par : Ulysse | 28/04/2011

Bonsoir mes amis
Un copier coller
J’ai été absente toute la journée et mon Fils est arrivé d’Antibes trop heureuse de le voir ,c’est si rare !
Je répondrai à vos articles demain ,veuillez m’en exccuser
Je vous souhaite une bonne soirée
Gros bisous Méline
Gros bisous à toi

Écrit par : mel-and-tof | 07/05/2011

Les commentaires sont fermés.