suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/05/2011

Mrs Livingstone, I presume ?

 

DSC09917.JPGNous voici à Mécle, point de départ d’une randonnée dans la montagne de Marcou..   La seule information que l’on trouve sur ce village est qu’il est situé sur le chemin de St Jacques de Compostelle. Michel et Nathalie Hager  y ont d’ailleurs ouvert un Gîte d’étape « les Amoureux du Chemin » pour les pèlerins fatigués.

 Si les gens heureux n’ont pas d’histoire, il doit en être de même pour les villages. De fait, il règne dans les ruelles de Mècle  une ambiance  sereine qui vous invite à y rêvasser.

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Mais l’heure n’est pas encore venue de la « dolce vita » car il nous faut  au préalable grimper sur le Marcou, objectif du jour.  Nous voilà donc traversant une  magnifique châtaigneraie  en direction du col de la Fontasse.

 Certaines forêts tropicales sont des enfers verts,  mais ici on entre plutôt dans un paradis vert , les rayons du soleil inondant des tapis mordorés d’herbes et de fougères. Héroïques nous sommes (isn’t it ?) de ne pas céder à leur invitation pressante à s’y allonger.

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

 Mais la présence de superbes orchis témoigne de l’humidité du sol ce qui nous fait moins regretter de n’avoir pas le temps d’y batifoler.

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Après avoir franchi le Col du Layrac  (765 m) nous grimpons jusqu’au Plo Auriol (880m) dominé par la masse imposante du Marcou (1087m). Les prairies sont couvertes de boutons d’or  et le spectacle qui nous est ainsi offert nous subjugue tant que nous décidons d’y installer notre campement.

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

La vue vers les monts d’Orb au sud est tout aussi somptueuse  et le ravissement qui nous saisit alors nous ferait presque oublier de nous restaurer.

 J’ai bien dit « presque » car,  outre d’être sensibles aux beautés de la nature, adeptes des délices  liquides et solides du pays d’Oc nous sommes également. Ainsi saucissons et jambons  de Lacaune, olives de Clermont l’Hérault, Pélardons des Cévennes, Zézettes de Sète ainsi qu'un Terret de Richemer et rosé de Fontès  sont-ils bien vite sortis des sacs pour être transvaser dans nos estomacs.

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Et vous en voyez, ici le résultat ! Il y a, vous en conviendrez,  des existences plus misérables ! A vrai dire, je ne pense pas qu’il existe un milliardaire qui soit plus heureux que nous.. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai renoncé à accumuler les milliards.

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

L’heure ayant tourné à notre insu mais de notre plein gré  (que voilà un bel oxymore !)  il est trop tard pour faire l’ascension  du Marcou, joli sommet que nous avons au demeurant déjà moult fois ascendé ! (et oui le verbe ascender existe !)

Mais si épicuriens nous sommes,  vous savez bien que nous ne renâclons pas devant l’effort et les risques.  Et l’itinéraire que nous empruntons pour la descente par la serre des Seilhes est tout aussi redoutable que l’ascension du Marcou .

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Voici d’ailleurs l’un des quelques passages délicats que cet itinéraire comporte  et qui vous convaincra que je ne galèje pas !

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Vous comprendrez que dans ces moments là, il n’y a pas que la beauté des paysages qui nous coupe le souffle ! Mais il est rassurant de voir des plantes aussi délicates et fragiles que des œillets de montagne s’installer dans des endroits aussi périlleux.

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Quel bonheur alors d’être immergé dans un monde sauvage, où les rares signes d’une présence humaine : un bout de route, une modeste masure , semblent prêts à être engloutis par le moindre soubresaut de la nature. Nous ressentons alors la trame qui nous lie à ce tissu vivant qui recouvre la terre et l’on désespère de voir que tant de nos contemporains ont oublié ce lien.

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Mais il nous faut malgré tout « atterrir » et retrouver le plancher des humains car nous savons bien que nous ne saurions plus vivre dans cette nature sauvage  qui fut le berceau de nos lointains ancêtres.

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Mais quelle joie profonde, quel enrichissement, quelle source de sérénité nous procure une journée en montagne. Nous éprouvons à chaque fois le bonheur, l’excitation, l’émerveillement des explorateurs du XIXème siècle qui nés dans un monde industriel ont redécouvert le monde sauvage. D’ailleurs nous en avons l’allure et je ne serai pas surpris que quelqu’un salue un jour Marie, la femme de Gibus, par un « Mrs Livingstone, I presume ? »

 

 

marcou,pélardon,livingstone,compostelle

Si nous étions déraisonnables, nous céderions à notre envie de monter à cru sur ces chevaux, que nous croisons en approchant de Mècles, pour partir jouer aux indiens !  Mais raisonnables nous sommes, hélas  et ce sont nos chevaux-vapeur que nous rejoignons !


 Texte & Photos Ulysse

Commentaires

A bientôt
cher ulysse
merci encore pour ces coins de chez nous

Écrit par : jeanne | 24/05/2011

Bonjour Ulysse,

Je vois que l'on ne se laisse pas mourir de faim. Les sacs sont savoureusement garnis. Le jambon des Monts de Lacaune, je connais bien, entre autre.:)
ces paysages sont d'une beauté à rester la bouche bée. d'ailleurs, le silence est à souhaiter pour écouter les oiseaux, les crickets et autres grillons....
Merci pour cette belle balade

A bientôt Ulysse :)
Martine

Écrit par : Martine | 25/05/2011

Raisonnable et épicurien cher Ulysse vous êtes.
à bientôt

Écrit par : Maria-D | 25/05/2011

Encore une bien belle balade (avec un seul "L"..Beaucoup trop de monde y mettent "2L")....
Ceux qui ont goûté à la Montagne en deviennent "addict"....Je devrai vraiment y goûter un peu plus..Cet après-midi, c'est en voiture que je pense aller voir les Monts d'Auvergne, et, c'est en téléphérique que je monterai au sommet, prenant le risque de ne pas connaître cette zénitude qui vous envahit..
ps : allez, j'ose..Il faudra bien que quelqu'un la pose...je suppose que tu t'attend à ce que ce soit moi.."C'est quoi une zézette de Sète ?"...Je ne veux pas aller le lire sur internénette..Ce serait tellement plus sympath que toi ou un de tes lecteurs me disent ce que c'est ?
Par contre, le bel éphèbe, torse nu et bronzé, c'est Gibus ?...Il va finir par nous détourner de notre venue première ici : te lire....
Dernière chose, je vois que tout le monde fait la sieste...Est-ce dû au petit rosé ou à la difficulté de l'escalade ?
Bonne balade...A bientôt..Ramène nous encore de belles images pour notre plus grand plaisir...C'est une bonne excuse pour ne pas avoir le temps de venir chez moi lire mes modestes articles que n'ont rien de comparables avec ta savoureuse prose...

Écrit par : juliette03 | 25/05/2011

Une balade assez périlleuse par moment me semble t'il...
Heureusement il y a ce bel homme qui veille :-)
C'est divin les paysages, la nourriture, la sieste, ah! Heureux qui comme Ullyse...

Écrit par : Pâques | 25/05/2011

Me voilà de retour et toujours heureux de lire vos commentaires .

Jeanne, ces coins sont assez pointus à vrai dire !

Martine, oui le silence est une denrée rare qu'il faut aller chercher loin !

Maria D , raisonnable j'essaie d'être !

Juliette effectivement la balade avec deux "l" se chante ! Quant à la zézette de Sète je constate que tu n'as pas repérer que les mots en couleur renvoient à des sites explicatifs sur le mot en question Il suffit de cliquer dessus et tu aurais appris que la zézette de Sète est un délicieux biscuit ! Quant au bel Apollon il s'agit de Gibus bien sûr! Tous les moyens sont bons pour attirer les lectrices! Pour la sieste je te signale qu'elle est recommandée par le corps médical!

Marcelle un brin de péril met du sel dans la vie !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 26/05/2011

De bien beaux paysages de bien belles images une fois encore cher Ulysse. Quelle jolie promenade vous m'offrez aujourd'hui ! Comme si j'y étais.
Et vous partez encore ! Mais quelle énergie !
Merci Ulysse, c'est toujours un beau moment de bonheur de venir vous rendre visite.
Bonnes balades, infatigable poète.
Amitié
@+ michelle

Écrit par : michelle | 26/05/2011

hé oui, si les milliardaires savaient à côté de quoi ils passent... J'adore cet état d'esprit qui t'anime en promenade, jusque dans l choix du repas et des vins ;o)) je pourrais voyager en votre compagnie à tous et nous ne serions dépaysés...

Écrit par : Viviane | 27/05/2011

La nature nous offre bien mieux que des palaces à 35000 euros par mois; sur terre il y a les sages, les amoureux de vérité,ceux qui savent où trouver le vrai bonheur et ceux, pourris par l'argent et le pouvoir qui n'y arriveront jamais.

Écrit par : ginette | 27/05/2011

Toujours le pied levé !
et de belles images, de l'air pur,
de la joie, de l'entrain (il en faut n'est-ce pas !)
et au retour une plume toujours alerte et pimpante
qui galope pour dire la balade.

Chapeau !

Écrit par : jeandler | 27/05/2011

Tu as raison et tu es un grand sage Ulysse... L'argent ne fait pas le bonheur... alors rendez le a dit Jules Renard... Jolie boutade...

Écrit par : françoise | 27/05/2011

j'écoute le feuilleton DSK .. et la maison à xmille dollars, les deux steacks à 200 dollars .. et je me dit dommage pour lui qu'un saucisson, une sieste et quelques photos de coins superbes ne lui suffisent pas ...
toujours cet heureux mariage entre photos et texte.
très bonne semaine

Écrit par : andrée | 27/05/2011

Michelle le plaisir que je prends à ces promenades est accru de savoir que je peux ensuite les partager

Viviane les milliardaires sont généralement des pauvres d'esprit !

Ginette le vrai bonheur est aussi au bout de tes pinceaux

Pierre, oui toujours le pied levé j'ai, mais jamais le même sinon marcher je ne pourrai !

Françoise merci pour ce délicieux propos de Jules Renard

Andrée l'avidité est la mère de tous les vices

Beau Wekk-end à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 28/05/2011

Coucou Ulysse!Paysages enchanteurs sortis tout droit de ton APn ....Que du bonheur pour moi!! Tes textes élaborés avec grand soin sont un régal!!! Que dire de plus sinon que c'est toujours un plaisir de venir dans ton univers et suis bien en accord avec toi quand tu dis que tu a fini d'amasser les euros..Et que tu profites de la vie!! je fais pareil!!

P.S.Moi, c'est Martine tititne pour les intimes et non robert(ceci étant le nom de ma moitié)!!!LOL!!!

Écrit par : gootchai | 28/05/2011

si j'en juge par les photos, la descente coupe encore plus le souffle que la montée...Mais quel bonheur !

Écrit par : gazou | 28/05/2011

Ulysse ! Des milliards d’euros, peut-être, mais que de millions de plaisir accumulés en parcourant les sentiers.

Écrit par : bernard | 28/05/2011

Gotchai mille pardons pour la méprise ! oui profitons de la vie , nous aurons la mort pour nous reposer !

Gazou la descente est assez rude il est vrai mais quel panorama !

Bernard ces plaisirs en outre sont gratuits !


Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 29/05/2011

Hello Ulysse,
ma semaine d'absence m'a retardé dans la lecture de tes galéjades, mais voilà, je suis à nouveau à jour.
En plus des siestes et des pique-niques, qui pourrait trouver un sport dans lequel nous prenons nos copines dans les bras pour les aider à franchir un passage difficile, ou que nous mettons nos deux mains sous leurs fesses pour les hisser sur un rocher ? que de joie simple !

Écrit par : Gibus | 29/05/2011

Sublime ton billet, Ulysse.

Merci de me suivre et de tes sympathiques commentaires sur mon blog.

Belle semaine

Écrit par : alba | 30/05/2011

Gibus tu as raison ce sont des joies simples avec lesquelles on ne risque pas de se retrouver menottés entre deux flics !

Chantal en te suivant je me dépayse et j'adore ça !

Écrit par : Ulysse | 30/05/2011

Bonjour,
Je voulais vous remercier d'avoir pris le temps de venir dans notre beau pays le haut Languedoc.Merci pour ces belles photos,merci de parler de notre petit village Mècle.Je suis Michel le propriétaire du gîte sur le Chemin de Compostelle.
Voici l'adresse du blog concernant le gîte, peut être vous donner l'envie de revenir plus longtemps.
http://gite.over-blog.org/
Michel et Nathalie
04 67 95 06 87

Écrit par : Michel Hager | 01/06/2011

Bienvenue Michel sur mon blog . Nous sommes de la région et nous randonnons régulièrement sur le Marcou Je vais mettre votre site en lien sur votre référence dans ma note

Au plaisir de vous rencontrer lors d'une prochaine balade à Mècle

Écrit par : Ulysse | 02/06/2011

Bonsoir Ulysse
Il me plait de faire cette balade avec toi ce cite est tellement sublime que je me régale de tous ces merveilleux clichés et de voir une telle entente entre vous c'est du bonheur
Je te souhaite une bonne soirée avec de gros bisous
Méline

Écrit par : mel-and-tof | 03/06/2011

" Mr Livingstone I presume ? " C'est ainsi que nous avons accueilli une libellule venue en pleine mer se reposer quelques heures sur le gréement du bateau.
Contente de vous retrouver tous ; très souvent loin des écrans mais fidèle par la pensée ...

Écrit par : Mikèt | 18/06/2011

Méline, contempler la nature nous apaise et nous rend bienveillant envers les autres

Mikèt merci pour cette délicieuse anecdote

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 19/06/2011

Les commentaires sont fermés.