suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/04/2018

En route pour Rosis, la montagne d’or !

 

sénat,or,hercule,rosis

( Article tiré de mes archives)

Notre pouvoir d’achat est en berne mais le cours de l’or n’a jamais été aussi élevé. Les bijoutiers nous font ainsi des offres mirobolantes pour racheter nos bijoux de famille (les vrais !) et des apprentis « forty-niners » écument le moindre ruisseau à la recherche de pépites.  Un conseil donc : ne dormez pas la bouche ouverte sous peine de vous réveiller sans vos couronnes en métal doré. On sait pourtant que l’or rend fou mais ça ne calme pas pour autant la frénésie de ses adorateurs. Qui possède un million en veut deux ; qui en a deux en veut quatre et ainsi de suite, tous ces millionnaires étant engagés dans une compétition forcenée pour être le plus riche macchabée du cimetière. Heureusement épargné par cette frénésie grâce à l’attention sans faille de mon inspecteur des impôts (qu’il en soit remercié) je vous propose de partir en quête du seul or qui vaille, de cet or qui ne corrompt pas mais enchante : l’or des genêts qui fleurissent  dès la fin mai sur la montagne de Rosis.

Nul besoin d’exploiter ou de truander son prochain ou d’appartenir à la confrérie des banquiers, assureurs, sénateurs, bijoutiers, horlogers ou fripiers pour pouvoir contempler cet or là.  Bien au contraire. Des goûts simples, l’aptitude à l’amitié et à la solidarité ainsi que de bons mollets sont de rigueur. Tout ce que l’on risque dans l’aventure c’est de prendre un bain non désiré dans le torrent qu’il faut traverser pour partir à l’assaut de cette somptueuse montagne.

 

sénat,or,hercule,rosis

La beauté de cet endroit vous donne, je n’en doute pas, l’envie de séjourner quelques jours dans cette masure. Profitez en, car pour le moment elle est libre ! Certes le confort en est plus que sommaire et les voisins, mulots, fouines, mouflons, n’arrêtent pas d’aller et venir la nuit, mais quel bonheur de pouvoir assister au lever et au coucher du soleil sur ces genètières (ou ginestières).

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Outre leur somptueuse beauté, ces genetières tiennent le sol, évitant ainsi l’érosion. Autrefois, elles étaient broutées par les moutons et servaient, notamment dans le lodévois tout proche,  à fabriquer de la toile plus résistante que celle en chanvre ou en lin.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Nous arrivons en vue d’un lieu familier à mes plus fidèles  lectrices et lecteurs : le portail de Roquandouire, curiosité géologique située sur le chemin qui mène au hameau de Caissenols et au Plo de Bru.

  

sénat,or,hercule,rosis

Cet étonnant vestige d’une couche sédimentaire mise à la verticale par la surrection des Pyrénées est un lieu idéal pour faire une halte un jour de grand vent, qu’il vienne de la Méditerranée ou de la Montagne Noire .

 

sénat,or,hercule,rosis

Si l’or  en barre n’a pas d’odeur (bien que certains aient du flair pour le repérer !) celle des genetières est envoûtante et nous prenons de la hauteur pour ne pas en être grisés.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Parvenant, ahanant et soufflant, en vue du Plo de bru, un arbrisseau nous tend une branche secourable pour nous aider à franchir les derniers mètres. Nous déclinons son offre charitable de peur de le briser. Ce n’est pas que nous soyons lourds car sveltes - vous n’en doutez pas j’espère - nous sommes. Mais nos sacs, eux le sont, car chargés de nombreux flacons (leur contenu relève du domaine privé)

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Cet arbrisseau n’est que l’avant-garde d’une vaste pinède qui couvre  la partie orientale du Plo de Bru et abrite un champ de myrtilliers, témoin d’un sol léger et acide.  Les baies riches en vitamine C et en polyphénols (qui ont un rôle préventif contre le cancer)  sont délicieuses. Malheureusement il est déconseillé de les consommer dans les regions où le renard est malade de l'échinococcose ou "ténia du renard" à cause du risque de contamination à l'homme. C’est pourquoi nous sommes contraints d’aller chercher nos polyphénols dans le jus de vitis-vinifera (les plus mauvaises excuses font le sel de la vie).

 

sénat,or,hercule,rosis

Ayant atteint le col de l’Ourtigas, nous  redescendons vers le hameau de Caissenols pour y faire la pause pique-nique. Quelques amoureux de ce lieu ont, au cours des mois précédents, refait la toiture de la bâtisse principale qui prenait l’eau et réhabilité l’intérieur pour le plus grand bonheur des randonneurs de passage. Je saisis l’occasion, si jamais ils me lisent, de les en remercier chaleureusement.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Il faut dire que c’est un lieu idyllique hiver comme été où l’on peut se livrer sans vergogne (pourquoi vergogne y aurait-il d’ailleurs ?) à une sieste à l’air libre ou sous abri. Les polyphénols du raisin auraient, paraît-il, outre leur bénéfice anti-cancer un effet légèrement soporifique.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Sortis de nos flacons vides comme le génie de la lampe d’Aladin, un bestiaire fantasmagorique vient alors peupler nos rêves. On y voit ainsi le taureau de Crète poursuivi par Hercule…

 

  

sénat,or,hercule,rosis

Soudain le barrissement de l’un des éléphants perdus par Hannibal  au cours de son périple nous réveille en fanfare pour nous signaler qu’il est temps de lever le camp.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Et là , sur le chemin du retour, une émouvante scène nous attend : Un mouflon juvénile accompagné de sa mère sont sur le sentier. Grâce au vent contraire la mère ne nous a pas sentis venir et continue de brouter. Le juvénile qui n’a jamais rencontré d’homme et n’a donc pas appris à le craindre nous regarde ébahi, instant d’étonnement pour lui et d’émerveillement pour nous, gratifiés par cette confiance spontanée et innocente.

 

 

sénat,or,hercule,rosis

Mais la mère, mue sans doute par son instinct, lève la tête et nous découvre : stupeur et effroi se lisent dans son regard !

 

 

sénat,or,hercule,rosis

En une demi seconde c’est la fuite ! Cette scène illustre la piètre image dont jouit l’homme dans le monde sauvage où la rumeur court, aussi bien sur la  terre, dans le ciel que sous la mer, que nous sommes des prédateurs impitoyables. Et me reviennent en mémoire ces images insupportables d'un documentaire animalier, où l’on voit un chasseur embrasser la crosse de son fusil chaque fois qu’il tue un animal. Bourreau sans merci et pitoyable ayant autant d’intelligence qu’une bûche et  imperméable à la beauté du monde. J'espère que ces "bûches" là brûleront , au moins quelques jours, en enfer ! 

 

*****

Si vous aimez ce blog, peut être aimerez vous aussi mes chansons

ma dernière étant LUPO (pour la défense du loup et des animaux sauvages)

que je viens de poster sur mon blog

Canta-la-Vida

Vous pouvez aussi les écouter sur les plateformes musicales sous le nom de Old Nut

ainsi que mon blog

OLD NUT WIX

(intégralité des chansons - sauf les 2 derniers albums - classées par album)

(cliquez sur les liens dans le haut de la colonne à droite)

 

Texte & Photos  (sauf 10 Marie B ) Ulysse

 

12:25 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (52) | Tags : sénat, or, hercule, rosis

Commentaires

quelle belle rencontre !!! et je vois que vous êtes toujours en forme pour arpenter le monde !! bonne soirée

Écrit par : andrée | 14/06/2011

Répondre à ce commentaire

Belle randonnée ce jour-là, mon ami Ulysse.
A chacun ses trésors et ses valeurs. Celui qui n'a jamais contemplé le corps de sa bien aimée brillant comme une pépite d'or, illuminé par une pleine lune au sortir d'un bain de minuit, ne peut connaître la vraie beauté !

Écrit par : Gibus | 14/06/2011

Répondre à ce commentaire

très belle randonnée j'aime beaucoup la sagesse de vos textes notamment sur la stupide quête de l'argent dont certains de nos contemporains se sont lancés dans une abominable frénésie pour au final perdre tout cet or et oui beaucoup sont des prédateurs sans pitié comme vous dites mais tout se paye et si ils ne seront pas punis sur cette terre òu règne surtout l'injustice peut être payeront ils ailleurs pour enfin prendre conscience de l'immense bêtise dont ils on fait preuve,pour finir sur une note plus positive les montagnes nous enseignent la sagesse

Écrit par : bruno | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse,

Nous avons fait ce dimanche en partant d'Andabre, la balade de st Eutrope et le portail de Rocandouïre en passant par Caissenols, il y avait sur le chantier une dizaine de personnes qui tavaillaient à la réinstallation de l'escalier intérieur.

Nous aussi nous avons vu un couple de mouflons vers le col de l'Ourtigas.
Très belle balade mais beaucoup de monde.

Vos photos sur les pâtes de figues et de coings sont très appétissantes , nous on fait aussi de la pâte avec des courges du jus d'orange et du gingembre, cannelle.

Lundi on a enchainé sur le Caroux ave la cascade d'Albine, le portail des cades, l'Arête de st Martin, le saut de l'âne.

Écrit par : Paulo | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Merci ULYSSE Pour cette belle équipée,merci pour tout.bises

Écrit par : ginette | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse, belle balade, je t'avais bien reconnu sur la photo "sieste"...!
Rosis, charmant endroit (pour les cèpes en automne !) concernant les genêts je te
signale qu'il y eu une usine dans mon village près de la gare au bord de l'Hérault,
le Groupe Mémoire a fait une expo à ce sujet il y a deux ans, un livre "le genêt textile
plante sauvage, plante cultivée" par les Cahiers du Lodévois-Larzac - n°34 -
Belle journée à toi, merci d'être passé en mon jardin, MIAOUUUUUUUUU!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Quel délice une telle rencontre: cela fait partie des petits miracles des promenades dans la nature. Et puis la montagne recouverte de genets, avec ce parfum simple et envoutant, cela donne des idées de retour définitif à la nature... nous avons vécu cela il y a peu en Navarre. Connais tu le genet bleu, magnifique, et qui ne pousse qu'en certains lieux reculés,

Écrit par : Viviane | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Splendide rencontre, le vent complice.
La montagne est d'or sans pour autant être une montagne d'or sur laquelle nous ne pourrions rouler .

Écrit par : jeandler | 15/06/2011

Répondre à ce commentaire

Magnifique cette escapade à cette saison. J´adore les photos de ces arbres et quelle belle rencontre.

Écrit par : alba | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Ce jaune magnifique
ce petit arbre du bout du monde face au vent
ces belles rencontres dans les sous bois
les pierres, les arbres, la faune, la flore
la vie est là avec ses mythes et ses légendes

merci

Écrit par : Maria-D | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Je veux bien être chercheur d'or avec vous, c'est magnifique, mais je ne m'agripperai pas non plus au petit arbrisseau, ce serait dommage de l'ébranler tant soit peu...

Écrit par : gazou | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Toute la richesse du monde ne remplacera pas le bonheur qu'ont une bande de copains escaladant une montagne de genêts en fleurs....Mais, tu sais, Ulysse, un jour ou l'autre, on vous fera payer vos balades en montagne, un droit de péage en quelque sorte...Je devrais me taire, car, cette idée n'a pas encore dû naître dans le cerveau de ces hommes politiques assoiffés de pouvoir et d'argent...
Profitez en bien, tant que vos artères et vos mollets peuvent vous porter....pour notre plus grand plaisir...

ps : ah si !...Il y a déjà une ville qui a pensé à faire payer la montaqne...La ville du Mont d'Or...Au pied du Sancy, ils ont eu l'idée géniale de mettre des parcmètres sur le parking...J'espère que les touristes ont abreuvé la mairie de mails de colère...Et pis, il faudra débourser plusieurs euros pour monter au sommet du Puy de Dôme en train à crémaillère..Pour un auvergnat, y'a pas de petits profits...

Écrit par : juju | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Toute la richesse du monde ne remplacera pas le bonheur qu'ont une bande de copains escaladant une montagne de genêts en fleurs....Mais, tu sais, Ulysse, un jour ou l'autre, on vous fera payer vos balades en montagne, un droit de péage en quelque sorte...Je devrais me taire, car, cette idée n'a pas encore dû naître dans le cerveau de ces hommes politiques assoiffés de pouvoir et d'argent...
Profitez en bien, tant que vos artères et vos mollets peuvent vous porter....pour notre plus grand plaisir...

ps : ah si !...Il y a déjà une ville qui a pensé à faire payer la montaqne...La ville du Mont d'Or...Au pied du Sancy, ils ont eu l'idée géniale de mettre des parcmètres sur le parking...J'espère que les touristes ont abreuvé la mairie de mails de colère...Et pis, il faudra débourser plusieurs euros pour monter au sommet du Puy de Dôme en train à crémaillère..Pour un auvergnat, y'a pas de petits profits...

Écrit par : juju | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Andrée c'est d'arpenter les chemins qui nous donnent la forme !

Gibus nous avons les mêmes valeurs !

Bruno l'argent nez fait pas le bonheur mais l'or des genêts oui ! Je crois me souvenir que vous avez un blog mais je n'en ai plus l'adresse.

Paulo je constate que vous êtes aussi un amoureux du Caroux et des friandises qui permettent de le grimper ! Même question que pour Bruno : avez vous un blog ?

Ginette merci pour tes encouragements

Mistigris merci pour la référence documentaire

Viviane je ne connais pas le genet bleu , où en trouve-t-on ?

Pierre oui le vent était complice, certains jours il est fripon comme le chantait l'ami Georges

Chantal ce petit arbre était effectivement très émouvant

Maria vous êtes aussi experte en mythes et légendes

Gazou bienvenue au club des chercheurs d'or

Juju pour nous imposer un péage il faudrait d'abord nous attrapper et celui qui le pourra n'est pas encore né !

Belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

plaisirs de retrouvert tes sentiers
la magie que tu sais voir
et faire partager

Écrit par : jeanne | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Splendide genetière.Paysage quelque peu plus arride que dans le Jura ou nous crapahutons. Polyphénols plus difficiles à ingérer car les liquides jurassiens sont plus rudes et rapeux, parfois même au goût médicamenteux comme le disent certains. Mais...pays des lacs et des contrastes, magie de l'air, de l'eau et du vert profond.

Écrit par : robert | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Ulysse,

je lis un peu tardivement votre merveilleux compte-rendu. Il suffit de trois jours de pause pour que ma messagerie craque aux entournures! :)
Tous ces genêts! L'air devait embaumer le miel, non? J'aime ce parfum! Ces paysages sont fabuleux et cette rencontre est magique! j'ai vécu cela avec une biche et son petit: un vrai Walt Disney!
Je suis d'accord avec vous sur bien des plans.
Merci Ulysse.

Bonne soirée :)
Martine

Écrit par : Martine | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

non je n'ai pas de blog je vous avais juste envoyé quelques photos du canigou vu de provence il y a quelques temps,en tout les cas continuez sur votre lancée vos textes sont intéressants vos photos de qualités aussi

Écrit par : bruno | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Jeanne cet or là vaut le bleu , n'est ce pas ?

Robert j'ai gravi la Dôle en me régalant au pique-nique d'un excellent vin du Jura suisse !

Martine oui l'ai sentait le miel mais curieusement il n'existe pas (à ma connaissance) de miel de genêt .

Bruno merci pour vos encouragements. Dommage que vous n'ayez pas de blog, je pense que vos photos intéresseraient pas mal de "montagnards"

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 16/06/2011

Répondre à ce commentaire

Impossible de ne pas réagir devant tant de beauté et avec d'aussi agréables textes. J'ai vraiment hâte de repartir en randonnée... merci Ulysse

Écrit par : La Calmette | 17/06/2011

Répondre à ce commentaire

WWWWAAAAOUUUUU. Tu nous transporte dans qqchose qui dépasse notre raison. On se laisse guider et rever. T'es fort.

Écrit par : lutinbleu | 18/06/2011

Répondre à ce commentaire

Jack dans notre région les chemins n'ont pas de limite ils t'emmèneront au ciel !

Lutin quand je sors je laisse ma raison à la maison


Beau dimanche à vous qui passez par ici

Écrit par : Ulysse | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Quelle belle randonnée, oui, l'or de la montagne vaut tout l'or du monde!
Vous avez fait de belles rencontres, c'est émouvant ce petit qui vous regarde.
Une sieste bien méritée après la boisson anti-cancer, c'est beau la vie !!!
Bon dimanche.

Écrit par : Pâques | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Juju;
Je me permets de me substituer un peu à mon ami Ulysse pour vous répondre aussi et vous donner mon avis.
Je suis ravis que les auvergnats, ou les autres dans des sites identiques, créent des promènent-couillons pour regrouper les bidochons aux mêmes endroits et leurs vendre des bibelots souvenir made in taiwan. Ce qui permet de laisser de nombreux espaces libres et sauvages pour les randonneurs qui apprécient les beautés que leur offre Dame nature.

Écrit par : Gibus | 19/06/2011

Répondre à ce commentaire

Voila quelques temps que j'étais pas venu sur ce blog. Je constate qu'on y fait toujours des voyages photgraphiques merveilleux. Merci pour ce partage.

Écrit par : Lamigeo | 03/07/2011

Répondre à ce commentaire

Bienvenue sur mon blog Lamigeo et merci pour votre commentaire

Écrit par : Ulysse | 03/07/2011

Répondre à ce commentaire

Magnifique l'or des genêts et qu'elle belle rencontre le mouflon et sa maman. Bon week-end.

Écrit par : Martine Martinc | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Magnifique l'or des genêts et qu'elle belle rencontre le mouflon et sa maman. Bon week-end.

Écrit par : Martine Martinc | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, cher ulysse
Une magnifique découverte, tout cet or recouvrant la montagne.
Tout autant que l'innocent mouflon !
Bon week end.
Une belle journée mais pas autant qu'hier et, cet aprèm', ça commence à grisailler ...
Bisoux.

Écrit par : dom | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou le cascadeur. Tu me pardonnera ce commentaire un peu laconique mais je n'ai pas de mots devant la beauté de cette nature et cette rencontre si émouvante. J'en ai presque les larmes aux yeux. Bises alpines.

Écrit par : Dédé | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

comme tu expliques bien tes promenades Ulysse! on voit l'or qui recouvre les montagens, pas besoin de creuser des mines ! mais aussi on sent l odeur sauvage des plantes endemiques qui fleurissent encore en toute liberte!
que j'ai aime la rencontre avec le petit animal qui encore innocent, ne voyait pas le danger dans les autres qui arrivent sur 2 pattes ! la maman elle, le sait, donc c'est deja dans les leçons d ecole de la plupart des betes!
le grand air, toujours un spectable, et les plaisirs des montagnes escaladees avec les copains, tu nous donnes envie de faire de meme, mais il faut des bons mollets, et cela ne s'achete pas ! meme avec de l or, bonne soiree Ulysse
Angie

Écrit par : Angie | 07/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse,

l'or des genêts est une merveille, bien d'accord avec toi.
Merci pour cette belle balade et la rencontre surprise.
:)

Écrit par : Martine | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse ..
Belle escapade jaune d'or et la rencontre avec le bébé mouflon et sa maman ...n' a pas de prix!
Merci pour ces écrits une fois de plus gazouillants de nature fraîche et odorante ...
bon dimanche
Pat

Écrit par : pat | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Jolie rencontre
BonDim ami Ulysse

Écrit par : H-IL | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ah les collines couvertes de genêts, j'adore !
Et le petit mouflon tout confiant, que c'est beau, un sacré cadeau que cette rencontre.
Bon dimanche !

Écrit par : Praline | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Nous aussi, il y a peu, nous avons rencontré deux jeunes chevreuils qui gambadaient au bord du chemin...quelle grâce et quelle légèreté !

Écrit par : gazou | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Un arbre planté sur un rocher. Cela fait rêver.

Écrit par : tmor | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

On ne se lasse jamais de revoir, avec émotion et tendresse, ces endroits parcourus maintes fois avec notre ami Marc qui adorait une rencontre soudaine avec les mouflons.
Heureux ceux qui préfèrent l'or des genêts !
Amitiés et bon dimanche

Écrit par : Eric | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Encore une belle balade ... t'as l'imagination fertile avec tes visions imaginaires , faut dire que je n'ai pas bu MOA
Je pense que si j'avais eu à traverser ces genetières , mes yeux auraient vite larmoyé et mon nez vite coulé ! et je te dis pas les atchoums qui auraient fait fuir la maman et le petit mouflon , ils m'auraient entendu de loin loin loin ..
bonne fin de journée

Écrit par : Framboise à Pornic | 08/04/2018

Répondre à ce commentaire

Magnifique l'or des genêts et qu'elle belle rencontre le mouflon et sa maman. Bon week-end.

Écrit par : Martine Martinc | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Ulysse,

Tu dis vrai! Et l'endroit que tu nous montres vut tout l'or du monde pour celui qui sait l'apprécier :-)

Je suis triste de t'annoncer la fermeture prochaine de mon blog dû au fait que Skynet a décidé d'abandonner ce service (appât du gain sans doute?) Je cherche une solution pour continuer à fournir des informations sur les anciens appareils et photos qui ne m'oblige pas à ré-encoder les quelque 2500 publications figurant dur mon blog actuel.

Je te tiens au courant dès qu'il y a des nouvelles.

Frans

Écrit par : Frans | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Martine Martin oui ce fut une belle et rare rencontre celle de la mouflonne et de son petit

Dom cet or là rend pacifique

Dédé oui on a le droit de pleurer de joie devant unetelle rencontre

Angie oui cet or là ne s'achète pas et il suffit d'avoir de bonnes jambes pour y accéder

Martine cet or là n'ira jamais dans les coffres des banques

Pat ma plume gazouille pour partager mes bonheurs

Hil ces rencontres hélas sont rares à cause des chasseurs !

Praline seule la nature nous fait ce genre de cadeau

Gazou chez nous les chevreuils sont plus rares

Tmor les arbres sont de bons grimpeurs !

Eric oui je pense toujours à Marc quand je vais dans ces lieux

Framboise le vin est la source des contes

Frans désolé pour cette décision je crains hélas qu'un jour les plateformes nous larguent tous car les blogs sont un peu passés de mode avec Facebook , instagram, et autres applications

Écrit par : Ulysse | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

De bien belles rencontres sur cette montagne d'or ! Tu ne parles pas du parfum ambiant, les genêts sont très odorants, non ? Vous vous donnez du bon temps et vous nous en offrez aussi, remercie tes amis, merci à tous pour cette nouvelle balade. À bientôt Ulysse. brigitte

Écrit par : Plumes d Anges | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Repos du "guerrier" trop bien la photo
be dormez pas la bouche ouverte ....ça donne soif tout simplement !!!!!!!
belles photos...

Écrit par : ♥*¨*•.¸¸❤ ♥*¨*•.¸¸❤ | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

C'est une part de notre jeunesse qui resurgit subitement de mes souvenirs d'avant la soixantaine, lorsque vaillamment nous arpentions les sentes des monts de l'Espinouse, chaque semaine et par tous les temps. Aux beaux jours, nous retournerons ensemble à Caîssenols et ferons nous peut-être la rencontre avec un jeune mouflon issu de celui croisé autrefois !

Écrit par : GIBUS | 09/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ulysse, notre or, n'est-il pas de pouvoir et aimer parcourir cette nature ?

Écrit par : bernard | 10/04/2018

Répondre à ce commentaire

Brigitte oui les genêts ont effectivement une odeur sucrée mais le spectacle l'emporte sur leur parfum

Petits coeurs nous sommes des guerriers bien pacifiques

Gibus je suis partant pour une fondue à Caissenols !

Bernard tout à fait l'ami

Écrit par : ulysse | 10/04/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Claude
Nous sommes en retard sur toi puisqu'ici seuls les ajoncs commencent à jaunir, et lundi dernier, au cours de ma rando au dessus de St Chinian, je n'ai bu aucun genêt (à balai)

Écrit par : chinou | 12/04/2018

Répondre à ce commentaire

"Des goûts simples, l’aptitude à l’amitié et à la solidarité ainsi que de bons mollets sont de rigueur". À part un petit pouvoir en baisse côté mollets, pour le reste ça devrait le faire, et cet or-là je le préfère à perte de vue car de valeur sûre. Amitiés à vous tous.

Écrit par : monique | 12/04/2018

Répondre à ce commentaire

Encore une très belle note, avec les photos et l'humour ! Surprise avec le mouflon et sa mère, cela valait bien le coup de faire la promenade dans ce lieu. Bonne soirée.

Écrit par : elisabeth | 12/04/2018

Répondre à ce commentaire

Chinou comme je l'indique en introduction il s'agit d'une note tirée de mes archives , donc sois rassurée les gen^ts n'ont pas encore fleuri cette année

Monique nous avons les mêmes valeurs

Elisabet la nature nous fait toujours de beaux cadeaux

Écrit par : Ulysse | 13/04/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Ulysse
Ici l'or des genêts se fait attendre, mais quand ils éclatent : c'est sublime ! Un moment de grâce incomparable que seuls les mimosas savent égaler...
C'est un régal de te lire et les photos racontent la Beauté !

Merci ....
Bisous

Écrit par : luciole 83 | 14/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire