suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/10/2011

Périple pyrénéen : 3) La montée au refuge du Pinet (2224m)

 

pinet,auzat,valise de billets,estatAprès l’ascension du Pic de Bassiès, nous projetons de faire celles du Montcalm ((3077m) et du Pic dEstats (3143m) le plus haut sommet catalan. Mais pour cela il nous faut changer de vallée et donc redescendre vers Auzat. Nous partons donc de bon matin alors que les lacs qui entourent le refuge captent avec avidité la lumière brumeuse que dispense dans le ciel le soleil encore invisible.

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Après une demi-heure de marche, le soleil fait une entrée fracassante sur le haut plateau couvert d’une prairie  où nous retrouvons les deux magnifiques  « Mérens » (merci Mistigris) rencontrés lors de la montée au refuge. Ces chevaux rustiques mais affectueux sont parfaitement adaptés à la montagne : ils ont le pied sûr et la mémoire des chemins. Ce sont les lointains descendants des chevaux magdaléniens (- 13000ans !) peints sur les parois de la caverne de Niaux située dans la vallée en contrebas.

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

 Après être redescendus sur Auzat, nous grimpons allègrement – car allègres toujours nous sommes – vers le refuge de l’Etang de Pinet qui nous servira de « camp de base » comme disent les pros ! Sauf que « pros » nous ne sommes pas, ceux-ci étant d’ailleurs parfois des montagnards indignes à la recherche frénétique de l'exploit qui payent des sherpas pour porter leur barda qu’ils ont ensuite la goujaterie d’abandonner en pleine montagne ! Pouah !

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

 Mes fidèles lecteurs et lectrices savent que nous sommes des randonneurs du genre épicurien, comme en témoigne cette photo prise lors de la pause picnic. Jean-Mi et Ghis, qui vivent à la Rochelle, nous font la surprise de sortir de leur sac une galette du crû sans une brisure. Vous allez penser que la galette devait plutôt avoir le goût et la texture « cimentée » des gâteaux de survie qu’emportent les militaires sur le terrain (j’y ai goûté contraint et forcé dans ma jeunesse !) Mais non pas du tout, elle était délicieusement croquante et beurrée à souhait. Jamais sans doute auparavant une galette rochelaise n’était arrivée intacte et avait été consommée à une telle altitude. Une première mondiale qui hélas est passée inaperçue.

Il est vrai que les medias ont d’autres chats à fouetter avec les va-et-vient de valises de billets dans les coulisses (sordides) du pouvoir. De fait, on en est arrivé à un point où l’on devrait dessiner un régime de bananes sur le drapeau de la république.

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

A mille lieues des marigots à crocodiles du pouvoir, nous picniquons, pour notre plus grande félicité, en face d’une grandiose chaîne de montagne où l’on  distingue, au milieu, le sommet tabulaire du Pic Rouge de Bassiès  que nous avons gravi hier matin (voir la partie 2 de ce périple).

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Nous étant remis avec détermination en chemin après ces agapes revigorantes, nous arrivons au refuge de l’étang de Pinet, juste avant que les nuages ne se mettent à fondre. Patrick  gardien du refuge nous y accueille avec la cordialité propre aux montagnards. Vivre dans un milieu difficile vous rend généralement attentif aux autres car  la solidarité y est la clé de la survie.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Pendant la nuit, le vent a poussé vers la plaine la couverture nuageuse et au petit matin, les sommets environnants baignent dans une lumière orangée, ce qui est de bonne augure pour notre projet d’ascension.

Le temps qu’il fait ou qu’il va faire est, en effet, le paramètre majeur de la randonnée en haute montagne, Pas question d’aller taquiner les sommets sous l’orage ou pire encore par temps de brouillard. Il arrive que l’on fasse une marche d’approche de plus de mille mètres de dénivelé pour gagner un refuge en vue de faire une ascension et qu’en raison du mauvais  temps l’on doive y renoncer.  Grandeur et servitude de la haute montagne. C’est pourquoi, malgré le poids il est bon de glisser dans son sac un bon roman pour faire face à ce genre de circonstances. Par exemple « La consolation des grands espaces » de Gretel Ehrlich (Albin Michel.

 

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Les rayons du soleil ayant plus un effet décoratif que calorique, c’est chaudement vêtus que nous empruntons le chemin empierré qui mène au Montcalm (3077m). Même Gibus qui a du être yéti dans son antépénultième existence (pour l’avant-dernière, il était mouflon), et qui habituellement est plus légèrement vêtu que Miss France, a sorti sa parka.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Le chemin remonte le flanc droit du vallon encaissé et glacial où coule le torrent qui descend du lac d’Estats. Le règne végétal dans ce milieu hostile est limité à quelques touffes d’herbe qui offrent une maigre pitance aux isards.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Au débouché du vallon nous découvrons l’œil noir du lac d’Estats ; la pente se fait alors plus rude et le sentier plus chaotique. Il faut avoir le pied sûr et prendre garde aux cailloux qui roulent sous les chaussures. Nul n’a envie de prendre un bain forcé dans l’eau glaciale du lac.

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Nous entrons dans un univers exclusivement minéral . Sur le sol rocheux, le sentier disparaît par endroits et seuls les cairns nous permettent de ne pas perdre notre chemin.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Célébrons ici ceux qui ont ouverts et façonnés ces sentiers qui nous permettent d’accéder aux sommets. Quel œil avisé, quelle expertise il faut pour choisir  au milieu de ces chaos rocheux le meilleur passage, celui qui minimise les efforts et les risques. Souvent ces sentiers sont séculaires, tracés autrefois par les bergers (ou les contrebandiers) pour aller d’une vallée à l’autre et aujourd’hui maintenus par des bénévoles de la Fédération Française de randonnée ou d’organismes locaux. Qu’ils en soient remerciés.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

De temps en temps un replat de quelques mètres permet de reprendre son souffle et de ramener les sourires sur nos visages plus généralement figés dans un rictus. D’autant que le soleil a lui aussi  progressé dans son ascension et nous dispense de nouveau ses rayons par dessus les cimes environnantes.

 

 

pinet,auzat,valise de billets,estat

Nous arrivons au bord du lac de Montcalm dont l’état des eaux trahit l’altitude : nous sommes à 2557mètres !  On peut se servir en glace à volonté, mais il n’est que 9H30 et il est un peut tôt pour prendre le pastis ! A défaut nous faisons une pause « fruits secs » pour reprendre quelques forces et poursuivre notre ascension. Car cette marche d’approche n’était qu’un amuse-gueule, les choses sérieuses vont maintenant commencer …. 

A suivre…

PS: Mes lecteurs fidèles savent que j'apprécie l'Auvergne et vais régulièrement y randonner. Aussi aujourd'hui je vous demande de faire un geste en faveur de cette région dont la SNCF veut faire arriver les trains à Bercy (un trou perdu de Paris) et non plus à la Gare de Lyon qui occupe une position quasi centrale bien desservie. Si vous souhaitez soutenir les auvergnats dans leur action pour maintenir le statu quo aller signer la pétition en cliquant  ICI

Pour comprendre les enjeux de cette affaire allez lire la note humouristique de Juliette sur le sujet 

 

 Texte & Photos Ulysse 

Commentaires

L'aventure nous fait encore découvrir de beaux espaces naturels !
Avec quelques petites notes d'humour bien placées :)
Merci Ulysse , je vais essayer de r-voter !
Bon week-end .

Écrit par : Michèle | 01/10/2011

Bercy n'est pas si loin de la gard de Lyon et ce serait peut être une gare plus humaine, facile d'accès et où on ne se perdrait pas... Mais c'est si gentiment demandé que j'ai signé sans hésitation.

Écrit par : françoise | 01/10/2011

Bonjour Ulysse, j'arrive seulement car c'est si haut, hoù là là !!!je crois que je vais rester au refuge, çà fait beaucoup pour mes "tites papattes", les cousinets vont s'user sur tous ces sentiers pleins de cailloux, ou alors je vais redescendre à dos...de mérens, sont si gentils ces chevaux, Bravo pour les détails et les superbes photos ! sur que je n'irais jamais voir de tout près, trop haut, trop loin, mais MERCI à vous tous et toutes ! et bon week-end où que vous soyez ! MIAOUUU!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 01/10/2011

Bonjour Ulysse...
Bien beau reportage...Mais que c'est haut..J'ai souffert pour vous...Vous avez des papattes de jeunots.Votre coeur m'a l'air encore bien solide pour supporter ces altitudes...

Merci Ulysse pour le lien..Le 1er n'est pas valide..Il faut cliquer sur mon nom pour pouvoir voter (j'ai modifié ça marche Juju !)...Merci à ceux qui le feront..

Françoise dit que la gare de Bercy est une gare plus humaine.Sûr qu'elle est humaine..Il n'y a rien..C'est ce que la SNCF a paraît-il dit aux auvergnats.."Vous vous sentirez comme chez vous"...On nous prend vraiment pour des ploucs...D'ailleurs, ça commence à chauffer dans nos régions..Car la municipalité de Vichy a voté 20 00 euros pour l'association, ce qui n'a pas plû aux élus de gauche...Ca va finir en foire d'empoigne cette affaire..

Si on nous parque en gare de Bercy, l'Auvergne va être synomyme de région pauvre, inintéressante...Les touristes auront une mauvaise image de l'Auvergne, les entreprises n'auront pas envie d'y venir...Heureusement, nous avons Michelin derrière nous..Il paraît que Michelin recrute beaucoup sur Paris...Ses collaborateurs font des centaines de voyage sur Paris par an et via la gare de Lyon partent dans le monde entier....
Bon, j'arrête...Je ne veux pas monopoliser ton blog qui est un blog de détente (hi, hi, pas pour vous les marcheurs), de dépaysement, d'évasion, de plaisir...

Écrit par : juju | 01/10/2011

Ulysse, j'avais trouvé ce que tu disais bien sympath pour manifester notre mécontement, le sitting avec force cochonnailles et fromages...J'ai écrit à l'association pour leur en faire part..Pas de réponse, sauf un message de "merci de votre soutien"..Je crois que je vais écrire au maire personnellement...Vaut mieux s'adresser au bon dieu qu'à ses saints...

Écrit par : juju | 01/10/2011

Un peu d'humour fait du bien après le stress d'avoir eu peur de vous voir glisser sur les cailloux et plonger dans l'oeil de jais au regard glacé, j'étais (mdr) comme dit ma petite fille morte de rire!) quant au régime de bananes et aux marigots à crocodiles. Merci au passage pour -La consolation des grands espaces de Gretel Ehrlich- Pour l'instant, la consolation est dans la beauté de vos images et la richesse de vos commentaires.

Écrit par : monique | 01/10/2011

j'aime beaucoup votre humour, le régime de bananes sur le drapeau!!! il fallait y penser mais au combien vous avez raison

Écrit par : jujulen51 | 01/10/2011

Beauté des couleurs et de la force humaine de ces êtres qui marchent encore et encore.
merci

Écrit par : maria-d | 02/10/2011

Allègres, toujours allègres dis-tu...Votre allégresse est contagieuse..Merci!

Écrit par : gazou | 02/10/2011

Et bien quelle rando!!! j'aime toujours autant la montagne et quand je te lis mes pieds s'impatientent sous le bureau....Ils ont envies de te suivre sur ses superbes sentiers!!! Merci à toi pour ton humour toujours aussi présent et plaisant.....Tes photos belles ....bisousssssssssssssssss

Écrit par : gootchai | 02/10/2011

bonjour Ulysse, bientôt ce sera un seul blog que je visiterai ... car entre le temps de lire tes articles (j'aime le ton, les allusions .. et j'approuve pour deux bananes sur le drapeau français ... car j'adore ce fruit .. qui peut sembler fade pour certains et pour moi réconfortant) tes photos (instructives, belles et me faisant rêver) ... les propositions de livre (je note, je note) .. et les conseils d'entraide ... (ces temps fous ne pensent que rentabilité et ma belle mère a bien pu ne pas revenir de Cavalaire car le bus Toulon - Cavalaire ne fait plus que Toulon-Le Lavandou ... et ensuite une navette dont les heures n'étaient pas encore arrêtées pour l'automne.. bref mieux valait voyager en 1950 qu'en 2011)... alors bravo pour ce blog toujours intéressant et amical ...
et voilà, voilà le soleil m'attend .... bonne semaine

Écrit par : andrée | 02/10/2011

Bonjour Ulysse,
Belle randonnée que je découvre tranquillement en cette fin de dimanche après-midi. Les mots sont justes, le ton ironique comme il se doit parfois et les photos attestent que la rando en montagne n'est pas (toujours) un long fleuve tranquille !
Amitiés
olivier

Écrit par : Olivier33 | 02/10/2011

La terre en son riche manteau d'Arlequin, se dore une face et puis l'autre.
Merci pour ce bal des couleurs!

Écrit par : Béal Arlette | 02/10/2011

Tu as raison, les valises de billets ne passent pas par chez nous. Par contre, tes reportages donnent de sacrées idée, même si j'avoue avoir mal pour vous entre le talon... et le genou! Les photos du lac d'Estats sont impressionnantes!

Écrit par : Viviane | 02/10/2011

Michèle je suis toujours étonné de découvrir autant d'espaces vierges dans notre pays, j'ai du mal à croire que nous sommes 65 millions !

Françoise merci pour ton soutien apporté aux Auvergnats. Ils le méritent et d'ailleurs Brassens a célébré leur générosité dans une chanson

Mistigris si tu descends à dos de Merens prends garde à ne pas leur planter tes griffes dans le dos !

Juju ne t'en fais pas les "papattes" et le coeur sont solides et on ira à pied jusqu'à la gare de Lyon s'il le faut !

Monique le rire est le propre de l'homme (et de la femme bien évidemment) et ceux qui ne rient plus (et surtout d'eux mêmes) ont perdu leur humanité !

Jujulen tout ça finira j'en ai peur par des bananes flambées !

Maria c'est en marchant que l'homme s'est fait

Gazou pourvu que cette allégresse se répande...

Gootchai pourquoi ne pas faire le bureau buissonnier comme on fait l'école buissonnière ?

Andrée je suis flatté d'être par tes propos et je constate à lire tes commentaires et ceux que mes visiteurs laissent sur ce blog que le sens de la beauté, le goût de la nature et l'esprit de solidarité ne sont pas des notions moribondes

Olivier la rando en montagne est une des plus belles aventures que l'on puisse vivre

Arlette merci d'avoir participé à ce bal

Viviane qu'importe les billets ce n'est finalement que de la monnaie de singe car simiesques nos gouvernants sont !


Belle nuit à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 02/10/2011

belles photos
superbes endroits
où je n'irai jamais
et combien j'apprécie
de vous y voir infatigables

Écrit par : jeanne | 03/10/2011

bonjour mon ami Ulysse,

je te souhaite une bonne fin de semaine (un peu en avance)

porte toi bien!

bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent | 06/10/2011

Heureux montagnards,
la montagne vous ouvre le cœur !

Au fait, je n'ai pas tout suivi, y-a-t-il un lien entre ces "Montcalm" de montagne et Montcalm, hameau de petite Camargue,commune de Vauvert, berceau du Marquis ? Il existe dans le Gard au moins deux châteaux de Montcalm, un à Vestric et Candiac et un autre à Avèze, près du Vigan.

Écrit par : michel, à franquevaux. | 07/10/2011

Bonsoir Ulysse,

Si vous n'existiez pas, il faudrait vous inventer! :)
Griserie de respirer l'air des sommets, couleurs extraordinaires, les lacs qui cachent et veulent préserver leur mystère...Et l'humour qui enrobe le tout. J'aime
Merci Ulysse
Bonne soirée :)
Martine

Écrit par : Martine | 31/10/2011

Martine quand on revient de 'là haut" il est difficile de se prendre au sérieux !

Écrit par : Ulysse | 31/10/2011

Je découvre votre blog et c'est un enchantement !
J'aime tout par ici: les photos, le ton des textes, ... tout .

Écrit par : Silène | 27/11/2011

Les commentaires sont fermés.