suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/11/2011

Le long des Gorges de la Vis.....

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

L’eau qui nous désaltère et nous caresse quand elle tombe en pluie sur nos visages; l’eau insaisissable dans laquelle on plonge avec ravissement  même quand il y a des glaçons (du moins pour moi et GiBus ); l’eau, qu’Empédocle considérait comme l’un des quatre éléments fondamentaux de l’univers, a une force insoupçonnable : elle abolit les montagnes et entaille de prodigieux « canyons »  !  Et pas besoin de s’appeler Yarlung Zangbo, Cotahuasi ou Colorado pour cela ! Même une modeste et évanescente rivière comme la Vis,  qui prend sa source au pied de l’Aigoual et se jette cinquante huit petits kilomètres plus loin dans l’Hérault, en est capable !

 Pour s’en convaincre, allons visiter les gorges qu’elle a creusées dans le Causse du Larzac, en empruntant le GR7  à partir de St Maurice de Navacelles. Le chemin descend du plateau pour suivre à mi-pente, sur quelques kilomètres,  la rive droite de la rivière, avant de descendre vers le fond du cirque de Navacelles  qui est assurément son chef d’œuvre.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

On s’émerveille du travail titanesque accompli par ce mince filet d’eau argenté qui sinue au fond des gorges et qui disparaît même sur une partie de son parcours pour ressurgir au site magnifique des moulins de la Foux. Mais il n’y a là rien d’étonnant car son bassin versant reçoit près d’un mètre d’eau par an soit trois fois la moyenne nationale. De fait, son apparence généralement indolente cache un tempérament fantasque. Ainsi, son débit moyen de dix mètres cubes monte, lors des épisodes de pluie dits « cévenols »,  à cinq cents, voire dans des cas extrêmes, sept cent mètres cubes d’eau par seconde. Ce qui représente alors deux fois et demi le débit moyen de la Seine à Paris et la moitié de celui du Rhône en fin de parcours. Il n’est pas surprenant, donc, que les premiers hommes qui l’ont découverte lui aient donnée le nom de « Vir » (terme indo-européen qui veut dire eau) qui avec le temps s’est transformé en « Vis ».

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

 En creusant son lit, elle a fait apparaître les chamboulements titanesques auxquels est soumis de temps en temps, et parfois à nos dépends, la croûte terrestre. Ainsi les couches sédimentaires abandonnées par la mer qui recouvrait le Causse du Larzac lors de la période jurassique, il y a environ 150 millions d’années, ont été comprimées et pliées environ cent millions d’années plus tard par la surrection des Pyrénées .

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Grâce au patient travail de sape de la Vis, on peut aujourd’hui admirer ce magnifique mille-feuilles de pierre dans lequel, aussi tentant soi-il,  il est  déconseillé d’y plonger les dents !

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

La vis a pris son temps pour dessiner son lit et ménagé ses efforts. Attaquant en priorité les roches les plus tendres et contournant celles plus dures, elle a tracé des méandres qui lui donnent un air faussement paresseux.  Ses rives sont couvertes d’une dense végétation qui abrite une faune variée, dont notamment le lapin blanc géant du Bouscat dont on aperçoit ici un magnifique spécimen faisant le guet .

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Nous découvrons le plus beau de ses méandres qu’elle a d’ailleurs fini par couper pour donner naissance au Cirque de Navacelles, au fond duquel est blotti le village éponyme, dont l’étymologie vient de l’occitan  « Nova Cella » ( nouveau sanctuaire), car il s’agissait probablement d’une extension de l’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Le village dresse ses maisons au dessus des rives de la Vis, sage précaution des anciens qui ont eu le loisir d’observer - sans doute dans les premiers temps à leurs dépends - que ses eaux n’ont pas toujours l’aspect tranquille qu’elles ont aujourd’hui.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

L’ampleur de l’arche du pont qui permet de la traverser témoigne d’ailleurs des périodes tumultueuses qu’elle connaît périodiquement.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Mais pour l’heure, ses eaux tranquilles ménagent  deux pauvres feuilles que la sécheresse de l’été à prématurément grillées et qui finissent leur vie au fil de l’eau. Il y a des fins plus dramatiques !

 

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Nous quittons le GR7 pour emprunter le chemin qui remonte sur le causse et nous permet de découvrir le Cirque dans son ensemble, magnifique entonnoir de calcaire de 300 mètres de profondeur dont le fond est occupé par des prairies situées sur l’ancien méandre abandonné.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Sur le Causse perméable et aride, les anciens à force de travail et de patience ont créé, ici et là, quelques champs pour la culture, qu’ils ont  entourés de murs dont les pierres de faîte dressées à la verticale empêchent les moutons, qui règnent en maîtres dans ce pays,  de les franchir.

Alors que le soleil est au zénith et que la montée sur le Causse a grandement sollicité notre énergie, le tapis d’herbe qui s’offre à nous fait naître en nos esprits ramollis par la canicule la tentation d’une sieste réparatrice.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Mais la présence d’une mante religieuse  à l’affût,dont la réputation de mangeuse de mâles n’est plus à faire, nous dissuade de succomber à la tentation.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Et nous poursuivons notre chemin qui surplombe les gorges , un œil sur nos pieds afin d’éviter de sombrer dans le précipice, un autre sur le somptueux spectacle qui nous est offert.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

Un œil averti  - comme le votre cher(e) lecteur ou lectrice -  ne manquera pas de noter l’inclinaison de la pente qui varie entre les versants des rives concaves, où le courant accélère, et celui des rives convexes, où le courant ralentit.

 

vis,navacelles,moulin de la foux,empédocle

L’ énorme masse de roche entraînée par la Vis a fini sa course dans la mer  sous forme de sable ou de graviers.  Ainsi quand on prend un bain de soleil sur les plages du Grau d’Agde à l’endroit où l’Hérault se jette dans la mer, on est loin de se douter que l’on est allongé sur un petit morceau du  Causse du Larzac !

 

Texte @ photos ulysse

( Toute reproduction interdite sans autorisation de l'auteur)

 

Commentaires

Silence :
c'est trop beau !
décor naturel grandiose ..
curieusement nous avons arpenté des lieux communs
Merci pour ce reportage fantastique .
Bonne journée .

Écrit par : Michèle | 02/11/2011

Une randonnée qui est restée dans ma mémoire tant je l'ai aimée, et l'eau de la Vis reste bien fresquette même en été ! Mais que tes photos sont belles ! Michèle a raison, c'est grandiose.

Écrit par : la calmette | 02/11/2011

Décors magnifique et grandiose ! Au milieu de cette symphonie naturelle, j'ai un regard attristé pour les deux petites feuilles que la sécheresse de l’été à prématurément grillées et qui finissent leur vie au fil de l’eau !

Écrit par : Lamigeo | 02/11/2011

Merci pour ce joli reportage de notre belle région, alors comme j'étais à Rochelongue dimanche, temps superbe, j'étais donc sur les graviers du Causse ! Belle journée à toi, MIAOUUUU!!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 02/11/2011

bonjour . quelle superbe balade qui me rappelle des vacances passées dans le secteur il y a deux ans . je connais cette rivière et bien sûr Navacelles et ses nombreux virages pour y accéder . une très belle région . bonne soirée .

Écrit par : jean-pierre | 02/11/2011

C'est magnifique !

Écrit par : gazou | 02/11/2011

je trouve ce coin magnifique et cela me donne envie d'y retourner ... je suis un peu triste car nous ne voyons plus les amis qui nous l'ont fait découvrir ...
bises

Écrit par : andrée | 02/11/2011

Merci de ta visite et de ton com sympa.
Celui-ci m'a touché car c'est vrai qu'étant gosse je choisissais aussi des cartes postales "Yvon".
Et j'avais dit à ma Mère : un jour je ferai des photos comme ça.
Mais il a fallu longtemps avant de réaliser mon rêve.
Un rêve qui est devenu une passion pour ne pas dire uns drogue.

Ceci dit j'ai pu visiter ton blog et je me suis encore enrichi.
Tu es loin d'être un manchot de la Photo et j'ai pu apprécier la qualité de ta production.

je te souhaite une excellente fin de semaine.
Amicalement.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 02/11/2011

Quel plaisir, ces petits ponts. Toi, l'ami qui sait tant de chose, existe-t-il un bel ouvrage sur ceux-ci? Bonne route et bon vent, mais pour cette semaine il faut prévoir l'imperméable!

Écrit par : Béal Arlette | 03/11/2011

Merci de ton passage chez moi qui me permet de découvrir le tien et particulièrement ce dernier article ! Quel travail , tant du point de vue photos que de l'article qui l'accompagne ! Félicitations ! Très intéressant !

Écrit par : jacques robert | 03/11/2011

bonjour mon ami Ulysse,

Après avoir lu ton texte et vu tes photos, je conseillerai aux vacanciers de mon centre de vacances la visite du site de Navacelle et des Gorges de la Vis

je te souhaite une bonne fin de semaine,

bien amicalement,

Laurent

Écrit par : laurent | 03/11/2011

Le cirque de Navacelles, j'y suis allé. C'est un beau souvenir, c'était en février 1995.
Pas besoin d'aller au Colorado pour voir des sites exceptionnels...
Il est vrai que ce travail de la Vis semble titanesque à côté de certaines gorges réputées. Nous avons profité de ces lieux désertés par les touristes (à cette époque ils sont aux Canaries) pour découvrir aussi Montpellier-le Vieux (tout le site pour ma femme et moi ! Nous avions bravé l'interdiction de sa fermeture pour le parcourir)la Couvertoirade et nous logions à Brouzes du Larzac (une ferme restaurée, sur la partie surplombant Millau et occupée par un couple d'artistes) Le plus proche voisin était à 2km. Terminant ce séjour par la visite de Roquefort (visite guidée des caves rien que pour nous deux) et un délicieux repas au coin de l'immense cheminée du gîte, arrosé d'un bon Gaillac)
PS : la photo de montagne : c'est le col de Solières en Haute Maurienne (pas besoin d'aller au Chili...)

Écrit par : robert | 03/11/2011

Ulysse, à défaut de manger un mâle, je dévore tes photos !

Écrit par : bernard | 03/11/2011

Michèle oui le silence s'impose en ces lieux. Je suis ravi d'avoir mis mes pas dans les vôtres....

Jack nous nous sommes donc baignés dans la même rivière mais ce n'était pas la même eau !

Lamigeo un jour aussi nous serons ces feuilles, jouissons de la vie en attendant

Mistigris Rochelongue s'appelle ainsi parce que les graviers ont fait un long voyage !

Jean-Pierre nous partageons le goût des beaux sites

Gazou un mot effectivement parfois suffit

Andrée peut être que si tu y retournes tu y retrouveras tes amis le hasard fait souvent bien les choses...

Yvon merci pour ton compliment qui vient d'un expert

Arlette je ne connais qu'un livre "les plus beaux ponts de France" de Serge Montens mais qui ne couvre pas malheureusement ce type de pont ...un livre à faire donc, avis aux amateurs !

Jacques bienvenue sur mon blog..la région est si belle que mon travail en est facilité !

Laurent tu leur donneras don un bon conseil !

Robert je constate avec plaisir que vous êtes de véritables épicuriens vous savez jouir des mille richesses des régions que vous visitez

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 03/11/2011

Bernard nos commentaires se sont croisés ....merci pour ton mot mais n'attrape pas une indigestion !

Écrit par : Ulysse | 03/11/2011

Nulle part en France, je n'ai vu des paysages qui m'ont autant impressionnée (bon, je ne connais pas encore l'Est, mis à part un peu le Jura)....Je ne connais pas ce cirque..Mon fils de l'Aveyron arrive ce soir..Je lui dirai bien de jeter un oeïl sur ton article..mais, il prend les blogueurs pour des personnes un peu bizarres..Je lui demanderai s'il connait ce cirque si mpressionnant..
Tu dis que la vis entre en furie quand il y a un épisode pluvieux cévénol..Ce qui est le cas en ce moment..Habites-tu loin de ce cirque pour voir à quoi elle ressemble en ce moment ?
Je ne pense pas que ses eaux viendront nous embêter, puisque elle file vers la mer...
Il y a quand même quelque chose qui m'intrigue...On dit qu'on descend dans le sud..Pourtant, ce sont les eaux des Cévennes qui "montent" parfois pour se jeter dans mon lit...et, quand je dis jeter dans mon lit, c'est presque vrai, puisque j'habite à côté de la rivière Allier..Quand ça pleut dans les Cévennes, ça ne fait pas semblant..On dirait des milliers de vaches "qui pissent"...Il en faut d'ailleurs de la force pour creuser ces gorges...
Avec toi, on s'instruit..Quand je pense que les non blogueurs croient que les blogueurs ont un QI de moineau et nous prennent pour de "doux dingues"...Remarque, nous le sommes peut-être tous un peu...

Écrit par : juju | 03/11/2011

J'ai revu mon français..Je ne me rappelais plus ce que voulait dire l'éponymie....Bien de mettre le lien..Nous rafraichissons notre mémoire....Le préfet Poubelle a donné son nom à la poubelle...et non la poubelle qui a donné son nom au Préfet..Normal, un préfet est chargé de surveiller nos poubelles.
C'est comme le maillot de corps appelé marcel..C'est mon grand-père Marcel qui lui a donné son nom..Tous les matins, sa femme l'interpellait sur le pas de sa porte : "Marcel, t'a changé ton maillot ?"...Ca faisait rire les voisins, qui, en croisant le Marcel lui disaient en rigolant : "t'a changé marcel"?

Écrit par : juju | 03/11/2011

Juju tes commentaires sont toujours Jubilatoires et ton explication sur le "marcel" m'a bien fait rire ! Quant à aller vérifier le niveau de la vis je ne m'y risquerai pas car à l'heure qu'il est il y a au moins cent mille vaches qui pissent sur les routes de l'Hérault ! Pour ce qui est d'avoir un QI de moineau ça ne ne me vexerait pas qu'on me le dise car je mettrai cette personne au défi de fabriquer un nid aussi beau que le font ces étonnantes bestioles !

Écrit par : Ulysse | 03/11/2011

cette rivière VIR... puis aujourd'hui VIS... et demain VIE ???
Merci Ulysse, je connais un peu cette région, mais la revisiter avec ton "oeil magique"
c'est une re-découverte ! Que du bonheur...

Écrit par : françoise | 03/11/2011

Superbe Ulysse ;
Encore une rando à ajouter au programme 2012,déjà fort chargé,
heureusement nous serons en année bissextile, cela fera une rando de plus !!

Écrit par : Gibus | 03/11/2011

Hé bien, encore un coin de Paradis qui n'aura pas échappé à ton regard sagace! J'aurais juré en regardant le cirque qu'il s'agissait de reste d'un amphithéatre romain (*!°) quel merveilleux bâtisseur que la nature... Bravo, je crois que je vais te téléphoner un jour où nous aurons le temps Michel et moi, mais attention : pas de vol à voile au programme, pas de saut à l'élastique ni de traversée de rivière sur un fil ;o)))

Écrit par : Viviane | 03/11/2011

Superbe. Chaque année, nous y allions, en haut, en bas. Les crêpes y étaient excellentes; les pélardons également...

Mon rêve a toujours été de faire la ballade dans le lit à sec.
Un peu en amont, Vissec est blotti au d'un cirque non moins remarquable...

Écrit par : jeandler | 03/11/2011

Françoise tu as raison l'eau c'est la vie ! (le bon vin aussi !)

Gibus nous marcherons s'il le faut même le dimanche !

Viviane ce sera avec plaisir que je vous conseillerai mais attendez le retour des beaux jours car la nature va entrer en léthargie et sera pendant quelques mois moins séduisante

Pierre j'ai aussi fait la balade de Vissec qui emprunte le lit à sec de la Vis puis monte sur le causse en direction des sotchs de Sorbs : autres lieux aussi magnifiques !

Belle soirée à tous et à youtes

Je m'absente à partir de demain pour une bonne semaine

Écrit par : Ulysse | 03/11/2011

Ulysse, tes photos pourraient servir pour des cours de géographie, de géologie.

Écrit par : alba | 04/11/2011

ULYSSE, j'ai fortement pensé à toi lors de l'émission télé " rendez-vous en terres inconnues ", ces lieux, ces montagnes si belles et si diverses, ce paysages que tu nous offres et cette grande sagesse de vie adaptée à notre civiliation,quel exemple tu nous amènes chaque fois de l'air pur dont nous avons tant besoin, aussi je t'embrasse très affectueusement

Écrit par : ginette | 05/11/2011

Merci Ulysse pour cette balade et tes extraordinaires photos.
Bon week end.

Écrit par : Marie du Nord | 05/11/2011

Tes photos me régalent les mirettes et me rappellent bien des souvenirs.

Écrit par : lutinbleu | 06/11/2011

Chantal l'Hérault est un paradis pour les géologues

Ginette il y a des tonnes de réserves d'air pur dans notre région pour nous vivifier le corps et l'esprit. Je t'embrasse aussi affectueusement

Marie mes photos ne donnent pourtant qu'une petite idée ce ce grandiose paysage

Lutin bleu je sais que les lutins aiment ces endroits sauvages

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 06/11/2011

beaucoup d'émotion en admirant ces photos ,certains lieux connus ,tant de beauté , la nature ,les villages anciens ...,cela me fait verser une petite larme ,mais de plaisir
je suis une vieille( non ,pas tout à fait encore ) sentimentale et émotive

et les textes qui accompagnent ,un régal comme toujours

merci

Écrit par : colette | 13/11/2011

Colette qui aime ces lieux ne vieillit pas....

Écrit par : Ulysse | 13/11/2011

C'est enfant que j'ai connu Navacelle , nous avions une maison à Rogues , C'est à pied que nous entamions cette route en passant par Blandas ou nous nous arretions pour boire à la fontaine et reprenions la balade , sans toutefois descendre , C'etait l'emerveilleument , Quelques années plus tard j'y suis retournée coté St.maurice en ardoise au printemps il ne faut pas manquer le décor Des fleurs à profusion ; Il n'y a que le silence qui définisse la beauté de ce lieu magique sans oublier La VIS que nous retrouvions à Ganges pour nous Y baigner et sans parler,nous reprenions la route vers Marseille les yeux toujour en direction du Cirque !!! Un grand Merci pour cette évocation .

Écrit par : Helene fedele | 31/05/2012

Bienvenue Hélène sur mon blog je suis heureux que cette note ait ravivé chez vous d'heureux souvenirs

Écrit par : ulysse | 31/05/2012

Avec un peu voire beaucoup de retard! j'aurais voulu avoir une précision sur votre article, le blog est il toujours d'actualité ? Merci de répondre à mon commentaire!

Écrit par : comparateurassurancemoto fr | 15/02/2014

Bien sûr que mon blog est toujours d'actualité, vous pouviez le vérifier en lisant la dernière note ce que vous n'avez apparemment pas fait ! Mais en quoi mon blog vous intéresse-t-il ?

Écrit par : Ulysse | 15/02/2014

merci pour cet article

Écrit par : truffe | 10/04/2015

Truffe je suis heureux que cet article vous ait plu

Écrit par : ulysse | 10/04/2015

Les commentaires sont fermés.