suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/11/2011

A l’assaut du roc Nantais !

DSC08937.JPG

On a fêté récemment le trentième anniversaire de la mort de ce cher Georges qui nous invitait à traverser les ponts pour trouver l’aventure. Aussi, aujourd’hui nous allons emprunter le magnifique pont - bâti au XVème siècle -  qui franchit la Dourbie à Nant, pour partir à l’assaut du Roc Nantais.

Je ne me permettrai pas de tenir le jupon de mes chères lectrices pendant cette traversée, mais je les invite à prendre garde car un vent malicieux descend souvent du  Causse du Larzac et s’engouffre dans les gorges creusées par la rivière.

 

DSC08940.JPG

L’aspect insolite du Roc nantais, que l’on peut comparer à une tour d’observation si l’on a un esprit martial ou à un téton de Gaia si l’on est romantique, incite à le gravir.

 

roc nantais, dourbie

Son altitude est, somme toute, modeste – 808 mètres - mais son aspect est néanmoins rébarbatif et l’on se demande, quand on s’engage sur le chemin qui y mène,  comment on va bien pouvoir atteindre le sommet.

 

DSC08946.JPG

De fait, l’entreprise est moins difficile qu’il n’y paraît. Le chemin contourne en effet le roc pour y accéder par une spirale ascendante tracée sur son flanc nord. Au passage, il offre des vues somptueuses sur les Gorges de la Dourbie

 

DSC08971.JPG

Le vent, la pluie, le gel et le soleil sont les «Courbet, Constable, Cézanne, Van-Gogh » du paysage. Ils déterminent la disposition et la morphologie des nuages et des arbres et sculptent les roches. Ils font preuve en la matière d’un talent inégalable. Il y a dans leurs œuvres quelque chose de primitif et de sauvage que l’homme, aussi talentueux soit-il, ne peut  reproduire. Devant un tableau peint par l’homme, l’émotion est d’ordre esthétique, devant la nature elle est d’ordre charnel.

 

nant , roc nantais,

Nous voici en haut du Roc Nantais, comme un aigle dans son aire, dominant le village de Nant dont les maisons sont étalées le long de la Dourbie et de son modeste affluent le Durzon. Vues d’en haut elles ressemblent aux pièces  d’un jeu de construction que l’on croit pouvoir saisir entre deux doigts pour en modifier la disposition. Toute présence humaine est gommée par la distance mais la trame des champs qui s’étendent aux alentours témoignent de l’immémoriale et inlassable activité des habitants du village.

 

nant, roc nantais

La répartition et la forme des champs, des prairies, des haies, des bosquets et des bois résultent d’une savante conjonction des paramètres climatique, hydrographique, géologique ainsi que du régime des vents, des lois successorales et peut être aussi des joyeuses libations de ceux qui les ont créés et les exploitent. Le tout formant une vivante encyclopédie de ce bel exemple de civilisation rurale. 

 

nant , roc nantais,

Ayant contemplé à loisir ce panorama somptueux, nous allons maintenant rejoindre Cantobre,  joli village situé en contrebas au bord de la Dourbie (en général, nous évitons les coins sans intérêt !). Gibus nous invite à emprunter le plus court chemin, c’est à dire la voie des airs. Mais sage précaution, il nous montre au préalable la meilleure façon de prendre notre envol.

 

cantobre, dourbie

La leçon est profitable car nous arrivons tous sans encombre en vue de ce magnifique village qui domine de plus de cent mètres les vallées de la Dourbie et du Trévezel (pour être honnête, nous avions tous un parachute, on ne sait jamais ! ).

 

cantobre, dourbie

Mieux vaut ne pas être somnambule dans ce village  ! Les émois provoqués dans le monde par la crise Grecque doivent faire sourire ses habitants, eux qui vivent depuis toujours au bord de l’abîme  !

 

roc nantais

Le chemin qui revient vers Nant comporte un passage un peu délicat, mais notre vol  de l’aller nous a vacciné contre le vertige.

 

roc nantais

Fort heureusement, le chemin redevient très vite « carrossable » et nous pouvons jouir sans inquiétude du magnifique paysage qu’offre le flanc déchiqueté du Causse le long duquel nous descendons.

 

roc nantais

Nous rejoignons sans encombre le fond de la vallée illuminé par les frondaisons des arbres effleurées par les doigts de l’automne (nous étions au début octobre)

 

roc nantais, dourbie

Puis nous longeons en sous bois  la Dourbie dont les eaux argentées créent un fabuleux jeu d’ombre et de lumière à travers les frondaisons.

 

roc nantais, dourbie

Parvenus au terme de notre périple, nous nous retrouvons au pied du Roc nantais qui, vu sous cet angle, affiche le visage souriant du Boudha !  Mais qui n’aurait pas un air serein devant un tel paysage !


PS: je suis absent quelques jours et prendrai connaissance de vos commentaires à mon retour. merci de votre visite.

 

Texte & Photos Ulysse

 (Reproduction interdite sans autorisation de l’auteur) 

09:10 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (25)

Commentaires

Ulysse, voici un roc qui manque à mon actif, tes photos me font pousser des ailes afin de pouvoir un des ces jours atterrir sur son sommet.

Écrit par : bernard | 08/11/2011

C'est toujours avec un immense plaisir que je lis ( les mots avec un sens humoristique et historique) et que j'ouvre grands mes yeux devant ces si belles photos !
Merci Ulysse de nous emmener avec toi pour toujours des nouvelles destinations , où le suspens et l'insolite sont au rendez-vous .
A bientôt donc :)

Écrit par : Michèle | 08/11/2011

Quelle ascension ! les petits sentiers de chèvre...je te laisse tout cela, je préfère savourer tes écrits et photos, tranquillement devant l'ordi, mais c'est vraiment superbe, je ne connaissais pas cet endroit, pourtant je suis déjà allée à Nant ! MERCI ULYSSE , MIAOUUUU!!!!!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 08/11/2011

de jolis coins comme toujours ... cela me donner envie de retourner dans le Massif Central.. et le village au dessus des rochers, magnifiques. bonne soirée et bonnes vacances

Écrit par : andrée | 08/11/2011

Il est vrai que du sommet nous étions pressés de nous rendre à Cantobre par le plus court chemin, car c'était le lieu choisi pour le pique-nique. Mais avant, nous devions prendre l'apéritif en trinquant avec un Pineau des Charentes rapporté de l'île de Ré, au bonheur de Ghis et Jean-Mi,nos amis randonneurs de la Rochelle, juste mariés.

Écrit par : Gibus | 09/11/2011

Sacrés paysages. Merci Ulysse, bonne journée.

Écrit par : Marie du Nord | 09/11/2011

Si j'étais l'épouse d'un de ces aventuriers, quoique appréciant les reportages, je tremblerais...

Écrit par : Viviane | 09/11/2011

Je choisis l'esprit romantique du téton de Gaia et j'aime particulièrement l'idée de cette équipe d'artistes et créateurs que sont le vent, la pluie, le gel et le soleil dont votre oeil avisé a su saisir et apprécier les oeuvres d'art au naturel; (La pluie ces temps-ci manquait un peu d'inspiration, l'oeuvre s'en est ressentie hélas laissant sur le terrain une toile désastreuse!!)

Écrit par : monique | 09/11/2011

Heureusement que vous aviez des parachutes :-)
Superbe ce village, en dehors du temps et de la folie des villes...
Merci pour le partage, c'est toujours un bonheur de passer chez toi !!!

Écrit par : Pâques | 09/11/2011

Encore un magnifique endroit. Le village en surplomb est impressionant.(la dernière maison surtout)

Écrit par : robert | 10/11/2011

Encore une belle ballade dans ce joli coin du Larzac. Un ami me dis que le nom de Nant vient du gaulois « nanto », qui signifie « vallée », et qui désignait autrefois la vallée du Durzon.

Écrit par : Lamigeo | 10/11/2011

Marcher
Marcher
Marcher
jusqu'au bout de l'Être

Écrit par : Maria-D | 10/11/2011

Un petit retour sur images...
En voyant ainsi Gibus j'attendais quelque révélation aux ouailles de ce village dont la montagne se ferait l'écho mais peut-être n'ai-je pas suffisamment écouté, à moins que le silence finalement soit plus révélateur!!

Écrit par : monique | 10/11/2011

Au monument aux morts de Cantobre, concert du 11/11/11 :

1/Incontournable, vraiment, comme le caporal en tenue de fantaisie :
http://www.youtube.com/watch?v=lm4tViuVoJM

2/Salut à vous, à contremploi :
http://www.youtube.com/watch?v=IjVmy5lzoKA

3/Incontournable, marche, pas redoublé comme un pasodoble :
http://www.youtube.com/watch?v=MyvweZJUkow

4/Contre courant, insoumission, maudite soit la guerre :
http://www.youtube.com/watch?v=d13P7vhARJY
http://www.youtube.com/watch?v=CKhlqxLu8RU
http://www.youtube.com/watch?v=zLDtSCT0Dsc

5/Salut pour tous :
http://www.youtube.com/watch?v=OhIQPaBmndM
http://www.youtube.com/watch?v=U7G7UlsHHJo

Écrit par : michel, à franquevaux. | 11/11/2011

De loin, le Roc Nantais ressemble à une tour de guet..Mais, pour vous, qu'est-ce 800 m à gravir ?...
Le village au dessus du vide me donne des sueurs froides..Je ne m'imaginerai pas y habiter lors des orages violents que vous avez en automne...Vois l'érosion des falaises en normandie dont des pans entiers tombent dans la mer..
J'imagine toujours des catastrophes...comme voir un jour Gibus s'envoler, n'ayant pas pris la précaution de mettre un parachute, quand il remercie, au bord du vide, avec ses incantations, Dame Nature pour ses si beaux paysages..

Écrit par : juju | 12/11/2011

moi qui vertige sec j'admire
de loin !!!

Écrit par : jeanne | 12/11/2011

Me voilà de retour de mes pérégrinations et je constaye avec plaisir que mon absence ne vous a pas dissuadé de passer ici et je vous en remercie

Bernard tu trouveras le descriptif précis de la rando sur le site de "randonnées cévenoles"

Michèle la source est inépuisable, je vous promets d'autres belles balades

Mistigris un chat est au moins aussi agile qu'une chèvre, tu ne crains rien sur ces chemins !

Andrée une petite correction Nant est en Aveyron , mais j'ailme aussi le massif Central

Gibus le pineau des Charentes fut léger pour nos gosiers mais un peu lourd pour nos jambes !

Marie oui ces paysages sont sacrés !

Viviane nous sommes comme les chats, nous avons neuf vies !

Monique je me doutais que vous êtes du coté des romantiques ! Et le silence est bien plus parlant que de nombreux discours.

Marcelle les parapluies ont remplacé les parachutes hélas !

Robert on descend rarement à la cave dans ces maisons !

Lamigeo merci pour cette précision étymologique

Maria je marche donc je suis !

Michel merci pour vos chemins de traverses et ces rencontres avec Joan baez , Mouloudji et Gounod

Juju il faut vivre dangereusement pour vivre intensément

Jeanne la beauté des lieus dissout le vertige

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 13/11/2011

Ulysse le retour...Vivement la suite de tes escapades..
Je vois que ton dernier lecteur (trice), Jeanne, a mis un com..J'ai cliqué sur son lien..Niet..Si Jeanne, tu passes par là, connais-tu cette dernière chanson de Laurent Voulzy ? Jeanne...Une chanson dédiée à toutes les Jeannes, même à ma tante...Une belle chanson d'amour comme on aimerait que tous nos hommes nous fredonnent sous nos fenêtres.
Je suis injuste...Ulysse, accompagné de ton ami Gibus, c'est avec vos mollets que vous savez nous conter vos histoires captivantes..Avec votre humour aussi...avec un ptit pineau des charentes aussi (j'ai terminé la boutelle la semaine dernière)..A bientôt pour le prochain article..

Écrit par : Juliette03 | 13/11/2011

bonsoir . ces paysages sont superbes et incitent a la randonnée . pourquoi alors s'en priver .

Écrit par : jean-pierre | 13/11/2011

Nous avons connu Cantobre encore plus ou moins abandonné de ses âmes vives... D'années en années, le village a survécu, plus ou moins bien; selon les uns et les autres. Mais il reste Cantobre, quelle oeuvre ! comme on le dit en Occitan.

Écrit par : jeandler | 13/11/2011

Juliette j'écris avec mes mollets et je pense avec mes pieds , c'est ça qui te dépayse !

jean Pierre comme vous le constatez on ne s'en prive pas !

Pierre oui Cantobre sent malheureusement un peu trop le rénové mais sa beauté est intacte

Écrit par : Ulysse | 13/11/2011

Bonjour Ulysse,

Jamais entendu parler de ce Roc nantais. Les photos donnent une belle impression d'espace.
Hier, j'ai pensé à vous car je participais à une "petite" randonnée en Montagne Noire en compagnie de poètes. Que c'était agréable.

Merci pour ce partage d'humour et de soleil
A bientôt Ulysse ;)
Martine

Écrit par : Martine | 14/11/2011

Martine une randonnée avec des poètes :quel beau programme !

Écrit par : Ulysse | 14/11/2011

Je retiens une seule photo, celle de ton ami tout en haut de la montagne. A cet instant, il est libre...

Écrit par : Patou | 15/11/2011

Quel bel humour a propos des grecs "anciens et modernes!"

Écrit par : Therese | 15/11/2011

Les commentaires sont fermés.