suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/03/2012

Il n’y a plus de cour d’amour aux châteaux de Lastours

 

Je vous invite à aller lire la septième partie de mon reportage sur Karukera (chute du Carbet et plage de Roseau) sur mon autre blog PIQUESEL en cliquant ICI

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

En ces temps de crise où  notre pouvoir d’achat est en berne, où les sardines se vendent au prix du turbot, le litre d’essence au prix du Chanel N°5  et que le gramme de Carambar est vingt fois plus cher qu’à son lancement en 1954, je  vous  confie une information d’une valeur inestimable ! Je connais un endroit où vous pourrez vous « payer » quatre châteaux pour le prix d’un ! Sympa l’Ulysse, non ? C’est à Lastours, modeste et joli village de l’Aude, situé au cœur du Cabardè non loin de la cité de Carcassonne, que vous pourrez réaliser cette fabuleuse affaire.

Mais rendez vous d’abord au belvédère de Montfermier – situé au dessus du village - d’où vous aurez une somptueuse (et gracieuse) vue d’ensemble sur les quatre châteaux. Vous les découvrirez fièrement dressés sur un promontoire rocheux bordé au sud par le Grésillou et au nord par l’Orbiel dans lequel le premier se jette avec nonchalance (on est dans le sud !). On aperçoit de gauche à droite le château de Cabaret, la Tour Régine, ainsi que les châteaux de Surdespine et de Quertinheux.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

 Le départ de la visite se fait à partir de l’ancienne usine textile située en plein cœur du village, transformée en centre d’accueil. On accède aux châteaux par le « trou de la cité »  galerie souterraine d’où, selon une légende,  partirait un tunnel vers la Cité de Carcassonne, sans qu’on ait pu le vérifier. Toujours selon la légende, cette cavité aurait été la demeure d’une jeune femme dénommée Salimonde au corps de chèvre avec  de longs cheveux tombant sur ses sabots.

Pour la Chandeleur elle se rendait au bord du Grésillou et si elle pleurait, l’hiver se faisait plus froid alors que si elle jouait de la flûte, la belle saison revenait. La légende ne le dit pas mais son humeur versatile était sans doute liée à des déboires sentimentaux. Les chevriers, comme les bergers ou les marins ont la réputation d’être volages.

Quant à la Chandeleur, savez vous qu’elle correspond à la date à laquelle Jésus aurait été présenté au temple - soit 40 jours après sa naissance – événement qui aurait donné lieu à une procession éclairée par des chandelles. Ce qui est révoltant dans cette affaire est qu’à cette époques la loi juive imposait 33 jours de purification aux mères pour pouvoir pénétrer dans le temple après la naissance d’un garçon et le double, soit 66 jours, pour une fille !

Mon pauvre Dieu, les choses n’ont pas vraiment changé, hélas. Les vieux barbons qui parlent en ton nom - qu’ils te nomment Jéhovah, Yahvé ou Allah -  ne te font pas honneur. Ils te présentent comme un être misogyne, tyrannique et rabat joie qui nous  interdirait le vin et les rillettes ainsi que de planter un clou le samedi ou d’écouter Georges Brassens. De même ils t’accusent, toi qui est d’un âge canonique, d’avoir engrossé la jeune Marie ! Heureusement qu’il y a des croyants qui nous parlent d’amour  et qui te rendent un peu plus sympathique.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Nous voilà au pied du château de Quertinheux, construit au XIème siècle, comme ceux  de Cabaret et de Suderspine, par la famille de Cabaret, seigneur du lieu. Cette noble famille doit sa richesse à l’exploitation de mines de fer situées au pied des châteaux et déjà exploitées du temps des romains.  Un important village s’est développé à l’époque en cet endroit dont les ruines témoignent de la présence de nombreuses activités artisanales : métallurgie, textile, taille de pierre, boucherie etc….

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

En dépit de son nom, la famille Cabaret n’a pas été à la fête tous les jours car elle du subir en 1209 l’assaut des troupes de Croisés dirigées par Simon de Montfort lors  de la Croisade contre les Albigeois (ou Cathares ). Mais c’est l’une des rares (sinon la seule forteresse a avoir résisté aux assauts du sinistre Simon.

Toutefois ce triste sire arrivera à ses fins par la cruauté.  Ayant, en effet, réussi à faire prisonnier Bouchard de Marly, un Croisé lors d’une audacieuse sortie,  le seigneur Pierre-Roger de Cabaret voit un jour de l’été 1210, en guise de représailles, se traîner sur la pente qui mène au château une troupe de villageois enchaînés, nez et lèvres coupés, yeux crevés.  Un des hommes auquel on a laissé un œil pour les guider, vient dire au seigneur Pierre-Roger que lui et les siens subiront le même sort s'ils refusent de se rendre. Pierre Roger de Cabaret négocie alors avec Montfort la reddition de ses châteaux contre la vie sauve pour lui et la population ainsi que des possessions à Béziers.

 

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

 Simon de Montfort étant décédé,  Pierre Roger de Cabaret reprend ses châteaux en 1223 mais doit subir de nouveau l’assaut des croisés  conduits par Humbert de Beaujeu, connétable de France sous Saint Louis, qui finit en 1227 par avoir raison de sa résistance.

 Vainqueurs, les croisés – pourtant soldats de dieu – ne font pas dans « la dentelle » puisqu’ils détruisent les trois châteaux de la famille Cabaret.  Le Roi de France les  fera reconstruire un peu plus haut sur la crête en y ajoutant un quatrième château, la Tour Régine, édifice le plus haut, pour affirmer sa suprématie sur le Languedoc, province nouvellement rattachée au Royaume et qui accepte mal cette domination française.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Rendons nous maintenant au château Surdespine, dominé par une tour carrée en ruine qui est ornée de quatre fenêtres en plein cintre comportant des voussoirs en pierre de taille blanche, seule note d’élégance dans cet édifice d’aspect militaire.

  

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

D’une ouverture dans le mur d’enceinte, on découvre au premier plan  la Tour Régine et au delà le château de Cabaret. Un armée de cyprès installés sur les flancs du promontoire semblent monter la garde. Il n’y a rien à craindre d’eux sinon au printemps une bonne  crise d’éternuements, leur pollen étant extrêmement allergène !

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Approchons nous maintenant de la tour Régine construite  vers 1260 à l’initiative du Roi de France. Elle est la réplique de certaines tours de l'enceinte du château Comtal de la Cité de Carcassonne et comporte de nombreuses archères pour assurer sa défense. 
Dans la partie supérieure de la tour on aperçoit une double rangée de trous de « boulins » qui servaient à recevoir des pièces de bois pour  soutenir les hourds,  ces constructions de bois en surplomb des remparts qui permettaient de projeter du haut des murailles des projectiles ou de la poix bouillante. Ces éléments défensifs sont appelés mâchicoulis quand ils sont en pierre.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Nous terminons la visite par le château de Cabaret l’édifice le plus imposant  du site, constitué d'une tour au nord, d'un donjon au sud et d'un corps de logis au centre.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Son enceinte extérieure malgré les outrages du temps en impose encore et l’on comprend que les croisés aient eu du mal à en venir à bout. A la fin du XVIème siècle le château tombera aux mains des protestants qui en seront délogés en 1591 par les troupes du maréchal de Joyeuse.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

Un chemin de ronde  fait le tour des remparts, posé sur des arcades aveugles en arcs brisés. Plus personne n’y a fait le guet  depuis la révolution, époque à laquelle les châteaux ont été abandonnés.

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

 Malgré son allure guerrière le château comporte une salle d’une grande élégance dont la voûte est soutenue par des arcs en plein cintre  C’est sans doute en ce lieu que Pierre Roger de Cabaret et son frère Jourdain recevaient les  nombreux troubadours qui fréquentaient le château à l’occasion de cours d’amour. Parmi eux  figuraient Raimon de Miraval, l’un des plus réputés de l’époque, qui célébrait Brunissende, la femme de Pierre Roger, dans ses chansons. Mais il n'y a plus de cours d'amour dans les châteaux de Lastours et le vent a emporté au delà de l'horizon le son des luths et des violes qui accompagnaient les chants des troubadours.

 

 

lastours,troubadour,simon de montfort,cabaret

De cette salle aujourd’hui ouverte à tous les vents on a une vue sur les trois autres châteaux, magnifiques tombeaux de pierres où gisent les rêves, les espoirs les ambitions d’hommes qui ont écrit quelques pages de l’histoire de cette magnifique région.

 

Texte & Photos Ulysses

Commentaires

Quatre châteaux pour le prix d'un, c'est encore trop cher, y sont tout cassés

Quand à ta diatribe sur la religion, là tu mérites double salaire

Bon mardi l'Ulysse

Écrit par : H-IL | 13/03/2012

4 pour le prix d'un, je prends !!!
Et les humains se font la guerre toujours au nom de Dieu !! "Ah, t'as bon dos !!"
Bon, tes photos sont très belles et ton reportage très bon.
Bisous et bon mardi.

Écrit par : chantal | 13/03/2012

je connais bien les 4 châteaux de Lastours,assez proche de chez moi, mais j'ignorai la légende, de cette jeune femme Salimonde au corps de chèvre ! J'ai donc bien fait de passer sur ce blog pour enrichir mon savoir... ( bravo pour les photos et le texte d'accompagnement, messire Ulysse !)

Écrit par : Lamigeo | 13/03/2012

paysage enchanteur et étrange

Écrit par : micha | 13/03/2012

Bien montré ce château en ruine dont certains détails, sous un bon éclairage, retrouvent le lustre d'antan. Bonne soirée !

Écrit par : Monia | 13/03/2012

Il faut y monter tout là-haut, et hop, quatre fois ! tu en as du courage, et j'en profite, bien installée dans mon fauteuil d'ordi, héhé, l'est pas belle la vie ?
Non, j'aimerais visiter pour de vrai ces endroits fabuleux.
Merci pour ces reportages et à très bientôt
Bises

Écrit par : mamychachat | 13/03/2012

bonjour Ulysse . c'est vraiment superbe . j'adore ces sites qui sont chargés d'histoire .
bonne soirée a toi

Écrit par : jean-pierre | 13/03/2012

C'est incroyable la proximité de ces citadelles! J'y vais! j'adore ce genre de paysage qui donne à croire que la grande muraille de Chine se trouve par chez nous ;o))
Dis moi, Ulysse, y a t il des orchidées sauvages dans cette région? parce que là, c'est Banco!!!

Écrit par : Viviane | 13/03/2012

Tu deviens lyrique, cher Ulysse, à évoquer ces hauts lieux de l'histoire, une de pages douloureuses de notre histoire où nos rois ont voulu s'illustrer contre tout bon sens. Mais nos dirigeants d'aujourd'hui sont-ils mieux lotis ?
Ce que j'aime dans ce paysage, se sont les cyprès qui apportent un note de verdure dans la rocaille et leur verticalité qui rivalise avec succès avec celles des tours et des donjons.

Écrit par : jeandler | 13/03/2012

voici des châteaux que je ne connais pas, çà donne envie d'y aller voir de tout près,
mais il faut être chèvre ou mouflons pour grimper si haut, Bonne soirée, MIAOUUu !!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 13/03/2012

Très beau reportage ;
des pierres qui ont une âme , c'est le moins que l'on puisse dire !

Écrit par : montcalm | 13/03/2012

Plus de cour d'amour dans ses quatre châteaux mais il y reste bien de belles histoires qui hantent ces vieilles pierres ;)
Bonne fin de soirée !

Écrit par : Urban | 13/03/2012

c'est le style de paysage que je trouve sublime. En Alsace aussi plein de châteaux à découvrir .. Bref, que notre terre est belle (même si .. plein de détritus, de centrales nucléaires ...)
bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 13/03/2012

tu nous fais aimer l'histoire avec ses rudesses , des ruines empreintes de force, de courage, d'amour en même temps elles reflètent l'humain et ses ambitions impitoyables, qu'en reste-t-il après des siècles ? CE QUE LA NATURE NOUS CONFIE : LA BEAUTE

Écrit par : ginette | 13/03/2012

Et revoilà Simon de Montfort et ses atrocités.

J'imagine bien les troubadours dans ces décors enchanteurs.

Merci pour ce reportage très exhaustif au pays des cyprès qui, c'est vrai ont l'air de monter la garde de l'Histoire.

Écrit par : Maïté/aliénor | 13/03/2012

H-Il c'est parce qu'ils sont cassés que l'on ne paie que pour un seul !

Chantal la triste réalité est que le père Bush est allé en Irak en invoquant dieu !!

Lamigeo chez toi aussi on en apprend des choses !

Micha enchanteur est le mot !

Monia ils ont de beaux restes malgré leur grand âge !

Mamychachat et oui ça fait quatre grimpettes, on ne mégotte pas quand on aime !

Jean Pierre ça on peut dire que ces châteaux ont vu pas mal de batailles !

Viviane il me semble que le secteur est trop sec pour qu'il y ait des orchidées

Pierre oui on a le sentiment que les cyprès veulent en remontrer aux tours !

Mistigris je ne suis ni chèvre ni mouflon et y suis monté !

Montcalm une âme ...tourmentée !

Urban je suis sûr qu'en collant son oreille aux murs on en apprendrait de belles !

Andrée la France est le pays des 400 fromages et des mille châteaux

Ginette oui il nous reste la beauté...

Maïté le sud connaissait un raffinement des moeurs ignoré par les gens du nord !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 13/03/2012

Bonjour Ulysse,
Après mûre réflexion j'ai décidé de vivre à notre époque actuelle malgré tous ses défauts car "le bon vieux temps" était un peu trop barbare à mes yeux :-)
Merci pour cette belle histoire!
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 14/03/2012

Quatre châteaux pour le prix d'un ! Quelle affaire !
Mais il faut déjà beaucoup d'argent pour en restaurer un..alors pour en restaurer quatre???
Nous contenterons de les admirer..en te lisant..et peut-être un jour, les verrons-nous de plus près...

Écrit par : gazou | 14/03/2012

C'est une belle balade que tu nous proposes là ! Je te souhaite une agréable journée
JP

Écrit par : jpla | 14/03/2012

Merci pour la découcerte de ce château.............Bonne journée

Écrit par : Fethi | 14/03/2012

Oh, un nouvel article !..Je me disais aussi...Je reviendrai lire plus tard..Ne te dérange pas pour moi, continue ta sieste...Il fait si beau que je file me promener....en voiture..

Écrit par : juliette | 14/03/2012

Frans on est d'accord je préfère aussi le "jeune temps" au "vieux temps" !

Gazou tu as le temps ils ne bougeront pas d'ici la !

Jpla et j'en ai plein d'autres en réserve !

Fethi bienvenue sur mon blog et heureux de vous avoir fait découvrir un site que vous ne connaissiez pas

Juliette si tu reviens cette nuit n'oublie pas d'éteindre en partant

Écrit par : ulysse | 14/03/2012

Une époque de joyeux compagnons (yeux perçés , etc ...)

euh les ruines c'est joli, mais heureusement qu'on en a perdu les moeurs ...

Écrit par : jacques robert | 15/03/2012

le chateau de "Surdépine", c'est une blague? Désolé... Super ballade!

Écrit par : lutinbleu | 15/03/2012

Non, pas cette nuit, ce matin..A propos de lumière que tu me demandes d'éteindre avant de partir, que je vous en raconte une..Hier après-midi, il me semblait entendre couler de l'eau..Mais où ? Pas de machine à laver en route, pas de lave vaisselle, pas de chasse d'eau en court..Je laisse courir....3 heures après, j'entre dans la salle de bain..Le robinet coulait à flot (heureusement, pas fermé le lavabo)..L'homme, avant de partir, l'avait laissé ouvert - probablement tout excité de retourner au boulot voir sa filleule qu'il en avait la tête ailleurs -...
Pour en revenir à ton article et tes 4 châteaux, si on lit bien tout, on a la réponse du pourquoi 4...
Belle leçon d'histoire...quelle cruauté en ces temps-là..Quoique, maintenant, c'est de la cruauté mentale que nous subissons quotidiennement de la part de nos gouvernants..Ca fait moins mal, mais les dégats sont aussi importants, d'où le nombre des suicides sans cesse plus nombreaux..Serions-nous devenus des "chochottes" au fil du temps ?
Un cyprès, ça vit longtemps ?

Écrit par : juliette | 15/03/2012

bonne fin de semaine

Écrit par : micha | 15/03/2012

Jacques dans certains pays ces moeurs se perpétuent (si je puis dire !)

Lutinbleu ne sois pas désolé, c'était tentant !

Juliette laisser couler son robinet en ces temps de sécheresse c'est un crime ! Pour la cruauté mentale il est sûr que dans le monde du travail il y a des spécialistes, c'est le prix payé par les salariés pour offrir 15% de rendement aux actionnaires

Écrit par : ulysse | 15/03/2012

les 2,6,7 et 8 sont superbes.. se perdre dans ce paysage est tentant

Écrit par : telos | 16/03/2012

Je regarde ces images, tout en vous écoutant raconter, et le rêve continu... certainement beaucoup plus beau dans l'idée que l'on s'en fait; quoique écouter les troubadours au son des violes d'amour et des luths dans un tel lieu, ce devait être des moments absolument enivrants, je m'offrirais volontiers un petit concert de musique baroque dans ce décor.

Écrit par : monique | 16/03/2012

Telos flâner en ces lieux est effectivement envoûtant

Monique écouter les troubadours en dégustant un verre d'hypocras c'était un avant goût du paradis !

Écrit par : ulysse | 16/03/2012

Merci pour cette belle promenade photographique et les explications historiques.
Bon week-end.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 16/03/2012

C'est vraiment splendide ! Et quelle joie enfantine d'aller crapahuter par là ! Merci pour ces belles photos !
Bonne journée !

Écrit par : Bonheur du jour | 17/03/2012

bon samedi soir

Écrit par : micha | 17/03/2012

Je tiens à vous préciser Ulysse, que je suis une infatigable tricoteuse,
détricoteuse, détourneuse, semeuse, transplanteuse, "imagineuse"...
Et vos notes m'inspirent souvent ! Aujourd'hui ce sont vos photos et je les vois les habitants d'antan et je les promène d'une image à l'autre et je leur réinvente une vie ...
Merci pour ce joli moment qui n'existerai pas sans votre générosité.

Écrit par : Mikèt | 18/03/2012

Superbe reportage, on s'en met plein les yeux,reste plus qu'à ce diriger vers Castel ou Carca (comme disent les gens du coin), pour se remplir la panse d'un excellent cassoulet.

Écrit par : GIBUS | 18/03/2012

Yvon peu d'endroits en France ne sont pas chargés d'histoire


Bonheur du jour il est vrai que les enfants raffolent des châteaux

Mikèt merci pour votre enthousiasme et tricotez, détricotez détournez, semez, transplantez à votre aise mes mots et photos

Gibus le cassoulet ce sera pour la semaine prochaine !

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 18/03/2012

J'adore ces récits,de notre histoire.
Ce fut un autre temps,une autre histoire
.Pourtant,ces rois,toujours en guerre....
Une similitude avec nos dirigeants avec leurs joutes verbales.
Les photos sont très belles,je ne pensais pas que nous possèdions autant de chateaux,ruines et autres.
Que la France est belle et riche en patrimoine.
Bonne nuit Ulysse.Aimée

Écrit par : Aimée | 18/03/2012

eh bien,il y a des bons points de vue depuis ces vestiges,et j'ai apprécié cette grotte...

Écrit par : l'Angevine | 19/03/2012

Aimée heureusement que les mots ont remplacé les armes dans les affrontements de nos hommes politiques

L'Angevine ça non , les beaux points de vue manquent pas dans notre région !

Écrit par : ulysse | 19/03/2012

Quelles iamge de cette cité merveilleux quelle ballade architectural tu nous offre une belle page de l'histoire de France, parfait.
Belle journée

Écrit par : Nicou | 21/03/2012

Les commentaires sont fermés.