suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/04/2012

Balade autour de Madale

JE VOUS INVITE A LIRE LA FIN DE  MON REPORTAGE SUR KARUKERA -  LA POINTE DES CHATEAUX - SUR MON AUTRE BLOG PIQUESEL

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

N’en déplaise aux cartésiens de tout poil, les lutins, farfadets, elfes gnomes et sorcières existent bel et bien ! La preuve en est qu’un Lutin bleu tient un blog et que, lors de notre dernière randonnée dans le secteur de Madale, petit village situé sur les contreforts Est du Caroux, nous avons croisé la sorcière qui fit croquer une pomme empoisonnée à Blanche Neige (impossible d’oublier son visage imprimé au plus profond de nos mémoires).

Nous étions sur le point de lui ficher nos bâtons de marche dans le coccis pour la faire déguerpir, quand d’un geste elle nous arrêta en s’écriant : Holla ! braves gens, remisez vos bâtons,  je mérite votre indulgence car pendant deux mille ans j’ai été condamnée à couper du bois pour entretenir les feux de Lucifer et une fois ma peine accomplie j’ai été admise à faire valoir mes droits à la retraite vu que j’ai six mille ans de cotisations. J’ai choisi le Caroux comme  lieu de résidence qui est, comme vous le savez, puisque vous y venez régulièrement, le plus bel endroit de l’univers après le Paradis. Mais comme le paradis m’est interdit, je suis venue ici ! Comment en vouloir à quelqu’un qui aime à ce point le Caroux ! Nous avons donc passé notre chemin sans l’importuner davantage.

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Les arbres majestueux qui bordent le chemin forestier qui grimpe vers la Cabrière, arborent des frondaisons tourmentées qui ne sont sans doute pas sans relation avec cet ensorcelant  voisinage.

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Nous voici sur le sommet de la Cabrière qui domine les Gorges de Colombières. En face de nous se dresse la falaise qui borde le plateau sommital du Caroux. Nous avons ainsi devant les yeux un livre de pierre ouvert sur les dernières quatre cents  millions d’années de la Terre. Malgré son grand âge et ses rides prononcées le Caroux a encore belle allure bien qu’il arbore sa tenue hivernale. Mais quand les genêts seront en fleurs, puis un peu plus tard les bruyères, vous comprendrez pourquoi même les sorcières y élisent domicile !


 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Notre petit groupe chemine sur une sente qui louvoie entre les bruyères brûlées par la neige et le gel de l’hiver, mais qui bientôt reverdiront. Le monde végétal, qui est privé de notre mobilité, bénéficie en revanche de cette fabuleuse capacité à se régénérer chaque printemps et à  offrir à nos regards feuilles et fleurs nouvelles, alors que nos visages se fanent inexorablement. Qui sait si en enfouissant nos pieds dans notre Terre-mère nous ne garderions pas une éternelle jeunesse ! Qui veut essayer ?

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Le monde minéral est aussi source d’étonnement. Voici des rocs capables de vous briser les os s’ils vous tombent sur le poil et que, pourtant, des éléments aussi tendres et doux que la pluie et le vent dissolvent comme de vulgaires morceaux de sucre dans un verre de rhum (à chacun ses références pratiques). Mais il est vrai qu’aussi longtemps que ce genre de « morceau de sucre » n’a pas fini de fondre, mieux vaut éviter de passer en dessous !

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

J’évoquais au début de mon article la présence de lutins, farfadets et sorcières dans les montagnes, mais je pense que quelques dieux de l’Olympe s’y sont également réfugiés pour fuir les phénoménales augmentations d’impôts appliquées en Grèce pour résoudre la crise. La preuve en est que l’on aperçoit ici l’enclume dont se sert Héphaistos pour forger les fers rongés par le sel des chevaux de Neptune, qui s'est réfugié non loin de là, dans la baie de la Conque à Agde (ancien port grec) .

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Comme l’heure du pique-nique approche Gibus s’en va explorer une plateforme offrant une magnifique vue sur la vallée, afin de voir si nous pouvons nous y installer. 


 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Mais certains d’entre nous trouvent la plateforme un peu exiguë. Pour nous prouver que nous ne risquons rien Gibus se livre à un exercice d’équilibre en levant un pied ….

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

 …et puis l’autre….sans vraiment nous convaincre !

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Soudain nous entendons une voix chevrotante qui s’écrie « Bravo le bipède ! » Nous nous retournons et découvrons que cette voix est celle d’un superbe mouflon mâle, perché lui aussi sur un rocher, qui marque son appréciation de l'agilité de notre ami ! Je pense que cet hommage d’un vieux mouflon n’a pas laissé Gibus insensible mais je subodore qu’il aurait préféré qu’il vienne d’une mouflonne ! Car toute leur vie les garçons cherchent à susciter l’admiration des filles alors que les filles, elles, ne demandent que de l’affection.

 

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Faisant fi de nos amicales moqueries à leur endroit, nos compagnes nous obligent à renoncer - à notre grand et secret soulagement, faux culs que nous sommes  - à la plateforme suggérée par Gibus et choisissent un lieu de pique-nique moins exposé. Ce choix est finalement judicieux car notre sens de l’équilibre est généralement très affecté par le pique-nique, et je vous laisse deviner pourquoi ! La route forestière qui nous ramène  ensuite vers Madale est d’ailleurs parfaitement adaptée à  une sereine digestion.

 

madale,blanche-neige,écrivains combattants,caroux

Le temps que nous arrivions ensuite aux abords de la forêt des Ecrivains Combattants - où nos montures nous attendent - les vapeurs éthyliques se sont dissipées et c’est donc sans faire de rugueuses rencontres que nous la traversons !

Pour votre culture, chères lectrices et lecteurs, sachez que le nom de cette forêt lui vient de ce que l’on a donné à ses allées le nom d’écrivains qui ont combattu pendant la guerre de 1914-1918. Pour une fois que l’on ne célèbre pas les généraux incompétents qui ont fait massacrer des milliers de soldats pour leur vaine gloriole, on ne peut que saluer une telle initiative !

 

Texte & Photos Ulysse (sauf une Buffler)

Commentaires

Six mille ans de cotisations, ben ça doit faire une belle rente.
Joli promenade et b elles photos
Bon lundi Ulysse

Écrit par : H-IL | 09/04/2012

Jolie rando, et comme d'habitude tu as l'art de nous conter vos péripéties! :-))

Écrit par : Patou | 09/04/2012

Ulysse, tu nous décris des arbres majestueux qui bordent le chemin forestier qui grimpe vers la Cabrière ! Majestueux peut être, mais ces branches mortes tendues vers le ciel étaient annonciatrice du domaine de la sorcière du caroux, tout proche ! J'ai aussi remarqué tout au long de ce reportage d'étranges lutins qui sautaient de rocher en rocher ?

Écrit par : Lamigeo | 09/04/2012

Toujours un grand plaisir de te suivre (et de te lire) dans ces merveilleuses promenades.

Écrit par : tanette2 | 09/04/2012

Gibus m'a fichu une sacrée frousse ! faut pas avoir le vertige et être super sportif ! Bravo, comme le mouflon, j'admire la prouesse !
J'ai jeté un œil dans Gogolle pour voir où se situait cette magnifique et sauvageonne région ! Je ne suis jamais allée par là aussi je déguste ces photos ....
Je sais quand j'ouvre votre blog mais quant à en sortir, c'est une autre histoire, trop bien moi ici ...
Merci beaucoup et très bonne journée du lundi
Gros bisous

Écrit par : mamychachat | 09/04/2012

Si l'on pouvait encore douter de l'existence de lutins, farfadets et sorcières... Ulysse les chemins sur lesquels tu nous emmènes ne son- ils pas la preuve qu'ils sont là, parmi nous.
Il doit même y avoir de bonnes fées puisque Gibus a pu danser dans les airs sans se casser... la gueule.
Merci et bravo à vous tous pour ces superbes moments partagés.

Écrit par : Françoise | 09/04/2012

toujours une superbe région ... la Guadeloupe, c'est pas mal mais ici c'est superbe aussi. Certains ne craignent plus le vertige à ce que je vois ... le mouflon, je comprends ...
bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 09/04/2012

Hil heureusement que l'on n'en est pas encore là !

Patou raconter c'est revivre

Lamigéo tu es des nôtres si tu vois des lutins sauter partout

Tanette c'est bien l'impression que j'avais, nous étions suivis !

Mamychachat reste sur mon blog autant que tu veux je te demande simplement de fermer la lumière en partant

Françoise je pense même que les fées sont subjuguées par l'ami Gibus

Andrée oui entre la Guadeloupe et le Caroux mon coeur balance !


Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 09/04/2012

Il faut bien laisser à nos petits enfants des images de Papys, jeunes sexagenaires sportifs et téméraires, car pour moi, les souvenirs d'enfances de mon grand-père à 60 ans, sont celles d'un triste vieillard toujours vêtu d'un costume sombre et d'un chapeau qui ne sortait pas sans sa canne, juste pour aller chercher le journal dont la lecture l'occuperait une paire d'heures, bien installé dans son fauteuil. Alors crapahuter dans les montagnes, de ce temps-là, impensable pour un fonctionnaire retraité !!!!

Écrit par : GIBUS | 09/04/2012

Il faut bien laisser à nos petits enfants des images de Papys, jeunes sexagenaires sportifs et téméraires!
Gibus= Garnement inconscient bravent Ulysse sciemment!
Bravo et merci les amis.

Écrit par : marc | 09/04/2012

Quelle promenade et iamge quel texte et travail un vraie agence de voyage et encyclopédie.
belle journée

Écrit par : Nicou | 10/04/2012

bonjour Ulysse . un superbe décor pour une fabuleuse balade . je vois que je ne suis pas
le seul a faire le clown ! bonne journée

Écrit par : jean-pierre | 10/04/2012

Merci pour le clin d'oeil, Ulysse. Les lutins existent bel et bien. Ils sont gentils avec les enfants et assimilés.Par contre, les grandes personnes trop sinistres (il y en a plein à la télé en ce moment) ont du soucis à se faire...

Écrit par : lutinbleu | 10/04/2012

Il est fou Gibus…
Enfin quelqu’un qui a compris la philosophie des filles !! Et les filles sont toujours plus raisonnables et intelligentes… si si ! Nul besoin de nous épater en prenant des risques, on vous aime quand même… si si !
En effet, belle initiative pour le nom de la forêt, je partage ton opinion… comme quoi, même les hommes peuvent être intelligents !
Bisous du mardi que je te souhaite beau et bon.

Écrit par : chantal | 10/04/2012

Nous aurions pu croire plus aisément aux sorcières si vous aviez pris une photo de celle que vous avez trouvé sur votre chemin. Quant à Gibus, je trouve qu'il prend quelques risques à faire le zigue sur ces roches :-). Bonne journée Ulysse !

Écrit par : Monia | 10/04/2012

Bonjour Ulysse,
Moi aussi, je laisserais à Gibus ce genre d'exercice...
Et bien sûr je crois aux fées et trolls puisque dans la région nous avons les macrales et le vertbouc pour égarer les imprudents qui se risquent dans les forêts à la nuit tombante, surtout après une soirée bien arrosée... mais ce serait pareil je pense, même sans ces êtres malicieux :-)
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 10/04/2012

Et le soleil et l'espace et les senteurs , tout pour plaire et rendre idéale encore une fois cette promenade. Encore une que je regretterais. Mais je partage votre bonheur d'admirer de tels paysages, à vous couper le souffle.

Superbe la photo du mouflon qui montre sa tête en regard avec celle du pâtre sur son rocher cherchant le vent, cherchant l'envol... Bravo, cher Ulysse et merci du partage.

Écrit par : jeandler | 10/04/2012

Que de belles aventures décrites dans votre livre de pierres dont Gibus n'a pu s'empêcher de se servir en grimpant dessus pour s'élever encore plus haut, en parfait acrobate, tiens voilà une belle maquette de trophée de littérature pour les Ecrivains Combattants de cette forêt dont la photo est étonnante dans ses couleurs.

Écrit par : monique | 10/04/2012

gibus est magnifique, on ne peut que l'admirer.
vous avez bien fait d'être indulgents envers la sorcière

Écrit par : gazou | 10/04/2012

Héphaistos n'est guère plus joli que la sorcière !!

Écrit par : monique | 10/04/2012

ah ! merci Ulysse !! encore une jolie balade virtuelle que je viens de vivre là en fin de journée de boulot et de bien agréables souvenirs qui me reviennent de ces lieux si souvent arpentés.... Tu ne nous as pas parlé de Cébenna, s'est elle éveillée de son long sommeil ou est ce pour une prochaine balade là-bas ?

Écrit par : Hélène O | 10/04/2012

Il ne faut pas avoir le vertige ! Je te souhaite un bon après-midi ! JP

Écrit par : jpla | 10/04/2012

Le mouflon se dit :"Tiens un Gibus qui joue le vautour ." ;)
Bonne soirée
@+

Écrit par : Urban | 10/04/2012

ouh là là , moi qui ai le vertiges ... belle randonnée ulysse , bonne soirée

Écrit par : dom | 10/04/2012

Ulysse, si je peux me permettre, sur l'avant dernière photo, Madale est dans ton dos, après un repas arrosé vous marchez à reculons? :-) :-)

Écrit par : bernard | 10/04/2012

Des photos grandioses, bravo et chapeau.
Bonne semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 10/04/2012

le monde du minéral..j'adore les 2 dernières.. courageux de sauter sur le rocher.

Écrit par : telos | 11/04/2012

La dernière photo est d'un très beau graphisme... j'aime

Écrit par : Maria-D | 11/04/2012

Moi non plus je n'aurais pas eu confiance dans les cabrioles de Gibus ;o)) la terre ferme me va mieux que les promontoires ( enfin pas tous ;o)))
Sinon, magnifique photo des arbres aux troncs violets, on imagine gauguin ou Van Gogh les peignant sans changer une nuance...

Écrit par : Viviane | 11/04/2012

Bon, mon comm n'est pas passé, bizarre! je te félicitais pour cette photo des arbres que n'auraient pas reniée Gauguin ou Van Gogh.... Bravo pour votre énergie, je n'en ai que pour crapahuter sur mon petit talus ;o))

Écrit par : Viviane | 11/04/2012

hahaha!! j'aime bien le mouflon a deux pattes !!!!!!!!!!

Écrit par : maevina | 11/04/2012

Coucou Ulysse,

suis dépassée par tous tes posts! Mais j'y arriverai. :)
Quelles rencontres dans ces beaux paysages!

:)
Martine

Écrit par : Martine | 11/04/2012

Un bel article; très bien illustré. Bonne journée

Écrit par : Fethi | 11/04/2012

Une balade qui doit être récente, puisqu'on commence à voir des arbres en fleurs..
Quel lyrisme ! Si les fées existaient, je leur dirai de te figer à l'âge que tu as actuellement pour continuer à ravir les pantouflards que nous sommes..

C'est vrai qu'avoir 65 ans en 2012 n'a rien à voir avec les années 1960..Je me souviens de ma grand-mère, toute habillée de noir..Pas de papys, tous morts..

Puis-je me permettre une remarque ? J'ai peur qu'un jour, nous n'ayons plus de beaux reportages..A cause de qui ? De Gibus qui se sera écrasé dans un ravin..Alors, Ulysse, si nous voulons avoir toujours le plaisir de te lire, dis à la compagne de Gibus de lui secouer les puces..Comment que je t'en aurai passé une à mon mari...D'ailleurs, je le fais, quand il veut épater ses petits enfants en se penchant dans le vide, en voulant grimper aux arbres ou en essayant d'avaler un sabre.

Écrit par : juliette | 11/04/2012

Bien vu Bernard !!
Ulysse n'avait pas encore tout éliminé !
d'ailleurs s'il avait marché en avant, j'aurais été de dos sur la photo !!!

Écrit par : GIBUS | 11/04/2012

C'est un bonheur de découvrir vos commentaires chères lectrices et lecteurs qui m'encouragent à poursuivre le partage de mes balades pédestro-épistolaires!

Gibus peut être avons nous trouvé au fond d'une bouteille le bon génie qui nous gardera à jamais jeunes ?

Marc on vous emmènera pique-niquer sur ce rocher en mai !

Nicou le voyages nous en apprennent autant que les livres

Jean Pierre fuyons les gens trop sérieux

Lutin Bleu c'est vrai que l'on voit beaucoup de tristes sires au fenestron !

Chantal les hommes sont des filles manquées !

Monia mais la sorcière est sur la première photo .N'avez vous pas vu son profil ?

Frans je découvre les macrales et le vertbouc je vais me renseigner à leur sujet !

Pierre : le soleil, l'espace et les senteurs tu as bien dit !

Gazou un mode sans sorcière serait un peu fade , non ?

Monique vous semblez apprécier comme Gibus et moi la littérature des pierres ... Nous sommes en bonne compagnie

Hélène, ni Gibus ni moi n'avons osé embrasser Cébenna, aussi dort-elle encore !

Jpla c'est sûr et personnellement je n'y suis pas allé !

Urban, plutôt flamant rose qui sont toujours sur une patte !

Bernard pour sûr que tu as raison mais tu es le seul à pouvoir le remarquer. Bravo !

Yvon mieux vaut ne pas avoir de chapeau en ces lieux il pourrait s'envoler !

Telos finalement si l'on fait abstraction du vide autour c'est pas plus dur que de sauter sur place dans sa salle à manger !

Maria je me doutais que cette photo vous plairait

Viviane oui les nuances des sous bois sont souvent étonnantes pour qui sait regarder

Maevina ce mouflon là appréciera

Martine prends ton temps......

Fethi c'est la nature l'illustrateur !

Juliette ne crains rien Gibus est comme les chats il a neuf vies , donc le blog n'est pas prêt de s'arrêter !

Gibus faux frère tu seras privé de rosé à la prochaine sortie !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 11/04/2012

Et nous arrêterons la note lorsque Gibus fut transformé en mouflon !

Mais ceci est une autre histoire ...

Écrit par : Mikèt | 12/04/2012

Le mouflon est pour les corses symbole de liberté, car même si on le voit, il est imprenable, là où il va nul homme ne peut le suivre alors accroche toi bien Ulysse si tu veux encore le suivre dans vos balades ;-) Toutefois je trouve que Gibus pour un mouflon c'est un drôle de nom... moi ça me fait penser à une dérivé de Gibbon, cette espèce de singe que l'on dit proche de l'homme dans sa constitution et moeurs, .... Bref... belle équipe que vous "fête" tous ! bravo d'exister et de nous le donner à voir.

Écrit par : Hélène O | 13/04/2012

Mikèt Gibus est comme le loup-garou la nuit il se transforme en mouflon !

Hélène effectivement seuls les chasseurs, hélas, peuvent stopper un mouflon dans sa course, mais il faut dans ce cas avoir peu de respect pour la beauté et la vie !

Belle journée à vous qui passez par ici

Écrit par : ulysse | 13/04/2012

quelle superbe région! vraiment ça donne envie de partir dans la minute qui suit !
bravo Ulysse

Écrit par : arlequin | 13/04/2012

Hello

Certains sont comme de chamois des montanges, ils grimpent le rocher de façon aisée quelle beuaté la Maritnique sueprbe images et reprotage, quel ensemble fantastique.
Bravo et amitié

Écrit par : Nicou | 13/04/2012

Ah !!!Ulysse,que notre France est belle.
Ces images,sont de toute beauté.
Il y a mème Tarzan,qui attend sa Jeanne....
J'adore votre façon de raconter.
Merçi pour votre gentil commentaire pendant,mon absence pour raison de santé.
A bientot.Aimée

Écrit par : Aimée | 13/04/2012

Arlequin attendez que le printemps soit bien installé et ce sera féerique

Nicou Gibus a des gènes de chamois car il est né dans un pays de montagnes

Aimée j'espère que vous allez bien mieux

Écrit par : ulysse | 13/04/2012

bravo Ulysse je suis une grande voyageuse et j aime beaucoup ton blog bises ce soir en passant

Écrit par : esperance | 13/04/2012

Une randonnée magique et Gibus prêt à s'envoler...il lui manquait juste un balai de sorcière ou un tapis volant ...

Écrit par : Pâques | 16/04/2012

Salut Ulysse. Ces magnifiques photos de Madale sont un délicieux prélude au prochain séjour pour lequel je décompte jour après jour. Que je sois transformé de suite en sorcière si c'est pour séjourner six siècles dans le Caroux car 9 jours par an, cela laisse un goût de trop peu !
Gibus, ton incroyable maîtrise de l'équilibre suscite une énorme admiration mais si c'est un repérage pour la table du déjeuner des retrouvailles, tu laisseras ton sac à dos....avec le rosé au pied du rocher car si ce n'est Ulysse, peu d'entre nous prendrons le risque de te suivre, même par amitié !!! Tu ne connaîs pas la peur ?
Ulysse, du fonds du coeur merci. Le jour de Pâques, j'ai dégusté d'une traite les 9 premiers reportages de Karukera et toutes les cloches de la terre ont sonné de bonheur devant une telle explosion de couleurs, saveurs....la beauté de tes photos et la qualité de ta plume pour les faire vivre sont un inestimable périple par procuration. Merci pour ce partage paradisiaque !
Et l'arc-en-ciel en est une superbe finale.
A bientôt et amitiés de toute la bande à vous tous !
Eric

Écrit par : eric | 16/04/2012

Eric en sorcière,c'est le juste retour des choses!
Notre commune est voisine de Haccourt, capitale des macrales, en français sorcière.
Et je signale qu'une sorcière est féminine ou masculine!
http://www3.provincedeliege.be/confreries/confreries/peket_macrales.htm

A+ marc

Écrit par : marc | 17/04/2012

Espérance merci pour ton passage dans mes voyages...

Marcelle le balai nous l'avons mais chut ne l'ébruite pas !

Eric je suis heureux d'avoir de tes nouvelles et je te remercie de ton chaleureux commentaire et nous sommes également impatients de célébrer nos retrouvailles et promis nous prendrons soin de la bouteille de rosé

Marc une capitale des macrales ! Il faut que j'aille là bas un jour ! Merci pour le lien

Belle journée à vous qui passez par ici

Écrit par : ulysse | 18/04/2012

Les commentaires sont fermés.