suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/05/2012

Périple autour du Pic Saint Loup

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

 Si, comme moi, vous avez les articulations qui grincent et du sel dans les cheveux - voire plus de cheveux du tout - vous êtes en âge de vous souvenir du jeu télévisé « la tête et les jambes » où les candidats étaient soumis à des épreuves intellectuelles et sportives. Et bien, aujourd'hui je vous propose un « remake » de ce jeu en vous invitant à me suivre dans un périple culturel et sportif autour du Pic Saint Loup.

 Ce Pic est un lieu emblématique pour les habitants de la région de Montpellier, à l'égal de la tour Eiffel pour les parisiens, du Mont blanc pour les savoyards, du Canigou pour les catalans et clin d’œil (innocent bien sûr) à Juliette, du Puy de Dôme pour les auvergnats.

Il est né il y a 45 millions d'années de la surrection des Pyrénées qui a provoqué un plissement des sédiments calcaires laissés par une ancienne mer et qui se sont dressés à la verticale. Ce pic tiendrait son nom, non pas de sa fréquentation par ce magnifique canidé qu’est le Loup, mais d'une légende médiévale : Trois frères, Loup, Guiral et Clair, tous amoureux de la belle Bertrade, pertirent en croisade sans savoir lequel d'entre eux elle choisirait comme époux. Au retour de Terre Sainte, la bien-aimée avait trépassé. Désespérés, ils décidèrent de vivre en ermites au sommet de trois sommets voisins, auxquels on donna leurs noms.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Où que l'on soit à 50km à la ronde, on ne peut manquer de l'apercevoir faisant face à la montagne de l'Hortus, son profil étant différent selon l'endroit d'où on le contemple. Il est ainsi unique et multiple et il faut l'avoir au moins gravi une fois pour comprendre la géologie et la topographie de la région.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Mais commençons notre périple « piano-piano » (même si vous êtes un joueur de trompette ou de banjo) en prenant le temps de flâner dans les ruelles du village de Saint Martin de Londres par un jour de marché. Sentez vous ces odeurs de thym et de lavande qui imprègnent l’atmosphère ? Et ce fumet de fromages de chèvre qui nous met en appétit ! Il n’est que dix heures, dites vous ! Et alors !

Ce village tranquille, à l'écart des grands axes touristiques, possède un patrimoine remarquable et préserve une enviable douceur de vivre. Son nom lui vient, non pas d'une occupation anglaise passée, comme on pourrait le supposer, mais de la proximité d'étangs ou de marais  dénommés « londras » en occitan.

Si la tour de l'Horloge - que l’on aperçoit au bout de la rue - s'exhibe fièrement sur la grande place, ce village dissimule en son sein une église dédiée à Saint Martin, qui est une merveille architecturale bâtie au XIème siècle par les moines de l'abbaye de Gellone située à Saint Guilhem (d'où sa ressemblance avec cette dernière).

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Ses bâtisseurs lui ont donné, comme à l’abbaye de Gellone, une forme tréflée et l'ont ornée d'élégantes arcatures, car elle était destinée à recevoir un morceau de la « vraie croix ». Mais ce projet échoua pour d'obscures rivalités politiques entre seigneurs et ecclésiastiques. La foi n’est pas, hélas, on le sait bien,  un brevet de bonne conduite.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

 Pour y accéder, on passe devant un surprenant calvaire à double face représentant d'un coté, la Vierge, qui a la tête dans les étoiles et de l'autre, le Christ, qui a la tête devant le soleil et affiche un visage étonnamment serein, voire hilare. Le lieu doit lui plaire et on le comprend !

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

 L’église  est bordée par une galerie de l'ancien cloître, lieu d’un merveilleux jeu d’ombres et de lumières, symbole à mes yeux des aléas de la vie humaine.

 

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Quittons Saint Martin de Londres pour nous rendre à l’église N.D d’Aleyrac édifiée, non loin de Sauteyrargues, sur un antique lieu sacré où l’on a découvert des traces d’occupation romaine. A cet égard, on se demande combien étaient donc les romains de l'antiquité pour avoir laissé leur empreinte partout de la rive sud de la Méditerranée  jusqu’au nord de l’ Angleterre ?

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Bâtie au XIIème siècle, cette église a été fortement endommagée et sa nef ainsi que ses chapelles adjacentes ont été reconstruites au XIXème siècle. Malgré cette réhabilitation tardive, elle a conservé beaucoup de charme du fait de ses formes élégantes et de son appareillage de pierres nues.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Son isolement au milieu des vignes, d’où l’on découvre le Pic Saint Loup et l’Hortus, contribue pour beaucoup à la beauté du site.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Mais je vous avais promis un peu d’exercice au cours de notre périple et voici le moment de nous y livrer. Je vous propose (mais c’est vous qui  disposez) de grimper sur la montagne de l’Hortus à l’assaut du château de Viviourès que l’on aperçoit sur un piton rocheux derrière la butte qui nous fait face.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Vous êtes partants ? Alors on y va !  Admirez en grimpant la vue dont on jouit sur le Pic Saint Loup qui présente, vu sous cet angle, un aspect complètement différent.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Nous arrivons devant les fortifications ruinées par les intempéries. Des arbustes en ont profité pour s’installer entre les murs à l’abri des vents du nord. Ils prennent néanmoins le risque d’être un jour  brisés par ces murs qui aujourd’hui les protègent. Amis aujourd’hui, ennemis demain, tels sont les aléas de la vie !

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Nous voilà au pied du château qui surplombe de plus de 200 mètres la vallée qui sépare l’Hortus du Pic Saint Loup. D'après une  étude d’un chercheur, Lucien Bayrou, le château, qui avait une vocation à la fois de défense et d'habitation, aurait été édifié la fin du XIIIème ou au début du XIVème siècle par Guillaume de Pian, ancien sénéchal de Carcassonne ou ses descendants. Son édification est intervenue au cours de la période d’intense construction qui a suivie l'acquisition par la monarchie capétienne du territoire du Languedoc, qui s'est alors couvert de châteaux nobles et de forteresses royales.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

 Nous contournons le promontoire sur lequel le château est perché  à la recherche du  chemin qui y mène. Nous le trouvons enfin, masqué par des arbustes et taillé dans le flanc de la falaise. En quelques zigzags il nous mène au cœur de la citadelle!

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Des arbres s’y sont  également abrités qui confèrent au site un caractère éminemment romantique. La chanson du vent dans leurs hautes branches remplace le son des harpes et des violes qui devaient autrefois résonner dans les salles aujourd’hui désertées.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Sans doute par moments devait-on y entendre aussi le cliquetis des armes. Car nombreuses sont les guérites qui ornent les murs et qui  témoignent de l’importance que devait avoir cette citadelle pour assurer la sécurité de la région.

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Mais ceux affectés à la surveillance ne devaient pas s’ennuyer tant est somptueux le spectacle dont on y jouit et qui change en fonction des heures de la journée. Un telle beauté ne peut qu’adoucir les mœurs et qui sait si quelques gardes n’ont pas troqué leurs arbalètes ou leurs mousquets pour des pinceaux. Laissez moi rêver !

 

pic saint-loup,viviourès,n.d. daleyrac,st martin de londres

Sur les contreforts orientaux du Pic Saint Loup, en face,  on découvre le Château de Montferrand, plus ancien et qui connut une histoire plus mouvementée. Mais nous partirons à sa découverte un autre jour car je pressens que ce long périple vous a fatigués. Ce soir vous vous endormirez la tête un peu plus pleine et le mollet un peu plus rond !  N’était-ce pas le but recherché ?

PS : Je vous invite à suivre la suite de mon périple en Egypte : « A travers les déserts de l’Ouest » sur mon blog PIQUESEL

Texte & photos Ulysse

Commentaires

Le coeur de la citadelle est une pure merveille! Quand aux fortifications, elles doivent être le nid idéal pour des serpents!
Merci pour cette rando pleine de charme....et....tu m'as donné faim avec ton fumet de fromage de chèvre! :-)))

Écrit par : Patou | 25/05/2012

Aïe mes mollets, déjà la grimpette des 300 marches pour monter sur mon sommet à moi, la plus haute tour de ma Cathédrale amiénoise ! et maintenant cette grimpette avec toi sur des roches sorties de la terre un beau jour, lointain le jour, à la verticale !!!
Mais çà valait le coup, j'en ai vu de jolis endroits ! et toujours sous ce beau soleil !
Je te l'empreinte aujourd'hui et hop, je l'accroche dans mon ciel ! 29° à l'ombre ! merci :)
Gros bisous

Écrit par : mamychachat | 25/05/2012

Oh que de souvenirs de "jeunesse" vous réveillez, ami Ulysse par cette virée à l'Hortus et au château de Viviourès. Du temps ou je crapahutais dans les clapas (amas de pierres) comme les petites chèvres qui donnent de si bons pélardons parfumées au thym de la garrigue
Je me souviens très bien du moment, où à la fin de la balade je m'étais assise sur le banc de pierre de "ce bow windows médiéval" pour reprendre des forces, admirer le paysage et rêver au temps des troubadours.
Des delta-plane nous avaient survolés une bonne partie de l'après-midi, c'était un peu irréel...
Nous, nous étions partis de Valflaunès, mais nous venions du Gard ;-)
Le Pic St Loup aussi nous a vu crapahuter sur ses flancs au départ de Cazevieille. Hi hi on avait même eu droit à un supplément "gratuit" d'au moins 5 km au retour à cause d'un petit défaut de balisage. Il y en a même qui, épuisés, avaient fait du stop et d'autres qui avaient ramassé des pelles et des pioches abandonnées dans un fossé... qu'ils ont du laisser à Cazevielle après les avoir porté plusieurs centaines de mètres, car il se trouvait que c'était les outils du cantonnier... quelle partie de rigolade ;-DD
C'était il y a largement 20 ans, c'était un autre temps ...........
Ah j'allais oublier : les frères de Loup, c'était Guiral et Clair n'est-ce pas ?
J'ai gagné le droit de revenir en 2e semaine ?

Écrit par : Pat | 25/05/2012

ta région est très belle ... et les romains sont venus à Metz et le long du rhin ...
merci pour les belles photos comme d'hab ...
bon week end

Écrit par : andrée :0071: | 25/05/2012

Que de beautés, que de souvenirs! Quand de petits reliefs prennent des attitudes de géants.
Le pic Saint-Loup est visible du plateau des Garrigues au dessus de Nîmes. J'y fait référence dans mon roman " Entre chien et loup" qui doit sortir avant les vacances. A la fac des Sciences de Montpellier, on nous disait que la séparation entre les deux compères était due à l'ouverture d'un rift. Je ne sais si cette théorie continue de vivre mais j'ai toujours aimé rêver, là, dans ce lieu magique, de la naissance d'une nouvelle Méditerranée. On trouve sur place de magnifiques petites ammonites ferrugineuses et des rostres de Bélemnites. Le site est classé et le ramassage interdit. A bientôt, merci pour ce régal des yeux.

Écrit par : Béal Arlette | 25/05/2012

j'adore me poser vers des cloîtres car on ressent comme une paix profonde et une solitude

Écrit par : l'angevine | 25/05/2012

En voilà des montées, chez Mamychachat on grimpe en haut de la cathédrale et avec toi il faut aller au Pic !! Mais Bravo çà valait la peine, c'est trés beau St-MArtin-de-Londres en effet,
et il y a de bonnes fermes encore par là, veau, fromages, etc...c'est pas si loin de chez moi !
Merci pour la belle ballade, j'aime bien les vieilles pierres, et tu sais toujours trouver les endroits intéressants et pas courrus par les touristes ! Bon week-end, MIAOU !!!

Écrit par : Mistigris | 25/05/2012

Ces beuax villages mervielleux reportage, txte parfait superbes iamges quel voyage tu nous offres chaque foid.
Belle soirée et bravo.

Écrit par : Nicou | 25/05/2012

J'ai le mollet rond ce soir. La balade en ta compagnie n'y est pour rien ( j'aurais préféré) mais parce que j'ai désherbé devant le garage, gratté le ciment devant la cuisine, rempoté quelques plantes un peu à l'étroit. Bref, j'ai pas mal travaillé dehors. suis contente du résultat mais fourbue. Aussi, merci pour cette jolie récréation.

Bonne soirée à toi Ulysse ;)
Martine

Écrit par : Martine | 25/05/2012

Opération réussie ! La tête ça va, les jambes ne suivent pas vraiment bien ...Mais c'est la sagesse qui a su me tirer par la main pour venir ici, toujours plus beau, rien à reprocher, une belle promenade de plus :)
Merci & bonne fin de semaine.

Écrit par : Michèle | 25/05/2012

Je suis moyennement en pays de connaissance puisque j'ai aperçu le Pic Saint Loup, Saint Martin de Londres et l'abbaye ressemble, je confirme, étrangement à celle de Saint-Guilhme le désert;
Dans cette région, il y a de la très bonne huile d'olives. Je la prends d'ailleurs chez un producteur de Saint Martin de Londres depuis des années maintenant.

Bon we et merci pour la balade: toujours de beaux paysages.

Écrit par : Maïté/aliénor | 25/05/2012

Effectivement tu marches trop vite pour moi, même pas le temps de photographier.
Heureusement que tu le fais superbement à ma place.
Bon long week-end.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 25/05/2012

je ne sais pas si mon mollet est rond mais mes yeux sont plein d'étoiles !!! qu'est ce que c'est beau !!!!!!

Écrit par : maevina | 25/05/2012

Patou je constate que nous avons les mêmes valeurs !

Mamychachat 300 marches ça fait un bon entraînement , tu n'aurais pas de mal à nous suivre !

Pat il y a toujours un problème de balisage car nombreux sont ceux qui ne trouvent pas le chemin du retour par l'autre flanc du Pic Saint Loup. Tu m'as bien fait rire avec l'histoire des outils du cantonnier ! Oui les noms des frères étaient bien Guiral (que j'ai aussi grimpé) et St Clair à Sète

Andrée ces sacrés romains ont été partout sauf dans le village d'Astérix !

Arlette le Pic Saint Loup et l'Hortus sont nés de la surrection des Pyrénées il y a 45 millions d'années qui a bousculé le vieux plateau sédimentaire abandonné par une ancienne mer

L'Angevine les murs des cloîtres les protègent des bruits extérieurs et on y jouit d'un bien rare aujourd'hui : le silence

Mistigris l'Hérault regorge effectivement de délicieuses productions locales

Nicou les voyages forment la jeunesse et maintiennent en forme la vieillesse

Martine c'est que l'on en fait des kilomètres dans un jardin ....je le sais j'en ai un !

Michèle si la tête va alors tout va !

Maïté il y a effectivement de belles oliveraies dans le secteur

Beau week-end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 25/05/2012

tu as l'art de conter.. et de mettre en valeur la douceur de vivre et les vieilles pierres

Écrit par : telos | 26/05/2012

Belle région, et il y a beaucoup à visiter et à voir.... Belle fin de semaine... Amicalement

Écrit par : patriarch | 26/05/2012

Bonjour Ulysse,
C'est moins escarpé, mais tout aussi agréable à parcourir. Ca tombe bien: j'adore les vieilles pierres :-))
Bon weekend,
Frans

Écrit par : Frans | 26/05/2012

Yvon essaie le rosé d'Oc c'est un bon dopant !

Maevina tu as de grands yeux , alors ?

Telos la douceur de vivre c'est naturel en pays d'OC

Patriarch il y a effectivement plus de choses à voir qu'une vie ne le permet

Frans des vieilles pierres j'en ai encore plein ma besace

Bon week end à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 26/05/2012

une belle balade en ta compagnie , j'y viendrai bien en vacançes si je pouvais ... bon samedi ulysse

Écrit par : dom | 26/05/2012

Il a belle allure le château sur son promontoire
J'espère, en effet, que ceux qui surveillaient, derrière les guérites, prenaient aussi le temps de contempler le paysage qui s'offrait à eux

Écrit par : gazou | 26/05/2012

Voilà des années que j'entend des randonneurs raconter qu'ils se sont égarés sur le retour vers Cazevieille, lors de leur circuit du tour du pic St-Loup. Je l'ai fait quelquefois, sans me perdre ! et je pense que certains randonneurs non entraînés ont un peu trop abusé du nectar produit dans cette région. C'est une preuve de bon goût, ils sont tout excusés !!!

Écrit par : GIBUS | 26/05/2012

Promis, je reviens lire ton article en début de semaine..Là, il est tard et je dois me lever tôt..Tes articles ne se lisent pas à la va vite..Il faut prendre le temps de les savourer..Bon week-end Pascal....

Écrit par : juliette | 27/05/2012

Une superbe balade de plus ! Mais combien as-tu de kms dans les jambes ! Ca doit être impressionnant !

Écrit par : jacques robert | 27/05/2012

Dom oui c'est un pays de cocagne idéal pour des vacances

Gazou il a certes fière allure mais hélas il tombe peu à peu en ruines faute d'entretien

Gibus moi même me suis "planté" sur ce circuit mais il est vrai que c'était après le pique-nique...

Juliette pas de problème reviens quand tu veux

Jacques je n'ai pas de compteur maisje pense avor fait au moins un tour de la terre

Belle fin de WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 27/05/2012

Toujours autant de plaisir à venir faire une petite promenade occitane dans votre blog.
Amoureux des vieilles portes, je suis en outre ébloui par les vôtres que j'aimerais bien capturer à mon tour...
Cordialement

P. Ibars

Écrit par : Philippe Ibars | 27/05/2012

Philippe comme vous j'aime ces vieilles portes qui mènent à notre passé par le souvenir des générations d'hommes et de femmes qui les ont franchies

Écrit par : ulysse | 28/05/2012

Bigre quel périple, il en faut de l'huile de genou....mais quelle belle région.

Écrit par : robert | 28/05/2012

C'est décidé! Je me refais ce pic, que dis-je, ce roc dès que possible. Cher Ulysse, tu sais mettre l'eau à la bouche et le verre (de rosé) aux lèvres mais pas en meme temps, faut pas déconner!

Écrit par : lutinbleu | 28/05/2012

Tu es dans un endroit extraordinaire,pour faire des randos.
Mais,je ne t'apprends rien.
Après avoir escalader bien des collines,des pierres et autres,vous voilà devant une belle abbaye,qui a l'air de sortir de nulle part.
Puis,ces fortifications,qui sont la preuve de vies antérieurs.
Je regarde et je jouis de ces spectacles,mème si c'est qu'en photos.
Merçi à toi Ulysse,de nous permettre de contempler ainsi,tout celà.
Bonne et douce soirée à toi.Aimée

Écrit par : Aimée | 28/05/2012

Robert de l'huile de genou certes mais de l'huile de coude aussi pour lever nos verres !

Lutin bleu le rosé c'est une fois arrivé au sommet qu'il faut le boire !

Aimée oui les vieilles pierres témoignent des gens qui y ont vécus au cours des siècles et j'ai toujours pour eux une pensée émue !

Écrit par : ulysse | 29/05/2012

Ces églises et d'une manière générale, ces constructions d'un autre temps sont à chaque fois si émouvantes... Je ne sais si ces temps là étaient cléments, sans doute pas, mais comme j'aurais aimé vivre in situ l'édification de ces merveilles. Et puis sur ta première photo, on a le sentiment que la montagne épie le paysage... Bravo encore une fois pour le reportage!

Écrit par : Viviane | 30/05/2012

Viviane je ne sais pas si ces temps anciens étaient plus ou moins troublés que le nôtre mais ils ont édifié des édifices qui plusieurs siècles après nous émerveillent. je ne suis pas sût que nos orgueilleux buildings tiennent aussi longtemps !

Écrit par : ulysse | 30/05/2012

En attendant le plombier qui a dit qu'il passerait dans la journée - j'ai une fuite, mais, je ne sais pas où -...ça me laisse le temps de lire un peu les potes blogueurs...Je ne comprends pas, je ne fais rien, et je n'arrive pas à avancer, j'ai un retard fou de lecture..Il me serait difficile de vous suivre en ce moment dans vos escapades, les autres fois aussi d'ailleurs...
Tu sais ce que j'aime dans tes photos ? La lumière...Les 1eres photos sont extras..La petite église ressort merveilleusement bien..Les grimpettes culturelles, y'a rien de tel...

A propos du Puy de Dôme, tu as vu ce qui est arrivé samedi dernier au tramway tout neuf, jour de son ouverture au public ?...Il a été frappé par la foudre en descendant du sommet..comme notre président..Mais, contrairement au président qui avait un avion de rechange, le tramway lui, reste en gare, le temps de voir pourquoi la foudre l'a endommagé..Peut-être que Giscard était dedans et qu'il a eu le coup de foudre pour une belle auvergnate, et ça a fait boum...L'est une vraie fleur-bleue l'ex-président, comme tous les présidents d'ailleurs..

Écrit par : juliette | 30/05/2012

Juliette j'espère que ton plombier est passé et que tu ne circules pas chez toi en canoë ! Je ne savais pas pour le Puy de Dôme mais je pense que c'est une vengeance de St Antoine le patron des marcheurs qui est furieux de voir un train accéder au sommet !

Écrit par : ulysse | 31/05/2012

Les commentaires sont fermés.