suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/06/2012

Rencontre Franco-Belge au Salagou

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Un soir de la semaine dernière alors que je me tricotais une paire de moufles pour l’hiver prochain que l’on annonce rude,  le téléphone se mit à sonner. Je décroche et j’entends une voix qui me dit :

 « Allo, c’est François je voudrais parler à Ulysse »

 « C’est moi, mais vous êtes François qui ? »

  « François Hollande ! »

  « Mais je ne connais pas de François en Hollande »

 « Allons fais pas l’idiot Ulysse, je suis François Hollande, le nouveau président »

Le plafond me serait tombé sur la tête que je n’aurais pas été plus sonné. Comment moi, un modeste citoyen qui n’a pour seul mérite que de payer ses impôts, de respecter les Stop et de ne pas jeter de papier par terre, a-t-il pu attirer l’attention du « Prez’ »  Me ressaisissant je lui dis :

 « Mais que me vaut l’honneur de ton appel François » 

 « J’ai besoin de tes services pour traiter un important dossier international»

 « Mais François, que je sache, tu as un ministère des Affaires Etrangères pour s’occuper de ce genre d’affaires. Pourquoi t’adresser à moi ? »

 « Et bien c’est simple, aux Affaires Etrangères ils sont débordés. Ils sont tous mobilisés par les discussions avec les allemands - des durs à cuire, soit dit entre nous, ceux là - et par les problèmes grec, espagnol, italien et autres pays de l’Europe en difficulté, sans oublier le retrait d’Afghanistan qui est une affaire un peu compliquée, tu t'en doutes. Or nous devons recevoir une importante délégation belge qui vient négocier l’achat de brevets pour la fabrication de frites hélicoïdales que vient de déposer la société française Patate & Cie établie à Montpellier. Nos services de renseignements ont pu établir que certains membres de la délégation apprécient ton blog qui est au demeurant très lu en Belgique. J’ai donc pensé que tu étais la personne idéale pour recevoir cette délégation et leur organiser une petite sortie, car je sais qu’ils apprécient vivement notre région ».

Fort honoré par la confiance du président je n’ai pas pu lui refusé ma collaboration. C’est la raison pour laquelle nous partons ce matin en compagnie de la délégation belge et de mon inséparable ami Gibus, ainsi que de nos épouses respectives, pour leur faire découvrir le site du Lac Salagou, en préalable à la signature des contrats de licence pour la fabrication de frites hélicoïdales. Marie, l'épouse de Gibus pense que cette nouvelle frite devrait avoir un succès phénoménal car sa forme est idéale pour retenir la mayonnaise ou la moutarde !

Nous partons du hameau de Laulo, situé sur le contrefort oriental du plateau d’Arverne, que pour l’heure nous escaladons. Parmi la délégation belge se trouvent Marc, responsable de la logistique de distribution des frites surgelées à travers le monde (la Belgique est le premier exportateur mondial), Eric  éminent chercheur qui travaille sur l’optimisation de la température des huiles de cuisson des frites, Jean-Marie et Raymond qui sont considérés comme les meilleurs goûteurs de frites  de Belgique et leurs épouses qui sont responsables des ventes sur les différents continents.. C’est suite aux recherches d’Eric, qui a établi que la forme hélicoïdale permettrait d’économiser 30% d’huile pour la cuisson des frites, que  la société Patate & Cie, dans le cadre d’un concours international, a mis au point un procédé industriel efficace de production de ce genre de frites.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Parvenus sur le sommet du plateau d’Arverne et  pu ainsi  reprendre notre souffle, les discussions vont bon train sur nos expériences gastronomiques respectives, les belges étant de fins gourmets. La preuve en est que la Belgique comporte plus de restaurants « 3 étoiles » par habitant que la France.

Gibus, joignant le geste à la parole, raconte alors qu’il a vécu  son expérience gastronomique la plus étonnante la veille du marathon de Naples où il a vu arriver sur la table du restaurant où il était attablé avec huit autres coureurs  un plat de spaghettis de plus d’un mètre de haut. Lui et ses camarades de tablée n’ont pas laissé un spaghetti au fond du chaudron !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Le plateau d’Arverne comporte des capitelles dont  l’une  qui a la forme de pyramides à degrés, fait partie des plus belles du Languedoc.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Nos amis belges sont impressionnés par le savoir faire de ceux qui ont édifié, sans une once de ciment, un tel édifice capable de défier le temps. On ne peut pas en dire autant de certains orgueilleux buildings contemporains de verre et d’acier qui sont décatis en moins d’une décennie ou qui, comme à Shangaï s’effondrent avant d’être terminés.  Mais on sait ce que vaut le « made in china » !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Puis nous descendons vers les rives du lac Salagou illuminées par les genêts en fleurs. Marc et ses amis sont émerveillés par la beauté du site et font chauffer leurs A.P.N peu habitués à un ciel aussi bleu et à la présence d’autant de couleurs en un même lieu. Chez eux ils sont plutôt habitués aux différentes nuances de gris !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Nous avons en face de nous les piochs de Rouens et de la Sure, anciens volcans qui faisaient partie de la chaîne des volcans d’Auvergne et dont les sommets sont coiffés d’anciennes coulées de lave  que recouvrent peu à peu la végétation.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

La vue  de ces anciennes « friteuses » géantes fait rêver nos amis belges et aiguise leur appétit. Nous nous installons donc pour le pique-nique. Nous célébrons, comme il se doit, l’indéfectible amitié franco-belge pays, l’un des rares pays avec lesquels, rappelons le,  nous n’avons jamais été en guerre. Nous leur offrons à cette occasion quelques « pots de vin », mais en tout bien tout honneur, car  ce sont des pots de vin du Pays d’Oc et non pas de Karachi !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Puis nous reprenons notre périple le long de la rive où l’érosion a découpé des chapelets de canyons dans les ruffes écarlates où s’engouffre l’eau bleue du lac, créant un étonnant contraste.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Le groupe avance d’un bon pas en ce lieu idyllique, chacun étant porté par l’allégresse que fait naître la vue d’une telle beauté.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Et reconnaissez qu’il est beau notre Salagou ! Finalement, toute modestie mise à part, François a eu raison de s’adresser à moi parce qu’avec une balade dans un tel cadre,  il est sûr que l’affaire est dans le sac et que les contrats de licence seront signés en fin de journée !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Ici et là quelques coquelicots  ajoutent une touche de douceur à cet univers essentiellement minéral. Nos amis belges y sont d’autant plus sensibles que la liqueur aux coquelicots est une délicieuse spécialité de leur pays

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Mais même sans coquelicots, le paysage reste sublime, convenez en.

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Nous passons devant la chapelle des Clans,  fermée à double tour comme  la plupart des églises et chapelles. Comment peut-on croire en un dieu qui ne peut protéger ses biens contre les vandales et les voleurs ?

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Puis nous passons au pied d’impressionnantes orgues basaltiques nées d’éruptions volcaniques et qui ressemblent étrangement à des frites. Les volcans sont effectivement  de  gigantesques friteuses !

 

frite,françois hollande,orgues basaltiques,salagou

Notre périple s’achève et nous rendons dans les locaux de la préfecture pour signer les contrats de licence. Nos amis belges bien qu’enchantés par cette journée se montrent de redoutables négociateurs. Mais c’est de bonne guerre car en matière de relations commerciales il y a toujours des cactus. Mais même les cactus font des fleurs et tout finit par s’arranger à la plus grande satisfaction des deux parties qui promettent de se revoir. Ma mission accomplie, je téléphone à François pour lui faire part du plein succès de l’opération:

"Bonjour François, mission accomplie, les belges ont signé"

« Bravo Ulysse et merci pour ta contribution au redressement économique de notre pays. Passe me voir à l’Elysée si un jour tu montes à Paris »

 « Oh tu sais François, Paris et  l’Elysée c’est pas mon truc . Je préfère que tu descendes dans le sud à l’occasion et on ira faire une rando sur le Caroux»

« Alors ça c’est une bonne idée, ça me changera d'air. Je  dois bientôt inaugurer les nouveaux locaux de Patate & Cie à Montpellier j’en profiterai pour m’éclipser une journée. J’espère qu’à cette occasion tu me feras goûter le Rosé Saint Hyppolite dont tu dis le plus grand bien sur ton blog  Et prends plutôt deux bouteilles qu’une parce que contrairement à mon prédécesseur, moi je suis un mec normal : je bois du vin ! » 

 

PS : Merci  à nos amis belges  Myriam, Anne-Marie, Jacqueline, Marc, Eric, Jean-Marie et Raymond d’être descendus du « grand nord » pour venir randonner avec nous et d’avoir accepté de figurer dans cette fable.

 PS 2 : Si jamais François lit cette histoire et veut venir randonner avec nous dans le Caroux, il sera le bienvenu...

 PS 3 :  Et si vous voulez  goûter aux frites hélicoïdales, laissez moi un commentaire je vous donnerai des adresses

 

PS : Je vous invite à suivre le 7ème épisode de mon périple en Egypte : « A travers les déserts de l’Ouest » sur mon blog PIQUESEL

Texte & photos Ulysse

Commentaires

Le Prez soi-même, pétard de pétard tu te refuse rien Ulysse
Mais ce beau lac du Salagou t'as peut-être tourneboulé les esprits
Bon Dredi l'ami hélicoïdal

Écrit par : H-IL | 01/06/2012

Tu es un véritable conteur...j'ai hésité à savoir si c'était du lard ou du cochon ton histoire! :-)))
Le site est merveilleux en effet, la dixième photo me fait même penser à un paysage d'Afrique!
Encore une rando ou le rosé est de mise! :-)))

Écrit par : Patou | 01/06/2012

Et je repars avec le sourire ! excellente cette petite histoire. Merci Ulysse
Bon weekend
Martine

Écrit par : Martine | 01/06/2012

Bravo, j'ai été prise "à fond" dans cette histoire belge à la mode Ulysse; ces frites vont avoir un succès fou, artistiques, pratiques pour retenir la sauce choisie ! Bon ceci dit tu auras contribué à relever la crise financière, à combler la dette avec des sacs de patates; c'est vraiment un GRAND service rendu à la France ! Il a du nez le Président et surtout des sources d'information qui le conduisent au bon endroit :" Et reconnaissez qu’il EST beau notre Salagou !"...Là je m'amuse à faire "la vieille bique de prof"...tu as oublié EST :)
Cette note un vrai régal; merci; merci et bonne fin de semaine; juin est là !

Écrit par : Michèle | 01/06/2012

Magnifiques paysages ! Hier aussi, j'étais dans la orgues basaltique de l'ardèche.
Bon vendredi à toi, bisous.

Écrit par : chantal | 01/06/2012

Un régal photographique ! ( oui c'est possible !). Je me suie resté admiratif devant ces terres d'ocres rouge, devant cette capitelle en forme de pyramides à degrés, devant les orgues basaltiques et ce magnifique lac du Salagou illuminées par les genêts en fleurs.

Écrit par : Lamigeo | 01/06/2012

En commençant ma lecture mes yeux se sont écarquillés ! mince alors ! nonnnnnn ! pas croyable ? et pis ... des frites-colimaçonnes ... bon j'me suis dit, encore des balivernes ...
Mais je me suis bien régalée encore une fois. Et les paysages ... en couleur en plus ! c'est splendide ... même des pyramides dis-donc ? et des Belges qui randonnent, des frites dans le sacado !
Je serais pas étonnée que l'François arrive chez toi bientôt ! :)
Merci pour ce bon moment de détente et gros bisous

Écrit par : mamychachat | 01/06/2012

il n'y a que toi pour nous conter pareille histoire ! bon tu avais dégusté le rosé avant donc !
mais c'est vrai qu'il est beau notre Salagou, surtout à cette période de l'année, pas trop de touristes, bon quelques belges et français...mais il y a des anglais aussi dans le coin, ils résident à l'année eux !! tu m'as bien fait rire, mais j'ai un truc pour couper des frites en "zig-zag" tu connais sans doute ? mes gosses en raffolaient de celles-là !
merci pour les belles photos, MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris | 01/06/2012

toujours aussi pasionnant tes sortie dans la nature tu la sens on sent quelle terre rouge sueprbe quelle iamges et texte, bravo mon ami.
Belle soriée

Écrit par : Nicou | 01/06/2012

H-Il c'est un homme simple tu sais notre Préz !

Patou le lard ou le cochon de toute façon c'est tout bon

Martine un sourire en fait naître souvent un autre

Michèle tu as un oeil de Lynx, l'oubli est réparé

Chantal en as tu joué ?

Lamigeo mes amis belges étaient aussi admiratifs

Mamychachat si François vient me voir j'offre le champagne à mes lecteurs !

Mistigris j'espère que nous le donneras sur ton blog ton truc pour couper les frites en zig-zag !

Nicou la nature il n'y a que ça de vrai !

Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 01/06/2012

bonjour Ulysse . quel humour dans ta narration , j'adore . la rencontre avec des personnes d'autres régions est
toujours très enrichissante . nous venons aussi d'en avoir la preuve . amitié et convivialité deux mots qui devraient se retrouver souvent .bonne journée

Écrit par : jean-pierre | 01/06/2012

merci pour ce récit des plus réjouissant !! des lieux que je connais bien mais qui semblent encore plus grandioses et plus colorés en photos !! Quand aux frites j'en ai goutée, pas facile de les coincer sous la dent !!!!!!!

Écrit par : maevina | 01/06/2012

un site de toute beauté , tu es engagé au gouvernement sans hésité ulysse ... bonne soirée

Écrit par : dom | 01/06/2012

Délicieuses élucubrations mon ami Ulysse,
mais l'idée des frites hélicoïdales ne te serait-elle pas venue le jour où tu avais oublié ton tire-bouchon ?

Une pensée ensoleillée à nos amis belges, dans l'attente d'une prochaine rencontre.

Écrit par : GIBUS | 01/06/2012

j'ai beaucoup souri ... cela fait du bien et magnifiques paysages

Écrit par : andrée :0071: | 01/06/2012

Merci pour cet accueil, en clin d'oeil, à mes concitoyens.
Bon week-end.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 01/06/2012

cette terre rouge ensorcèle...une nature bien différente d'ici mais quel bonheur .merci pour la qualité de tes photos.

Écrit par : telos | 02/06/2012

Bonjour Ulysse,
Hahaha :) Tu m'as bien fait rire avec ton histoire!
Joli périple dans un endroit de toute beauté soit dit en passant.
Si on trouve maintenant des frites mangées à toutes les sauces, la bonne (grosse) fritche belge se déguste dans un cornet en papier et avec des "pickles" :-))
Bon weekend,
Frans

Écrit par : Frans | 02/06/2012

magnifique balade....images superbes....narration humoristique...tout est merveilleux pour les yeux ..;mamychachat a raison de nous inviter chez toi........bonne journée......
amicalement
claude

Écrit par : lagardere | 02/06/2012

Jean Pierre tout à fait d'accord les rencontres nous enrichissent autant sinon plus que que les livres

Maevina il y a des jours où le ciel est très lumineux l'air pur et où les couleurs éclatent

Dom ah non de grâce je ne veux pas aller au gouvernement !

Gibus à révéler ainsi mes méfaits tu vas saborder ma réputation !

Andrée faire naître des sourires, ça me réjouit !

Yvon je découvre ainsi que tu es belge Alors vive la Belgique

Telos notre région a une diversité de paysages étonnante

Frans les "pickles" sont des gros cornichons n'est ce pas ?

Lagardere bienvenue sur mon blog et merci pour votre commentaire

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 02/06/2012

Ce matin, même sur le marche, un conteur de notre région me demandait s'il ,pouvait faire un petit spectacle chez nous..mais je pourrai tout aussi bien t'inviter tant tu sais bien raconter toi aussi

Écrit par : gazou | 02/06/2012

trop fort !

Écrit par : pierrot le zygo | 02/06/2012

Gazou c'est une bien belle tradition que celle des conteurs avec leur formule qui illumine les yeux des enfants "Il était une fois.....

Pierrot oui l'invention de la frite hélicoïdale c'est trop fort et c'est chez nous qu'on l'a trouvée !!!

Écrit par : ulysse | 03/06/2012

Ah, vous n'avez pas dû vous ennuyer avec vos amis belges à l'humour décapant...On sait que l'amitié franco-belge n'est pas un vain mot...Je les adore aussi, et j'adore aussi ton humour de frites...Je serai presque tombé dans la friteuse, les pieds joints.
M'est avis que notre président va bien se trouver une colline à grimper..Pourquoi pas un pélerinage tous les ans dans cette jolie montagnette salagounette ...Mitterrand avait la roche de Solutré, Montebourg (qui se prend de plus en plus pour Mitterrand) s'est trouvé le Mont Beuvray, Sarko, lui, s'était trouvé la pédale...alors, notre président va bien nous trouver quelque chose à grimper tous les ans le 1er mai, les mines de charbon de St Etienne ?
Salut à tous les belges et à vous les salagounais...Bonsoir...Une foué..

Écrit par : juliette | 04/06/2012

Cher Ulysse,
Je savais que tu jonglais subtilement avec la prose et la poésie mais alors que tu... tricotais des moufles !!! Par contre, c'est une certitude, Saint-Hypolite inspire de façon enivrante et décuple l'imaginatif ! Je m'attendais à une histoire sympathique, mais le coup des frites hélicoïdales, je suis scié !!! Un grand merci pour ces retrouvailles amicales franco-belges tant attendues et trop vite passées, mais grâce à vous tellement réussies. Avec vous comme guides, les paysages de ce site exceptionnel du Salagou n'en sont que plus appréciables. La France compte bien des merveilles....
J'en garde un souvenir impérissable et aussi très..."cuisant", car après la traversée des cratères emplis d'huile du Salagou, mes jambes immaculées et "fritoïdales" en sont ressorties d'un rouge "ruffe" du plus vif effet !!!
Quant aux revenus que rapporteront cette brillante découverte,je te laisse ma part de chercheur....contre des retrouvailles en 2013 !!! C'est indéniable, Hollande ne pourra plus se passer de tes judicieux conseils et il va "tomber en amour" pour le Caroux !!!
A bientôt et encore merci, amitiés à tous,
Eric

Écrit par : eric | 04/06/2012

Ha ha ha! J'ai bien ri.
J'ai eu l'occasion de voir le lac de Salagou et en garde de bons souvenirs; un dépaysement complet.
J'ai vu là-bas, non pas les cactus en fleurs mais un énormeeeeeeeeee lézard vert comme il n'y a pas ici.
Et soit dit en passant, je suis souvent allée en Belgique et n'ai pratiquement jamais mangé de frites!
Allez, bravo et merci pour tous les clins d'œil!

Écrit par : Maïté/aliénor | 04/06/2012

Juliette pour sûr, on ne s'est pas ennuyé avec nos amis belges car c'est un peuple de sages qui prennent la vie comme elle vient sans prétendre donner des leçons aux autres comme nous le faisons trop souvent nous les irréductibles gaulois !

Eric désolé que tu te sois brûlé les jambes mais c'est le prix à payer quand on aime le sud et que l'on vient des brumes du nord. Je ne peux accepter le don que tu me fais de tes royalties car ce que nous avons fait pour vous venait du fond du coeur. Verse les plutôt au club des éplucheurs de patates qui oeuvrent bénévolement et sans lesquels les frites atteindraient des prix astronomiques.. Au plaisir de te revoir en 2013 !

Maïté si tu as vu et aimé le Salagou tu es des nôtres !

Écrit par : ulysse | 04/06/2012

C'est en dégustant un bon sachet de frites belges à la mayo que je te félicite pour ce nouveau reportage !

Écrit par : jacques robert | 05/06/2012

Un bel article; très bien illustré. Bonne journée

Écrit par : Fethi | 05/06/2012

A voir les enjambées des uns et des autres, vous aviez vraiment la "patate" !

Écrit par : bernard | 05/06/2012

Jacques je vois que j'ai à faire à un connaisseur !

Fethi les illustrations c'est la nature qui les fournit

Bernard je dirais même plus, nous avions la frite !

Écrit par : ulysse | 05/06/2012

je ne connais pas tes coins
je découvre toujours avec plaisir tes histoires
tes endroits
et j'admire

Écrit par : jeanne | 06/06/2012

En espérant que vous ayez toujours la frite!

Écrit par : Béal Arlette | 06/06/2012

C'est tellement grisant tous ces paysages comment ne pas vouloir partager, tous les admirateurs de France ou de Navarre sont forcément les bien venus qu'ils soient simples citoyens, ministres ou Présidents, il leur suffit de ressentir toute cette beauté en ce monde et savoir savourer ce qui est bon, qui plus est au Salagou dont les couleurs sont absolument merveilleuses.

Écrit par : monique | 07/06/2012

Bonne fin de semaine

Écrit par : Fethi | 08/06/2012

Jeanne les coins ça se partage car quand on coupe un coin ça fait plein de petits coins

Arlette ..et aussi la mayonnaise !

Monique vous avez raison il faut partager le meilleur

Fethi le début fut bon pourquoi pas la fin !

Bon WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 08/06/2012

Délicieuses élucubrations mon ami Ulysse,
mais l'idée des frites hélicoïdales ne te serait-elle pas venue le jour où tu avais oublié ton tire-bouchon ?

Une pensée ensoleillée à nos amis belges, dans l'attente d'une prochaine rencontre.

Écrit par : GIBUS | 01.06.2012

Et bien non!
Un randonneur a toujours une petite place dans son sac a dos, pour un petit couteau suisse
http://www.lescouteaux.com/victorinox-tourist-ref-0-3603-victorinox,fr,4,Victorinox_03603.cfm
et en plus, les frites hélicoïdales sont brevetées en Belgique
http://epatras.economie.fgov.be/DisplayText?id=/ExtraData/FR/602/59639.txt
Je tien ici a répare l'outrage de lèse-majesté fait a Ulysse, de plus par son fidèle ami, oserais-je ajouté un peu Suisse, comme le couteau!

Merci pour cette belle ballade ensemble et a l'an prochain.

Marc

Écrit par : marc | 09/06/2012

merci Marc pour ta trouvaille ! je suis sidéré que les frites hélicoïdales existent vraiment ! J'espère que Mc Cain ne va pas me faire un procès !!!

Au plaisir de vous revoir l'an prochain !

Écrit par : ulysse | 10/06/2012

Les commentaires sont fermés.