suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/06/2012

Par monts et merveilles autour de Malavieille

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Il y a des jours où je me dis qu’à force de vous faire marcher sans relâche par monts et par vaux vous allez demander grâce et déserter les lieux pour aller sur des blogs qui ménagent un peu plus vos abattis. Vous avez d’autant plus de mérite à me suivre que, contrairement à moi même et à mon copain Gibus qui très souvent m’accompagne, vous ne savez pas à l’avance ce qui vous attend en matière de kilométrage et de dénivelé. De fait vous partez sans même savoir à quelle sauce vous allez être mangés !  Sans compter que ceux d’entre vous qui me suivent maintenant depuis six ans doivent avoir usé pas mal de paires de chaussettes et de chaussures sans avoir jamais été dédommagés. Bref je vous tire mon chapeau et vous remercie d’être ainsi de semaine en semaine et d’année en année des nôtres. Mais sachez que j’ai conscience de cet honneur et que je m’évertue à vous faire découvrir chaque fois de nouveaux paysages et merveilles méconnues de mon pays d’OC.

Au menu d’aujourd’hui je vous propose un circuit d’environ quatre heures qui passe par le château de Malavieille dont les ruines se dressent sur l’une des collines de ruffes que l’on trouve dans le Lodévois. Admirez le talent de la nature qui dispose aux endroits idoines des genêts et des lignées d’arbres qui confèrent au paysage relief et perspective. Il suffit aux photographes d’avoir l’œil pour capter ses agencements artistiques.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Le Languedoc est un pays vraiment surprenant : il prend   par endroits au printemps des airs de Normandie qui étonnent le visiteur ignorant qui l’imagine comme un pays de pierrailles et de soleil accablant.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Mais la robe « bronzée » des vaches nous confirme bien qu’il s’agit de vaches sudistes, qui ont de surcroît une tendance plus prononcée que leurs sœurs nordistes à se prélasser sur l’herbe. La tradition de la sieste n’est pas réservée ici qu’aux seuls humains !

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Faisons une pause pour vous permettre de reprendre votre souffle et admirer ces collines de ruffes magnifiées par l’érosion. Il s’agit de dépôts sédimentaires d’une plaine marécageuse, remontant à 200 millions d’années et qui ont été soulevés, il y a 40 millions d’années, par la surrection des Pyrénées. Leur teinte rouge provient de l’oxydation de sels de fer.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Reprenons notre périple en direction des ruines du château de Malavieille qui  jouent à cache-cache, le chemin ayant en cet endroit un profil de montagnes russes.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Il nous reste à grimper une modeste colline pour parvenir au but. Ne vous laissez pas séduire, chers lecteurs,par les yeux aguicheurs des « belles » qui s’y prélassent, nous ne sommes pas venus ici pour batifoler ! Notez, sur le coté des ruines du donjon, les restes d’un neck volcanique issu d’une éruption qui s’est produite il y a environ 2 millions d’années. Oui ! vous avez bien lu, nous sommes ici au sommet d’un ancien volcan, mais n’ayez crainte  il est pour le moment  profondément endormi. S’il y avait le moindre frémissement, les « belles » seraient les premières à s’enfuir ! J'admets bien volontiers que si c'étaientt des « mâles » ce serait  la même chose, car je ne voudrais pas que vous croyez que que je suis misogyne !

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Nous arrivons enfin au pied des ruines du château qui ne dresse plus vers le ciel que quelques chicots de pierres qui ont du mal à égratigner les nuages (il est interdit de quitter le sentier et de s’aventurer au sein des ruines elles-mêmes en raison des risque de chutes de pierres). Les premières constructions de cet édifice remontent au Xème siècle. La butte sur laquelle il est situé est l’un des rares passages faciles d’accès entre le bassin de l’Hérault d’un côté et la vallée de l’Orb de l’autre. Ses bâtisseurs ont ingénieusement intégré des blocs de basalte, résidus de l’ancienne coulée de lave, dans le soubassement des murs.

Au pied de ces murailles millénaires, le présent se dissout et l’on est hors du temps, hors d'atteinte du babillages des medias qui veulent nous faire croire, comme le chante si pertinemment Alain Souchon, que « le bonheur c’est d’avoir des quantités de choses  qui donnent envie d’autres choses». Mais tout le monde sait que le bonheur est dans le pré, dans un  contact charnel avec le ciel, le soleil et le vent.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Le nom de Malavieille  serait une déformation du latin « mallum villare » qui pourrait signifier « mauvaise terre » en référence aux ruffes qui ne sont guère fertiles On sait peu de chose de l’histoire du château sinon qu'Almaric de Narbonne en fit don aux évêques de Lodève en 1223 et que ceux ci l'abandonnèrent au XVIIème siècle.

.Sur la pente Sud du mamelon se trouvent aussi les ruines d’un village qui s’était développé autour des fortifications, mais qui semble avoir été abandonné dès le XVème siècle, sans doute en raison de la pauvreté des sols.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Les  fleurs sauvages ayant envahi la plateforme sommitale, les seuls visiteurs réguliers des lieux sont  d’ardentes abeilles et de volages papillons qui viennent s’y enivrer de leur nectar.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

En redescendant du château par le flanc sud de l’ancien volcan nous contemplons le magnifique travail de l’érosion dans les ruffes.

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

L’avantage de ces merveilles naturelles par rapport aux chefs d’œuvre de l’homme est qu’aucun richissime magnat ne peut se les approprier pour son seul usage personnel. Ils sont et resteront à jamais à la disposition de tous. D’ailleurs ces acheteurs richissimes « d’œuvres de « maîtres » qui ne voient le monde qu’à travers les vitres fumées de leurs tours, de leurs limousines ou de leurs yachts que savent-ils vraiment de sa beauté  ?

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Nous passons devant la dalle paléontologique de la Lieude où des ichnologues (ceux qui étudient les traces laissées par les animaux) ont identifié les traces laissées il y a près de 260 millions d’années par des reptiles mamaliens, les ancêtres des dinosaures. Ce site remarquable et quasiment unique en Europe est malheureusement laissé à l’abandon.

 

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

 

Après avoir traversé le hameau de Lieude, le chemin nous emmène à travers prairies et vignes en conservant comme point de mire la silhouette fantomatique des restes du donjon de Malavieille, épine de pierres plantée dans le neck volcanique .

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

En ces lieux, seule la vigne, qui se contente de sols ingrats, prospère. On dit d’ailleurs que plus elle souffre et plus le vin est bon. Mais n’est-il pas vrai que c’est dans l’adversité que l’on révèle le meilleur de soi-même ?

 


lodève,malavieille,souchon,mérifons

Nous arrivons en vue de la chapelle St Pierre de Mérifons édifiée au XIIème siècle et modifiée au XVème. Située sur le bord d’un antique chemin qui reliait entre eux les châteaux de Malavieille, Cabrières et Dio, elle accueillait de nombreux pélerins. D ‘après la tradition, c’est là qu’aurait été baptisé Saint-Fulcran qui fut évêque de Lodève. Comme c’est aujourd’hui la règle, la chapelle est fermée, les hommes ayant décidé d’enfermer dieu pour qu’il ne vienne pas se mêler de leurs affaires.

 

 lodève,malavieille,souchon,mérifons

Ces lieux apportent paix et sérénité dans le cœur de ceux qui les contemplent. Comme remède au stress de la vie moderne, les médecins devraient prescrire une marche en pleine nature avec pique-nique et chaussures de randonnées payés par la sécurité sociale. Je suis certain qu’en dix ans le déficit de la « sécu » serait résorbé, car les dépenses que je préconise seraient largement compensées par les milliards qui seraient économisés sur les médicaments inutiles. voire dangereux !

 

 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Je ne doute pas que vous serez désireux de flâner quelques instants en ces lieux qui marquent le terme de notre balade.


 

lodève,malavieille,souchon,mérifons

Aussi je vous abandonne et vous laisse en compagnie des résidents des lieux. Carpe diem….

PS : Je vous invite à partir à la découverte du fascinant désert Blanc sur mon blog PIQUESEL 

Texte & Photos Ulysse

  

Commentaires

Je t'ai suivi, et même à pieds nus.
Pas très confort ce château
Étonnant ces flans de volcans
Et des vaches qui font paisiblement de la bonne viande
Bon Dredi Ulysse

Écrit par : H-IL | 15/06/2012

Bonjour Ulysse,
Ne t'en fais pas: je te suis avec joie sur ces magnifiques chemins :-) Tu habites vraiment un très beau pays!
Et c'est marrant que tu les appelle "les belles": c'est exactement ainsi que je les salue en passant près de leur pré ;-)
Amitiés, Frans

Écrit par : Frans | 15/06/2012

bonjour Ulysse,

ta balade donne envie de peindre. Ces terres rouges, La chapelle au bout du chemin aux coquelicots. De merveilleux sujets. Oui, Carpe Diem. Merveilleux anti-stress, merci
Bonne journée
Martine

Écrit par : Martine | 15/06/2012

Je t'ai suivi avec plaisir dans ta promenade et je suis d'accord avec toi...c'est quand que tu organise cette randonnée anti-stress ? Pourra t'on y paticiper sans ordonnance ?
Bonne journée

Écrit par : tanette2 | 15/06/2012

franchement ulysse
je te suis des yeux et j'imagine
pas fatiguée un brin
j'en re-demande !!!!

Écrit par : jeanne | 15/06/2012

toujours aussi surprise comme émerveillée par votre escapade comme tant d'autres...
et là mes yeux se posent sur certaines photos qui sont magnifiques !
photographe passion ?
et quel objectif servez vous en général pour vos randonnées ?
je viens lire chaque semaine et pas une seule pensée négative dans vos discours et parfois poétiques ! et de la bonne humeur au lieu d'une critique !
à la prochaine escapade que j'attends fébrilement
très bonne continuation

Écrit par : manon34200 | 15/06/2012

Comment ne pas être enchantée de te suivre dans ces promenades, toujours aussi belles; là je me régale avec ce rouge qui active ma mémoire géologique !
Pas de fatigue, pas de risque ..tout va bien, encore un grand merci; bon vendredi et à la prochaine; ces photos sont si belles que j'ai l'impression d'être sur le chemin.

Écrit par : Michèle | 15/06/2012

Sauvage région, mais un calme absolu en revanche.... Belle journée avec bises

Écrit par : patriarch | 15/06/2012

Je ne connais pas cette région, mais grâce à la magie des photos et des descriptions associées, je passe à chaque nouvelle parution un excellent moment.
Nous habitons une région magnifique aux milles facettes! Quelle chance nous avons!

Écrit par : Lamigeo | 15/06/2012

Plein de découvertes, de merveilleux paysages, de superbes cadrages, des tas de sourires, alors tant pis pour les chaussures, on revient et on reviendra !

Écrit par : Pastelle | 15/06/2012

Et je termine de te lire et je reste baba devant tant de beauté, de pureté, de silence, de chaleur, de couleurs, de de de ... et quelle finale avec ce superbe coquelicot habité !
Tu as raison, les chaussures de randonnées elles seules devraient être remboursées par la S.S.
Cela m'a fait du bien d'avoir pris un coup de soleil (les picards sont déprimés sous leur ciel tout gris :(
Ton papillon, quelle beauté !
Merci beaucoup et vivement le prochain article
Gros bisous :)

Écrit par : mamychachat | 15/06/2012

Bonjour Ulysse,
pas d'article je commençais à me demander où vous étiez tous passé ; tu devrais demander
un pourcentage à l'office du tourisme du Lodévois !
Belle balade que beaucoup ne ferons jamais, mais toi tu sais fort bien montrer notre belle
région, magnifiques photos, juste le papillon qui me "dérange" c'est un vrai ....?
si oui alors félicitations !
Bonne soirée, bon repos aussi après une si belle marche,
MIAOUUU !!!!

Écrit par : Mistigris | 15/06/2012

Tout d'abord un grand merci à vous qui êtes passé(e)s ici et avez laissé un commentaire. Vote compagnie ajoute au plaisir que je prends à mes flâneries. Après une pause j'ai pas mal vadrouillé ces temps derniers et vous ferai donc prochainement découvrir de nouveaux chemins puisque vous ne semblez pas vous en lasser.

HIL tu m'a suivi pieds nus ! tu es fakir ?

Frans mais c'est normal elles sont vraiment belles !!!

Martine je saurais manier les pinceaux je les échangerais parfois contre mon appareil photo

Tanette heureusement qu'il ne faut pas d'ordonnance pour prendre du plaisir

Jeanne je sentais bien un regard sur moi posé !

Manon pour l'objectif j'utilise un Canon EFS 15-85mm avec un boitier EOS 600D une petite merveille Je ne suis pas toujours joyeux et serein car de temps en temps je râle contre ceux qui ne respectent pas les merveilles qui nous entourent

Michèle ces ruffes rouges me fascinent chaque fois que je retourne les voir car chaque fois l'éclairage est différent

Patriarch calme oh oui et le silence est une denrée rare aujourd'hui !

Lamigéo il faut venir la visiter en chevauchant une "indian"

Pastelle pas trop de compliments car je ne vais plus pouvoir enfiler mes chaussures !

Mamychachat nous allons faire une pétition pour que les chaussures de rando soient effectivement remboursées par la SS

Mistigris j'ai eu de la chance car je visais la fleur au moment où un papillon s'est approché Je l'ai saisi en plein vol !

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 15/06/2012

admirons la sagesse des vaches qui méditent en contemplant la nature totalement détaché de la folie qui anime si souvent les humains,ne dit on pas d'ailleurs que les animaux sont plus sages que les hommes???en tout les cas vu tout ce qu'elles nous donnent le progrès serait d'arrêter d'être carnivore

Écrit par : bruno | 15/06/2012

Très jolie rando que j'ai faite plusieurs fois et même à VTT il y a une paire de décennie, mais je n'ai jamais pu résister au plaisir de pénétrer dans les ruines et même de grimper sur quelques restants de murs !!
Dans le remboursement par la Sécu, pourrais-tu inclure le divin breuvage dont Pasteur ventait déjà les bienfaits. A condition bien sûr, qu'il soit porté dans le sac à dos un minimum de 3h.

Écrit par : GIBUS | 15/06/2012

Bonsoir Ulysse.
C'est vrai qu'en matière de kilométrage, ma femme a de quoi en redire...
C'est aussi vrai que je ne lui réponds pas vraiment quand elle me demande la distance!
Pour Gibus, une petite affiche vaut mieux qu'un long discours...

http://vinsurvin.20minutes-blogs.fr/images/medium_les_bienfaits_du_vin.jpg

Bonne soirée a vous.

Écrit par : marc | 15/06/2012

La campagne mise à nu dans ce qu'elle offre de beau, ses lignes, ses couleurs, ses formes, ses contours, belle comme le corps d'une femme, toute la beauté du monde sous les ailes d'un papillon, sous les pétales de fleurs pour habiller la belle.

Écrit par : monique | 15/06/2012

peu de traces humaines.j'aime;. tes photos sont magnifiques. sauvages pimentées de cette terre rouge. et ce papillon fragile dans cette austérité.. la classe! bravo

Écrit par : telos | 16/06/2012

Ca va Ulysse, je crois que tes lecteurs n'auront pas trop usé de chaussures en 6 ans...Grâce à toi, nous voyageons dans notre tête, ce n'est déjà pas si mal..
Cette balade là, je me la ferai bien, car, ce petit chemin qui serpente agréablement au milieu des fleurs, des vaches, de cette terre rouge, me plait bien - à propos de vache, quand nous les croisons, on a l'impression qu'elles ont un cerveau, elles s'approchent, nous regardent, on a l'impression qu'elles pensent, parfois, on est gêné par leur regard..Si elles pouvaient parler, je suis sûr qu'elles nous interpelleraient..J'aime les vaches...

Moi-aussi, ça faisait 6 ans que je bloguais...Je t'admire de n'avoir jamais dévié de ta route, d'avoir toujours partagé tes randonnées avec tes lecteurs, d'avoir toujours conservé le même état d'esprit ...Pas comme moi qui suis une vraie girouette...Me faudrait-il marcher pour acquérir la sagesse, la sérénité, la zénitude ?

ps : j'ai lu le com de Gibus ton compagnon de route..J'ai vu qu'il ne pouvait s'empêcher d'escalader des tas de pierres branlantes..Pas bien, comment, après ça, dire à un enfant de suivre l'exemple des adultes..Y'a des adultes qui se comportent comme des enfants..Pampan cul-cul il mériterait de nous faire des frayeurs.

Écrit par : juliette | 16/06/2012

Bruno en Inde les vaches sont sacrées, les indiens sont plus avisés que nous

Gibus c'est une excellente suggestion, je vais écrire au ministre de la santé à ce sujet !

Marc quand la température monte les distances s'allongent avec la chaleur car les chemins se dilatent Merci pour le tableau de prescription que je vais suivre à la lettre

Monique oui la nature est une belle femme et c'est pourquoi j'aime m'y plonger...

Telos à l'heure qu'il est le papillon n'est hélas déjà plus de ce monde !

Juliette je reviens de deux jours en Aubrac où j'ai pu admirer à loisir de magnifiques vaches et leurs superbes "compagnons" Elles sont gâtées les belles dans ce pays, ce n'est pas comme ces pauvres vaches de batterie qui n'ont droit qu'à l'insémination artificielle ! Quant à ne pas dévier de ma route sache qu'en chemin Gibus et moi nous nous perdons parfois !!! Et pour faire panpan-cul-cul à Gibus il faut d'abord l'attraper et ça c'est pas facile !

Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 16/06/2012

bonjour Ulysse . c'est formidable d'avoir cette passion qui anime les randonneurs .
superbes la couleurs des ruffes que je ne connaissais pas .
bonne journée et amitiés

Écrit par : jean-pierre | 16/06/2012

quelle reprtage e tiamges sueprbe quel travail aprfiate tous nous régale chaque fois de tes ballades dan sla belle nature et tu sqais en tirer les mervielles.
Belle soirée

Écrit par : Nicou | 16/06/2012

de très belles photos (coquelicot, papillons, paysages, roches ... ) j'admire et c'est un très beau coin que tu nous montres ... très bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 16/06/2012

Bonsoir Ulysse,
ce sont plutôt nos yeux que s'useraient à vous suivre ! Basta, les yeux et la peine en valent la chandelle.
Des images magnifiques de ces ruffes et imagination fertile de l'eau et du vent sur elles.
Ces restes de forteresse montrent un fort bel appareillage de pierres si soigneusement choisies puis ajustées. Une très belle cathédrale (fortifiée) St Fulcran, à Lodève...
A bientôt par monts et par vaux.

Écrit par : jeandler | 16/06/2012

Jamais lassée par vos notes Ulysse....
Seuls mes propres commentaires me lassent (manque de vocabulaire)
J'ai toujours un très très grand plaisir à consulter vos blogs.

Écrit par : Arécol (ColaPat) | 16/06/2012

Ben oui je suis fatigué mais heureux de t'avoir suivi.
Je récupère un peu et je reviens.
Bon dimanche.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 16/06/2012

J'aime les ruines et j'aime cette terre rouge. Merci pour le dépaysement. Bravo pour tes photos, elles sont superbes !
Bon dimanche de fête et bisous ensoleillés.

Écrit par : chantal | 17/06/2012

Je crois que si un jour on se croise, ce sera moi étendu auprès de ces vaches paisibles ... mais peu de chance de se croiser à faire autant de kilomètres à travers tes merveilleux paysages ! Mais je reste admiratif ...

Écrit par : jacques robert | 17/06/2012

De belles photos et un texte très riche. Bo ndimanche

Écrit par : Fethi | 17/06/2012

Jean Pierre cette passion vient en marchant !

Nicou mon travail est facilité par l la beauté des lieux

Andrée effectivement la richesse de ces lieux est infinie, tout le monde y trouve son compte

Pierre vous avez raison il faut absolument visiter la cathédrale de St Fulcran une magnifique cathédrale-forteresse !

Arécol je sais que vous passez en silence, entre amis on n'a pas toujours besoin de se parler

Yvon l'herbe est douce profites en !

Chantal les ruines nous relient au passé et nous donnent le sentiment du temps qui passe

Jacques mets une casquette rouge pour que je te reconnaisse

Fethi la nature inspire ma plume

Bon dimanche à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 17/06/2012

c'est magnifique, j'ai une amie hollandaise qui m'a dit ce n'est plus sur le chemin de Stevenson mais sur le chemin d'Ulysse qu'il faut aller !!lol !

Écrit par : maevina | 17/06/2012

le style de chemins que j'aimerai parcourir dans les collines et vallées

Écrit par : l'Angevine | 17/06/2012

On ne se lasse pas de t'accompagner dans ces magnifiques balades!
Mon chien assis près de moi admire d'un oeuil inquiet ou désabusé?...
Tout à fait d'accord, les balades guérissent l'âme et fortifient le corps.
J'essaie d'en faire le plus souvent possible.

Écrit par : Pâques | 17/06/2012

merci Ulysse .
encore quelques jours et les mots alléchants comme avides à lire !
on peut être fier de notre belle région presque méconnue encore !
bonne ballade

Écrit par : manon34200 | 18/06/2012

Que de contrastes dans la beauté dans tous ces paysages... Et comme j'aime la féminité de la fleur, ce coquelicot modeste qui offre son unique journée de vie aux regards.

Écrit par : Viviane | 18/06/2012

quand je viens sur ton blog, je respire, je me détends, je respire et j'admire, merci Ulysse

Écrit par : ginette | 18/06/2012

Maevina remercie ton amie Hollandaise

L'Angevine pourquoi ne pas venir faire une virée par ici ?

Pâques le monde appartient aux marcheurs

Manon et oui hélas les gens imaginent le Languedoc comme un pays de plages

Ginette tes pinceaux m'ouvrent des fenêtres


Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 18/06/2012

Formidable arpenteur d'Oc merci pour ta langue du même nom.
J'apprends plein de choses, comme toujours et savoure les mouvements et les couleurs du paysage.

Écrit par : Maïté/aliénor | 18/06/2012

Comment nous plaindrions-nous alors que tu nous entraînes en des lieux aussi magnifiques et bizarrement , avec toi, je ne suis jamais essoufflée c'est extra

Écrit par : gazou | 19/06/2012

Maïté la nature est une encyclopédie

Gazou c'est le résultat d'un bon entraînement !

Écrit par : ulysse | 19/06/2012

j'ai trouvé ces lieux vachement beaux, meuh...je veux dire très poétiques, surtout la petite chapelle. La marche , c'est la santé...Pour moi, randonner prouverai que je suis en santé. Mais je suis heureuse que quelqu'un marche pour moi. A bientôt.

Écrit par : Béal Arlette | 20/06/2012

Des vaches à Malavieille ? C'est un scoop !

Écrit par : bernard | 20/06/2012

Arlette alors je suis également heureux de marcher pour vous

Bernard oui c'est la première fois que j'en vois !

Écrit par : ulysse | 21/06/2012

salut papy!!
toujours en pleine forme pour une rando derrière l’appareille photo!!
gros bisous à tous
:)

;)

Écrit par : lilounette | 26/06/2012

Merci pour ton gentil commentaire Lilounette je vous souhaite de bonnes vacances en Espagne et vous attends avec impatience

Gros bisous

Écrit par : ulysse | 28/06/2012

Avez vous vu sur le chemin ce beau monolithe basaltique relativement proche des ruines du chateau ?
j'en parle sur mon blog ici : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/04/la-vache-de-lattribut-des-vaillergues.html

Autrement toujours des photos superbes sur vos randos, bravo !

vous avez l'air de grand amateurs de bains à l'improviste et au naturel ... je pratique également dès que l'endroit s'y prete
(comme ici : http://heraultinsolite.blogspot.fr/2012/07/la-haute-vallee-de-la-lergue.html )

tout comme la rando .. au naturel . si un jour çà vous dit, on se fait une sortie !

Écrit par : dom | 20/12/2012

on le devine à peine , mais il y est sur la première photo de ton post , à droite du vallon à mi hauteur entre 2 touffes de végétations un petit trait noir vertical.

Écrit par : dom | 20/12/2012

Ok Dom je l'aperçois j'irai lui rendre une visite la prochaine fois Merci

Écrit par : Ulysse | 21/12/2012

Les commentaires sont fermés.