suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/06/2012

Le cloître d'Elne

elne,archange gabriel,diable,roman

En me baladant l’autre jour à travers champs, je vis soudain surgir de la ligne d’horizon une énorme pointe d’asperge qui grandissait au fur et à mesure de ma progression. C’était le clocher d’une église ! C’est là un trait typique de notre pays que l’on puisse apercevoir, où que l’on soit, un ou plusieurs clochers. Et, de fait, ils sont près de 38.000 à se dresser ainsi vers le ciel. Que l’on soit croyant ou non, leur vue, surtout quand, de surcroît, leurs cloches sonnent à la volée, touche en nous une corde secrète dont la vibration nous rassure et nous apaise. Souvent édifiés dans un lointain passé, ils sont pour nous un gage  de stabilité et de permanence dans un monde en perpétuelle mutation qui provoque le vertige. Ils symbolisent aussi le lien entre la terre et le ciel,  lieu virtuel  du mystère d’où procède toute vie.

C’est pourquoi, bien que non croyant, j’aime aller dans les églises, passerelles de pierre vers le ciel imaginées par l’homme pour tenter de percer le mystère de notre origine et de notre destinée. Aujourd’hui je vous emmène visiter la cathédrale d’Elne, consacrée en 1069, et dont les deux clochers interpellent ainsi le ciel depuis près de mille ans.

La ville d’Elne édifiée sur une colline a un passé prestigieux. Connue à l’époque pré-romaine sous le nom d’Elleberis, qui signifie « ville neuve », elle a été successivement occupée par les romains jusqu’au IVème siècle de notre ère,  par les wisigoths (Vème siècle) puis par les arabes (VIIIème siècle).

Devenue siège épiscopal, elle a connu la prospérité économique jusqu’au transfert de ce siège à Perpignan au XIVème siècle, évènement qui a conduit à son déclin. Elle n’a retrouvé une certaine notoriété que lorsque un peintre local Etienne Terrus a accueilli ses confrères  Matisse, Derain, Camoin, Marquet et Monguin à l’origine de la création du  fauvisme.

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Mais revenons à la cathédrale et pénétrons dans cet édifice dont le joyau est sans conteste le cloître, l’un des rares du Roussillon à être intact. La richesse et la diversité des sculptures qui ornent les colonnades de ses galeries nous permettent de découvrir l’évolution entre le roman et le gothique, son édification s’étant échelonnée sur deux siècles.

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Le centre des cloîtres est constitué d’une cour ou d’un jardin ouvert sur le ciel symbolisant la communication entre le monde d’en bas et celui d’en haut (pour ceux qui y croient). J’imagine que les jardins qui occupaient le centre des cloîtres étaient là pour rappeler la beauté et les saisons du monde extérieur auquel les moines n’avaient plus accès. Parfois on y cultivait des plantes médicinales qui permettaient de soigner les petits maux, car les moines avaient beau aspirer à la vie éternelle, ils n’aimaient pas, à l’instar des autres hommes, souffrir.  La plupart d’entre eux étaient à vrai dire de bons vivants, si l’on en croit le témoignage indiscutable des étiquettes de camembert !

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Les galeries permettaient aux moines de déambuler en méditant à l’abri de la pluie ou du soleil estival mais pas de l’air glacial qui descendait l’hiver des pentes des Pyrénées toutes proches. On peut penser que ces jours là, sans douter de leur foi,  les « ave » et les  « pater » étaient plus vite expédiés.

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Dans les premiers cloîtres les chapiteaux des colonnes étaient vierges de toute sculpture pour ne pas distraire les moines de leur méditation. Puis à l’époque romane (XIème siècle) les règles monastiques s'adoucissant,  ils ont commencé à être ornés de motifs végétaux, puis animaux, comme ces palmettes et bouquetins que l’on voit au premier plan.

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Le style est caractérisé par un trait précis et des volumes harmonieux justifiés par la nature exclusivement décorative des ces sculptures représentant des griffons et des sirènes. Leur présence ici me paraît incongrue car elles arborent de petits seins guère propice à de spirituelles méditations. 

 

elne,archange gabriel,diable,roman

En contemplant ces chef-d'oeuvres, je me demande, oh ! sacrilège! si l'on ne peut y voir une manifestation d’orgueil de la part des sculpteurs souhaitant montrer au "créateur" par la finesse de leur travail qu’ils étaient son égal.

 

elne,archange gabriel,diable,roman

A l'époque gothique (fin du XIIème) ont été ajoutées des scènes historiées d’un style plus grossier mais aussi plus expressif, l’intention ici étant de relater des faits importants de l’histoire religieuse, afin de susciter la réflexion. Ainsi voit-on sur cette scène les rois mages rendant visite au roi Hérode dont l’intention secrète était de tuer le Christ. Imaginez qu'il ait réussi son coup, nous aurions peut être gardé les dieux romains, qui étaient des mecs un peu barjots certes, mais sympas, aimant le vin et la gaudriole ! Bon, n'allez pas croire que je n'ai pas d'estime pour le père Jésus qui était un honnête homme pronant l'amour du prochain et qui avait beaucoup d'estime pour  les femmes. Le problème est que ceux qui aujourd'hui  se réclament de lui sont des rabat-joie misogynes.  Mais il ne faut pas que l'on se plaigne parce que il y a des peuples moins bien lotis, auxquels on impose un dieu non seulement misogyne mais également buveur d'eau ! 

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Cette autre sculpture que je trouve fort belle reste pour moi énigmatique. Mon hypothèse est qu’il s’agit d’une scène de baptême d’un seigneur d’une ville assiégée se convertissant à la foi chrétienne. Mais peut être qu’un lecteur ou une lectrice, plus érudit en christianisme que je ne le suis, m’éclairera sur le sujet ?

 

elne,archange gabriel,diable,roman

Je terminerai par une scène représentant l’annonce faite à Marie par l’archange Gabriel de sa maternité divine, évènement qui est à l’origine de la civilisation chrétienne.  On y voit dans le second tableau ce brave père Joseph qui tombe des nues et doit s’appuyer sur sa canne pour ne pas s’effondrer. On le comprend car imaginez quelle serait votre réaction si un jour votre compagne vous racontait une histoire pareille. A coté Marie se fait consoler par sa sœur car elle se doute que le bambin ne va pas être des plus faciles à élever et qu’il lui réserve bien des surprises! Ce qui va se vérifier ! Finalement quand on a un gamin, mieux vaut que ce soit un bon petit diable qu'un doux jésus !!!


 PS : Je vous invite à aller à la découverte du fascinant Désert Blanc sur mon blog PIQUESEL


Texte & photos Ulysse


Commentaires

c'est vrai qu'il est beau ce cloître ! quand même pas à devenir nonne :-))

Écrit par : Françoise | 21/06/2012

Toujours superbe & il est exact que croyant ou non, c'est toujours un vrai plaisir de découvrir et visiter ces lieux qui abritent tant de secrets !
Merci une fois de plus, je me suis aussi plongée dans cette région méconnue pour moi.
Bonne soirée en musique (peut-être) & sans orage.

Écrit par : Michèle | 21/06/2012

Un clic depuis chez Maé et me voilà !! magnifique cloître ! je reste toujours surprise par le calme et le silence qui règnent dans ces lieux, où qu'ils soient situés !belle soirée !

Écrit par : Colette | 21/06/2012

Je suis épatée par la beauté de ce cloître et surtout son magnifique état de conservation. Je ne connais que le nom de cette ville. jamais mis les pieds sur ses pavés.
Merci pour la belle visite Monsieur le guide.
;)
Bonne soirée Ulysse
Martine

Écrit par : Martine | 21/06/2012

Vraiment très intéressant, comme toi je ne vais plus à la messe, beaucoup trop ennuyeux pour moi, je préfère venir ici, au moins je m'instruis.
Au sujet de ton questionnement sur l'avant dernière photo, je vois le diable (le serpent), une porte ... des anges tout contents qui, c'est la fête de la musique, soufflent gaiement dans leur trompette. Un brave homme vient de pousser la porte. Il veut devenir moine pour se laver de tous ses péchés et donc, le moine chef, genre évêque, le béni tout simplement (pour baptiser il faudrait qu'il tienne une carafe d'eau pour asperger le brave homme.
Voili voilou ma version, presque aussi bien racontée que toi !!! hum ! même pas vrai !
Merci Ulysse et bonne soirée
Bises

Écrit par : mamychachat | 21/06/2012

bonsoir Ulysse . ce lieu me dit quelque chose et je devrai le trouver a travers tes belles photos .
bonne soirée a toi

Écrit par : jean-pierre | 21/06/2012

Quelle architecture quel reportage superbe iamge et ensemble quel cloi^tre sous tous les recoins, merci pour la belle découverte culturelle.
Belle soirée

Écrit par : Nicou | 21/06/2012

Magnifique je trouve, pourtant on dit qu'ici plus qu'ailleurs cette façade morne et ce cloître désert sont les témoins attristés d une splendeur disparue......... contraste frappant entre le passé et le présent, entre la puissance d autrefois et la désolation d aujourd hui.

Écrit par : maevina | 21/06/2012

Quel merveilleux endroit ! Je le note dans la liste des choses à voir à tout prix.
Merci pour cette découverte et son partage.

Écrit par : Pastelle | 21/06/2012

Il faut que je vienne sur ton blog pour découvrir ce lieu alors que j'ai résidé à Perpignan
presque vingt ans ! et je passais à Elne toutes les semaines pour aller à Collioure voir la
belle-famille !!! Merci Ulysse !
MIAOUUUUUUU !!!!!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 21/06/2012

Déjà constaté ce goût tout particulier pour les cloîtres et je suis pareille, toute mécréante que je suis car ce sont des lieux extraordinaires par leur beauté, leurs richesses un livre de pierre, un livre de légendes, un livre d'histoire. On ne peut qu'être paisible dans ces endroits, goûter le silence et s'émerveiller tout simplement comme vous le faites sans omettre de nous ramener des images superbes et intéressantes et même si sur cette sculpture ce n'est pas un seigneur d'une ville assiégée si ce n'est que Dieu bénissant Saint Pierre le plus important est sans doute ailleurs...

Écrit par : monique | 21/06/2012

Étonnant ces chapiteaux
Bon Dredi Ulysse

Écrit par : H-IL | 22/06/2012

Les cloitres recèlent des charmes que nous n'arrivons pas toujours à bien identifier, mélange de rythmes, de lumières,d'ambiances, ils sont séducteurs et nous tombons souvent sous leurs charmes ...

Écrit par : jacques robert | 22/06/2012

Bonjour Ulysse,
Tu as raison de pousser les portes d'églises: croyant ou non, ce sont des lieux qui permettent de s'isoler in instant de la vie tumultueuse qui règne à l'extérieur.
Les murs de cette bâtisse ont des couleurs superbes et le décoration semble ne dater que de hier, tellement elle est en bon état de conservation (à moins qu'une restauration soit passée par là?)
S'il est vrai que les APN de 3000 euros ne font pas mieux, ils le font tout de même avec plus de facilité ;-)
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 22/06/2012

j'aime ces endroits de silence

Écrit par : telos | 22/06/2012

intéressants tous ces détails,j'apprécie me balader vers des cloîtres

Écrit par : l'Angevine | 22/06/2012

Belle leçon d'histoires petites et grandes, racontées avec tout l'humour et de poesie que l'on te connait, cher Ulysse!

Écrit par : lutinbleu | 22/06/2012

Non croyante aussi (et même complètement athée), j'aime les beaux bâtiments et les belles architectures, c'est pourquoi j'aime visiter les églises et autres édifice religieux et j'aime particulièrement les cloîtres. Merci pour ces belles photos dorées. Bonne journée à toi, biz.

Écrit par : chantal | 22/06/2012

MAGNIFIQUE. J'aime.
merci beaucoup

Écrit par : Maria-D | 22/06/2012

j'ai visité ce cloitre, il y a bien longtemps. j'ai revu avec plaisir ces images qui font bien ressortir les détails des sculptures.

Écrit par : Lamigeo | 22/06/2012

Françoise la vie de nonne n'est pas forcément triste Sais tu que l'on surnommait l'abbaye de Montceau l'abbaye des treize nonnes et des douze berceaux ....

Michèle par blogs interposés on découvre des choses que l'on n'aurait jamais vues...

Colette merci à ce clic qui vous a amenée ici

Martine il est effectivement rare de voir un cloître si bien conservé

Mamychachat merci pour ta sympathique explication , ton idée de fête de la musique me plaît bien mais Monique un peu plus bas nous a donné la clé de l'énigme

Jean Pierre Elne est effectivement réputé et il est rare que l'on n'ait pas entendu son nom

Nicou ma plume est moins douée que le stylet des sculpteurs qui ont oeuvré en ce lieu

Maevina l'histoire et la vie sont des montagnes russes : un moment en haut l'instant d'après en bas !

Pastelle ta liste comme la mienne doit être longue...

Mistigris tu es impardonnable ! Bon pour cette fois ça passe !

Monique vous êtes certes mécréante mais érudite et je vous remercie d'avoir déchiffrer cette scène de ce beau livre de pierre

HIL ce qui me rend le plus admiratif c'est les milliers d'heures que les sculpteurs ont du passer sur ces oeuvres

Jacques oui leur mystère fait partie de leur charme

Frans je ne pense pas que les sculptures aient été restaurées car je n'ai sélectionnées que les plus belles d'autres étaient plus endommagées. Pour l'APN je me doute qu'ils sont d'un emploi plus facile !

Telos le silence se fait rare aujourd'hui

L'Angevine on dit que le diable est dans les détails mais pas ici !

Lutinbleu je pense que Jésus devait aussi bien se marrer avec ses potes quand il leur faisait le coup de la multiplication des petits pains ou des poissons

Chantal aujourd'hui il y a plus de non croyants dans les églises que de croyants

Maria je sais que vous aimez ces lieux

Lamigeo je pense qu'il n'a guère changé depuis votre visite


Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 22/06/2012

Comment peux-tu faire des photos aussi belles ?...Ton appareil photo doit être une pure merveille (hi, hi, je me rappelle de ta pub, au fait pour qui ? Sony ?...Je reviendrai ce soir ou demain lire tes mots qui ne méritent pas que je les lise à la va-vite...Tes mots se doivent d'être dégustés comme un bon St Nectaire...

Écrit par : juliette | 22/06/2012

Que de lieux magiques pour exciter crayons et pinceaux!
Bientôt du nouveau pour moi. Je mettrai les nouvelles sur mon site. A bientôt.

Écrit par : Béal Arlette | 22/06/2012

voici ce que j'ai trouvé sur le net

Vers 44, Pierre part pour Rome où il organise l'Eglise romaine dont il serait le premier évêque. Dans un premier mouvement il aurait fui son martyre. Mais dans sa fuite, il aurait rencontré le Christ portant sa croix et allant vers Rome. A la question "Où vas-tu, maître ?" (Quo vadis, domine), le Christ lui aurait répondu qu'il allait se faire crucifier une seconde foi puisque lui, Pierre se défilait.

Quo Vadis, chapiteau du cloître d'Elne (Pyrénées Orientales)

C'est magnifique et les scupltures du Moyen Age me parle beaucoup ; elles ont encore en elle une fraîcheur et beaucoup d'humanité.
bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 22/06/2012

Juju mon APN est effectivement une merveille c'est un Canon EOS 600D avec un objectif EFS15-80 et au niveau fiabilité c'est autre chose que Sony. Cette dernière société fait d'ailleurs des pertes énormes ce qui ne m'étonne pas vu la nullité du SAV !!

Arlette j'irai voir cela

merci Andrée pour ces précisions

Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 22/06/2012

Merci pour cette promenade superbement illustrée.
Bon week-end.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 22/06/2012

J'aime voir les clochers et visiter les cloîtres à l'occasion, ils sont lieux de paix et de beauté
Mais je connais des incroyants qui sont heurtés pas la vue des clochers car cela heurte leur croyance en l'irréalité de dieu et ils ont l'impression qu'on veut les convertir de force, ce qui évidemment serait tout à fait stupide

Écrit par : gazou | 23/06/2012

Comment tes photos peuvent-elles avoir cette belle couleur ?
Va savoir si bientôt toutes les églises ne seront pas détruites ou transformées en gîte, en hôtel, en maison de retraite..Les communes ne peuvent plus les entretenir, faute de croyants donnant leur obole ou le denier du culte...Dommage...

J'ai bien aimé ta réflexion sur la dernière photo...Va donc dire ça maintenant à ton mari...Tu as le sens du détail en tout cas..On ne prend pas assez le temps d'observer les détails des sculptures..

Écrit par : juliette | 23/06/2012

Yvon la prochaine balade sera plus longue

Gazou ceux qui n'aiment pas les clochers sont des cloches

Juliette c'est la pierre utilisée pour la construction qui a une belle couleur. Ce sont les droits de visite qui permettent de financer l'entretient des cloîtres et c'est fort bien. Quant au sens de l'observation c'est grâce à la marche que je l'ai développé car il faut toujours regarder où on met les pieds !

beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 23/06/2012

Très riche article; merci pour la découverte et bon dimanche

Écrit par : Fethi | 24/06/2012

Que l'on soit croyant ou pas, voilà de belles histoires en images dont chaque période a ses propres codes de représentation.
J'aime beaucoup l'architecture des cloîtres.
Encore une belle visite partagée.

Écrit par : Maïté/aliénor | 24/06/2012

Je reviens avec retard regarder ces belles images. Fascination exercée depuis toujours sur ces témoignages de pierre, si belle par ailleurs dans sa blondeur; Il est un site où je me promène souvent, http://www.romanes.com/France_fr.html , je n'y ai pas trouvé ton beau cloitre qui le mériterait pourtant... oui, comme toi je préfère les dieux qui aiment le fruit de la vigne ;o)) mais on ne choisit pas, hélas sous quels cieux on vient au monde... En tous cas beau reportage une fois encore et photos parlantes!

Écrit par : Viviane | 25/06/2012

Fethi c'est grâce à la richesse du cloître

Maïté oui chaque époque a ses codes de représentation dont on perd hélas la compréhension

Viviane merci pour le lien que je ne connaissais pas. Comme le chantait maxime le Forestier "On ne choisit pas sa famille ...

Belle journée à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 25/06/2012

Formidable conteur, formidable photographe... je me régale toujours autant ! merci

Écrit par : la calmette | 25/06/2012

vos pas dan les miens, à quelques années d'intervalles. De revoir ce lieu à travers tes yeux et tes mots m'ont réjouis pour tout le jour je crois bien. Merci.

Écrit par : hélène O | 27/06/2012

toujours l'émerveillement quand on vient te lire et voir tes photos, la vision que tu as des choses de la vie m'enchante de plus en plus.

Écrit par : ginette | 27/06/2012

j'ai toujours envie d'y passer une semaine de silence

Écrit par : telos | 27/06/2012

Jack et moi j'ai grand plaisir à partager mes découvertes avec mes chers lecteurs

Hélène tous ceux qui empruntent les mêmes chemins ont un lien secret entre eux

Ginette tes pinceaux aussi me réjouissent

Telos une semaine voire une année !

Belle fin de seamine à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 28/06/2012

Une merveille !
Quand je l'ai visité, en route pour Banyuls, les marbres du cloître étaient malades. Sont-ils en voie de guérison ?

Écrit par : jeandler | 10/07/2012

Pierre je pense que le mal a été enrayé

Écrit par : ulysse | 11/07/2012

Très belles photos, mais s'il vous plait, ne publiez pas de commentaires hasardeux, vous donnez des informations sur le cloître (dates, description ...) qui ne sont pas justes.
Je vous invite à venir découvrir l'histoire de la ville et les commentaires des guides du cloître.
Vous pouvez aussi rentrer en contact avec l'équipe des guides du cloître pour ajuster vos informations.
amicalement

Écrit par : Guides du Cloître d' Elne | 11/10/2012

Réponse aux guides du cloitre d'Elne

merci pour votre commentaire. je ne prétends pas être un guide officiel et les notes de mon blog visent à faire découvrir les beautés notre région avec les commentaires personnels qu'il m'inspirent. J'espère avoir donné envie à mes lecteurs de visiter ce bel édifice et vous aurez ainsi l'occasion de rectifier mes erreurs

Écrit par : Ulysse | 11/10/2012

Les commentaires sont fermés.