suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2012

Il y a de l’or ! Où ça ? A Lauroux !

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Bon, ne vous emballez pas, l’or dont je parle c’est celui des genêts qui couvrent les flancs des collines et des monts du Haut Languedoc au mitan du printemps . A vrai dire c’est le seul qui m’intéresse car l’autre, l’or métal, rend généralement idiots ou fous les gens qui le touchent.

La semaine dernière je vous ai fait admirer ces fameux genêts sous la pluie et pour vous récompenser  de votre courage, je vous les fait  découvrir aujourd’hui sur les pentes ensoleillées - ce qui ajoute à leur splendeur – des monts qui dominent Lauroux. C’est au cœur de ce pittoresque village du Lodévois, point de départ de notre randonnée,  que la rivière du Laurounet et le ruisseau du Rouzet convergent pour rejoindre un peu plus loin celle de la Lergue. Ce qui fait que les Lauroussiens et les Lauroussiennes ne manquent pas d’eau, mais comme ils sont civilisés ils n’en mettent jamais dans leur vin !

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Quelques vignes s’accrochent sur les coteaux exposés au sud, extrayant de la pierre une maigre pitance qu’elles transformeront par magie en un divin nectar.

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Mais dans les environs de Lauroux, il y a d’autres trésors que l’or des genêts. On y trouve, en effet, de nombreuses orchidées tel cet orchis pyramidal dont les fleurs rose bonbon illuminent les frondaisons vertes des pentes les plus humides.



lauroux,or,aquaphile,orchidée

 Parmi les orchidées de notre région, les plus fascinantes sont, sans conteste, celles du groupe des « ophrys » qui veut dire sourcil en grec et qui selon Pline l’Ancien  désignait une fleur  dont les grecques se servaient pour teindre leurs cheveux et leurs sourcils (source La Garrigue Grandeur Nature de Jean-Michel Renault).  Cet ophrys à poils soyeux installé au bord du chemin est un enchantement pour les yeux. La beauté dans la nature n’est pas le fruit du hasard, elle répond souvent au besoin de séduire pour perpétuer l’espèce, ici le but est d’attirer un insecte pollinisateur .

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises car nous apercevons bientôt sous les arbres qui bordent le chemin  un vieil homme qui tient un enfant dans ses bras la tête posée sur son épaule. Nous lui demandons s’il a besoin d’aide mais il nous répond en nous remerciant qu’ils ne font que se reposer un instant. Il nous informe qu’il est berger et qu’avec son petit-fils ils sont à la recherche d’une brebis égarée. Quelle merveilleuse région que la nôtre où les petits enfants courent avec leurs grands parents dans la montagne ! Leur sort est plus enviable que celui des petits citadins branchés de toutes parts et qui passent leurs journées de loisir à dégommer des soldats ennemis sur des consoles vidéo. Leur souhaitant bonne chance dans leur quête, nous reprenons notre chemin.

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Parvenus sur le plateau de l’Escandorgue, un splendide spectacle s’offre à nos yeux: les prairies sont couvertes de Cheveux d’Ange - que les botanistes nomment Stipes à feuilles pennées -  qui ondulent sous le vent et d’où émergent les rochers ruiniformes  qui ressemblent à des récifs  battus par une mer d’argent.

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Dans quelques jours les tiges de duvet blanc de ces stipes friseront  et les prairies paraîtront alors couvertes de troupeaux de moutons.

  

lauroux,or,aquaphile,orchidée

En amorçant la descente vers le cirque de Labeil nous pénétrons dans une zone humide et protégée des vents du nord ou prospère une magnifique forêt de hêtres et diverses autres essences aquaphiles . Comme quoi des « êtres » respectables peuvent aimer l’eau !

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

La forêt est tellement dense que les branches de certains arbres s’allongent démesurément pour aller chercher le soleil.

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

La randonnée n’est pas une activité sans risque même sur des chemins réputés faciles comme en témoigne ce rocher tombé cet hiver de la falaise lors d'un violent orage et qui s’est planté en plein milieu du chemin. Nous avons soigneusement inspecté les lieux, mais apparemment il n’y avait pas de randonneur coincé en dessous !

 

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Nous en trouvons un second un peu plus loin et nous regardons avec inquiétude au dessus de nos têtes ayant à l’esprit le dicton « jamais deux sans trois ». Mais heureusement pour cette fois ci le ciel ne nous tombe pas sur la tête !

 

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Mais pour vous montrer combien l'hiver a été "chaud" dans le secteur, j'ajoute  à mon reportage la photo d'un ami qui montre les dégâts causés par un autre rocher sur  la route qui monte sur l'Escandorgue. Mieux vaut ne pas rouler chez nous quand il y a un orage !


lauroux,or,aquaphile,orchidée

Mais revenons à notre périple où par endroits la forêt prend des allures tropicales. Gibus et moi  croyons être  revenus à Karukera (voir mon autre blog PIQUESEL).

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Ici les morts nourrissent les vivants dans un cycle perpétuel, spectacle propre à apaiser nos propres angoisses car  la mort nous apparaît alors comme la face cachée de la vie et non comme  sa terminaison.

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Je vous confirme que vous êtes bien quelque part dans l’Hérault et non pas au coeur de l’Amazonie. Pour la destination de vos prochaines vacances, si vous cherchez le dépaysement,  pensez y !

 

lauroux,or,aquaphile,orchidée

Le chemin sort bientôt de cette forêt humide pour nous ramener en pente douce vers Lauroux.

 

Texte & Photos Ulysse (sauf une D. Delorme)

Commentaires

Heureusement que les téléphonistes des centres d'Appel de Tataouine qui te dérangent 10 fois par jour pour te demander si tu n'as pas d'or à vendre - encore faudrait-il que mon mari m'en offre, je leur dis, en 40 ans, je ne compte pas sur les doigts d'une main mes bijoux et les rares que j'ai reçu, ils sont restés collés dans une casserole, et toc, avec ça comme réponse, ils l'ont "in the baba"....je disais donc, heureusement que ces acheteurs d'or ne passent pas ici, sinon, on viendrait vous voler votre or..

Mais, votre or ne les intéresse pas..Personne ne peut acheter cet or là..Il appartient à tout le monde - pour l'instant - car, va savoir si vos chaussures de marche ne seront pas bientôt taxées au km..

ps : au fait, tu ne crois pas que ce sont les laroussiens et les laroussiennes (descendants de Mr Larousse je suppose) qui ont mis exprès là ces rochers pour barrer la route aux voleurs d'or ?

Écrit par : juliette | 06/07/2012

Magnifique randonnée, on croirait l'Ardèche, lieu que j'aime tant. J'aime particulièrement le décors de la photo 6.
Incroyable cette route stoppée net dans sa ligne, ils réparent pas?
Qui dit troupeau de brebis, dit patou, non? :-))

Écrit par : Caroline | 06/07/2012

Mes rares vacances lointaines en France, je les ai passées pas très loin de Millau ... je me souviens de ces herbes argentées qui dansaient dans le vent, elles me fascinaient.
Un vieil homme tenant un enfant sur l'épaule ... ah oui ... j'avais tout de suite vue une tête de nounours ... mais c'est parce que je les aime bien c'est pour çà :)
Merci pour cette randonnée sous le beau ciel bleu. J'ai évité de marcher sur les jolies fleurs et j'ai eu très peur sous cette pluie de rochers !
A bientôt et gros bisous

Écrit par : mamychachat | 06/07/2012

De l'or, c'est l'oncle Picsou qui l'aurait perdu ?
Joli ton reportage
Bon Dredi Ulysse

Écrit par : H-IL | 06/07/2012

Bonjour Ulysse,
alors une fort belle rando, et pour les genêts j'en ai photographié hier vers Pégayrolles,
et les "cheveux d'ange", j'ai eu l'occasion de les voir aussi, et en plus un gros bouquet
j'ai fait des photos, à l'occasion d'une rencontre avec des résidents toulousains à Cornus,
et en effet il y en a partout sur le Larzac en cette période, mais il faut les cueillir en juin pour les conserver nous ont-ils expliqué, quand à ce que j'ai trouvé d'autres dans une forêt de
chataîgniers....un régal !
Merci de ta visite, pour les "cailloux" qui tombent cette année il y en a eu pas mal avec ce
temps orageux ! gare à vous avec Gibus, j'ai envie d'avoir encore longtemps des articles
aussi beaux , merci, MIAOU !!!

Écrit par : Mistigris | 06/07/2012

Je reviens me promener ici; j'étais passée il y a un moment sans commenter. Je commence à reprendre vie ! Cette promenade nous invite à trouver de l'or, il y en a avec ces genêts d'or, cette flore magnifique et la nature préservée qui s'offre à nous. Mon dieu les conditions météorologiques ont fait des dégâts; c'est là que nous pouvons réaliser que l'homme reste petit & sans effet sur les évènements naturels.
J'aime beaucoup toutes ces photos; là-bas les "cinglés" du volant seraient vite neutralisés ;)
Bonne fin de semaine; merci pour la visite sympathique chez moi.

Écrit par : Michèle | 06/07/2012

Sur les vagues de stipes à feuilles pennées, le vent laisse des reflets d'or et d'argent (Lauroux l'argent oblige !!) attendant les troupeaux de brebis gourmandes, beaucoup plus réconfortant comme paysages que ces chemins bombardés par le côté cruel de la nature mais il en est ainsi c'est le principe du yin et du yang obligé, c'est bien connu il faut de tout pour faire un monde et des enfants des villes et des enfants privilégiés qui parcourent la campagne avec leur papé et leur mamé, ont-ils les mêmes chances ? ça c'est moins sûr !
Belles sont toutes ces orchidées bien protégées car dans des lieux encore sauvages où je ne vois foule à vos côtés.

Écrit par : monique | 06/07/2012

bonjour Ulysse . je connais des sentiers dans le Vercors qui présentent les mêmes images . attention aux têtes . en plus chamois et bouquetins se font un plaisir d'en rajouter un peu ..je suis un fan des orchidées sauvages . bonne journée a toi

Écrit par : jean-pierre | 06/07/2012

Juju ne regrette rien car les bijoux ne font pas le bonheur sinon les rombières du XVIème arrondissement de paris auraient des gueules sympathiques...Quant à taxer nos km de randonnée il est pas né le Gabelou qui pourra nous suivre pour les compter !

Caroline ici il fait trop chaud pour les patous par contre j'en ai vu dans les Pyrénées d'où je reviens. Quant à la réparation des routes ....il faut que la D.D.E se mobilise et ça prend un certain temps !!!

Mamychachat la région de Millau est également magnifique; Un jour je vous y emmènerai....

Mistigris je me doute qu'avec les pluies qui tombent sur l'arrière pays tu dois faire de belles récoltes de cèpes et de girolles ! Quant aux rochers qui tombent on ne risque pas grand chose vu qu'on est un peut tête de bois !

Michèle oui l'homme ne peut rien contre les éléments mais parfois hélas il l'oublie et y perd la vie.

Monique oui le yin et le yang sont les deux pôles de toute existence et sage est celui qui l'accepte. Quant aux enfants qui courent la montagne ils y gagnent une force physique et morale qui les aidera à traverser les temps difficiles qui hélas les attendent..

Jean Pierre j'ai parcouru le Vercors il y a fort longtemps et il est vrai que l'on y trouve plateaux austères et dénudés et forêts profondes

Beau WE à toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 06/07/2012

belle série.un plus pour la dernière.. au loin très loin la civilisation

Écrit par : telos | 06/07/2012

vraiment superbe cette orchidée sauvage ... bonne soirée ulysse

Écrit par : dom | 06/07/2012

J'aime beaucoup ces cheveux d'ange qui se balancent au gré du vent !! j'aime beaucoup les orchidées, j'aime beaucoup......tout !!!! merci pour cette belle balade ! bon week end !

Écrit par : Colette | 06/07/2012

ça me fait penser quand je vois des champs de blé je me précipite dedans et je me dis ça y est j'ai plein de blé fini la
crise fini la rigueur dont ces politiques nous parlent tant mais eux ils se payent des jets de luxe et j'en passe et ils osent nous parler de rigueur

Écrit par : bruno | 06/07/2012

Superbe randonnée !
C'est beau ce grand-père et son petit-fils qui partage ces moments de vie, toute la beauté du monde...
Tu fais de belles rencontres, elles sont méritées car tu prends les bons chemins de la vie.

Écrit par : Pâques | 06/07/2012

Tu fais bien de préciser à la fin que l'on est en France , je me suis cru dans un pays tropical , dans les Andes ou quelque part du côté de Bali ... impressionnant ! Vraiment !

Écrit par : jacques robert | 07/07/2012

Bien d'accord avec toi, l'or des genêts m'émerveille plus que l'autre qui rend certains complètement fous...
et merci pour le vrai nom des cheveux d'ange, je l'ignorais tout à fait
Tes photos sont très belles

Écrit par : gazou | 07/07/2012

Il faut avoir l’œil vif et la jambe sûr par chez vous...

belle journée. Amicalement

Écrit par : patriarch | 07/07/2012

Qu'est-ce qui est le plus précieux, un kg d'or ou un kg de terre. Le jour où les gens auront compris la réelle valeur des choses plus personne ne mourra de faim. Pour moi, j'ai toujours été
plus sensible à l'or des genêt qu'à l'or en barre. Je m'en porte bien, je n'envie pas les gros riches qui tournent tous ensemble en rond et nous font tourner en bourriques. A bientôt, l'ami, que le fort parfum des genêts ne vous empêche pas de sentir les discrètes violettes. Ah oui, le nouveau est arrivé chez moi.

Écrit par : Béal Arlette | 07/07/2012

Bonjour Ulysse,
Eh ben... une région de tous les contrastes! Et c'est vrai que la montagne n'est jamais à 100% sûre. Il suffit de ne pas être là au mauvais moment :-)
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 07/07/2012

Telos notre région offre la possibilité d'être au bout du monde en faisant 50km !

Dom la région est l'une des plus riches d'Europe pour ce qui concerne les orchidées ..et les cépages de vitis vinifera !

Colette vous êtes donc une grand amoureuse..... de la vie !

Bruno mais dans leurs jets les pseudo "grands" de ce monde s'ennuient !!

Pâques ces chemins sont ouverts à tout le monde

Jacques la France est un résumé du monde !

Gazou si tu es intéressée par les fleurs et la nature méditerranéenne en général je te recommande le livre que je cite dans mon article "Garrigue grandeur Nature"

Patriarch et aussi le gosier en pente

Arlette je préférerais qu'ils nous fassent tourner en barriques

Frans jusqu'à présent je n'ai jamais été là au mauvais moment. Pourvu que ça dure !

Bon WE a toutes et à tous

Écrit par : ulysse | 07/07/2012

tu viens souvent dans le Lodévois, c'est trop beau !
bonne continuation l'ami !

Écrit par : pierrot le zygo | 07/07/2012

De l’eau dans le vin ?!? quel sacrilège ! Les lauroussiens ont raison, il faut économiser l’eau ! Je fais de même.
Magnifiques orchidées terrestres !! Nous sommes vernis dans la Drôme aussi.
Ben dis donc, ça fait pas semblant de tomber par chez toi !!
Le 27 juin, notre route du Col de la Bataille a été réouverte après deux ans de fermeture à cause d’un éboulement. C’est très fréquent aussi chez nous, surtout dans le Vercors.
Très jolie ta rando. Les genêts, c’est beau mais je n’en supporte pas l’odeur… dommage.
Bisous et bon dimanche à toi.

Écrit par : chantal | 08/07/2012

Pierrot le Lodévois quel émoi !

Chantal je me rappelle effectivement de routes sinueuses dans le Vercors surplombées de rochers menaçants !

Écrit par : ulysse | 08/07/2012

toujours sur les routes, pardon les chemins
infatigable avec ta "bande" de joyeux lurons
car vous êtes joyeux hein !!
belle journée ulysse des chemins

Écrit par : jeanne | 08/07/2012

Eh oui, Ulysse, ce dernier secteur de forêt traversé nous rapelle nos randos guadeloupéennes,sauf qu'au sortir du bois; point de doudou, ni de Ti'punch !!

Écrit par : GIBUS | 08/07/2012

Merci pour cette promenade dans un eden de luxe.
Superbe reportage.
Bonne semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 08/07/2012

Jeanne oui le bonheur est sur les chemins...

Gibus au sortir du bois peut être mais à la maison, si ...du moins pour le Ti'Punch !

Yvon c'est un Eden de luxe ouvert à tous !

Écrit par : ulysse | 09/07/2012

Je découvre votre espace de la meilleur manière. Quel belle balade!...

Écrit par : ArRi | 09/07/2012

Bienvenue sur mon blog ArRi j'espère vous lire de nouveau

Écrit par : ulysse | 09/07/2012

L'hiver tardif a été rude.
La route de la ruée vers l'or est difficile et non sans accident de terrain.
J'ai quelque souvenir d'orages dans le coin, en effet, les chemins (et les routes) transformés en torrent de boue.
Je ne savais pas trouver ici des forêts humides. Bientôt, à ce rythme, la forêt vierge...

Écrit par : jeandler | 10/07/2012

J'arrive chez vous, guidé par votre commentaire chez mon ami ArRi ( l'Homme des Bleus de toutes les couleurs) et je suis ravie. Immediatement dans mes favoris, en tant qu'ancienne fille du Pays d'Oc. Vos images et vos commentaires sont splendides, bravo.

( j'ai peur des vipères, vous en voyez parfois dans ces rochers et forets ? )

Écrit par : Lise | 10/07/2012

Pierre les orages ici peuvent être effectivement violents du fait des différences de température entre la plaine et les hauts plateaux

Lise bienvenue sur mon blog et merci pour votre commentaire . Je n'ai encore jamais vu de vipère au cours de mes périples car je pense qu'elles s'enfuient en entendant le sol vibrer sous nos pas

Écrit par : ulysse | 11/07/2012

Les commentaires sont fermés.