suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/07/2012

Première nuit en refuge -1ère partie :Qui n'aime pas le potage?

 

IMG_4406.JPG

Comme chaque été, nous revoilà, Carla , Emilie, Tom et moi Romain, petits enfants d’Ulysse et de Gibus et bien évidemment de leurs épouses qui se trouvent être aussi nos mamies (c’est  compliqué les liens filiaux).Les années précédentes nous avions fait une balade avec des ânes, mais cette année changement de programme et quel programme ! Dans la vie, pour tout, il y a une première fois : le premier sourire, la première dent, le premier pas, le premier crépi de purée sur le mur de la cuisine ou la première explosion de pot de Nutella sur le sol de ladite cuisine,  pour parler de choses que je connais. Et bien aujourd’hui, vous nous voyez en route pour notre première nuit en refuge, accompagnés bien sûr de nos ascendants qu’on ne veut pas laisser tout seuls à la maison de peur qu’ils ne s’ennuient. 

 

IMG_4436.JPG

Nous partons de l’étang de Leparan situé à  1600 mètres d’altitude dans les Pyrénées ariégeoises, au dessus du village des Cabanes. Nous devons rejoindre dans la journée le refuge du Ruhle perché à 2200 mètres et fort heureusement le soleil est de la partie. J’imagine que si nous devions faire 600 mètres de dénivelé sous la pluie nous serions tous transformés en éponge, sauf mon Papy et Gibus dont la peau ressemble à celle des vieux éléphants. D’ailleurs mon papy me dit toujours qu’il est « waterproof » ce qui fait rire tout le monde mais je ne comprends pas bien pourquoi ! Pour le moment j’ai pris la tête du groupe avec Tom qui est juste derrière moi pour montrer aux anciens, comme le disait Rodrigue au Comte de Gornas, qu’aux âmes bien nées la valeur n’attend pas le nombre des années.

 

IMG_4412.JPG

En fait Tom et moi marchons à une telle allure que l’on est obligé par moments de s’arrêter pour attendre le reste de la troupe. Et vous remarquerez que nous ne bénéficions d’aucun traitement de faveur car comme « les grands » nous portons un sac à dos  !

 

IMG_4496.JPG

Bon, je reconnais que maintenant que la montée se fait plus rude je  suis  un peu distancé. Mais j’ai l’excuse d’avoir les plus petites jambes de tout le groupe. Certes celles de Tom, qui caracole devant,  sont de la même taille, mais étant savoyard il a, comme son papy Gibus, des gènes de chamois.

 

DSC01675.JPG

Heureusement vient la pause pique-nique qui nous permet de reprendre quelques forces. Ce qui m’étonne toujours quand on va en randonnée avec nos ascendants, c’est de voir que Gibus et mon papy font immanquablement la sieste, alors que Tom et Moi ça fait bien longtemps qu’on ne la fait plus. C’est donc bien vrai que quand on vieillit on retombe en enfance !

 

IMG_4501.JPG

On se remet en route et les filles profitent lâchement que Tom et moi avons un problème technique de laçage de chaussures (si, si c’est pas une excuse bidon !) pour prendre la tête. Avec Tom à vrai dire, on rit sous cape car quand on voit la capacité de nos mamies et de nos mamans  à lire une carte routière on se dit que nos frangines vont se tromper de chemin et qu’on finira  par  les rattraper.

 

IMG_4512.JPG

D ‘ailleurs ça ne loupe pas, car Carla se trouve bientôt en face d’une rivière  à un endroit où rien n’est prévu pour la traverser…

 

 

IMG_4515.JPG

Et de fait le pont qui la traverse est un peu plus loin. Gibus prend alors la direction du groupe et c’est quand même plus rassurant.

 

IMG_4526.JPG

A un moment donné le chemin traverse un troupeau de vaches et je vous laisse imaginer l’état d’esprit de ma chère soeur Emilie à l’idée de passer aussi près d’un animal cornu de 500 kilogs  qu’elle ne connaissait jusqu’à présent que sous la forme de steack ! Et moi ce que j’en ai pensé.. ? Et bien, heu ! je ne me rappelle plus trop…..

 

IMG_4527.JPG

En tous les cas mon papy n’a pas du tout l’air impressionné vu qu’il les photographie sous tous les angles. C’est bizarre vous trouvez pas qu’on prenne des vaches en photos alors qu’il y a tant de jolies filles sur terre. Moi je sais que quand je serai un peu plus vieux ce sont pas les vaches qui m’intéresseront ! Mais peut être que quand on est très vieux les goûts changent ?

 

IMG_4562.JPG

Nous avons grimpé 400 mètres de dénivelé et il en reste encore 200 à gravir pour arriver au refuge. A l’unanimité, les plus de douze ans ne votant pas, nous nous octroyons une pause goûter avec bain de pieds pour rafraîchir nos arpions surchauffés !

 

IMG_4585.JPG

Revigorés par cette pause, nous reprenons avec détermination notre ascension. Vous allez croire que je travestis la réalité et que nous avons au cours de ce long périple renâclé, protesté et menacé nos géniteurs d’un procès pour mauvais traitements.  Nenni ! Heureux nous sommes, au contraire, d’être immergés dans un océan de montagnes, nous qui avons passé nos derniers mois enfermés entre les quatre murs d’écoles plus ou moins sinistres. D'ailleurs qui a eu cette idée folle un jour d’inventer  l’école ?

 

IMG_4594.JPG

La pente se fait plus raide mais Gibus et mon papy nous ont promis qu’au sommet nous apercevrons le refuge. Nous sommes encore à un âge où l’on croit aux promesses des adultes bien que l’on commence à avoir quelques soupçons sur leur manque de fiabilité. D’ailleurs ce sont eux-mêmes qui sèment le doute en nos esprits car  souvent j’entends mon papy dire ‘Ils nous prennent pour des gogos ou quoi »  quand il écoute d’autres adultes à la radio ou à la télé.

 

IMG_4605.JPG

Mais pour le coup Gibus et mon papy ont dit vrai, car en arrivant au col du Riutort le refuge se révèle à nos yeux dans un superbe écrin de montagnes et de verdure.

 

IMG_4614.JPG

Parvenus enfin au refuge, le gardien  nous souhaite la bienvenue  et nous explique l’organisation des lieux. Finalement ça a l’air d’être un bon job, gardien de refuge. On travaille là où on vit et on est son patron. Pour aller au boulot, on n’est pas obligé de se déguiser comme papa en pingouin  en enfilant un costume trois pièces et en portant une cravate. On respire de l’air pur et  on vit dans un environnement splendide. Bon, c’est vrai qu’il n’y a pas de boulangerie à coté pour acheter des «fraises tagada » mais il faut savoir faire des sacrifices dans la vie .

 

IMG_4618.JPG

L’avantage d’avoir marché toute la journée c’est que l’on a le droit de boire du soda, ce qui nous est habituellement interdit. Si je fais la tête, n’allez pas croire que c’est parce que je suis fatigué mais c’est parce que j’ai déjà fini le mien et que je n’ai pas réussi à convaincre mes géniteurs de m’en octroyer un second. C’est pas marrant les parents qui ont des principes !

 

IMG_4631.JPG

Après avoir pris une bonne douche et installé nos affaires dans les dortoirs, nous nous octroyons un moment de détente. Je ne veux pas paraître prétentieux mais ça m’étonnerait qu’il y en ait beaucoup parmi vous qui aient joué au mistigris dans un cadre pareil. Et n’allez pas me dire que c’est parce que vous ne jouez pas au mistigris, je ne vous croirai pas, car tout le monde joue au mistigris.

 

IMG_4622.JPG

Bon c’est vrai, il y a des exceptions car, pendant que l'on joue aux cartes,  Gibus et mon papy préfèrent aller se baigner dans le lac de l’Estagnol qui se trouve à un bon kilomètre du refuge, histoire de nous faire croire qu’ils sont encore frais et dispos. Mais Tom et moi on sait bien qu’ils veulent nous impressionner et on n'est pas dupe de leur petit jeu puéril. De toute façon les filles d’aujourd’hui plus rien ne les impressionne, alors c’est pas la peine de se fatiguer.

 

IMG_4644.JPG

Puis vient l’heure du repas et là je peux vous dire qu’on attendait ça avec impatience car nous avons tous une faim de loup. L’entrée prend la forme d’une bassine de soupe comme il est de tradition, selon Gibus et mon papy, dans les refuges. Ca tombe bien car j’aime ça. Je ne veux pas cafter mais je pense qu’un petit détail ne vous aura pas échappé si vous avez regardé en bout de table. Nos ascendants ne sont pas à l’eau minérale et ça ça m’ennuie beaucoup car j’ai lu quelque part que quand les parents boivent , les enfants trinquent et moi je n’ai pas envie de trinquer !

IMG_4647.JPG

Alors que Carla  a tendu spontanément son assiette pour qu’on la serve, ma sœur Emilie contemple avec inquiétude les drôles de choses qui flottent dans le bouillon en se demandant si c’est encore vivant.

 

IMG_4649.JPG

Il faut dire que ma sœurette est une petite parisienne et les parisiennes ont toujours un coté « chochotte ».

 

  

IMG_4659.JPG

D’ailleurs Tom, qui est haut-savoyard et donc grand amateur de soupes,  la regarde étonné en se disant probablement «  jamais je n’épouserai une parisienne. »

 

IMG_4656.JPG

Pour narguer ma sœur je réclame une deuxième assiette de potage  en espérant secrètement que ça me fasse grandir un peu plus vite et qu’enfin je ne sois plus son « petit » frère. C’est vrai que c’est énervant à la longue d’être toujours traité de « petit ».

 

IMG_4690.JPG

Après le dîner nous allons flâner un instant sur la terrasse du refuge pour contempler le coucher du soleil qui recouvre d’or les montagnes environnantes. Je me dis que c’est quand même fabuleux de passer une nuit en montagne même si je n’ai pu emporter qu’un seul doudou. Vivre un tel moment justifie qu’on fasse des sacrifices !


 

IMG_4688.JPG

Je dois admettre que mes yeux se ferment comme ceux de Tom, Carla et Emilie. Il est l’heure pour nous d’aller compter les moutons . Mais je pense, à voir la tête de nos ascendants, qu’ils ne vont pas tarder à y aller aussi, sauf bien évidemment mon papy et Gibus qui friment et veulent nous faire croire qu’ils ne sont pas fatigués. Allez ! je leur pardonne ces gamineries car c’est grâce à eux que l’on est ici !

 

A suivre….


Texte Ulysse & Photos Ulysse (sauf une Buffler)

08:48 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (39)

Commentaires

Super rando, mon copain Romain ! continue à t'entrainer pendant toute l'année et l'été prochain nous allons les faire transpirer un peu plus nos papys, et tanpis si celà leurs donne un prétexte pour se prendre un apéro de plus. Quant à nos soeurettes, elles seront laissées loin derrière avec nos mamies.
Bonne continuation de vacances.

Écrit par : TOM | 24/07/2012

Encore une journée magnifique !! tes petits enfants sont tes dignes descendants......le pied agile, une bonne résistance à l'effort, la joie de vivre aux lèvres !!! ça fait plaisir de voir des enfants et des presque ados (me semble-t-il)qui apprécient de lacher le monde virtuel pour se frotter aux grands espaces bien réels !!!!!! je te souhaite de très beaux moments avec eux !

Écrit par : Colette | 24/07/2012

c'est vraiment sympa une rando en famille
celle ci à l'air super..
amitié
tilk

Écrit par : tilk | 24/07/2012

J'ai craint le pire, Ulysse et Gibus et leurs p'tits n'enfants, si j'avais pas lu le reste de la phrase, je serais resté sur une idée de procréation in-mâle
Jolie photos tout d'même
Bon Mardi Ulysse

Écrit par : H-IL | 24/07/2012

Une belle balade bien racontée. Des jeunes (ils sont rares aujourd'hui) qui garderont le goût des grands espaces. Bonne continuation.

Écrit par : tanette2 | 24/07/2012

toujours plaisir ulysse de te voir
grimper
avec ta famille
par monts et pas veauxxxxx
meuhhhhhhhhhhhhhhhhh !!!

Écrit par : jeanne | 24/07/2012

Et allez hop ! tout l'monde son sac à dos (t'as pas oublié ton doudou Ylysse ?) et c'est parti pour la grande aventure ! hummm la bonne soupe à surprises flottantes :)
Et les grands à toujours faire leur intéressant ! vont encore attraper froid dans cette eau glacée, c'est bien dur de nos jours d'élever ses ascendants !
Bon , pour endormir tout l'monde je vais chanter une berceuse ? non ? bon alors j'm'en vais et à très bientôt pour la suite.
Gros bisous

Écrit par : mamychachat | 24/07/2012

Il en ont de la chance ces enfants, et en effet ils doivent bien apprécier d'être en
liberté (surveillée certes) mais quand même ils profitent bien du bon air de la montagne !
ces photos sont superbes, et je trouve que ces enfants parlent fort bien, même si c'est Papy qui écrit...
Bon ils observent fort bien aussi "la potion magique" des Papys, mais on ne dira rien, c'est
bon un petit remontant une fois au refuge !
Bravo à tous, bisous aux enfants, et félicitations aux grands !
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris | 24/07/2012

Rien qu'un seul mot....Merveilleux!

Écrit par : marc | 24/07/2012

Tom merci pour tes encouragements mais le problème c'est qu'à Paris il pleut tout le temps alors pour s'entraîner ce n'est pas évident !

Colette c'est sûr qu'on n'a pas envie d'emmener de consoles video la haut

Tilk ce qui est bien avec les randonnées familiales c'est que ce sont les grands qui portent le pique-nique

Hil les paysages sont encore plus beaux que les photos

Tanette de toute façon goût ou pas goût on n'a pas le choix !!

Jeanne grimper sur un veau jamais j'oserais !

Mamychachat finalement j'ai dû prêter mon doudou à papy pour qu'il s'endorme . j'aurais bien aimé que tu me la chantes ta berceuse

Mistrigris pour avoir droit à la potion magique hélas il faut que j'attende un peu !

Marc oui tu as trouvé le mot c'était merveilleux

Maïté merci pour ton info qui me permettra de crâner devant ma soeur la prochaine fois qu'on croisera des vaches

Belle nuit à toutes et à tous

Écrit par : Romain | 24/07/2012

Choueeeeeetteeeeeeee! Le tube de l'été est en cours d'écriture!
Bravo!!!!!!!!!!
Pour ceux qui ont peur des vaches, dites-leur qu'elles nous voient 7 fois plus gros que nous ne sommes!(parole d'ancienne vachère durant les vacances d'écolière)

Écrit par : Maïté/aliénor | 24/07/2012

Je viens de me régaler à la lecture, pleine d'humour, de cette jolie randonnée familiale !
Chut, je suppose que tout le monde dort, inutile que je vous raconte une histoire.
Je repars sur la pointe des pieds...

Si vous le permettez, une grosse bise à tous.
Profitez bien.

eMmA

Écrit par : eMmA | 24/07/2012

Ça pousse ce petit monde... dans quelques années ce sont eux qui vous guideront... feront les photos... et se désaltéreront du divin nectar... et papys et mamys... sucreront les tagadas... Mais cher Ulysse ce n'est pas pour demain, ni après demain... vous avez tous l'air d'avoir une forme du tonnerre. Bravo et merci.

Écrit par : Françoise | 24/07/2012

quelle lumière sur les brebis..la vie sur tes photos.. j'avais une fille qui avait horreur de faire des randos alors en redescendant mon mari se devait de l'emmener à la piscine comme une carotte pour accepter de remonter le lendemain;. sportif!elle râlait sans cesse sur le chemin..

Écrit par : telos | 25/07/2012

Un récit truculent pour conter le bonheur des balades en montagnes ! merci et bravo

Écrit par : Sophie | 25/07/2012

Bonjour Ulysse et Romain,
Un beau récit que vous nous faites là! C'est vraiment chouette de partager ces moments privilégiés entre générations :-)
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 25/07/2012

Si jeunes et déjà une nuit en refuge!
Nous aussi, quand nos enfants avaient cet âge, nous les emmenions en randonnée mais il n'y avait pas de nuit en refuge, on rentrait à la maison de vacances tous les soirs...Néanmoins, ils en gardent un très bon souvenir...Embrasse bien tout ce petit monde!

Écrit par : gazou | 25/07/2012

moi et sinon beau reportage ,je m'y croyais presque ,mercredissime

Écrit par : keyouest | 25/07/2012

Vous faites de sacrées randonnées..... Je suis pour la soupe le soir, été comme hiver... tous les soirs...Même en déplacement, j'étais le seul compagnon à demander une assiettée de potage le soir!!

belle journée.

Écrit par : patriarch | 25/07/2012

Tout ceci me rappelle quand j'emmenais mes enfants en montagne ! eux non plus n'aiment pas la soupe ! Peut-être, un jour, j'aurai comme toi, le plaisir d'y emmener mes petits-enfants... mais ce n'est pas demain la veille !!
Bonnes balades et belles découvertes pour tes "petits". Bizous

Écrit par : chantal | 25/07/2012

Ah comme quoi le bonheur peut tenir à peu de chose ... une simple et merveilleuse sortie en famille !

Écrit par : jacques robert | 25/07/2012

Magnifiques, ces gosses!

Écrit par : Béal Arlette | 25/07/2012

Merci pour cette nouvelle ballade, j'a flashé sur le reflet de la vache, sueprbes images et cpatage et ce jeunes bien vue de leur faire découvrir la montagne et son charme.
amitié

Écrit par : Nicou | 25/07/2012

c'est joli et gai ... je me régale en regardant les photos et en lisant la prose du petitou...
ça c'est de la sortie ... bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 25/07/2012

même si c'est un peu dur la rando , les enfants ont l'air heureux ,c'est le principal ... bonne soirée

Écrit par : dom | 25/07/2012

eMma merci pour ta délicatesse mais ta visite ne nous a pas perturbé bien au contraire

Françoise et oui un jour cela arrivera et c'est pourquoi nous profitons de chaque jour

Telos nous avons de la chance qu'ils en redemandent !

Sophie si le style vous paraît truculent le potage lui était succulent..;sauf pour certaines ...!

Frans c'est sûr que cela crée des liens qui seront utiles pour les temps difficiles qui viennent

Gazou passer une nuit en montagne est une expérience inoubliable à tous points de vue

Keyouest les photos ne donnent qu'une petite idée de la réalité

Patriarch c'est la soupe qui m'a fait grandir

chantal ne sois pas impatiente ces moments passent trop vite

Jacques tu dis vrai le bonheur tient à peu de chose

Arlette les vieux sont pas mal non plus Non ?

Nicou la vache est flattée de ton intérêt

Andrée il faut être heureux pour ceux qui ne peuvent l'être

Dom c'est dans la difficulté que l'on se construit

Écrit par : Ulysse | 25/07/2012

Frais, truculent et tendre ce reportage familial !
Moments chaleureux et privilégiés mais qui se méritent ...

Écrit par : Mikèt | 26/07/2012

Je viens de faire une belle promenade, loin de toute civilisation, avec vous tous c'est du bonheur et je partage ces instants de vie familiale qui vous appartiennent et que vous nous offrez en photos et en mots; le narrateur est extraordinaire : "on s'y croirait" ces enfants ont une immense chance de vous avoir, ce sont des cadeaux merveilleux que vous offrez à ce petit monde qui oublie l'école !
Bonne continuation & bises.

Écrit par : Michèle | 26/07/2012

Franchement rien ne peut nous rendre plus heureux que de voir toutes ces images qui nous ramènent à notre jeune âge lorsque comme vos petits enfants nous crapahutions dans la montagne à la belle saison, que longtemps encore nous puissions admirer de si belles photos et comme je souhaite qu'il y ait encore beaucoup d'enfants comme eux qui puissent connaître ce bonheur-la !

Écrit par : monique | 26/07/2012

Bonjour Ulysse,
En partageant vos bons moments sur Eldorad'oc
Vous me donnez l'envie d'être heureuse.....
merci et à la prochaine

Écrit par : Colapat | 26/07/2012

Nous attendions avec impatience nous-aussi les vacances pour avoir le plaisir de participer (même virtuellement) à l'une de vos petites, heu, grandes randonnées....
Avant d'avoir lu ici ce compte-rendu fort agréable d'une balade en montagne, je râlais sur mon blog, en disant que j'aurai aimé avoir hier mes petits enfants avec nous au Mont d'Or..Ca fait presque 3 semaines que nous ne les avons pas vus (8 km de chez nous)...
Vous aurez de sacrés souvenirs les enfants...Jamais, vous n'oublierez ces belles balades et vous y repenserez d'un air ému lors de vos longues soirées d'hiver quand vous vous ferez vieux - mais si, mais si, un jour, vous ressemblerez comme 2 gouttes d'eau à vos mamies et à vos papys -..Tu ne me crois pas Romain ?..Tu crois que ton grand-père a toujours été vieux ? Hi, hi, je me marre..Vous n'oublierez jamais vos grands-parents et vous ne rechignerez pas à aller leur rendre visite en maison de retraite....dans 30 ou 40 ans, car, on sait que la marche et le vin, ça conserve...Vous n'oublierez pas de cacher dans votre sac une petite fiole d'eau de vie, sachant combien ils apprécient ces breuvages qui rendent euphoriques, tout autant que l'altitude...
Dire que nous avons rechigné hier à faire 500 m de dénivelé, que nous voulions prendre le téléphérique..Honte à nous, des enfants de 10 ans, voir 7 ou 8 ans nous donnent des leçons de persévérance..Je baisse humblement les yeux devant vos exploits..

ps : et en plus, vous n'avez pas rechigné à dormir dans un refuge à 30 par chambre, moi qui ne supporte même plus d'avoir, ne serait-ce qu'un mari à côté de moi qui perturbe mon sommeil..Une armée de ronfleurs, très peu pour moi...

A bientôt pour la suite...

Écrit par : juliette | 26/07/2012

superbe, oh la belle randonnée ! (tu me donnes bien envie d'y être à tout voir ainsi ... je sens presque la fraicheur de l'air des montagnes, l'eau froide sur les pieds ...)

Écrit par : Veronique | 26/07/2012

Mikèt comme vous le savez bien ce que l'on obtient par l'effort et la volonté nous rend heureux

Michèle je ne sais pas qui sont les plus chanceux , les petits enfants ou les grands parents !

Monique quand on aura fait le tour des illusions technologiques le monde reviendra à des bonheurs plus simples et plus vrais

Colapat je suis heureux de vous apporter le souffle du bonheur

Juliette c'est gentil de suggérer à Romain qu'il m'apporte une petite fiole quand je serai retiré du circuit. Personnellement je n'aime pas grimper sur les montagnes où il y a des téléphériques et des télésièges mais je comprends que ceux qui ne peuvent pas marcher longtemps le fassent.Quant aux ronfleurs des refuges il existe un remède souverain : les boules Kiès !

Véronique j'y retournerais bien aussi !


belle fin de semaine à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 26/07/2012

Oui mais si l'on attend trop il sera peut-être trop tard et que fera l'homme alors, les indiens Iroquois ont un petit poème qui dit ceci :
"Quand le dernier arbre sera coupé
La dernière rivière empoisonnée
Le dernier poisson mort,
Alors l'homme découvrira
Que l'on ne se nourrit pas d'argent"
Il ne faudrait pas que pendant que l'homme fait son tour des illusions technologiques, la nature s'épuise ou soit assassinée avant qu'il ait fini!!
Bon restons optimiste et essayons de croire que l'homme sait cela!!

Écrit par : monique | 27/07/2012

Monique merci de nous rappeler ces belles paroles de la sagesse indienne que je connaissais étant un admirateur de leur culture. Parfois on peut avoir un sentiment de découragement face rouleau compresseur financier qui dévaste tout mais il faut tenter chacun avec ses modestes moyens de préserver ce qui peut l'être et surtout de donner envie à ceux qui nous entourent de prendre soin de notre "berceau".

Écrit par : Ulysse | 27/07/2012

Sublime comme texte de reportage.
Encore, encore ...
Bon dimanche.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 28/07/2012

Une échappée, magique, sur tes lignes. je me ressource dans cette belle lumière et ces regards brillant de plaisir de vivre. Merci Ulysse

Martine qui retourne à son expo d'Alairac ;)

Écrit par : Martine | 29/07/2012

Yvon la suite vient de paraître

Martine merci pris le temps de nous rendre visite

Écrit par : Ulysse | 29/07/2012

Une belle rando en famille, que demander de plus, c'est le bonheur!
Il est chou ton petit Romain, l'aîné de mes petits-enfants vient de fêter ses 11 ans il s'appelle Romain aussi et c'est drôle son frère Julien est né aussi le 27 juillet 4 ans après :-)

Écrit par : Pâques | 29/07/2012

Les commentaires sont fermés.