suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/07/2012

Première nuit en refuge - Fin : Secret de famille !


fraise tagada,ours,ruhle

Quand on annonce que l’on va dormir dans un refuge, c’est une façon de parler. De fait, on devrait plutôt dire que l’on va « passer » la nuit dans un refuge, car ce genre d’endroit n’est vraiment pas recommandé pour faire une cure de sommeil. Entre le concert de sonorités nasales et autres bruits physiologiques et le hurlement du vent qui tente d’arracher le refuge à la montagne, on a tout juste droit à quelques pointillés de sommeil au cours d’une nuit qui vous paraît interminable. Autant dire qu‘au moment du lever on n’est pas à son avantage et même ma sœur Emilie, que je trouve d’habitude plutôt jolie, ressemble à la sorcière du conte de Blanche Neige !

 

 

fraise tagada,ours,ruhle

Ceci dit, sans fausse modestie, moi je trouve que je m’en sors pas trop mal, mais je pense que c’est grâce à ma cure de fraises Tagada qui me donne un teint frais quelque soient les circonstances.

 

fraise tagada,ours,ruhle

A 7h30 on se retrouve tous pour le petit-déjeuner qui est absolument indispensable si l’on veut pouvoir redescendre les 600 mètres de dénivelé que l’on a grimpés hier, afin de retrouver nos véhicules qui nous ramèneront jusqu’à nos pénates, où l’on pourra enfin dormir !

 

fraise tagada,ours,ruhle

Je ne peux pas m’empêcher de vous montrer la bobinette ravie de ma soeurette chérie qui est privée de Nutella et qui contemple avec effarement un sachet de thé  - probablement récolté du temps des romains -  « trempouiller » dans son bol.


 

fraise tagada,ours,ruhle

Du coté des haut-savoyards les mines sont plus réjouies car ils ont l’expérience de la montagne et de la rusticité de ses traditions. Finalement je ne comprends pas pourquoi les gens tiennent tant à vivre dans les grandes villes polluées et tristes, où les gens vous marchent tout le temps sur les pieds, surtout sur ceux des petits comme moi ! C’est décidé quand je serai grand, je serai gardien de refuge, à condition bien sûr que je puisse disposer d’un stock de fraises « Tagada ».

 

fraise tagada,ours,ruhle

Nous voilà prêts pour le départ. Le mouton mascotte du refuge vient nous dire au revoir et je me dis que je m’en servirai bien comme monture pour redescendre. Le problème est que je ne vois pas ce que j’en ferais après car je ne suis pas sûr que maman et papa  acceptent que je le recueille dans ma chambre avec mes doudous.

 

fraise tagada,ours,ruhle

Pour prouver que ma petite faiblesse à la montée n’était que passagère je prends la tête du groupe avec Gibus. Je trouve que j’ai un sacré mérite vu la différence de longueur de jambes !


 

fraise tagada,ours,ruhle

Je n’ai pas encore beaucoup voyagé dans le monde mais le paysage qui s’offre à mes yeux est le plus beau que j’ai pu contempler. Mes grands parents ont vraiment de la chance de pouvoir se balader quand ils veulent dans ces montagnes. Finalement quand je serai grand je serai président de la République et je ferai voter une loi qui avancera l’âge de la retraite à 20 ans .

 

fraise tagada,ours,ruhle

J’accélère le pas car j’aperçois l’ombre d’un ours qui est quasiment sur nos talons et qui semble sur le point de sauter sur ma sœur inconsciente du danger. Mais mon papy m’assure que les ours de Pyrénées sont aussi inoffensifs pour les hommes que mes doudous et que celui-ci nous suit par simple curiosité. Certes, me dit-il, ils croquent de temps en temps un mouton, mais il s’agit de pauvres moutons abandonnés par ceux qui sont censés les garder. A vrai dire je suis un peu comme les ours car si les fraises Tagada ne sont pas gardées et bien je les mange !

 

fraise tagada,ours,ruhle

Ceux qui s’imaginent que les descentes sont plus fastoches que les montées se trompent lourdement, car les chemins sont malheureusement couverts de cailloux qui prennent un malin plaisir à rouler sous vos pieds pour vous faire tomber cul par dessus tête. Et quand votre cul passe par dessus votre tête, je peux vous dire que ça fait mal !


 

fraise tagada,ours,ruhle

Les plus petits cailloux sont les plus facétieux car ils s’insinuent dans vos chaussures dans l’espoir de voyager gratis. Mon papa en sait quelque chose qui a dû jouer les flamant-rose pour se débarrasser de l’un d’entre eux. 

 

fraise tagada,ours,ruhle

Pendant que je regardais papa enlever le caillou de sa chaussure, Gibus et Tom ont pris de l’avance et je dois accélérer le pas pour les rattraper car je ne veux pas que Tom aille ensuite raconter à ses copains que les petits parigots sont des mauviettes.


 

fraise tagada,ours,ruhle

Au moment où je les rejoins Gibus a la bonne idée de proposer une pause près de la cabane de berger de Garsan, ce qui me réjouit secrètement car cet effort m’a essoufflé. Tom qui a vu que j'avais quelques difficultés vient vers moi pour m'encourager. Il me confie que sa forme est dûe à un secret de famille jalousement gardé qu' il veut bien me révéler à condition que je le garde pour moi. "Tu sais" me dit-il "l'exceptionnelle condition physique des savoyards est dûe à la consommation quotidienne de reblochon fermier depuis notre plus tendre enfance. Ce fromage étant fabriqué avec du lait provenant de vaches broutant dans les alpages donne des ailes à ceux qui en consomment régulièrement". C'est vrai que j'ai promis de le répéter à personne mais je le dirai quand même à mon papy qui saura enfin pourquoi Gibus est toujours devant lui quand ils vont sur les sommets !

 

fraise tagada,ours,ruhle

Papy tient à nous prendre en photo avec nos frangines, ce qui ne nous réjouit pas Tom et moi car on était plutôt heureux de ne pas les avoir pour une fois sur le dos. Je peux vous dire que ce n’est pas un avantage d’avoir une grande sœur car c’est comme ci on avait deux mamans, Emilie se croyant autorisée à me donner des ordres et à me houspiller. La différence est que ma vraie maman après m’avoir grondé me fait des bisous, ce qui n’est pas le cas de ma frangine !

 

fraise tagada,ours,ruhle

Désireux d’épater Tom le savoyard et de lui montrer que les petits parisiens ont de la ressource même s'ils ne mangent pas tous les jours du  reblochon fermier,  j’enfile les bretelles du sac de mon papy dont il s’est débarrassé le temps de la pause. Tentant de me redresser je sens qu’il  reste scotché comme un huître au rocher sur lequel il est posé. Heureusement mon papy vient à mon secours en réclamant son sac à dos sous le prétexte que c’est un objet qui, comme les  brosses à dents, ne se prête pas. Mon honorable papy me sauve ainsi la face et je lui en suis reconnaissant. S’il me demande de lui céder une fraise Tagada, sûr que je ne refuserai pas !


 

fraise tagada,ours,ruhle

Dès que Gibus et papy donnent le signal du départ je me précipite en tête et prend vite le large. C’est pour moi une question vitale d’amour propre et d’estime de soi. Je veux pouvoir me raser dans la glace le matin (du moins faire semblant comme papa) et me dire "Romain t’es pas un traîne savates, je suis fier de toi". Bon maman vous dira que ça ne m’empêche pas de laisser traîner mes savates partout !

 

fraise tagada,ours,ruhle

Mais je ne me balade pas pour autant comme un valise et je prends le temps d’admirer le paysage qui est de toute beauté. Je comprends Gibus et mon papy qui aiment grimper là haut seuls sur les cimes ou personne  ne vient les embêter pour leur dire de pas faire et de pas faire ça et patati et patata…

 

fraise tagada,ours,ruhle

Et c’est vrai que la randonnée en montagne nous apaise et nous rend serein. Même Carla et Emilie finissent par nous oublier pour se réfugier dans leurs pensées. Finalement j’aimerais bien que nous passions  toutes nos vacances en montagne.

 

fraise tagada,ours,ruhle

Et puis la montagne nous apprend la patience. Mon papy m’explique qu’il a fallut des millions d’années pour que la pluie, le gel et le vent fendent ce rocher en deux. Bon cela dit j’espère que je n’attendrai pas aussi longtemps pour avoir le costume de chevalier dont je rêve.


 

fraise tagada,ours,ruhle

Nous suivons bientôt le cours du torrent de l'Aston qui alimente le lac du Leparan auprès duquel nous avons garé nos voitures. C’est avec regret que nous voyons le terme de notre périple approcher.


 

fraise tagada,ours,ruhle

Nous posons pour une dernière photo afin d’immortaliser ces moments mémorables de notre jeune existence : notre premier périple avec une nuit passée dans un refuge de montagne !

 

Texte & Photos Ulysse

08:26 Publié dans tourisme | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : fraise tagada, ours, ruhle

Commentaires

Merci pour ce secret qui pourra être utile à beaucoup qui hésitaient jusque là à se lancer dans l'ascension de 600 mètres de dénivelé. Bravo aussi au papa qui a réussi à se débarrasser du petit caillou dans la chaussure en jouant le flamant rose....
Merci pour ce beau billet et bonnes continuation de vacances !

Écrit par : tanette2 | 29/07/2012

C'est vrai que le reblochon fermier, pour moi petit savoyard, est aussi délicieux que les fraises tagada pour un petit citadin !
Mon papy Gibus qui en mange de grande portion me dit que c'est doux et moelleux et que ça nous rappelle l'époque ou nous étions allaités. Mais moi je ne me souvient plus comment c'était quand je tétais les nénés de maman !!

Écrit par : TOM | 29/07/2012

Ah cet malin! J'ai envie de fraises tagada maintenant! :)
Que de beaux souvenirs tu nous offres en partage ! Merci Ulysse

Je te souhaite un bon dimanche ( pour moi, ce sera un après-midi à garder ma salle d'exposition à Alairac).
Martine

Écrit par : Martine | 29/07/2012

Magnifiques journées ! superbe expérience !!! que des sourires ravis à l'arrivée.....elle est belle la vie !! j'aime assez les propositions du futur président .........je crois même qu'il a bien mérité une fraise Tagada en rab !!!! belles vacances à tous ! bises

Écrit par : Colette | 29/07/2012

Un vrai reporter ce petit Rouletabille.......C'est bien qu'ils apprennent à crapahuter étant jeunes...Quand les enfantts étaient jeunes (le dernier vient de faire ses 43 ans hier) ils allaient en vacances avec le mère à Corrençon, dans un chalet prêté par un ami... et moi j'étais sur les chnatiers car les usines profitaient des congés pour faire les réparations et entretien des fours.

J'y montais les fins de semaine, (si je n'étais pas trop loin en chantier), en moto mais je dormais et me reposais surtout.....

belle journée.

Écrit par : patriarch | 29/07/2012

Au delà des photos, ce que je trouve le plus beau c'est ce partage entre générations. Bravo!

Écrit par : Béal Arlette | 29/07/2012

Quel bonheur à lire ! Plaisir des photos, plaisir du texte d'accompagnement...
Un grand merci.
Je ne connaissais pas l'expression "se balader comme un valise" (un ou une ?), c'est amusant, j'aime bien. :)

Écrit par : Pastelle | 29/07/2012

Merci Romain d'avoir fait un si beau reportage de ces deux jours de randonnée. Quelle aventure incroyable. Tu mérites bien ta panoplie de chevalier.
Normal que tu sois aussi fort et costaud, rien de tel que les fraises tagada.
J'ai été enchantée de passer ces deux jours avec toi.
A très bientôt pour d'autres aventures, mais en tenue de chevalier ...
T'embrasse tout l'monde de ma part
Annick

Écrit par : mamychachat | 29/07/2012

Il est bizarre ce refuge ! j'aime pas trop...
Bonne retour à toute la troupe. Biz et bon dimanche

Écrit par : chantal | 29/07/2012

Nous aussi nous avons de bons fromages... à portée de bouche ! Le Roquefort.. Le Manchego et j'en passe...
Je voudrais revenir à ces délicieuses fraises Tagada... non seulement on les déguste crues mais on peut aussi en faire d'autres mets succulents. Il existe même un petit livre de recettes aux.... fraises Tagada !
Hmmmm que c'est bon parfois de se gaver de colorants et autres produits chimiques....
L'air pur de la montage élimine les méfaits de ces "saloperies"... Chuttt, petit ami, ne dis pas que c'est moi qui te souffle ces mots interdits !

Écrit par : Françoise | 29/07/2012

Que voici un joli périple et je comprends que tu sois fier de l'avoir fait comme les grands,
et tu sais moi je vais te dire un secret sur les fraises tagada....je ne le dis qu'à toi,
on les trouve quelque part chez "sosbonbons", et là tu peux en trouver tout l'temps, si, si,
et j'espère qu'il y aura d'autres randos comme celle-ci,
Merci pour ce joli partage, Bisous à toi et les frangines !
MIAOU !!!!

Écrit par : Mistigris | 29/07/2012

Tanette pour te remercier de tes remerciements je t'offre une fraise tagada ...hélas virtuelle !

Moi aussi j'ai oublié Tom mais je ne suis pas sûr que c'était aussi bon que les fraises tagada

Martine je découvre que tout le monde raffole de frais tagada j'espère qu'il va m'en rester !

Colette j' ai noté que vas voter pour moi quand je serai candidat à la présidence et je te remercie

Patriarch c'est vraie que la vie est plus cool quand on est enfant que quand on est parent !

Arlette oui c'est sympa d'être en famille parce qu'on profite que les adultes discutent entre eux pour faire ce que l'on veut

Pastelle je suis plutôt fier d'avoir appris quelque chose à une adulte

Mamychachat ce serait sympa que tu écrives au père noêl pour qu'il réserve ma tenue de chevalier

Chantal les refuges sont construits pour résister aux pires tempêtes alors forcément ils ne sont pas très jolis

Françoise ce serait sympa si tu pouvais m'envoyer ton livre de recettes de fraises tagada

Mistigris merci pour l'adresse je te revaudrai ça

Bisous à tout le monde

Écrit par : Romain | 29/07/2012

Une bien jolie sorcière toute d'même.
Je dirais même une Blanche-Neige
BonDimUlysse

Écrit par : H-IL | 29/07/2012

Merci pour ce beau partage. Bon dimanche

Écrit par : Fethi | 29/07/2012

Bon, merci pour le secret.. le reblochon !!!
Vous avez fait provisions de beaux souvenirs, c'est merveilleux.
Bisous à Romain, il m'a épatée!

Écrit par : Pâques | 29/07/2012

des sourires qui font du bien..

Écrit par : telos | 30/07/2012

Bonjour Ulysse et Romain,
C'est bien de vivre ses rêves! Et on revient toujours rempli de souvenirs inoubliables d'un tel périple :-)
Bonne semaine à toutes et à tous,
Frans

Écrit par : Frans | 30/07/2012

Toute cette jeunesse qui découvre les beautés de la montagne et la natrue sueprbe image et reportage quelle belle ballade fantastique.
amitié

Écrit par : Nicou | 31/07/2012

Un récit drôle pour une virée de toute beauté !

Écrit par : Sophie | 31/07/2012

Oh quel dommage que ce refuge soit en ... en quoi au juste? Mais il fait tâche pour ne pas dire verrue dans les si beaux décors que la nature avait posés pour votre promenade.
Moi aussi je trouve parfois dans ma boite à thé des sachets préhistoriques, tu le diras à ta petite fille ;o))

Écrit par : Viviane | 31/07/2012

Une belle tablée et tant de belle humeur qu'elle devient contagieuse et déborde jusqu'ici.
Un récit alerte : une belle plume le jeune homme !

Écrit par : jeandler | 31/07/2012

merci pour les mots
droles et pertinents !!!
bravo les marcheurs
tagada stoin stoin !!!!

Écrit par : jeanne | 31/07/2012

C'est rare de voir autant de visages réjouis au petit matin...Faut dire que je comprends les travailleurs qui se lèvent à 4h du matin pour aller en usine..Franchement, faudrait être maso pour avoir le sourire..
Je suis d'accord avec toi Romain pour la retraite à 20 ans...Comme bientôt il y aura plus de retraités que d'actifs, je serai d'accord pour que les gens aillent travailler à partir de 60 ans et profitent le reste de leur existence à voyager...
Mais, que je suis bête, j'y cours aussi vers les 60 ans...Je me prenais pour une jeunette de 20 ans...
Ton grand-père a, en tout cas, un sacré humour Romain...Si dans la réalité, il est tel que sur son blog, vous ne devez pas vous ennuyer avec lui..
ps : présentement, je navigue entre le net et les JO...Une française va bientôt se battre pour la médaille de bronze au judo...Je ne sais pas de quelle région elle est, mais, j'espère qu'elle aura suffisamment mangé de reblochon, de St Nectaire ou de Roquefort...ou de fraises tagadas...
re-ps : j'espère que notre nageur Agnel en aura aussi suffisamment manger pour sa finale du 100 m....Qu'en penses-tu ? et, ne me parles pas Romain de dopage...A ton âge, le dopage, ça n'existe qu'en barre chocolatée ou en tartine de Nutella..Je ne crois pas que le Nutella soit interdit au JO...

Écrit par : juliette | 31/07/2012

tout ça .. sera dans le coeur de chacun pendant longtemps
de très belles photos, très très belles et du bonheur qui en transpire.
Bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 31/07/2012

et tu ne distribues pas à tous tes lecteurs des fraises Tagada ????

Écrit par : jacques robert | 31/07/2012

ca doit être quelques chose de dormir dans un refuge , ça me fait penser aux bronzés font du ski... bonne soirée ulysse

Écrit par : dom | 31/07/2012

Ulysse, c'est magnifique.
Vraiment, que de beaux souvenirs on devine gravés dans le coeur de ces personnes aux visages souriants !
Bon courage pour la reprise.
eMmA

Écrit par : eMmA | 31/07/2012

Quel beau reportage, je suis vraiment triste qu'il soit terminé.
Bravo à toute l'équipe.
Bonne fin de semaine.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 31/07/2012

Hil On est d'accord la sorcière est jolie !

Fethi quand on partage on multiplie

Pâques les jeunes nous ont tous épatés!

Telos le sourire est un fabuleux remède

Frans on devrait tous s'efforcer de vivre nos rêves

Nicou c'est le plus bel héritage que l'on puisse transmettre

Sophie l'oxygène des cimes est un euphorisant

Viviane je sais les refuges ne sont pas esthétiques mais ils sont bâtis pour résister aux tempêtes. le message sera transmis à Emilie

Pierre je suis heureux que notre joie soit communicative

Jeanne toi aussi tu es fraise tagada ? mais des bleues alors ?

Juliette le Nutella étant un dopant n'est pas autorisé aux JO

Andrée oui ces moments là ne s'oublieront pas`

Jacques désolé mais je les ai toutes mangées

Dom c'est une expérience inoubliable à tous points de vue !

EMma merci car la reprise va être dure

Yvon on espère bien recommencer l'année prochaine

Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Romain | 31/07/2012

Un de mes petits fils a passé sa première nuit en refuge, j'ai hâte de le voir pour qu'il me dise ses impressions

Écrit par : gazou | 01/08/2012

Superbe!... Quand on sait la valeur des souvenirs d'enfance dans une vie, on ne peut qu'être heureux et ému par ce billet.

Écrit par : ArRi | 06/08/2012

Magnifique rando, et j'aime la philosophie de vie de Romain! :-))

Écrit par : Caroline | 08/08/2012

Les commentaires sont fermés.