suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/08/2012

Le loup de Vézoles

 

IMG_6480.JPG

 

Depuis quelques mois un loup  hantait les abords du lac de Vézoles et décimait la population d’écureuils gris de cette contrée, protégés par la convention internationale de Knokke-le-Zoute. Ce qui vous étonnera sans doute, car généralement les loups mangent plutôt des moutons. Mais cela fait belle lurette qu’il n’y a plus de moutons autour de Vézoles et donc, se conformant au dicton, ce loup faute de grives mangeait des merles.  Hier matin la SPE (société protectrice des écureuils) appelle donc mon papy pour qu’il vienne avec son copain Gibus – ils connaissent le coin comme leurs poches - déloger ce funeste loup .   Vous pensez bien que je n’allais pas rater une telle occasion de voir un vrai loup, moi qui ne connais que celui de l’histoire des trois petits cochons.

Nous voilà donc partis pour les forêts profondes qui entourent une partie du lac, endroits que les loups affectionnent particulièrement car leur pelage sombre leur permet de se dissimuler dans la pénombre qui règne en ces lieux. Pendant que Gibus et mon papy pénètrent dans la forêt en faisant grand bruit pour tenter de déloger le loup de sa cachette, je me perche en haut d’un hêtre espérant le repérer lors de son passage.

 

P8150042.JPG

Mais la seule chose que nous voyons est un panneau qui nous met en garde contre la présence du loup dans le secteur. Les gens de l’O.N.F sont vraiment plein d’humour !

 

IMG_6664.JPG

Je descends de mon arbre pour rejoindre mon papy et Gibus afin de poursuivre notre quête à travers la forêt de résineux qui borde la rive nord du lac. Nous apercevons soudain au bout de l’allée une forme en mouvement. En l’observant attentivement, nous nous apercevons qu’elle porte un pantalon blanc, manifestement ça ne peut être notre loup, car que je sache les loups ne portent pas de pantalon ! A moins qu’il ne soit rusé comme un renard et qu’il en porte justement un pour donner le change. Qui sait ? Nous courrons donc après, mais la forme disparaît dans les tréfonds de la forêt.

 

IMG_6713.JPG

Nous passons devant une curieuse maison qui me fait penser à la maison des trois petits cochons car les fenêtres, la porte et le toit en bois semblent avoir été soufflés par un loup !  Le loup que nous cherchons serait-il passé ici ?

 

P8150008.JPG

Bingo ! Effectivement le loup est bien dans les parages car nous apercevons soudain sa queue qui remue derrière un arbre. Nous nous précipitons avec notre grand sac pour nous en emparer car nous n’avons pas l’intention  de  le tuer, mais juste de l’attraper pour l’emmener en un pays où il pourra se repaître à son aise de moutons au lieu d’écureuils. Ne vous apitoyez pas sur le sort des moutons car nous savons bien depuis La Fontaine qu'ils sont faits pour être mangés par les loups, vu qu’ils sont toujours coupables d’un forfait ou d’un autre.

 

P8150017.JPG

Mais le loup ayant flairé notre odeur se carapate avant que nous ayons eu le temps de l’attraper.  Gibus croit l’apercevoir dans une cabane et s’y précipite mais le loup n’y est pas. En voyant Gibus sortir de la cabane mon cœur se met à battre la chamade car il a pris l’apparence d’un loup-garou et se fait menaçant. Manifestement la cabane était ensorcelée.  Heureusement que j’ai lu et relu Harry Potter et Tara Duncan  et que je connais toutes les formules magiques, ce qui me permet de rendre vite à Gibus son apparence humaine

 

IMG_6571.JPG

Poursuivant nos recherches nous croisons un cerf qui malgré son jeune âge arbore des bois magnifiques. Nous lui demandons s’il a vu un loup et nous répond qu’effectivement il en a aperçu un qui se dirigeait vers les rives du lac de Vézoles, sans doute pour s’y désaltérer. Car s’il est connu que les loups ont - cela va de soi - une faim de loup, nous savons  également depuis la Fontaine qu’ils ont souvent soif.

 

IMG_6673.JPG

Nous arrivons en vue du lac et nous nous arrêtons un instant pour admirer le paysage. Même si notre quête reste vaine elle nous aura au moins gratifiés des beautés de la nature. Et à vrai dire dans toute quête le chemin parcouru ne compte-t-il pas plus que d’atteindre le but ?

 

P8150027.JPG

Nous nous dirigeons vers les rives du lac et apercevons une empreinte laissée par le loup. Gibus qui a été louveteau dans sa jeunesse l’étudie avec attention et nous indique qu’il s’agit d’un loup venu des Abruzzes car comme tous les italiens, qui sont des gens délicats, il marche sur la pointe des pieds pour ne pas déranger ses voisins.

 

IMG_6695.JPG

Nous apercevons un groupe de pêcheurs et leur demandons s’ils ont aperçu un loup dans les parages. Ils nous répondent par la négative mais nous conseillent de monter sur le plateau qui domine le lac où se trouve un lieu dénommé « Pisse-Loup » du fait que tous les loups s’y rendent pour y laisser une « trace » et avertir ainsi leurs congénères de leur passage.

 

IMG_6553.JPG

Parvenus sur le plateau, nous sommes une nouvelle fois subjugués par la beauté et la quiétude des lieux. Nous ne sommes pas étonnés que les loups s’y donnent rendez-vous car ces animaux sont réputés pour leur sens esthétique : il est bien connu, en effet, qu'ils préfèrent les petits chaperons rouges aux grand-mères !

P8150061.JPG

 

Gibus me charge une nouvelle fois de grimper dans l’un des rares arbres qui osent affronter les vents violents qui soufflent l’hiver sur ce plateau afin de tenter d’apercevoir le loup. Mais comme sœur Anne je ne vois que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie.

 

 

IMG_6676.JPG

 

Nous arpentons le plateau de long en large sans revoir même la queue du loup. Nous nous enivrons au passage des somptueux panoramas qui s’offrent à nos yeux.

 

IMG_6516.JPG

Le découragement nous saisit quand nous contemplons l’immensité des espaces où le loup est susceptible de pouvoir se réfugier. C’est aussi difficile que de trouver une goutte de vin dans une bouteille qui est passée entre les mains de mon papy et de son copain Gibus.

 

P8150030.JPG

Fort dépités nous redescendons vers les rives du lac alors que le temps commence à tourner à l’orage. L’eau du lac est noire et les forêts qui le bordent plus sombres que jamais. Comment voulez vous trouver un loup gris ou noir dans un lieu pareil ?

 

P8150011.JPG

Soudain un terrible craquement se fait entendre au dessus de nos têtes et un fantastique éclair zèbre le ciel. Mon papy qui est amateur de bons vins mais de mauvais jeux de mots s’écrie alors « Ce  zèbre là va peut être attirer le loup car c’est quand même plus copieux qu’un écureuil ». Je vous laisse ainsi  juge de ce que je dois quotidiennement subir, mais je ne lui en veux pas car c’est mon principal pourvoyeur de carambars.

 

P8150077.JPG

A peine a-t-il prononcé ces mots que la foudre tombe quasiment à nos pieds, ce qui nous fait courir un cent mètres plus rapidement qu’Usan Bolt n’en courra jamais.

 

IMG_6629.JPG

Nous allons nous réfugier dans le gîte forestier de Campblanc situé en bordure du lac, où nous installons pour la nuit, remettant à demain la reprise de notre chasse au loup.

Ce lieu étant fort heureusement ignorée de la fée électricité nous dînons à la lueur des bougies pour mon plus grand ravissement. Car j’ai beau appartenir à la génération « Aïe truc chouette machin chouette » je suis plutôt du genre « cabane dans les arbres » et « veillée à la chandelle ».

 Soudain nous entendons frapper à la porte et une voix caverneuse retentit :

« Holà, ouvrez moi il pleut à verse dehors et je suis trempé »

« Qui va là  » demandons nous.

« Je suis le loup de Vézoles et j’ai ouïe dire que vous me cherchiez ». 

Nous nous regardons interloqués Gibus, papy et moi, flairant un piège et imaginant que le compère est venu accompagné d’une meute pour se payer un bon dîner avec nos côtelettes. Nous sommes de taille à maîtriser un loup mais pas une meute. « Passez votre chemin » lui dit-on alors.

« Mais dîtes moi au moins ce qui vous amène » nous rétorque-t-il.

« Il paraît que vous vous régalez des écureuils gris de Vézoles protégés par une convention internationale et nous venons donc vous chassez d’ici » Répondons nous.

« Moi, manger des écureuils ! mais c’est de la calomnie,  je ne mange que des champignons agrémentés de temps en temps d’un chien de chasseur, voire d’un chasseur ce qui ne fait de tort à personne. Si l’écureuil gris a disparu de la région c’est tout simplement qu’il n’y a plus de noisettes, vu qu’elles sont pillées par un grand groupe chocolatier suisse pour les mettre dans ses tablettes ». Ce sont eux qui font courir le bruit que je suis responsable de la disparition des écureuils »

Nous nous regardons alors  dubitatifs nous demandant si le loup dit vrai. Soudain nous entendons des pas sur le toit et nous comprenons que le loup va tenter de rentrer dans le gîte par la cheminée

 

DSC00362.JPG

Nous n’avons pas le temps de le prévenir que nous avons fait du feu et qu’il va y griller que déjà nous l’apercevons qui s’enflamme dans le foyer. Nous sommes catastrophés car nous ne voulions pas la mort du loup. Personnellement j'ai déjà trop pleuré en lisant le poème de Vigny. Mais au même moment nous entendons un grand éclat de rire au dehors.

C’est le loup qui s’esclaffe et qui nous dit « Ah !Ah! Ah! vous avez cru que je brûlais, mais ce n’est qu’une peluche que j’ai jeté dans votre cheminée. J’ai lu, moi aussi, l’histoire des Trois petits cochons et jamais je n’entrerai dans une maison par la cheminée. Allez, à bon entendeur salut, vous n’êtes pas prêt de me revoir. Un conseil ne prêtez plus l’oreille aux rumeurs calomnieuses qui prétendent qu’untel ou untel est coupable des maux qui vous accablent. Cherchez d’abord à savoir à qui profite la rumeur et vous contribuerez à bâtir un monde où les hommes et les loups vivront en parfaite harmonie »

Papy, Gibus et moi nous nous regardons alors en éclatant de rire. Nous souhaitons en pensée longue vie à ce loup facétieux qui a su gentiment nous rouler dans la farine. Mais la farine moi j’aime ça parce qu’avec on fait des gâteaux.

  

Texte & Photos Ulysse et Louna

 

 

 

Commentaires

Bonjour Ulysse,

Fantastique histoire qui nous amène à ne pas croire trop vite ce que l'on peut nous raconter sur le loup. Tes photos nous révèlent un endroit magnifique, la première photo du lac est somptueuse!
Je vois que toi aussi tu as des trésors de ballades à portée de pieds! :-))
Bisous et belle journée!

Écrit par : Caroline | 20/08/2012

Pétard on s'y croirait, les poils se dressent
Très bon lundi les conteurs mangeurs de loups et de vesses de loup

Écrit par : H-IL | 20/08/2012

-Loup y es tu ? que fais tu ?
"Je me balade, profite de la vie et ne croyez pas les mauvaises langues,
je ne ferais pas de mal à une mouche"
- OK, mais on dit que tu dévores les moutons ?
"et vous les humains vous n'en mangez pas, et les petits lapins innocents,
ne finissent ils pas dans vos cocottes ?
- Heu, loup ta logique....
"Vous frères (?) humains, commencez par donner l'exemple !

Écrit par : Françoise | 20/08/2012

Qu'elle aventure cette chasse au loup !!
Louna, tu en auras des souvenirs à raconter à tes copines de collège.
Maintenant que les vacances scolaires se terminent, avec ton papy Ulysse nous
allons reprendre notre rythme de randos sportives, et si nous devons repartir en
chasse ce ne sera pas pour courir derrière un loup mais un Saint-Bernard, car ce
sont les seuls qui transportent un tonnelet de rhum sous leur cou !!!
Bonne reprise à toi et Léo.

Écrit par : GIBUS | 20/08/2012

bon je me suis laissée prendre à cette histoire rocambolesque, mais c'est si bien conté..
merci Louna pour cette jolie ballade au milieu des bruyères, c'est trés beau !
j'espère que tu profites pleinement de tes vacances malgré la chaleur actuelle, ici normale,
nous avons l'habitude,
MIAOU !!!!!!!

Écrit par : Mistigris | 20/08/2012

Grande surprise que la dernière photo car je m'attendais à un loup en roche, en montagne, mais pas si ressemblant dans cette cheminée !
Quel régal, que de belles photos ! J'écris toujours les mêmes mots et j'espère qu'un jour tu feras un article très moche pour que mon vocabulaire change un peu ! hi hi ....
Non, reste comme çà, et laisse moi m'évader dans ton monde magique et magnifique ... pfff, ce lac, quel bleu !!!! la forêt ... la .. pis le ... pis la ... bref ! que du bonheur.
Merci beaucoup et à bientôt
Gros bisous et caresses au loup.

Écrit par : Annick | 20/08/2012

super sympa ce loup bien plus que celui du Gevaudan !!!!!!!!

Écrit par : maevina | 20/08/2012

Caroline, à portée de pied, à condition de marcher vite!!

H-IL, celui qui à eu les poils les plus raides, c'est le loup

Françoise, le loup ne ferait pas de mal à une mouche, d'après toi: mais si la mouche l'asticote!!

GIBUS, tu prends plutôt de la bière et non du Rhum en fin de rando...

Mistigris, on ne sent pas la chaleur quand on est plongé dans un bon livre( le seigneur des annaux, en l'occurence)

Annick, je ne sais pas ce que c'est qu'un article moche!!

Maevina, je ne peux pas te dire, je n'ai jamais rencontré le loup du Gévaudan

Au revoir et aux prochaines vacances

Écrit par : Louna | 20/08/2012

fantasque ou fantastique, toujours autant de plaisir à regarder et à lire.

Écrit par : la calmette | 20/08/2012

c'est toujours avec plaisir que je lis tes histoire ...bonne soirée ulysse

Écrit par : dom | 20/08/2012

tu t'amuses bien .. et nous aussi
bonne soirée

Écrit par : andrée :0071: | 20/08/2012

Quel plaisir de vous suivre !
Merci.
eMmA

Écrit par : eMmA | 21/08/2012

Bonjour Ulysse et Louna,
Mais où allez-vous trouver tout ça???
Merci pour ce récit qui fait que je débute la journée de bonne humeur :-))
Amitiés,
Frans

Écrit par : Frans | 21/08/2012

Une belle histoire avec une belle morale pleine de bon sens et de belles photos pour l'illustrer, que demander de plus? Merci pour ce bon moment!

Écrit par : gazou | 21/08/2012

Merveilleuse sortie et un endroit fabuleux... belle journée

Écrit par : patriarch | 21/08/2012

Ma foi, La Fontaine serait content de toi Luna !!!!! j'aime particulièrement la maison des trois petits cochons !! belle journée !

Écrit par : Colette | 21/08/2012

belle histoire et de bien belles photos
amitié
tilk

Écrit par : tilk | 22/08/2012

Avant de filer à pas de loup, j'envoie un grand salut à Louna.

Écrit par : bernard | 22/08/2012

Louna étant partie elle m'a demandé de vous répondre à sa place

Jack, Dom Andrée EmMa je suis heureux que vous appréciez le genre

Frans nous cultivons notre imagination en l'arrosant de rosée tous les jours

Gazou dans une bonne histoire il faut toujours une morale

Patriarch oui l'endroit est fabuleux

Colette iml me faut encore beaucoup travailler pour être digne de la Fontaine

Tilk j'avoue être assez contente de mes photos

Bernard je transmettrai ton salut à Louna


Belle soirée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 22/08/2012

Un récit bien captivant jusqu'à la fin.
Bonne fin de semaine à la meute.
Yvon.

Écrit par : Yvon | 22/08/2012

Louna
quelle vacances tu nous offres
le loup
houuuuuuuuuuu
j'aime oui mais de loin
il fait rêver
a

Écrit par : jeanne | 23/08/2012

quelle vie! les images sont superbes. surtout celles du lac et de la bruyère. vous partagez votre passion ce que je ne connais pas. bravo

Écrit par : telos | 24/08/2012

J'adore cette promenade dans les contes et des paysages de rêve. bravo Ulysse et le club des...Oui au fait des combien?
Que d'aventures!
Bravo aux courageux chevaliers de Vézoles.Votre cause est juste: le Nom du Loup!

Écrit par : Maïté/aliénor | 24/08/2012

Trop mignonne ton histoire ;o)) Quelle chance ils ont tes petits enfants! Du côté des photos, celles de la forêt et du lac ( quelle profondeur!) me laissent rêveuse...

Écrit par : Viviane | 24/08/2012

Yvon de la vivre fut aussi captivant !

Jeanne tu n'as rien à craindre des loups il sont moins cruels que les humains

Telos partager c'est ça le bonheur

Maïté c'est le club des huit....

Viviane c'est moi qui ai de la chance


belle journée à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 24/08/2012

On arrive même plus à savoir qui raconte du grand-père ou de la petite fille...On s'y laisse prendre...
Alors, comme ça, les vacances sont bientôt terminées ?..Bizarrement, y'a bien longtemps que je ne vais plus à l'école, mais, j'ai aussi un pincement au coeur à chaque rentrée..Est-ce à cause de ma fille, prof, ou est-ce que je pense à mes petits enfants qui ont tant d'années à attendre avant la quille...

Écrit par : juliette | 24/08/2012

Houuuuuuuuuuuu le loup.
Bel article . Bonne journée

Écrit par : Fethi | 25/08/2012

Un loup bouffeur de chasseur, une nouvelle version de "Pierre et le loup" ? ça me fait hurler (de rire).

Écrit par : lutinbleu | 25/08/2012

Juliette Louna me donne des idées et je donne les miennes et nous discutons de la façon de les rédiger c'est du 50/50

Fehti le loup nous a bien eu

Lutin je me doutais que tu aimerais ce loup bouffeur de chasseur !

Beau dimanche à toutes et à tous

Écrit par : Ulysse | 25/08/2012

hou hou......c'est une très belle histoire LOUNA, j'ai apprécié le cerf et ses bois, tès drôle...sans compter que nous sommes tous captivés comme au temps du petit chaperon rouge; ceci dit, je crois que j'aime bien les loups à l'exception de ceux qui se croient très malins et qui polluent la planète mais ce ne sont pas des loups car les loupa ne connaissent pas la méchanceté, ce serait plutôt des hyenes.

Écrit par : ginette | 26/08/2012

Un récit captivant agrémenté de bien jolies photos.
Une petite dose de philosophie et d'humour, un régal !!!
J'ai bien aimé - dans toute quête, le chemin parcouru ne vaut'il pas plus que d'atteindre le but?-
J'adhère totalement :-)

Écrit par : Pâques | 29/08/2012

Ginette tu as raison les loups sont des animaux respectables

Pâques je sais que vous partager cette philosophie.

Écrit par : Ulysse | 30/08/2012

Les commentaires sont fermés.